Commentaire de Marché

Cinq éléments qui embrouillent le rallye par David Rosenberg

Cinq éléments qui embrouillent le rallye par David Rosenberg

Le problème en Bourse au cours des dernières semaines est que le sommet atteint par le S&P 500 et le Dow Jones n’a jamais été confirmé par le secteur des transports, le Russell 2000 ou le NYSE Composite. C’est ce que souligne mercredi dans sa lettre financière David Rosenberg, chez Gluskin Sheff, en affirmant que la Une de l’hebdomadaire financier Barron’s d’il y a deux semaines a peut-être été le baiser le mort pour le rallye boursier.

1) Le récent rallye s’est fait sur un très faible volume et les institutionnels étaient absents;

2) La participation des petits investisseurs (retail) a été faible (selon les données de Lipper);

3) Les initiés ont été d’importants vendeurs (plus de six milliards de dollars le mois dernier);

4) Le mouvement constructif observé sur le marché obligataire laisse voir que les répartiteurs d’actifs ont aussi été relativement tranquilles;

5) Le marché des premiers appels publics à l’épargne (IPO) a traversé une grande léthargie entre octobre et février et le nombre de fusions et acquisitions a reculé au niveau de 2008. C’est loin d’être compatible avec un bull market qui a de l’élan.

«On se retrouve devant un classique rallye de traders et c’est pourquoi l’aspect technique doit être respecté.

C’est le genre de rallye qu’il faut louer et non acheter.

N’oubliez pas que 93% du rebond depuis le creux s’est déroulé entre mars 2009 et mars 2011.

Quand je vois les transports sous-performer le jour où le brut est en baisse, ça me laisse croire que le marché commence à s’attendre à d’autres révisions de croissance à la baisse.

Je réalise que tout le monde  s’attend  à voir vendredi une création de 200 000 emplois aux États-Unis (NDLR 227000 au final)

Le taux de participation de la population active (le pourcentage de personnes en âge de travailler qui occupent un emploi ou en cherchent un), est remonté le mois dernier à 63,9% contre 63,7% en janvier.

L’accélération des créations de postes ne suffit pas encore à réduire le chômage de longue durée: environ 43% des 12,8 millions de demandeurs d’emploi américains le sont depuis plus de six mois

Les gains aux États-Unis sont intéressants, mais pas extraordinaires et ça porte la moyenne sur 12 mois à 168 000

Mais comme la croissance réelle du PIB américain devrait diminuer à un taux annuel de 1% à 1,5% au premier trimestre, ça veut dire que la productivité se contracte comme ce fut le cas il y a un an quand on a eu plusieurs mois de suite de création d’emplois à 200 000.

L’erreur avait été de s’emballer alors que la productivité a baissé et entraîné la croissance du PIB avec elle.»

A Propos de la crise Grecque

«Un accord pour offrir un deuxième plan de sauvetage à la Grèce a été bricolé. Mais pour une raison qui m’échappe, ce n’est pas officiellement appelé une défaillance même si plus de 100 milliards d’euros de dette grecque sont radiés par les détenteurs d’obligations», commente David Rosenberg, chez Gluskin Sheff.

«La colle qui tient le système financier en ce moment est l’injection de 500 milliards d’euros de la Banque centrale européenne dans les banques d’Europe. Avec les largesses de la Banque d’Angleterre et de la Banque du Japon et l’assouplissement en Chine, il est renversant de constater que l’économie mondiale ne soit pas véritablement en plein essor.»

SOURCE ET REMERCIEMENTS LE BLOG DE RICHARD DUFOUR 

http://blogues.cyberpresse.ca/lapresseaffaires/dufour/2012/03/07/cinq-elements-qui-embrouillent-le-rallye/

1 réponse »

  1. «La colle qui tient le système financier en ce moment est l’injection de 500 milliards d’euros de la Banque centrale européenne dans les banques d’Europe. Avec les largesses de la Banque d’Angleterre et de la Banque du Japon et l’assouplissement en Chine, il est renversant de constater que l’économie mondiale ne soit pas véritablement en plein essor.»

    Non, l’essentiel est ailleurs. Si mon embrayage est fichu, faire des réserves de carburants afin de me garantir du liquide dans le moteur est absurde.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s