Changes et Devises

Face à la perte de valeur des monnaies papier l’or physique ultime valeur refuge des Banques Centrales

Face à la perte de valeur des monnaies papier l’or physique ultime valeur refuge des Banques Centrales

L’Inde demeure le premier consommateur d’or au monde et est pénalisé actuellement par la faiblesse de la roupie indienne, rendant les achats d’or plus onéreux. Si l’or est en dessous des récents points hauts de 16% en dollar, il n’est que 7% en dessous des plus hauts en roupie indienne. La demande indienne a reculé de 29% par rapport au premier trimestre 2011, à 207,6 tonnes, affectée par une grève des bijoutiers, la faiblesse de la roupie et une politique gouvernementale visant a réduire les importations d’or et le large déficit de la balance courante du pays. En 2011, l’Inde a vu sa demande d’or baisser de 7% par rapport à 2010, à 933,4 tonnes, alors que la demande chinoise a progressé de 20%, à 769,8 tonnes.

Face aux moindres achats indiens et aux ventes massives de futures par les traders (plus de 200 tonnes depuis le début de l’année), il est intéressant de relever que les porteurs d’ETFs ne cèdent pas et conservent, voire augmentent, leurs positions et que le marché chinois semble également importer énormément d’or. Les chiffres d’importation en Chine (via Hong Kong) sont d’ailleurs si importants qu’on ne peut que supposer que la Banque centrale chinoise poursuit ses achats de métal jaune pour atténuer le poids relatif de son exposition aux dettes américaines et européennes.

En effet bien que le cours des titres aurifères ait stagné au cours du dernier mois, le marché de l’or physique a subi une transformation incroyable. Plus tôt dans le mois, on a appris que Hong Kong avait exporté près de 40 tonnes d’or vers la Chine en février, soit treize fois plus qu’à la même période l’an dernier. Sur une base annualisée, ces 40 tonnes en représentent 480, ce qui est énorme pour un marché qui n’a produit que de 2 810 tonnes d’or physique en 2011.

 FIGURE 2 : IMPORTATIONS D’OR DE HONG KONG VERS LA CHINEchart2.gif

Source : Département du recensement et des statistiques de Hong Kong, Reuters
Graphique de Reuters /Catherine Trevethan, Rujun Shen 11/04/12

Chose certaine, le marché ne réalise pas l’ampleur des changements qui surviennent actuellement au chapitre de la demande sur le marché de l’or physique. La Chine a déjà importé 436 tonnes d’or via Hong Kong au cours des huit derniers mois, alors qu’elle en avait importé seulement 57 tonnes pendant la même période de huit mois un an plus tôt (de juillet 2010 à février 2011). Cela sous-entend une augmentation de la demande implicite nette de 379 tonnes, qui représente un total annualisé de 568 tonnes de nouvelle demande au sein d’un marché qui produit 2 810 tonnes d’or physique par année. Ces chiffres sont renversants. Les récentes données du FMI démontrent aussi qu’au moins 12 pays ont augmenté leurs réserves d’or physique de 58 tonnes en mars, notamment le Mexique, la Turquie, la Russie et le Kazakhstan. Sur une base annualisée, ces 58 tonnes représentent une demande de 696 tonnes. Nous savons maintenant que les banques centrales ont acheté 439,7 tonnes d’or en 2011 et, si la tendance se maintient, la demande nette d’or physique va encore augmenter de 256 tonnes.

 La portée de cette évolution de la demande est considérable. Si on additionne l’augmentation de la demande implicite nette de la Chine, soit 568 tonnes, aux 256 tonnes des banques centrales, on obtient une augmentation de la demande de plus de 824 tonnes, alors que les mines produisent 2 810 tonnes d’or annuellement. Cela représente une variation nette de près de 30 % au sein du marché de l’or physique en 2012. Abstraction faite de la production aurifère de la Chine et des autres banques centrales non-G6 qui sont des acheteurs d’or (comme la Russie et le Mexique – car nous savons que ce ne sont pas des vendeurs), nous obtenons une augmentation de la demande de plus de 824 tonnes, pour une offre minière annuelle mondiale de seulement 2 170 tonnes – ce qui représente une augmentation de 38 %. Bien qu’on nous rappelle sans cesse que les « caractéristiques fondamentales n’ont pas d’importance » sur le marché d’aujourd’hui, aucun Le marché physique ne peut subir un tel accroissement de la demande sans que cela n’entraîne une hausse des prix à long terme, et celui de l’or ne fait pas exception. À notre connaissance, aucun vendeur d’or physique ne peut combler une telle augmentation de la demande, sans compter que l’offre mondiale des mines d’or stagne depuis plus de dix ans. Même si on ajoute les quelque 1 600 tonnes d’« or recyclé » que le World Gold Council tient à inclure dans ses estimations annuelles d’offre d’or, on obtient une augmentation nette de la demande de 19 %. Qui renoncera à ses achats d’or pour faire place à une nouvelle demande de cette envergure? D’où proviendra cet or? Nous posons la question, car nous ignorons la réponse.

source sprott asset mai 12

2 réponses »

    • Toujours la difficulté court-terme / long-terme. Par exemple, on sait que les grecs ne rembourseront RIEN, mais on ne sait pas QUAND :-).

      Sérieusement, le ratio or-papier/or-physique est estimé à un peu plus de 100. Dit autrement, il y a 100 contrats sur un lingot qui s’échangent pour chaque lingot réellement sur le marché.

      Ce qui laisse la place à toutes les manipulations, à toutes les bulles possibles et imaginables. Et à un squeeze d’anthologie (un de ces cygnes noirs qui nous attendent à un coin de rue).

      C’est (probablement) pour cela que Mr Bertez recommande régulièrement d’avoir de l’or physique en sa possession, parce que le jour où la musique s’arrêtera, les possesseurs d’or-papier pourront décorer leurs salles de bains avec…

      Certains attendent encore un ‘ti peu pour finir leurs emplettes physiques: on parle d’une baisse possible jusque dans les 1200$… faut voir!

      J’avoue avoir acheté quelques piécettes récemment et c’est quand même autre chose! Les économistes et « grands » de ce monde ont beau dire sur tout les toits tout le mal qu’ils pensent de l’or… Mais quand on tient ce truc là dans la main… tout notre être reconnaît la valeur de la chose!

      Les civilisations sont de passages, les archétypes restent…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s