Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

Marc Faber sur la Radio suisse RTS le 7 juin 2012

Marc Faber sur RTS  le 7 juin 2012

A Ecouter sans modération !!!!!!

EN AUDIO : marc faber le-journal-du-matin_20120607_standard_l-invite-du-journal_marc faber-128k (17 mégas, laissez charger)

EN VIDEO : http://www.rts.ch/video/la-1ere/invite-redaction/4049462-le-franc-fort-n-est-pas-un-probleme-marc-faber-analyste-en-investissements-et-entrepreneur-suisse.html

Il dit (entre autres) :

-L’euro est condamné, il ne restera peut-être que l’Allemagne !

-Le plan de relance de François Hollande est une catastrophe, il faut couper 50% de l’Etat, mettre la plupart des dirigeants de Bruxelles à la porte.

-On aurait dû laisser les banques faires faillites en 2008. Les salaires du secteur financier sont trop élevé par rapport à l’économie.

-Les monnaies fortes ce n’est pas un problème, bien au contraire ! Une monnaie forte oblige les entrepreneurs à être productif.

EN RESUME: –>La guerre. Comme il y a deux ans, j’estime qu’une guerre  pourrait éclater d’ici 5 à 10 ans.  La situation économique ne va pas s’améliorer dans le monde alors que, par ailleurs, les tensions géopolitiques s’accroissent.  Celles entre la Chine et les USA vont augmenter en raison du pétrole. On a l’habitude de remédier à une telle situation en s’engageant dans une guerre. Je ne sais pas quelle forme elle prendra. Peut-être des guérillas au Pakistan ou en Afghanistan.

 –>L’euro. D’une certaine façon, l’euro est condamné car des pays comme la Grèce, l’Espagne, le Portugal devront abandonner la monnaie unique. Il ne restera peut-être que l’Allemagne.

 –>L’austérité et la croissance. Je dois rire quand on parle d’austérité car il n’y a jamais eu de véritable plan d’austérité en Europe. On a toujours essayé de résoudre les problèmes avec encore plus d’intervention de l’Etat. Une économie est dynamique si elle est soutenue par le secteur privé et non par le gouvernement. Pour relancer l’économie, il faudrait diviser par deux les dépenses publiques et mettre à la porte la plupart des dirigeants de Bruxelles. Un plan de relance comme celui de François Hollande est une catastrophe.

 –>La Grèce. Les Grecs veulent rester dans la zone euro car leurs pensions sont payées dans cette devise mais, d’un autre côté, ils ne veulent pas de l’austérité. Il serait désirable que le pays quitte la zone euro avant la fin de l’année. Il n’aurait jamais du en faire partie.

 –>Les banques. En principe, les banques ont fait faillite en 2008. On aurait du, à ce moment-là, les diviser en deux avec d’un côté les activités de dépôts garanties par l’Etat et de l’autre les activités spéculatives qu’on aurait laissé faire faillite.

 Les liens pour retrouver Marc Faber

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marc_Faber

http://marcfaberblog.blogspot.ch/

http://new.gloomboomdoom.com/portalgbd/homegbd.cfm

SOURCE ET REMERCIEMENTS BLOG CROTTAZ FINANCE

http://blog.crottaz-finance.ch/?p=9691

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s