Art de la guerre monétaire et économique

Pierre Leconte : Il n’y a pas actuellement d’alternative d’investissement à l’achat d’or (et accessoirement d’argent-métal)

Pierre Leconte :  Il n’y a pas actuellement d’alternative d’investissement à l’achat d’or (et accessoirement d’argent-métal)

Considérant que l’or, et accessoirement l’argent-métal, ne montent que lorsque la monnaie dans laquelle leurs prix sont exprimés baisse, il est a contrario tout à fait normal que leurs prix exprimés en USD aient chuté depuis mi 2011 puisque le USD montait (en particulier contre l’euro). Bien que la zone euro soit à l’agonie et promise à terme à l’implosion, nous pensons que l’euro/dollar US (actuellement survendu) pourrait techniquement se stabiliser voire remonter pour quelques temps vers 1,29-1,30, ce qui devrait permettre à l’or et à l’argent-métal exprimés en USD de se redresser vivement avec comme prochains objectifs 1.675 et 32 et même 1.750 et 33 USD l’once. Nous conseillons donc d’acheter les ETF américains Proshares ultra (long) gold -UGL- et Proshares ultra (long) silver -AGQ- en USD ou bien les ETF suisses gold et silver de la ZKB (pour ceux qui ont encore des actifs dans cette dernière monnaie ou en euros). Mais de conserver l’essentiel des portefeuilles en USD.

Nous conseillons de ne pas toucher aux actions des mines d’or ni aux autres actions en général, dont la volatilité extrême a toutes les chances de provoquer de nouvelles pertes tant pour leurs acheteurs que leurs vendeurs, d’autant que leurs valorisations restent élevées si l’on considère la gravité des situations de récession-déflation occidentale et de faillite avancée des systèmes bancaires, sans compter le fort ralentissement dans les BRIC.

Nous recommandons la lecture d’un petit livre intitulé “Une nouvelle guerre de trente ans?” du spécialiste suisse en stratégie Bernard Wicht, aux Éditions Le Polémarque à Nancy (8 euros seulement), qui présente un scénario parfaitement réaliste de sortie de la crise de la zone euro dans un conflit chaotique de nature à provoquer l’écroulement de l’Union européenne. Quand cette situation dramatique de l’Union européenne sera effectivement prise en compte par les principaux acteurs des marchés et que les USA seront eux aussi déstabilisés par la campagne présidentielle qui se rapproche, alors les métaux précieux retrouveront véritablement leur lustre.

A lire  : http://www.latribune.fr/actualites/economie/20120606trib000702311/ou-sont-passes-les-1000-milliards-de-la-bce-.html

SOURCE ET REMERCIEMENTS : FORUM MONETAIRE DE GENEVE

http://www.forum-monetaire.com/?p=6220

2 réponses »

  1. on peut tout démontrer on peut aussi dire que l’euro disparaissant le dollar resterait la seule monnaie mondiale …
    comme le « nouveau franc » serait dévalué par rapport à sa valeur relative d’aujourd’hui (sauf miracle keynésien) on peut donc dire que l’or exprimé par rapport au dollar vitaminé perdrait de sa valeur en nouveau franc
    comme valeur refuge … y a mieux
    la réalité est simple c’est que nous ne connaissons pas le futur entre ce qui est prévisible plus les célèbres cygnes noirs,bien malin celui qui va s’en tirer

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s