Agences de Notation

Humeurs de Loups du Jeudi 26 Juillet 2012 : À propos des 17 trillions d’argent dissimulé non fiscalisés.

Humeurs de Loups du  Jeudi 26 Juillet 2012 : À propos des 17 trillions d’argent dissimulé non fiscalisés.

https://leblogalupus.com/2012/07/23/17-000-milliards-deuros-dans-les-paradis-fiscaux/

   Quand j’etais jeune j’avais un prof de maths fantastique, il s’appelait Hamon. C’est lui qui m’a donné le gout de la connaissance logique.

Il racontait, pour stimuler l’esprit critique et la pensée logique l’histoire suivante :

Nous sommes suivis d’une multitude petits bonshommes verts , qui avaient la capacité , le don de devenir instantanement invisibles dès qu’un regard  de posait sur eux. Ils existaient, mais ils étaient invisibles. Par construction et définition, invisibles.

Comment prouver qu’ils existaient ?

Comment prouver qu’ils n’existaient pas ?

Tournez le probleme dans tous les sens, comme vous le voulez, le problème est par construction insoluble.

Pourtant disait-il, il y a une solution.

Cette solution consiste à remonter l’Histoire de cette croyance, voir son origine, voir qui la colportait, qui avait intéret à la propager.

Les petis bonshommes verts, c’est comme l’argent invisible.

Personne, rigoureusement personne ne peut voir ce qui ne se voit pas, mais tout le monde peut comprendre l’intéret idéologique qu’il y a à véhiculer le mythe d’un trésor caché , à découvrir, dans lequel puiser et à partir duquel tous les problèmes seraient résolus.

PLUS DE BERTEZ EN SUIVANT :  

Le mythe du trésor caché est un mythe socialiste, dirigiste dont la fonction est de détourner l’attention et de désigner des boucs émissaires faciles.

Si l’on n’y prend garde, on retombe dans la grande mystification de la seconde guerre mondiale qui a consisté, pour sauver le capitalisme menacé par la grande crise des années 30 et la montée du bolchevisme,  à désigner des boucs emissaires , à les stigmatiser d’autant plus facilement qu’ils s’y prètaient par leur penchant pour le commerce de l’argent.

Ce fut une opération ignoble montée de toutes pièces comme le montrent les études historiques inconstestables et incontestées sur l’origine de la propagande anti juive, le Protocole des Sages de Sion, la diffusion sponsorisée des pamphlets anti juifs.

Ainsi il est prouvé le role de Henry Ford dans le montage du Protocole des Sages de Sion, dans la diffusion de ce mème protocole . Le mème Henry Ford qui , on le sait peu , a financé le génial Luis Ferdinand Celine.

Cette mystification historique dans laquelle beaucoup de gens de bonne volonté se sont fait piéger a fait les ravages que l’on sait.

Le comble est que lorsque le danger de bouleversement social a été écarté, les mèmes qui avaient financé la montée du nazisme et la haine anti juifs, ont retourné leurs casaques ; ils ont été les premiers à condamner ceux qui leur avaient si bien servi.

Les partisans du gouvernement mondial, les responsables du FMI, les agences internationales ne sont pas innocentes dans la crise. N’est-ce pas la scandaleuse Christine Lagarde, raillée pour ses sacs Vuitton au sein mème du FMI- voir la lettre du récent démissionnaire de cette organisation-, n’est ce pas la scandaleuse Christine Lagarde qui a insulté les Grecs sous pretexte de fraude fiscale disant qu’ils étaient méprisables et méritaient moins de commisération que les pauvres d’Afrique? La mème Lagarde qui vit dans un paradis fiscal, salaire et frais scandaleux non taxés, à l’abri des regards indiscrets.

Détourner l’attention , désigner des boucs emissaires est un jeu ignoble commun aussi  bien à la fausse droite qu’aux socialistes et aux partisans du gouvernement mondial type Orwell 1984. Je suis au dessus, je ne veux voir qu’une seule tète, et encore baissée.Voilà leur crédo.

Et pour le renforcer, on jette en pature ce que l’on croit ètre des abstractions, alors qu’en réalité ce que l’on fait c’est attiser les haines sociales concrètes. Car le peuple est prompt à faire des amalgames… et c’est ce que l’on espère en secret. Montrer du doigt, démoniser, déconsidérer. Ce fut il y a quelques jours la stratégie de Montebourg. C’est en Suisse la statégie constante de gens comme Ziegler.

Un travail colossal a été fait sur ces questions par une historienne de Nanterre, elle déconstruit tous ces subterfuges à partir de la documentation écrite, incontestable déposée dans les archives nationales françaises. Bien entendu cette historienne est tricarde partout, non publiée.

Nous ne sommes pas, vous le savez ce que l’on appelle conspirationnistes. Nous ne croyons pas à des complots, conscients, ourdis par des intérets non avouable, mais nous disons qu’objectivement, tout se passe comme si pour défendre des intérets et des privilèges communs, certains groupes sociaux se comportaient de façon concertée. Ils partagent les mèmes idées, reçoivent les mèmes soi disant études de la part des think tanks.C’est une communauté d’intérets, de culture, de relations qui fait qu’il y a des convergences objectives . Le bon sens conduit à constater ces convergences et le mythe du grand trésor de la fraude fiscale fait partie de ces convergences. Expliquer cet aspect comme nous le faisons n’équivaut ni à nier la fraude fiscale, ni à l’excuser. Nous faisons ce que nous faisons toujours, c’est-à-dire nous nous interrogeons sur ce qui pousse les gens à parler, à affirmer, à publier. La communication n’est jamais innocente. 

Vous avez remarqué, nous ne rentrons jamais,  dans nos écrits dans ce débat. Y pénètrer c’est déjà se faire polluer, lui donner accréditation. Nous tenons un cap que nous repétons souvent, ne trichez pas, adaptez-vous dans le cadre des règles du jeu fixées par les plus forts du moment. Ils disposent de la machine à broyer.

BRUNO BERTEZ  Le Jeudi 26 Juillet 2012

llustrations et mise en page by THE WOLF 

EN BANDE SON :

10 réponses »

  1. Je dois dire que je suis d’accord. Je constate aussi une volonté de trouver des bouc-émissaires.
    Que penser de tous ces reportages militants qui cherchent à se faire passer pour des documentaires sérieux — reportages dont on ne sait rien des créateurs, qui cherchent à faire passer une pensée politique, qui interviewent des militants, dont on ne sait rien des faits racontés, coupés au montage pour faire passer l’idée du réalisateur — reportages qui dénoncent les faits et gestes d’organisations intangibles, d’ennemis intérieurs responsables de tous les maux, de ces vils spéculateurs, des industriels cupides, etc ?
    On en voit énormément, que ce soient les émissions d’envoyés spéciaux, ou encore les « vérité qui dérangent » les « Prêt à jeter », les « gasland », les « Let’s make money s » ou autre film de ce genre qui passent régulièrement sur Arte.
    Le pire, c’est que les gens se laissent avoir, se laissent séduire par ce genre de films qui touchent leur propre idéologie prête à pensée et leur frustration alors qu’il ne s »agit que de faits étrangers, ne remettent pas en question le contenu… Après tout, ça passe à la télé, ça dit ce que je veux entendre, pourquoi ce serait faux ? Si c’était faux, ils le diraient, non ?
    Pourtant, tout l’appareil de propagande de Goebbels était basé sur cela…
    Comment peut-on savoir si ce que disent les médias sont vrais vu qu’on n’était pas là personnellement pour constater les faits ? Les médias fonctionnent aussi sur la confiance entre l’auditeur et le média, mais lorsque celui-ci abuse de la confiance, que peut-on y faire ? Il n’y a plus que notre foi en nous même et en nos propres valeurs pour se raccrocher.

    J'aime

    • Le monde serait tellement mieux s’il n’y avait que des télé comme TF1.Il n’est pas étonnant que ARTE soit vilipendée:elle fait réfléchir et ne remplit pas des cerveaux vides avec de la publicité.
      La réflexion critique s’applique aussi aux emissions d’ARTE.
      Aprés les boucs émissaires, vive Anastasie

      J'aime

      • C’est vrai qu’Arte, la chaine d’état mitterrandienne, cherche certainement à nous faire réfléchir…
        Lorsqu’il est question d’art ou de documentaire, je ne dis pas, mais je ne crois pas que le but d’Arte soit de faire de la propagande politique. Une chaine payée par le contribuable qui croit faire la critique du système qui la nourrit, mais qui en fait est son allié objectif. Qu’elle commence à réfléchir elle-même avant de vouloir faire réfléchir les autres.

        J'aime

  2. Comment s’appelle l’historienne que vous citez et qui est « tricarde partout » svp ? Comment avez vous eu connaissance de ses travaux ? Sous quelle forme peut on les trouver ?

    Merci et bonne jourée.

    J'aime

  3. Vendredi 27 juillet 2012 :

    La Bundesbank reste opposée au programme de rachat de dette publique.

    « La banque centrale allemande, la Bundesbank, reste opposée au programme de rachat d’obligations publiques sur le marché secondaire par la Banque centrale européenne (BCE) », a déclaré vendredi à l’AFP un porte-parole.

    « Notre opinion n’a pas changé concernant le programme SMP, nom de cette mesure adoptée en mai 2010 », a déclaré le porte-parole, ajoutant qu’aux yeux de la BCE elle était problématique.

    La Bundesbank n’a cessé de critiquer ce programme depuis son adoption, jugeant qu’il revenait à financer les Etats et contrevenait ainsi au statut de la BCE.

    « En revanche, la Bundesbank estime non problématique que le fonds de secours européen temporaire, le FESF, puisse racheter de la dette publique car le FESF n’est pas une banque centrale », a ajouté le porte-parole.

    L’institution monétaire allemande est toutefois contre l’idée d’attribuer une licence bancaire au FESF ou à son futur successeur le MES, qui lui permettrait d’aller se refinancer auprès de la BCE et donc d’augmenter très sensiblement sa puissance d’action, considérant à nouveau que cela conduirait aussi à faire financer les déficits publics par la BCE.

    http://www.romandie.com/news/n/_La_Bundesbank_reste_opposee_au_programme_de_rachat_de_dette_publique93270720121151.asp

    J'aime

  4. « On en voit énormément, que ce soient les émissions d’envoyés spéciaux, ou encore les “vérité qui dérangent” les “Prêt à jeter”, les “gasland”, les “Let’s make money s” ou autre film de ce genre qui passent régulièrement sur Arte. »

    Ce n’est pas Arte qui réalise ces reportages, ils les diffusent seulement.
    Regardez « Le monde selon Monsanto » et dîtes nous si c’est juste de la propagande.
    Bref,

    Excellent article ! Personnellement la propagande des politiques me rend malade, que ça soit Montebourg tous les jours en ce moment : Peugeot, Alcatel, Orange and co…
    Ou les discours sur la Grèce complètement faux – d’ailleurs je recommande vivement le blog d’Olivier Berruyer sur ce sujet
    Lagarde, la pire de toutes, entre la crise est finie en 2008 à les grecs qu’ils aillent bosser un peu
    Et tout ceci est systématiquement relayé amplifié, par les médias, mais pas que: les Christian Noyer, Barnier etc etc ne remplissent qu’un rôle de pantin

    J'aime

    • « Ce n’est pas Arte qui réalise ces reportages, ils les diffusent seulement. »

      Je sais bien, mais Arte a l’habitude de passer ce genre de reportage. Ils ne les passeraient pas s’ils n’étaient pas d’accord.
      Je ne dis pas que tout est faux. Je dis que la méthode reste fort critiquable, Il y a peut être des choses vraies, mais comment les distinguer ?

      « Regardez “Le monde selon Monsanto” et dîtes nous si c’est juste de la propagande. »

      Comment savez vous que « le monde selon Monsanto » n’est pas juste de la propagande ? Vous êtes vous renseigné sur chaque fait dans ce reportage ? Qui l’a fait, au nom de quoi, avec quels moyens ? Comment savez-vous que ce n’est pas un travestissement des faits ou même une falsification ?

      Un amis photographe m’avait conseillé une fois en disant que le fait se renseigner sur qui réalise, qui finance les moyens permet d’en savoir plus sur ces films. Et concernant les films de conspirationnisme, on tombe souvent sur des groupes radicaux avec lesquels vous ne voudriez pas être mêlé.

      N’oubliez pas que dans un cliché, on oublie souvent l’acteur le plus important : le photographe.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s