Commentaire de Marché

Philippe Chalmin/ La flambée des matières premières agricoles : jusqu’où ?- Xerfi Canal

Philippe Chalmin/ La flambée des matières premières agricoles : jusqu’où ?- Xerfi Canal

2 réponses »

  1. Bien entendu l’inflation n’existe pas ; Les banquiers centraux ne recherchent pas l’inflation.

    C’est la pression atmosphérique, entendez le climat, qui seule, fait monter les prix de tout ce que vous achetez ; et baisser le prix de tout ce que vous vendez, à savoir votre travail présent ou passé.

    Lorsque le printing eternel, le QE3 Eternity est devenu certain, tous les indicateurs ont changé de tendance et franchi des seuils ou cassé des lignes de tendance; Mais c’est pur hasard.

    Toutes les grandes banques centrales ont annoncé simultanément qu’elles allaient imprimer pour reflater les économies. Toutes ont annoncé qu’elles participaient à la grande course pour porter la valeur des monnaies le plus bas possible.

    Comme les monnaies constituent des instruments de mesure élastiques les une par rapport aux autres, le public ne s’en aperçoit pas ; on ne se rend compte du phénomène que lorsque l’on mesure la valeur des monnaies par rapport a quelque chose de réel qui ne varie pas, le blé, le mais, le soja , le pétrole . Bref on ne voit que la monnaie se dévalorise que par rapport à ce qui est rare à un moment donné.

    Les fonds internationaux tentent de repartir vers les commodities .ils font le pari que cette fois encore ce sera la FED qui gagnera la bataille de la reflation. Les joueurs reprennent place à la table du casino dont les croupiers sont Bernanke , Draghi et leurs complices.

    Les croupiers ne servent pas l’économie, ils se servent . Avec les gouvernements connivents. On rend la finance addicte de la drogue monétaire.

    Tout cela pourquoi? Pour que le carrousel de la dette, donc de l’esclavage continue.

    Cela fait treize ans que le jeu continue et que le prix des commodities enfle. Treize ans de stagflation réelle marqués par le renchérissement des véhicules qui protègent de l’inflation et l’effritement continu de tous les papiers qui sont les victimes désignées de l’appauvrissement planifié des citoyens.

    En treize ans un investissement dans l’indice synthétique , indice Morgan Stanley si nos souvenirs sont bons, des valeurs représentatives des sociétés productrices de commoditiies a rapporté x fois plus qu’un investissement normal dans l’indice Sand P 500. Et voila ce qu’ils essaient de faire a nouveau.

    Réussiront-ils cette fois encore alors que le plus gros débouché, la Chine, tangue? C’est un pari, ils tentent un gros pari.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s