Behaviorisme et Finance Comportementale

Le message des Banques Centrales a changé…L’inflation arrive! par Bruno Colmant

Le message des Banques Centrales a changé…L’inflation arrive! par Bruno Colmant

Cette fois, ca y est !
 

Lorsqu’on décode les récents messages du Président de la Federal Reserve et de la Bank of England, on lit que l’objectif de contrôle de l’inflation est désormais devenu secondaire par rapport à la croissance.

Les banques centrales anglo-saxonnes vont donc promouvoir la consommation, au détriment de l’épargne, en augmentant la création monétaire.

C’est l’inflation qui nous attend.

Il est évident que le Président de la BCE suivra, afin d’éviter que l’Europe ne s’enfonce dans une récession entretenue par des plans de rigueur et une monnaie trop forte.

Les doctrines de Mervyn King (Banque d’Angleterre) et de Jean-Claude Trichet (BCE) sont abandonnées, à raison.

Les marchés mettront quelques mois à intégrer cette réalité.

A ce moment, il y aura peut-être un krach obligataire.

Mais, finalement, c’était tellement intuitif que les pays trop lourdement endettés finiraient par utilise la planche à billets.

Les récentes mesures créeront donc de l’argent sans créer de capital.

L’inflation devra donc être contrôlée afin de conserver l’équilibre des épargnes constituées et à constituer.

Mais il y a plus : peut-être faut-il  voir l’inflation comme la meilleure sortie de crise et la préparer, dans ses modalités connexes et dans sa proportion. Une inflation de l’ordre de 4 à 6 % devrait peut-être être prévue et gérée afin d’éviter qu’elle ne s’égare en hyperinflation, qui est elle-même créée par l’emballement des anticipations.

L’hyperinflation est une ‘fuite devant la monnaie’ qui entraîne sa perte de crédibilité.

La monnaie perd alors son pouvoir libératoire.

Le pire serait, en effet, une perte de confiance dans la monnaie, à côté de laquelle l’inflation paraît un moindre mal. Une déliquescence monétaire n’est pas un événement impossible, quoique d’une probabilité infinitésimalement petite.

Il faudra, comme Attali l’avait averti, éviter un Weimar planétaire.

SOURCE ET REMERCIEMENTS : BRUNO COLMANT

http://blogs.lecho.be/colmant/2012/12/le-message-des-banques-centrales-a-chang%C3%A9-linflation-arrive-.html

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s