Asie hors émergents

Rien de bien neuf ! par Pierre Leconte

Rien de bien neuf ! par Pierre Leconte 

La politique monétaire ultra laxiste de la Federal Reserve, en raison de ses inévitables implications inflationnistes à venir, fait  monter les taux d’intérêt US à moyen et long terme donc chuter les obligations US, c’est-à-dire conduit à l’inverse de ce que souhaite cette banque centrale qui se trouve ainsi contrainte d’acheter elle-même l’essentiel des obligations émises par l’État et les grandes agences gouvernementales US dont les investisseurs privés et institutionnels (US comme étrangers) ne veulent plus. Ce qui pourrit un peu plus son bilan, aggrave l’endettement global des USA, pèse négativement sur leur économie comme sur les finances de leurs particuliers et entreprises (lesquels doivent emprunter plus cher ou bien cessent d’emprunter d’où la “trappe à liquidités” US actuelle dans laquelle la création monétaire massive US reste bloquée, puisque la vitesse de circulation de la monnaie US et le multiplicateur de crédit US s’effondrent). Une illustration de la remarque de Ludwig von Mises qui disait que “Les crises économiques sont provoquées par les politiques monétaires expansionnistes des banques centrales“.

PLUS DE LECONTE EN SUIVANT:

Tout cela n’a pour le moment pas d’effet baissier sur le dollar US parce que la plupart des autres banques centrales (Chine, Grande-Bretagne, Japon, Suisse, etc.), à l’exception notable de la Banque centrale européenne laquelle reste plus ou moins dans l’orthodoxie définie par la Bundesbank, pratiquent la dévaluation “compétitive” des monnaies qu’elles émettent, une politique à courte vue de destruction systématique de la valeur desdites monnaies (entrainant la baisse de leur pouvoir d’achat c’est-à-dire l’appauvrissement de leurs détenteurs) menée à des fins commerciales qui devrait se terminer par une guerre des monnaies et une diminution du commerce international négative pour les grandes entreprises exportatrices donc productrice de chômage de masse partout dans le monde (comme dans les années 1930). Tout cela soutient pour le moment le dollar US contre la plupart des autres monnaies à l’exception de l’euro qui reste haussier contre ledit dollar US.

La stabilisation de l’US Dollar Index, qui n’a toujours pas cassé ses supports à la baisse, maintient une pression baissière sur les prix des métaux précieux, d’autant que les bullion banks (financées par la Federal Reserve qui ne manque jamais une occasion de manipuler lesdits métaux à la baisse pour conforter le rôle des obligations d’Etat US en dollars US comme actifs de réserves de la plupart des banques centrales) continuent de les vendre à terme, et surtout sur les actions des sociétés minières qui, prises entre la faiblesse des prix des métaux et l’explosion de leurs coûts de production, se trouvent en situation financière de plus en plus difficile. Incidemment, plus les cours des actions des sociétés minières baisseront moins elles produiront, et donc plus les prix des métaux précieux eux-mêmes auront tendance à monter parce que l’on ira ainsi plus vite vers la pénurie naturelle de ces métaux qui se profile à l’horizon des années 2020 et suivantes suite à l’épuisement de leurs réserves naturelles exploitables.

Du côté des actions en général, la force de l’euro a effacé la totalité des gains enregistrés depuis début 2013 sur les indices boursiers européens et la faiblesse du yen japonais fait monter le Nikkei. Les deux mouvements de baisse des actions européennes et de hausse des actions japonaises ne montrent pas pour le moment de signe d’essoufflement. Quant aux indices boursiers US, ils restent à des niveaux extrêmes de sur-achat et donc mûrs pour une baisse de forte ampleur. Laquelle devrait finalement affaiblir l’US Dollar Index et donc soutenir les métaux précieux en leur évitant de casser leurs prochains supports, constitués par leurs plus bas prix de 2013 soit de respectivement 1.625 USD l’once sur l’or et 29,20 sur l’argent-métal, à la baisse (supports clairement identifiés sur les graphiques ci-dessous). Raisons pour lesquelles il n’est pas question pour nous de vendre nos positions longues sur les 4 métaux précieux (et encore moins d’aller short sur lesdits métaux), pas plus que d’acheter des actions ou des obligations, qui, elles non plus, ne sont pas en ligne avec leur valeur réelle de marché depuis longtemps parce que manipulées par les banques centrales.

Nécessairement, à un certain moment en 2013, toute cette économie folle dans laquelle nous sommes plongés par les manipulateurs reviendra à de nouveaux équilibres dans lesquels les actifs de papier seront balayés et les actifs réels réévalués puisque la création monétaire à l’infini du genre “Quantitative Easing Forever” par la Federal Reserve US ou la dévaluation “compétitive” à outrance par la destruction systématique de la valeur du yen japonais organisée par la Bank of Japan inévitablement échoueront, comme elles ont déjà échoué lorsqu’elles ont été employées à moindre dose dans le passé. Et, à ce moment-là qui n’est plus éloigné, les investisseurs ayant eu la sagesse de “faire le plein” de métaux précieux quand ils stagnaient ou baissaient et de jeter à la poubelle les morceaux de papier accumulés par ceux qui ne sont obnubilés que par le court terme, réaliseront que leur patrimoine a été préservé et s’est accru.

http://www.marketwatch.com/story/insiders-now-aggressively-bearish-2013-02-06

http://www.zerohedge.com/news/2013-02-07/economy-built-illusion

http://www.moneynews.com/StreetTalk/Bert-Dohmen-recession-phony-inflation/2013/02/07/id/489419

http://www.economicnoise.com/2013/01/21/keynesians-and-ponzians/

http://www.moneynews.com/Economy/Rickards-monetary-system-collapse/2013/02/06/id/489253

http://fr.finance.yahoo.com/actualites/le-cac-40-enfonce-et-143808598.html

http://www.zerohedge.com/news/2013-02-06/byron-wien-warns-oblivious-markets-20-correction

http://www.businessinsider.com/jeremy-grantham-exciting-crashes-2013-2

http://www.cnbc.com/id/100361254

http://www.zerohedge.com/news/2013-02-11/ecb-enters-currency-wars-backward-weidmann-talks-euro

http://www.zerohedge.com/news/2013-02-11/abe-vs-bernanke-why-japans-yen-target-means-sp-will-suffer

http://fr.finance.yahoo.com/actualites/eric-schmidt-vend-3-2-095100288.html

SOURCE ET REMERCIEMENTS: FORUM MONETAIRE DE GENEVE

http://www.forum-monetaire.com/?p=7526

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s