A Chaud!!!!!

On a lu, vu et entendu du Mercredi 20 Février 2013: Marche au pas et à l’ombre….chinoise!!!

On a lu, vu et entendu du Mercredi 20 Février 2013: Marche au pas et à l’ombre….chinoise!!!  

 

///////////////////////////////////////////////////////////////////////

Les taxis anglais sous haut contrôle chinois

Le constructeur automobile chinois Geely a racheté pour quelque 13 millions d’euros le fabricant des célèbres taxis noirs londoniens, Manganese Bronze Holdings, placé sous administration judiciaire, a annoncé le groupe chinois, déjà propriétaire du suédois Volvo. Geely va reprendre toutes les activités du britannique, propriétaire du constructeur The London taxi Company, pour l’aider à se développer à l’international. Le montant de l’opération est de 11.4 millions de livres (12.7 millions d’euros). Geely possédait déjà près de 20% de Manganese Bronze, acquis en 2006. Le groupe britannique qui accuse des pertes depuis quatre ans, avait annoncé en octobre se placer sous administration judiciaire, faute d’avoir trouvé de nouveaux financements. Ses difficultés s’étaient aggravées après avoir rappelé 400 véhicules pour un problème sur la boîte de direction de son dernier modèle. Il avait alors dû suspendre ses ventes.

///////////////////////////////////////////////

Investissements chinois sans précédent à l’étranger 

Les M&A à l’intérieur du pays ont quant à elles été modérés en 2012.

Les fusions/acquisitions à l’étranger opérées par des investisseurs chinois ont atteint un niveau record en 2012 alors que, à l’intérieur du pays, ils ont modéré leurs acquisitions, une frilosité qui ne devraient pas durer, selon une étude du cabinet PWC . D’après PricewaterhouseCoopers, les investissements chinois à l’étranger se sont établis l’année dernière à un record de 65,2 milliards de dollars avec une augmentation de 54% sur un an. Elles décroissent toutefois légèrement en volume, passant de 206 à 191 opérations entre 2011 et 2012. 

Reste que les opérations chinoises de fusions/acquisitions à l’étranger ont «représenté un tiers de l’ensemble des investissements chinois». 2013 s’annonce sous les mêmes auspices avec «une nouvelle année record» à prévoir selon le cabinet.

En revanche, les fusions et acquisitions dans le pays ont chuté de 28% en valeur et de 23% en volume en 2012 pour atteindre leur plus bas niveau depuis cinq ans, souligne l’étude. Hors transactions financières ou liées au capital-investissement, la Chine a ainsi enregistré 2953 transactions de fusions ou acquisitions sur son territoire en 2012, soit un recul de 21% par rapport à 2011 (3744).

/////////////////////////////////////////////////////

La globalisation a produit des effets asymétriques dans les plus grandes puissances économiques mondiales.

En Chine, 10% des ménages chinois détiennent 86,7% des actifs chinois ! Cela va obliger le gouvernement à accélérer le rebalancement de l’économie de l’exportation vers le marché intérieur. Chris Wood le responsable de la stratégie chez CLSA a d’ailleurs déjà recommandé à ses clients de diminuer leur exposition sur la Chine. Aux Etats Unis, 25% des salariés gagnent moins de 10$ de l’heure, ce qui les repousse dans la catégorie des citoyens qui ont un niveau de vie inférieur à celui de la ligne de pauvreté. En Allemagne, la pauvreté urbaine est un phénomène assez peu commenté. La part des habitants vivant sous le seuil de pauvreté est de 25% à Leipzig, 21,1% à Berlin, 20% à Dresde…..

////////////////////////////////////////////////////////

USA: autorisation de lancer des cyber-attaques préventives

Le président des Etats-Unis a le pouvoir légitime de lancer des cyber-attaques préventives en cas de menaces venant de l’étranger fondées sur des preuves solides, affirme un rapport secret cité par le New York Times. La Maison Blanche n’a pas confirmé les détails de ce rapport, mais un responsable a indiqué que Barack Obama avait érigé des principes pour conduire des attaques de ce type en conformité avec la Constitution américaine et les lois internationales. «Les Etats-Unis agiront conformément à leur droit intrinsèque à la légitime défense dans le cyber-espace, comme le reconnaît le droit international, pour prévenir toute perte en vie imminente ou dommage significatif», a souligné le responsable. Les cyber-armes sont considérées comme tellement puissantes par les auteurs du document qu’elles ne peuvent qu’être activées au plus haut niveau du gouvernement, raconte le quotidien, citant des sources anonymes. Cette décision intervient à un moment où l’administration américaine se prépare à établir pour la première fois des règles concernant l’armée et les services de renseignement dans les cas de cyber-attaques majeures. Et les règles dans ce domaine, tout comme celles qui gouvernent les attaques de drones, sont largement maintenues secrètes. Mais signe de leur nouvelle importance, elles constituent un des rares postes en hausse dans le budget du ministère de la Défense. Le programme qui leur est consacré au Pentagone (dit «Cyber Command»), qui fait travailler 900 personnes actuellement, doit voir ses effectifs grimper à 4900 militaires et civils, selon le Washington Post.

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s