Allemagne

Le Yin et le Yang: Marchés- Notre opinion sur l’Europe

Le Yin et le Yang: Marchés- Notre opinion sur l’Europe

De nombreux investisseurs sont persuadés que l’Europe peut faire un parcours relatif positif au cours de ces prochaines semaines. Déjà les performances boursières relatives des différentes places pointent en ce sens. Pourquoi pas?

EN LIEN: Mister Market and Doctor Conjoncture du Vendredi 26 Juillet 2013 : La reprise de Moscovici! Par Bruno Bertez

 

Le fait important est que Draghi a réaffirmé que la politique monétaire de la BCE était là pour durer; Il y a une sorte de décalage, au point de vue monétaire, entre les USA et l’Europe. Aux USA on parle et on débat de la fin des largesses, ce n’est pas le cas sur le vieux continent. 

Asset performance since Draghi London speech

Voici les autres points favorables, si on le considère ainsi, bien sûr: 

  • -Quelques indicateurs économiques positifs, grâce au report des plans d’austérité. 
  • -Net mieux en Espagne, au moins au plan cosmétique. 
  • -Consensus pour éviter tout sujet qui fâche avant les élections allemandes. 
  • -Maquillage en cours des marchés de l’emploi et parkings pour les jeunes…. 

En revanche : 

  • -On ne voit pas à ce stade ce qui pourrait alimenter une reprise au-delà d’une embellie passagère, pas de créations d’emplois productifs, ponctions fiscales qui vont encore augmenter! 
  • -Baisse de la demande globale qui se fait sentir surtout en Allemagne et fragilise les perspectives manufacturières. 
  • -Crise politique possible au Portugal. 
  • -Aggravation et dislocation en profondeur en Italie, récent downgrade de son rating. 
  • -Risque de retour des problèmes structurels de l’euro après les élections allemandes. 
  • -Problème bancaire non admis, non reconnu,  et donc non traité, bombe à retardement, campagne de pression des anglo-saxons contre le statu quo bancaire européen. 

A vous de peser et choisir, bien entendu ceci ne concerne que ceux qui spéculent…

BRUNO BERTEZ Le Mardi 30 Juillet 2013

llustrations et mise en page by THE WOLF

1 réponse »

  1. Mardi 30- Interview de Jurgen Stark

    Jurgen Stark qui a démissionné de la BCE en protestation de la politique suivie, a donné une interview vendredi à la Handelsblatt.

    Il affirme qu’il n’y a plus de limite à la dérive de la BCE, « il n’y a plus de ligne rouge »:

    Il s’attend à ce que la crise de l’euro ressurgisse « dramatiquement » à la fin de l’automne, après les élections allemandes. Les marchés vont tester les gouvernements et la Banque Centrale.

    La BCE a créé un répit qui n’a pas été mis à profit pour engager les mesures correctrices , le délai a été gaspillé.

    Les pays faibles vont faire pression sur la BCE pour qu’elle achète leurs fonds d’Etat et ce au mépris des accords et des engagements initiaux pris il y a un an.

    Il affirme que le conflit avec la France va renaitre : Pour lui la France va faire pression pour que la BCE intervienne en soutien de ses fonds d’Etat.

    Vous savez que c’est également notre opinion. La trêve conclue à l’occasion des élections allemandes ne peut durer au delà de l’automne.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s