Changes et Devises

La chute du dollar US est la condition nécessaire mais apparemment pas suffisante d’une hausse de l’or et de l’argent-métal qui peine à se produire Par Pierre Leconte

La  chute du dollar US est la condition nécessaire mais apparemment pas suffisante d’une hausse de l’or et de l’argent-métal qui peine à se produire Par Pierre Leconte

Comme nous l’avions anticipé, le dollar US est en nette chute contre la plupart des autres monnaies de papier (franc suisse, euro, etc.), étant donné que la désintégration du Système politico-monétaire US s’accélère. D’une part, parce que la Federal Reserve US, déjà en état de faillite virtuelle puisque son bilan composé d’actifs largement pourris (comme les papiers émis par les agences de prêts immobiliers) continue de s’accroitre avec le Quantitative Easing Forever pratiqué par Ben Bernanke comme bientôt par Janet Yellen, et, d’autre part, parce que la rupture entre le Congrès US à majorité républicaine et l’exécutif démocrate dirigé par Obama est en train de devenir irreversible. Ce qui laisse présager une crise politique majeure en début d’année 2014 aux USA.

Les derniers présidents US, tous assez lamentables, soit fous de guerre comme Bush père et fils, soit fous d’argent et de sexe comme Bill Clinton (une sorte de D. Strauss-Khan américain abonné à l’ “oral sex” que lui procurait entre autres Monica Levinsky), ont laissé des USA affaiblis qu’Obama, fou de pouvoir, le grand démagogue dont la couleur de peau et la religion musulmane de son père conduisent à haïr l’Amérique blanche et protestante, à l’égo hypertrophié, fait tout pour la mettre à sa botte d’apprenti dictateur. Lire à ce propos les excellents livres d’André Kaspi intitulé “Barack Obama, la grande désillusion”, Plon, septembre 2012, et de Michel Bugnon-Mordant intitulé “États-Unis, la manipulation planétaire”, Favre, mars 2003, qui avaient prévu et expliqué toutes les dérives actuelles, en particulier la psychologie pour le moins ambigüe d’Obama.

Tout cela, porteur de terribles effets collatéraux ou secondaires dans le monde entier, fait apparaitre la situation grotesque du dollar US, dont le statut de monnaie mondiale est devenu complétement anachronique et usurpé étant donné que l’irresponsabilité fiscale et monétaire de l’administration US comme de la Federal Reserve actuelles sont désormais abyssales et sans doute irréversibles. Comme le montrent aussi les pratiques illégales d’espionnage des citoyens US et du monde entier par les services secrets des USA avec l’aide des sociétés d’internet et autres moyens de communication (presque toutes US) qui trahissent leurs clients et pourraient bien avoir à en payer bientôt la note du fait de la chute de leurs cours boursiers. La NSA pourrait tuer internet dans lequel plus personne n’aurait confiance. Sans parler, en matière d’irresponsabilité encore, des grandes banques US, contraintes de payer des amendes se chiffrant en dizaines de milliards de dollars US (modestes par rapport aux produits de leurs rapines) suite à leurs pratiques illégales et manipulations de toutes sortes. Qui ne cessent d’ailleurs pas étant donné que leurs dirigeants (soutiens financiers et politiques d’Obama et de son parti démocrate) ne sont pas condamnés pénalement puis mis en prison.

Cependant, si la chute du dollar US est la condition nécessaire de la hausse de l’or comme de l’argent-métal, elle n’est pas pour autant suffisante. Il faudrait, pour qu’une reprise soutenue des cours des métaux précieux puisse s’effectuer, que l’inflation monétaire reprenne (via les hausses du multiplicateur de crédit et de la vitesse de circulation de la monnaie) et/ou qu’une baisse du marché des actions US se produise, de façon à inciter une proportion suffisante d’investisseurs à revenir à l’achat des métaux précieux dont ils se sont détournés et que les mécanismes actuels de cassure systématique de leurs prix deviennent inopérants. Nous n’en sommes apparemment pas encore là. Sur les métaux les dès sont pipés. La stagflation persiste aux USA et en Europe. Quant aux actions, que nous recommandons de shorter via les indices boursiers ou les ETF structurés à la baisse, elles pourraient encore demeurer quelques temps surachetées compte tenu des moyens des manipulateurs qui les soutiennent. Restez donc pour le moment arbitré (si vous en possédez déjà) et/ou SANS POSITION sur l’or et l’argent-métal tant que leurs résistances vers 1.353 et 23 ne seront pas cassées à la hausse par DEUX CLÔTURES officielles au Comex et modérément short sur les indices d’actions US surtout. Quant au dollar US contre franc suisse, euro et autres monnaies, nous avons pris les profits sur nos positions shorts dollar US (au dessus de 1,38 euros/dollar US) pour nous remettre ensuite à nouveau short après le rally du billet vert qui pourrait intervenir à court terme (une intervention des banques centrales étant probable pour calmer le jeu), mais nous conservons encore nos actifs majoritairement en CHF et EUR.

C’est, en revanche, les obligations d’Etat US qu’il faut à notre avis acheter ainsi que nous venons de le faire via l’achat du TLT (iShares Barclays 20+ Year Treasury Bond Fund). D’une part, parce que la faiblesse de la croissance économique US et le Quantitative Easing Forever garantissent des taux bas longtemps. D’autre part, parce que toute correction des actions US surachetées entrainerait nécessairement le report des capitaux investis en actions vers les obligations actuellement bon marché. D’autant que les Etats étrangers détenteurs de la dette US n’ont actuellement, et pour un certain temps encore, pas d’autre choix que d’acheter les obligations US pour placer les dollars US qu’ils accumulent, faute de monnaie alternative de papier utilisable à grande échelle et de marché obligataire en autre monnaie que le dollar US suffisamment large et liquide.

Le dollar US, dans le Système actuel, peut voir sa valeur chuter vis-à-vis d’autres monnaies (et même chuter beaucoup) mais il n’y a pas actuellement d’autre monnaie pour le remplacer comme monnaie de réserve mondiale, tant que certaines grandes puissances (Allemagne, Chine, Russie, Japon) ne décideront pas de revenir à l’étalon-marchandise comme l’étalon-or, ce dont les USA ne veulent évidemment pas entendre parler. Étant donné que l’étalon-or les empêcherait d’accumuler des déficits intérieurs et extérieurs béants en vivant à crédit sur le dos du reste du monde. D’ailleurs, pour qu’une monnaie nationale de papier devienne monnaie de réserve mondiale, il faut qu’elle puisse être détenue par les non-résidents et donc qu’il existe au préalable une offre massive de dette dans cette monnaie. Le pays à monnaie de réserve doit donc accumuler des déficits courants. Ce qui empêche l’euro, le yen ou le yuan de devenir des monnaies de réserve à la place du dollar US puisque les pays émettant ces monnaies enregistrent pour le moment des balances courantes excédentaires. Il n’y a donc pas (et il n’y aura pas avant longtemps) d’autre monnaie de réserve mondiale possible que le dollar US. A moins du rétablissement de l’étalon-or (sous une forme ou sous une autre) qui ne pourrait se concrétiser que si les USA perdaient leur leadership mondial politico-monétaire à l’occasion par exemple qu’une chute libre des parités dollar US contre euro, franc suisse, yen ou yuan. Effondrement du dollar US auquel personne n’a intérêt dans la mesure où l’essentiel des réserves de change de la plupart des banques centrales du monde entier (et de nombreux Fonds souverains ou de pension un peu partout) est constitué d’obligations et autres instruments libellés en dollars US et que, plus le dollar US chute, moins il y a de croissance économique hors des USA.

http://www.lesechos.fr/opinions/chroniques/0203080300110-une-amerique-souverainement-irresponsable-620681.php

http://www.zerohedge.com/news/2013-10-20/druckenmiller-blasts-obama-show-me-when-you-initiated-budget-discussions-without-gun

http://www.bloomberg.com/news/2013-10-10/is-u-s-political-bubble-about-to-burst-.html

http://www.moneynews.com/Markets/Euro-Strength-Currency-recvoery/2013/10/18/id/531757

http://www.businessinsider.com/european-leaders-say-latest-spying-revelations-have-destroyed-their-trust-in-the-us-government-2013-10

http://www.marketwatch.com/story/france-wants-ecb-to-weaken-euro-vs-dollar-report-2013-10-22?reflink=MW_news_stmp

http://www.moneynews.com/Economy/non-participants-labor-force-high/2013/10/23/id/532765

http://blog.kimblechartingsolutions.com/2013/10/bullish-inverse-head-shoulders-pattern-breakout-very-near/

http://fr.finance.yahoo.com/actualites/préféré-dette-à-lor-navons-fini-den-payer-062743146–finance.htm


http://www.moneynews.com/InvestingAnalysis/Spitznagel-stocks-Fed-rate/2013/10/24/id/532905

http://www.bloomberg.com/news/2013-10-22/wall-street-profit-may-drop-37-bitten-by-laws-congress.html

http://www.kitco.com/news/video/show/on-the-spot/457/2013-10-22/Cycles-Say-Gold8217s-Low-In-November

http://www.thetechnicaltraders.com/precious-metals-gold-silver-and-miners-are-trapped/

http://www.munknee.com/the-decline-in-gold-silver-is-being-orchestrated-by-the-fed-heres-why/

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/10/11/a-new-york-la-fed-en-plein-conflit-d-interet-avec-goldman-sachs_3494111_3234.html#xtor=AL-32280515

 SOURCE ET REMERCIEMENTS: FORUM MONETAIRE DE GENEVE 

http://www.forum-monetaire.com/?p=10034

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s