A Chaud!!!!!

Mister Market and Doctor Conjoncture du Lundi 28 Octobre 2013: Les affaires vont moins bien mieux, ou encore quand l’accélération décélère! Par Bruno Bertez

Mister Market and Doctor Conjoncture du Lundi 28 Octobre 2013: Les affaires vont moins bien mieux, ou encore quand l’accélération décélère! Par Bruno Bertez

Ce titre est idiot, mais nous cherchons à nous adapter, à ne pas trop détonner, donc nous nous mettons au diapason. On n’entend un peu moins  Moscovici et Hollande claironner que la reprise est au coin de la rue ces derniers temps. Ils ont été remis à leur place il y a peu par Draghi qui a récusé l’idée d’une reprise significative. Ils viennent de prendre une claque  avec la publication des indices PMI de jeudi. Les enquêtes justifient notre titre et nos papiers antérieurs. A peine relancée, la croissance Européenne ralentit. Pire, il n’y a que l’Allemagne qui en bénéficie! 

Eurozone Manufacturing PMI (Sep F) M/M 51.3 vs. Exp. 51.4 (Prev. 51.1)
Eurozone Services PMI (Sep F) M/M 50.9 vs. Exp. 52.2 (Prev. 52.2)
German Manufacturing PMI (Oct A) M/M 51.5 vs. Exp. 51.4 (Prev. 51.1)
German Services PMI (Oct A) M/M 52.3 vs. Exp. 53.7 (Prev. 53.7)
French Manufacturing PMI (Oct P) M/M 49.4 vs. Exp. 50.1 (Prev. 49.8)
French Services PMI (Oct P) M/M 50.2 vs. Exp. 51.3 (Prev. 51.0)

Le Markit Flash Composite PMI  vient d’être publié, il pointe déjà dans le sens du ralentissement après les résultats de Septembre enflés par les propagandes gouvernementales. 

L’index ressort en baisse à 51.5 contre 52,2 en septembre et surtout contre 52.5 attendu.. L’activité manufacturière, grâce à l’Allemagne passe à 51, 3 contre 51,1 , on attendait 51,4. Nous n’avons jamais compris comment les 33 économistes interrogés en septembre avaient pu se montrer plus optimistes alors que rien dans les déterminants de la croissance, pouvoir d’achat, emploi, revenus, confiance, n’allait dans la bonne direction. 

En tous cas,  la baisse de l’index est sévère. 

 

Elle va dans le sens de la BCE, laquelle a avait rappelé il y a quelques jours qu’il ne fallait pas se faire d’illusion et donner de faux espoirs, la reprise est très lente, très fragile, et très mal repartie.  Nous vous rappelons que Draghi a promis récemment de s’opposer à toute pression à la hausse sur les taux d’intérêt. L’inflation officielle en zone euro se situe à 1,1%.

Au mieux, sur la base des chiffres précurseurs, on s’achemine vers une croissance de 0,1 à 0,2% au 4e trimestre. Seule l’Allemagne tire son épingle du jeu et encore, pas dans tous les domaines puisque les services allemands donnent des signes très nets de faiblesse. L’Allemagne sauve les index grâce à une poursuite de l’amélioration dans son secteur industriel. 

La situation en France est considérée comme faible et décevante.  Les services stagnent  dans les plus  bas, tandis que le secteur manufacturier n’arrive pas à décoller. 

European services PMI

Il est évident que normalement il y aurait place pour une petite amélioration en France, les données purement chiffrées le justifieraient, mais c’est sans tenir compte du climat détestable, des bévues à répétition et de l’incertitude réglementaire et fiscale. L’incertitude tue, annule toutes les évolutions positives qui pourraient se dessiner à la faveur du slipping, du report de l’austérité à 2015. Ils ont réussi à gâcher la lucarne qui a été offerte par la tolérance de Maitre Roehn! 

BRUNO BERTEZ Le Lundi 28 Octobre 2013

llustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON:

   NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

3 réponses »

  1. Je viens confirmer ce titre qui dit bien ce qu’il veut dire :

    OUFFFFF : ÇA VA DÉJÀ BEAUCOUP MIEUX QUE L’ANNÉE PROCHAINE !

    Qui dit mieux ?

    Enfin, je veux dire à part le capitaine pedalo et ses joyeux mousse haillons !

    J'aime

  2. l`euro une taille unique de chaussurre geante pour 17 pieds differrents , normal tous tombent et ne peuvent marcher , sauf les pieds allemands , merci mitterrand et roland dumas qui leur ont donne l`euro natif a la place du deutchsmark ainsi que la BCE , parati que c`etait pour diluer l`allemagne dans la masse europeenne….

    J'aime

  3. Mitterrand avait expliqué à l’époque à « ces amis » socialistes que grâce à l’Euro ils pourraient dépenser sans compter les Allemands payeraient !… il avait oublié de préciser qu’il y aurait un jour à payer l’addition.
    Ce que Chirac d’un air coquin balaya d’un revers de main en disant : addition ? qu’elle addition ? mort bleu mais je n’ai jamais d’argent sur moi !… c’est l’état qui paye …. pauvre de nous ! on leur a fait confiance en plus.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s