A Chaud!!!!!

Politique Friction du Samedi 11 Janvier 2013 : Dieudonné, Hollande, Gayet, la liberté de parole est un atout de la démocratie Par Bruno Bertez (Actualisé avec nouveau commentaire)

Politique Friction du Samedi 11 Janvier 2013 : Dieudonné, Hollande, Gayet, la liberté de parole est un atout de la démocratie Par Bruno Bertez (Actualisé avec nouveau commentaire)

Le reportage de Closer sur la vie privée de Hollande et sa liaison supposée avec Julie Gayet fait la Une des médias, y compris les médias mainstream et la télévision. 

Hollande a menacé le magazine de poursuites. Cette affaire est intéressante et c’est la raison pour laquelle nous y consacrons quelques lignes. 

Permalien de l'image intégrée

D’abord, parce qu’elle intervient en plein milieu de l’affaire Dieudonné, affaire qui se caractérise par la volonté du Pouvoir de faire taire, non seulement ceux qui fautent ou se comportent de façon contestable, mais aussi, par extension, tous les autres. Ce n’est pas un hasard si Médiapart a choisi de s’insurger contre cette tyrannie molle qui s’attaque à la liberté de parole. 

Ensuite, parce que la question de la vie non publique des élites est une question qui est centrale en France et qui n’est pas résolue. La presse bien-pensante du type Le Monde, par exemple, soutient qu’il faut conserver la muraille de Chine et sacraliser la vie privée des élites et singulièrement celle du chef de l’Etat ou celle des candidats à ce poste. Les Américains défendent la thèse contraire, tout doit être dit, tout doit être transparent.

Aujourd’hui, Hollande a un petit air de Bill Clinton, non ? 

Paradoxalement, pour quelqu’un qui est épris de la liberté individuelle, nous sommes de l’avis des Américains. La vie privée des guides de la nation ou de ceux qui se veulent tels, n’est pas sacrée. Comme le rappelait Tapie, plus le singe monte haut et plus on voit son cul. Celui qui prétend plaire et même commander doit être transparent  Il doit être transparent, non pas pour des raisons que l’on invoque souvent, à savoir le respect de la vie privée, mais parce que leur vie n’est aucunement privée, tout est public. Y compris les reportages complaisants qu’ils autorisent lorsqu’ils sont en périodes d’élections. Ce sont eux qui ont choisi d’être publics. En contrepartie du pouvoir qu’ils prétendent exercer, ils doivent être absolument transparents. N’oubliez pas que eux-mêmes prétendent incarner le pays, ils ne se privent pas de vous contrôler et vous surveiller, si l’on en croit les révélations récentes. 

Enfin, la vraie raison, celle qui est déterminante, est ailleurs. On a vu de tous temps des hommes politiques de premier rang avoir des « faiblesses ». 

On connaît les histoires de Paul Reynaud, elles ont coûté cher à la France.

On parle peu aussi du rôle joué par les femmes dans le scandale des fuites qui ont accompagné les négociations et les concertations sur le retrait français d’Indochine.

Plus près de nous, il y a l’histoire de Kurt Waldheim, nazi sur lequel les Russes et les Américains avaient des dossiers compromettants. Ils s’en sont servis pour faire de Kurt Waldheim un pantin soumis à des influences contradictoires. Ce pantin, par ses faiblesses anciennes,   n’a pu exercer proprement sa mission.

Nous ne citerons que pour mémoire, car il est encore assez proche, le cas de Charles Hernu, tenu lui également par des dossiers et des faiblesses, ce qui a conduit à des décisions scandaleuses qui n’étaient pas dans l’intérêt de la France.

Bérégovoy était un homme qui était menacé de la même sorte; il avait eu lui aussi des faiblesses coupables vis à vis de l’argent. Il a eu l’élégance, car il était de noble origine et c’était un type bien, de mettre fin à ses jours. 

Quand on a des faiblesses, c’est à dire lorsque l’on a des choses à cacher quelles qu’elles soient, on est une personne sous influence.

 Permalien de l'image intégrée

Ce n’est pas un hasard si la NSA américaine écoute tout le monde, les chefs d’Etat amis, chefs d’Etat ennemis, les leaders économiques, ses propres sénateurs. Ce n’est pas un hasard car c’est pour avoir barre sur eux. Qui ne se souvient de cette histoire de dictateur sud-américain que la CIA a débarqué en mettant l’opinion publique contre lui en le montrant avec des photos de petites culottes de femmes sur son bureau. 

Tout ceci pour dire que l’homme publique, celui qui se prétend le chef ne doit absolument offrir aucune prise. 

Qui dit faiblesse dit possibilité de chantage, qui dit possibilité de chantage dit perte de vue de l’intérêt public et qui dit perte de vue de l’intérêt public dit également inaptitude à remplir sa mission. 

Nous ne voulons pas dire que les histoires de culs sont interdites aux puissants, ce que nous voulons dire, c’est que la volonté de les garder secrètes est criminelle. Le mieux pour un dirigeant est d’affronter la vérité de son comportement et, s’il le juge utile, de s’en expliquer. Il coupe ainsi l’herbe sous les pieds de ceux qui voudraient abuser de la connaissance de ce qui est caché. 

Les Rois de France ont eu beaucoup de maîtresses et même de favoris mignons, ils ne s’en cachaient point. Au contraire, c’était un attribut de leur position. Il faut oser être ce que l’on est. Il faut oser montrer au public ce que l’on fait. Permalien de l'image intégrée

Ne vous y trompez surtout pas. Nous ne nous exprimons absolument pas au titre de l’ordre moral. Peu nous importe fondamentalement la misère sexuelle de ces gens. Ce qui nous importe, c’est l’interférence entre la politique et ce domaine qui était auparavant intime et privé. Notre commentaire ne vise qu’une chose, il vise la volonté de garder secrets des faits et des comportements qui peuvent être assimilés à des faiblesses et, à ce titre, nuire à l’exercice du Pouvoir. 

Contrairement à ce que pensent les puissants, la liberté totale de parole en démocratie s’impose. Cette liberté de parole, dans la mesure où elle révèle tout, les met à l’abri de ce que nous évoquons ci-dessus, les pressions et les chantages.

Dans l’entourage des Maîtres rien n’est sacré.

Voilà la thèse que nous défendons et nous allons plus loin dans l’explication.

Médiapart vient de révéler que le Maître Valls se trouve pris, à Evry dans une affaire conflit d’intérêt qui date de 2011 avec son ex-maîtresse. Il aurait attribué en passe-droit un contrat très important à cette personne, alors qu’un concurrent était clairement moins-disant.

Si on n’avait pas le droit de s’intéresser à la vie privée de tous ces gens, il est évident que ce type d’affaire ne sortirait jamais au grand jour!

Ce sont les politiciens eux-mêmes qui nous obligent à nous y intéresser. Pourquoi? Parce que lorsqu’un politicien corrompu veut se faire renvoyer l’ascenseur dans le cadre d’une affaire louche, il utilise presque toujours un paravent, un tiers soit de sa famille, soit de ses relations. Dans le cadre de nombreuses corruptions que nous avons vu passer, le corrompu désigne une personne tierce, enfant, neveu, etc ou maitresse, ou même frère de maitresse comme devant bénéficier du retour d’ascenseur.

L’une des corruptions les plus simples et populaires consiste à faire une fleur, à une entreprise ou à un individu et à lui dire, pour me remercier, embauchez  » un tel » et souvent plutôt « une telle », c’est dire une maitresse.

Les maîtresses cachées sont la plaie du régime français, Ainsi, Patrice Pelat, ami de Mitterrand, s’occupait, avec d’autres de la famille cachée du Président et donc on ne pouvait rien lui refuser. Que s’est-il passé? Il s’est passé que l’on a fait en sorte, au plus haut niveau qu’il puisse recevoir des contreparties par des opérations financières illicites, et même des opérations d’initiés en Bourse. On en même fait un business récurrent.

Les voies de la corruption en France passent très souvent, excusez-nous de notre grossièreté, par le cul. Elles passent aussi par la Presse, les Instituts de sondage, les Syndicats. Toutes ces entreprises bénéficient, en raison d’une tradition républicaine (!) d’une sorte d’immunité fiscale, on ne les contrôle quasi jamais, …. Sauf quand elles sont d’extrême droite, donc on fait passer pots de vin, financements politiques, abus de biens nationaux, renvois d’ascenseurs par ces canaux. Il a fallu le scandale de l’UIMM pour qu’un coin du voile, vite retombé, soit levé sur les facilités de ce type d’organisations ou d’entreprises.

Certains, se battent à fleurets mouchetés et ne font valoir comme critiquable, que le cout éventuel des amours présidentielles lorsque l’argent public est utilisé. C’est courte vue, l’important n’est pas l’argent, mais les principes.

Vous, citoyens, vous vivez dans un monde de plus en plus Orwellien, dans un monde de surveillance et de contrôle généralisés. Comme le proposait le Maitre de l’Utilitarisme, vous vivez sous un Panopticon qui permet que rien n’échappe à vos maîtres, eh bien il faut retourner le Panopticon , ce sont eux qui doivent toujours, tout le temps jour et nuit être sous surveillance. Ce ne sont ni des saints ni des héros, ils ne sont que gens normaux, plutôt pires que d’autres avec plus de tentations et d’occasions, donc faibles et faillibles, il faut les garder d’eux-mêmes comme ils le font de nous. 

Le Pouvoir, surtout quand on n’est pas fait pour, et que l’on n’en pas l’envergure , crée des stress qui bien sur doivent être évacués, c’est ce que l’on appelle le repos du guerrier, les faiblesses féminines à répétition s’inscrivent dans ce cadre.

Le Don Juanisme de pacotille est une maladie des chefs, ils ont besoin de plaire de séduire pour se rassurer. Et il ne manque pas de personnes qui symétriquement sont éblouies, tombent amoureuses de ces puissants. Dans les deux cas, les images parentales sont déterminantes; l’image de la mère interdite que l’on recherche pour l’homme, celle du père idéal pour la femme…dans les couples traditionnels.

BRUNO BERTEZ Le Samedi 11 Janvier 2014

llustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON:

   NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

SUR LE FRONT: REVUE DE PRESSE ( Source et Remerciements à Maitre Confucius)

…Hollande & Julie Gayet….puis va faire ses voeux à la presse….le 24.01 au Vatican…le 11.02 aux USA

http://www.lepoint.fr/politique/closer-revele-une-liaison-entre-francois-hollande-et-julie-gayet-09-01-2014-1778737_20.php

http://obsession.nouvelobs.com/people/20140110.OBS1925/julie-gayet-une-actrice-au-centre-de-la-rumeur.html

http://www.boursorama.com/actualites/hollande-contraint-a-defendre-sa-vie-privee-en-pleine-rentree-politique-9edd2b2fa80d0919e509617af0d603be

COLLAPSE:…hausse des taux d’intérêt fera exploser la bulle…inquiétudes sur les banques….bulle chinoise

http://www.wnd.com/2014/01/rising-interest-rates-risk-stock-bubble-burst/

http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20140109.AFP7205/incertitude-sur-la-sante-des-banques-europeennes-selon-lagarde.html

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203231697514-la-chine-tente-de-remettre-de-l-ordre-dans-un-systeme-financier-nebuleux-641853.php

FRANCE:..ils quittent la sécurité sociale ( à16mn)

http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-jeudi-9-janvier-2014_495918.html

FRANCE:…désendettement insuffisant (= futures coupes budgétaires?)…marché des bureaux en crise

http://www.boursorama.com/actualites/cour-des-comptes-les-efforts-de-desendettement-insuffisants-f2b4aa9dda5e5438bd591ca98aaf3eb1

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/01/09/le-marche-francais-de-la-location-de-bureaux-en-crise_4345128_3234.html 

FRANCE:……dignité humaine économique….4000 médecins victimes d’une escroquerie

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-l-atteinte-a-la-dignite-humaine–.aspx?article=5083637606H11690&redirect=false&contributor=Charles+Sannat

http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-d-oise-95/les-medecins-victimes-d-une-vaste-escroquerie-10-01-2014-3479137.php

ALLEMAGNE:…hausse de la pauvreté

http://fr.sott.net/article/18733-La-pauvrete-en-Allemagne-atteint-un-nouveau-record

ESPAGNE:…60% de chômage des jeunes

http://www.ibtimes.co.uk/spains-youth-unemployment-rate-hits-57-7-europe-faces-lost-generation-1431480

USA:..fin des SDF dans l’utah

http://www.wikibusterz.com/utah-il-ny-aura-bientot-plus-de-sans-abris/

COREE DU SUD:..jeunes diplômés qui ne cherchent plus de travail

http://www.courrierinternational.com/article/2014/01/09/ces-jeunes-qui-disent-non-au-travail

CHYPRE:…récession…chômage…déflation

http://lejournaldusiecle.com/2014/01/09/chypre-recession-chomage-et-deflation/

USA:..gros distributeur SEARS vers la faillite

http://www.businessinsider.com/sears-crashing-2014-1?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+clusterstock+%28ClusterStock%29

14 réponses »

  1. Dans l’entourage des Maîtres rien n’est sacré.
    Voilà la thèse que nous défendons et nous allons plus loin dans l’explication.
    Médiapart vient de révéler que le Maître Valls se trouve pris, à Evry dans une affaire conflit d’intérêt qui date de 2011 avec son ex-maîtresse. Il aurait attribué en passe-droit un contrat très important à cette personne, alors qu’un concurrent était clairement moins-disant.
    Si on n’avait pas le droit de s’intéresser à la vie privée de tous ces gens, il est évident que ce type d’affaire ne sortirait jamais au grand jour!
    Ce sont les politiciens eux-mêmes qui nous obligent à nous y intéresser. Pourquoi? Parce que lorsqu’un politicien corrompu veut se faire renvoyer l’ascenseur dans le cadre d’une affaire louche, il utilise presque toujours un paravent, un tiers soit de sa famille, soit de ses relations. Dans le cadre de nombreuses corruptions que nous avons vu passer, le corrompu désigne une personne tierce, enfant, neveu, etc ou maitresse, ou même frère de maitresse comme devant bénéficier du retour d’ascenseur.
    L’une des corruptions les plus simples et populaires consiste à faire une fleur, à une entreprise ou à un individu et à lui dire, pour me remercier, embauchez  » un tel » et souvent plutôt « une telle », c’est dire une maitresse.
    Les maîtresses cachées sont la plaie du régime français, Ainsi, Patrice Pelat, ami de Mitterrand, s’occupait, avec d’autres de la famille cachée du Président et donc on ne pouvait rien lui refuser. Que s’est-il passé? Il s’est passé que l’on a fait en sorte, au plus haut niveau qu’il puisse recevoir des contreparties par des opérations financières illicites, et même des opérations d’initiés en Bourse. On en même fait un business récurrent.
    Les voies de la corruption en France passent très souvent, excusez-nous de notre grossièreté, par le cul. Elles passent aussi par la Presse, les Instituts de sondage, les Syndicats. Toutes ces entreprises bénéficient, en raison d’une tradition républicaine (!) d’une sorte d’immunité fiscale, on ne les contrôle quasi jamais, …. Sauf quand elles sont d’extrême droite, donc on fait passer pots de vin, financements politiques, abus de biens nationaux, renvois d’ascenseurs par ces canaux. Il a fallu le scandale de l’UIMM pour qu’un coin du voile, vite retombé, soit levé sur les facilités de ce type d’organisations ou d’entreprises.
    Certains, se battent à fleurets mouchetés et ne font valoir comme critiquable, que le cout éventuel des amours présidentielles lorsque l’argent public est utilisé. C’est courte vue, l’important n’est pas l’argent, mais les principes.
    Vous, citoyens, vous vivez dans un monde de plus en plus Orwellien, dans un monde de surveillance et de contrôle généralisés. Comme le proposait le Maitre de l’Utilitarisme, vous vivez sous un Panopticon qui permet que rien n’échappe à vos maîtres, eh bien il faut retourner le Panopticon , ce sont eux qui doivent toujours, tout le temps jour et nuit être sous surveillance. Ce ne sont ni des saints ni des héros, ils ne sont que gens normaux, plutôt pires que d’autres avec plus de tentations et d’occasions, donc faibles et faillibles, il faut les garder d’eux-mêmes comme ils le font de nous.

    Le Pouvoir, surtout quand on n’est pas fait pour, et que l’on n’en pas l’envergure , crée des stress qui bien sur doivent être évacués, c’est ce que l’on appelle le repos du guerrier, les faiblesses féminines à répétition s’inscrivent dans ce cadre.
    Le Don Juanisme de pacotille est une maladie des chefs, ils ont besoin de plaire de séduire pour se rassurer. Et il ne manque pas de personnes qui symétriquement sont éblouies, tombent amoureuses de ces puissants. Dans les deux cas, les images parentales sont déterminantes; l’image de la mère interdite que l’on recherche pour l’homme, celle du père idéal pour la femme…dans les couples traditionnels.

    J'aime

  2. Dommage pour notre tête de nœud, mais ma théorie est la suivante:

    Normal 1er est est en dégringolade dans les sondages, Rotweiller est détestée par l’ensemble des médias et de la population.
    Il faut vite remonter l’image de ce sinistre personnage, donc on utilise la même méthode que Sarko avec Carla : On trouve une actrice assez jolie et un peu en manque de rôle et on lui colle celui de la maitresse moyennant contribution et avantages.
    Tout le monde est content: le peuple à enfin une pseudo 1ere dame souriante et sympa, la cote du pignouff remonte etc….
    Franchement regardez-le, comment un nunuche comme celui-ci pourrait allumer une actrice…?

    J'aime

    • Bonjour,

      Vous semblez ignorer, à tort, la fascination qu’exerce tous les puissants sur leur entourage. Notre hôte évoque brièvement cet aspect à la fin de son billet et dans le premier commentaire: « Le Don Juanisme de pacotille est une maladie des chefs, ils ont besoin de plaire de séduire pour se rassurer. Et il ne manque pas de personnes qui symétriquement sont éblouies, tombent amoureuses de ces puissants. » C’est, entre autres, pour cette raison qu’on trouve dans tant de jolies femmes dans les sphères du pouvoir. Le problème est que, qu’il le souhaite ou non, celui qui exerce le pouvoir suprême dans notre pays incarne par délégation, et avant toute autre chose, la France. Ne serait-ce que par respect des hommes et des femmes de ce pays, il n’a pas le droit de se commettre ni de se compromettre au vu et au su de tout le monde. La discrétion s’impose. Le général de Gaulle savait se tenir, il était la France. Paul Reynaud incarne, et probablement à son corps défendant, l’archétype de l’homme politique qui faillit à cause de sa maîtresse. Ceux qui s’intéressent au drame de 1940 ne peuvent pas ignorer l’influence néfaste que joua sa maîtresse, Hélène de la Porte, aux pires moment qu’ait connu ce pays. Dit plus crûment, on ne mélange jamais le c… et les affaires. D’accord pour préserver l’indispensable sphère privée à laquelle à droit tout individu mais exercer les fonctions les plus élevées dans un pays impose des devoirs qui ne souffrent d’aucune exception. Faillir à cette règle tacite, c’est exposer le pays à tous les vents surtout les plus mauvais. Je ne crois pas que la France soit actuellement dans une situation économique, politique et sociale qui l’autorise à s’affranchir de cette nécessité. Sinon, comme le souligne Georges Fenech (pour une fois, je trouve qu’un député dit unes chose intelligente) dans son billet, la démission s’impose: http://www.georgesfenech.fr/fenech/article.php?article=102.

      Bonne journée

      J'aime

  3. Quand je pense que la République a justifié la révolution et honni l’ancien régime pour sa décadence, son arrogance, son gout immodéré du luxe et de l’argent, son propension immodéré des taxes et impôts, son manque de probité, son indifférence envers le peuple, son manque de compassion envers les miséreux j’en passe et des meilleurs ça de quoi vous laissez un gout amère dans la bouche non ? …..

    J'aime

  4. Je trouve cette « une » vraiment ignoble. Associer sur la même couverture François Hollande et l’annonce d’un article sur un régime basse calorie, c’est vraiment du journalisme de caniveau. 🙂

    J'aime

  5. c’est intéressant de voir le flou qui entoure l’appartement ou se passent les rencontres.au début on parle de mise a disposition(donc payé par l’état),puis,coup de barre violent des médias qui parlent de l’appartement de l’actrice.comme toujours,quand on voit une campagne médiatique aussi violente,il faut se demander ce que l’on cherche a cacher…
    la frivolité de hollande ne me semble pas plus dangereuse que d’habitude:on sait que les politiques de tous bords ont pris l’habitude de vendre le pays au plus offrant(ça s’appelle le lobbyisme) et qu’ils confondent les caisses publiques avec leur carnet de chèques:un petit rappel,SARKO a réussi a endetter le pays de 600 milliards en 5 ans en prétendant renflouer les banques,ce qui est un mensonge historique.ce serait bien de rouvrir le débat la dessus.

    J'aime

  6. Nous avons tord de considérer qu’une personne publique peut avoir une vie privée. lorsque quelqu’un veut être un homme public, il doit être transparent sur tout, et ne peut avoir quelques choses à cacher qu’on pourrait se servir contre lui comme chantage. Nous connaissons tous ce type de personnages qui ont pris au nom des français des décisions qui n’était pas favorable à la France, et tout ça parce qu’il offrait une prise contre eux.
    François Hollande devrait démissionner immédiatement. Outre Atlantique, ce serait chose faite ou presque.
    Pourquoi à votre avis la Nsa espionne tous le personnel politique et tous les candidats à des fonctions politique. Tout simplement pour qu’un élu n’offre pas de prises sur lui avec des choses à cacher.
    L’afffaire DSK n’est certainement pas arrivé par hasard.

    J'aime

  7. Hollande se déguise en JFK, avec un casque de motard sur la tête Par Bruno Bertez
    Les révélations de Médiapart et du journal Le Point sur la filière qui conduit à l’appartement qui abrite les amours de H et G sont convaincantes. Elles sont étayées, photos, liens et documents à l’appui. Elles sont plus convaincantes que les piètres démentis.
    Irrésistiblement, tout cela nous a fait penser à Marilyn, Kennedy et la mafia. En réfléchissant, on s’aperçoit que ce n’est pas le fait du hasard, il y a une structure sous jacente de nos sociétés qui se répète. Cette structure, c’est celle d’un mode de vie avec les stars, le pouvoir, l’argent facile, les mécènes et parrains, les tiers payants et facilitants. Bien entendu, comme cela est à la sauce Hollandaise/Française, on joue le remake de façon dérisoire, minable, on a les héros que l’on peut n’est-ce pas ! Hollande n’est pas Kennedy et Gayet encore moins Marilyn.
    Chez les dominants, il y a les gens d’en haut et les gens du Milieu ! Ils sont alliés, par le biais du cul, de l’argent, des protections. Les parrains et tiers payants, les flics, les protecteurs, se retrouvent à tous les coins de rue de la politique, ainsi on se souvient du yacht mis à disposition de Sarkozy. C’est l’une des fautes les plus graves de Sarkozy car elle a agi comme le révélateur de quelque chose de profond… et enfoui, caché. On se souvient aussi de MAM en Afrique du Nord, il y a des dizaines d’exemples. Mitterrand dans la Rolls du voyou Pelat, etc.
    Nous avons signalé le risque de chantage et de pression sur les hommes politiques, personne dans la pseudo-presse MSM n’a repris le thème, c’est pourtant « là que cela se passe », là que l’affaire d’Etat commence. Mais nous n’allons pas assez loin avec le risque de chantage, le vrai problème, c’est la pollution de l’esprit de celui qui se met dans cette situation de faiblesse coupable et cachée. Il n’est plus lui même, sujet autonome, sa pensée devient autre, il raisonne autrement. Le menteur, par exemple, cesse d’être lui-même quand il s’installe dans la sphère du mensonge. Tout en est affecté.
    Il est vrai que les médias MSM sont pour la plupart sous l’influence… des parrains. Mais cela ne suffit pas à tout expliquer, il faut introduire la crédulité, la complicité des Français. Si cela marche, c’est parce qu’ils le permettent. A croire que les citoyens sont tellement désabusés sur le cloaque politico-médiatique qu’ils n’y attachent plus d’importance.
    Il fut un temps où la politique s’inscrivait dans le tragique, dans l’héroïsme, elle a sombré dans le drame, la bassesse.
    Non content de salir les Français par ses anathèmes fascisants, le pouvoir les éclabousse en plus de sa fange.
    La faiblesse des commentaires et appréciations de la fausse droite laisse pantoise. On attaque Hollande sur les négligences en matière de sécurité, sur les atteintes qu’il porte à l’image de la France, sur les dégâts causés à la fonction présidentielle. Les médias, sondeurs en tête, font dire aux Français balivernes sur balivernes. Ils sont pour la séparation entre la vie privée et la politique. Comme si la question était bien posée. Elle est volontairement truquée bien sûr. Il suffit de poser la question sous cette forme pour avoir 80% de consensus sur la protection de la vie privée, dans tous les cas, il y a des questions qui, de par leur construction, imposent leurs réponses.

    Nous, nous disons autre chose, autre chose de bien plus politique, au sens noble.
    Mitterrand, dont on ne donnait pas cher de ses chances, a gagné face à VGE. Pourquoi ? Parce que VGE s’est trouvé affaibli avec ses scandales privés et les différentes affaires auxquelles il a été mêlé. Visites nocturnes à une actrice, cadeau des diamants, etc. Chirac et ses amis en ont profité pour accentuer la rupture avec l’opinion et réduire ses soutiens. Ne parlons même pas du pacte avec Mitterrand. Avec ses casseroles, VGE n’a pas pu rassembler.
    Hollande a rassemblé frauduleusement la gauche, il a trompé sa première gauche, il a ridiculisé les électeurs de Mélenchon. Une affaire comme celle qui nous occupe peut et doit faire voler en éclat l’actuelle alliance par défaut de cette gauche fondamentalement désunie et non majoritaire dans le pays. S’il n’y avait pas la soupe des postes et des gamelles, il y a beau temps que cette non-majorité aurait explosé.
    La gauche, la première gauche, les républicains et les partisans de réformes profondes, avalent couleuvres sur couleuvres, à un point tel, qu’au lieu de remonter dans les enquêtes et de profiter du rejet de Hollande, elle chute, elle aussi. Elle est la grande perdante et ne constitue même plus une alternative, encore moins une partie prenante aux rapports des forces politiques. Il suffit de voir comment Hollande la piétine sans égards avec cette idée de pacte de responsabilité qui consiste à prendre dans la poche des travailleurs et classes moyennes pour donner au Medef en échange d’un soutien scandaleux.
    Vous ne voyez personne expliquer que, si on est en déficit, si on doit souscrire aux engagements du pacte avec Merkel, alors, tout ce que l’on donne aux entreprises doit être pris aux citoyens et singulièrement, prélevé sur le pouvoir d’achat, sur votre pouvoir d’achat. Le fait que ce soit par la fiscalisation est une entourloupe qui masque mal la réalité. On va prélever sur les salaires directs et indirects. Il n’y a que là que l’on peut prendre. Le gisement est là, du côté des salaires indirects et des dépenses sociales et, bien sûr, du côté de l’accentuation de la progressivité de tous les prélèvements. Bref, Hollande va, avec la complicité du Medef, tenter de réaliser le coup de l’Allemand Schroeder. Hollande se propose de faire avec le Medef ce que Sarkozy n’a pas eu le culot de faire.
    Tout cela pour quoi? Non pas pour faire une France plus efficace, mois gaspilleuse , plus incitatrice à l’effort, non tout cela pour valider les créances des banques qui détiennent la dette, tout cela pour pouvoir continuer à s’endetter plus et maintenir la fiction d’une monnaie commune, même plus unique, qui ne sert que les Allemands et les ultra-riches et les kleptos. Peu importe à Hollande l’affaissement du pays, la déliquescence accélérée, non, ce qui compte, c’est tenir, garder son poste. Peu importe l’investissement productif, la vraie formation, non ce qui compte c’est le trucage des chiffres du chômage.
    L’affaire des relations sulfureuses est une occasion, une occasion unique, de passer le scalpel dans cette fausse majorité illégitime qui a confisqué la souveraineté des Français.
    Interrogé au moment des 110 absurdes Propositions qui ont succédé au programme commun PC-PS, Mitterrand a répondu les 110 Propositions vont faire rêver la gauche et ce sont les rêves qui font gagner les élections, pas les réalités. Voila l’occasion de réveiller les Français et de réintroduire un peu de réel.

    J'aime

  8. très bon article, comme d’habitude. Seulement il aurait dû être lu par les 77% de français sondés qui ont dit que cette affaire relevait de la vie privée. Et si seulement celui qui en était à l’origine était un brillant (bon aurait suffit, ou même passable, ou…)président!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s