Changes et Devises

Il n’y a pas d’issue positive pour les Etats européens et leurs peuples sans reconquérir leurs souverainetés nationales Par Pierre Leconte

Il n’y a pas d’issue positive pour les Etats européens et leurs peuples sans reconquérir leurs souverainetés nationales Par Pierre Leconte

Le vote du 9 février 2013 de la majorité du peuple et des cantons de Suisse en faveur de l’arrêt de l’immigration de masse qui les menace doit être salué non comme un vote de repli craintif ou même d’hostilité à l’égard des étrangers mais comme une avancée démocratique et un coup de semonce populaire en direction des dirigeants politiques et économiques suisses et européens qui depuis des années ne tiennent pas compte de leurs aspirations. Dirigeants qui, pour l’essentiel d’entre eux, sacrifiant la prospérité de leurs peuples et la souveraineté de leurs Nations à leurs intérêts particuliers ayant pris le pas sur l’intérêt général et à leur rêve européiste ayant déjà échoué, ne sont plus légitimes. Dans la mesure où la plupart des difficultés que rencontrent les États-Nations européens trouvent leur source dans la construction européenne bâclée que leurs dirigeants poursuivent, sans consulter leurs peuples voire en passant outre à leurs exigences légitimes (cf. le non respect du vote majoritaire des Français à 55% par référendum du 29 mai 2005 contre la constitution européenne que Sarkozy et Fillon ont pourtant fait ensuite adopter par le Parlement français alors à leur botte et qui osent encore se dire gaullistes !!!), ni du tout savoir comment et où ce processus chaotique destructeur forcé les conduit. L’exemple de l’euro, qui a provoqué un endettement, une recession/déflation et un chômage massifs (comme jamais auparavant en Europe continentale depuis les années 1930) problèmes dont il n’y a pas de résolution possible sans revenir aux monnaies nationales, étant à cet égard caricatural.

http://www.telegraph.co.uk/finance/financialcrisis/10629658/ECB-paralysed-by-German-court-decision-as-deflation-threatens.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-decision-cour-constitutionnelle-allemande-rachats-titres-bce-pourrait-bien-etre-coup-grace-pour-zone-euro-nicolas-goetz-978935.html

http://www.prechi-precha.fr/olivier-delamarche-leuro-est-elle-une-monnaie-solide/

http://www.bloomberg.com/video/the-european-debt-crisis-visualized-iPA3~AbsSGG89LOGkkd~RA.html

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-sortir-de-l-euro-le-debat-interdit-.aspx?article=5164339666H11690&redirect=false&contributor=Charles+Sannat

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-la-cour-constitutionnelle-allemande-a-dit-non-.aspx?article=5186073920H11690&redirect=false&contributor=Charles+Sannat

Les Suisses vivant dans le seul Etat encore véritablement démocratique d’Europe, parce qu’étant les seuls à bénéficier de la possibilité de se prononcer sur toutes les questions qui les concernent via le référendum d’initiative populaire alors que les autres Etats en privent leurs citoyens, ont réveillé leurs voisins. Il est probable que, lors du vote pour les députés au Parlement européen de mai 2014, la dynamique qu’ils ont enclenchée se poursuive et se développe pour culminer dans une remise en question de l’ensemble de la construction européenne actuelle… D’autant que se précise une aggravation de la déflation européenne, et donc du chômage de masse en zone euro, accompagnée du retour de fortes tensions à l’Est (Ukraine, Bosnie, etc.), surtout si un nouvel accès de faiblesse du dollar US -que nous évoquons en fin de ce commentaire- renchérissait encore plus l’euro avec pour conséquence une nouvelle détérioration de la situation économico-sociale du Sud de l’Eurozone et de la France. Au moment où les autorités européennes s’agitent pour faire main basse sur les actifs des épargnants…

http://www.zerohedge.com/news/2014-02-12/europe-considers-wholesale-savings-confiscation-enforced-redistribution

http://www.paulcraigroberts.org/2014/02/12/washington-orchestrated-protests-destabilizing-ukraine/

Aucun pays prétendant assurer sa survie et son développement ne doit accepter de renoncer à sa souveraineté, faute de quoi il disparaitra et son peuple sera sacrifié. Aucun des pays qui comptent dans le monde (USA, Chine, Russie, Japon, Inde, Brésil, Australie, Canada, Iran, Arabie Saoudite, Turquie, Israël et beaucoup d’autres) n’ayant renoncé à mettre en œuvre leurs propres politiques nationales, il n’y a pas de fatalité à ce que l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Italie, etc. se résignent à y renoncer au nom d’intérêts financiers et géopolitiques euro-mondialistes ou pour tomber sous la domination américaine (ce qui revient plus ou moins au même), qui ne sont pas conformes à leurs identités nationales comme à leurs besoins actuels et futurs. Ce qui n’empêcherait pas leur coopération librement consentie mais sur des sujets limités d’intérêt commun, au lieu de vouloir les faire disparaitre dans un Super-État européen centralisé, que leurs peuples refusent parce que non démocratique, non économique et non efficace, dont la construction forcée mènera à des troubles politiques et sociaux croissants et peut-être même à une guerre en Europe. Tous les Etats du monde défendent leurs frontières et n’admettent sur leur territoire qu’une immigration limitée choisie, il n’y a que ceux d’Europe de l’Ouest (à l’exception du Royaume Uni qui a eu la sagesse de ne pas entrer dans les accords de Schengen et de ne pas adopter l’euro) a avoir transféré ces prérogatives régaliennes essentielles à une structure supra nationale passoire incapable de les assurer, d’où la nécessité de mettre un terme à ces accords de Schengen qui favorisent en Europe une immigration massive causant des effets directs et indirects négatifs (dumping social et salarial, coûts énormes d’intégration et de délinquance, etc.).

Quant à la Suisse, n’étant pas membre de l’Union européenne, elle doit sortir de suite des accords de Schengen auxquels ses dirigeants n’auraient jamais dû adhérer. Mais l’attitude desdits dirigeants qui, depuis le 9 février, demandent des excuses au monde entier au sujet de la décision majoritaire de leur peuple et de leurs cantons, n’augure pas d’une décision rapide dans ce sens.

L’incertitude continue de dominer les marchés financiers, dont les manipulations dans tous les sens par de plus en plus d’acteurs rendent leurs évolutions à venir difficiles à prévoir. Nous restons investis en dollars US (qui donne toutefois de nouveaux signes de faiblesse par suite du retournement du dollar US/yen diminuant le “yen carry trade”) et en francs suisses dont nous augmenterons prochainement la part (pas d’euros -qui ne nous inspire pas du tout confiance parce qu’il n’est pas durablement viable-), surtout long US Treasury Bonds et plus faiblement short actions US. Nous avons le 12 février repris, et ensuite ces jours derniers augmenté, des positions longues sur l’or et l’argent-métal avec comme prochains objectifs 1.360 et 23, l’or ayant cassé par une double clôture sa résistance vers 1.280 USD l’once et la BCE risquant d’instituer un taux d’intérêt à court terme négatif (ce qui accroitrait la liquidité des marchés financiers dont une partie pourrait s’investir dans les métaux précieux, l’essentiel allant toutefois dans les obligations d’Etat comme cela a déjà commencé).

http://fr.news.yahoo.com/un-taux-d-p-t-162854373.html

A noter que plus personne ne comprend ce que fait la Chine avec le métal jaune, une sombre histoire de disparition de 500 tonnes d’or à l’intérieur de la Chine -qui ont probablement été piratés par les dirigeants politiques corrompus de ce pays et donc ne se retrouvent plus dans les coffres de la banque centrale chinoise- excitant actuellement les spéculateurs qui espèrent qu’elle pourrait donc devoir les acheter sur le marché international à nouveau !!!

http://www.telegraph.co.uk/finance/commodities/10630659/Gold-prices-rise-amid-Chinas-missing-bullion-mystery.html

http://www.zerohedge.com/contributed/2014-02-12/china-what-happened-gold-data

http://www.daily-bourse.fr/OR-Signal-haussier-Daily-valide-Long-active-analyse-18484.php

http://www.moneynews.com/Markets/gold-precious-metal-price-citi/2014/02/12/id/552316?ns_mail_uid=14578862&ns_mail_job=1555774_02122014&promo_code=16725-1

http://www.atlantico.fr/decryptage/vers-yuan-convertible-chine-part-en-guerre-contre-hegemonie-dollar-antoine-brunet-838146.html?page=0,0

Le graphique ci-dessous du ratio Standard & Poors 500/TLT montrant que, depuis le début 2014, les actions US se sont retournées à la baisse contre les obligations d’Etat US (ce qui est la conséquence comme nous l’avons déjà exposé de la réduction du QE aux USA), les actions US devraient aller beaucoup plus bas et les obligations d’Etat US devraient aller beaucoup plus haut:

http://blogs.stockcharts.com/dont_ignore_this_chart/2014/02/the-bond-ratio-breaks-down.html

De plus en plus d’investisseurs sortent des actions et vont dans les obligations

http://www.bloomberg.com/news/2014-02-07/investors-shift-record-amounts-from-stocks-to-bonds-citi-says.htm

6a0105370026df970c01a51168adef970c-800wi

http://www.moneynews.com/InvestingAnalysis/Ned-Davis-bear-market-stocks/2014/02/10/id/551972

http://www.zerohedge.com/news/2014-02-13/japanese-stocks-are-crashing-usdjpy-loses-critical-support

http://blog.kimblechartingsolutions.com/2014/02/is-this-leading-indicator-signal-for-the-sp-500-breaking-down/

http://blogs.wsj.com/moneybeat/2014/02/12/chart-watchers-dont-believe-the-bounce-in-stocks/?mod=wsj_nview_latest

http://www.businessinsider.com/9-reasons-why-stocks-are-correcting-2014-2

http://www.moneynews.com/InvestingAnalysis/Ned-Davis-bear-market-stocks/2014/02/10/id/551972

http://www.financialsense.com/contributors/felix-zulauf/expect-twenty-percent-correction-2014

http://www.newyorker.com/online/blogs/johncassidy/2014/02/which-internet-stock-is-the-most-overvalued.html

http://www.telegraph.co.uk/finance/newsbysector/banksandfinance/10611931/The-15-trillion-shadow-over-Chinese-banks.html

http://www.zerohedge.com/news/2014-02-12/it-begins-another-high-yield-chinese-shadow-banking-trust-defaults

Les difficultés des pays émergents à sortir de leur crise monétaire provoquée par leurs déficits de comptes courants, de la Chine dont le système bancaire et de crédit est au bord du défaut généralisé et du Japon dont la politique ultra keynésienne dite Abenomics est en train d’échouer, tout cela sur fond de récession/déflation européenne et de croissance zéro américaine en raisons de l’endettement massif des pouvoirs publics -et du chômage qui continue de sévir- des deux côtés de l’Atlantique, mais aussi la baisse des profits des entreprises en même temps que la croissance mondiale faiblit, conduisent plusieurs analystes à envisager un krach prochain des marchés d’actions. Ce qui est évidemment possible (mais non certain), d’autant que les principales banques centrales, ayant gaspillé leurs munitions, sont quasiment sans moyen pour poursuivre leurs opérations de manipulation des actions et que les grandes banques privées, dont les bilans sont loin d’être assainis, ont cessé de prêter. Bref, c’est la panne globale… dont la sortie sera brutale et probablement douloureuse pour les épargnants-investisseurs ayant encore sur les marchés financiers des positions trop importantes et trop risquées.

http://www.businessinsider.com/global-economy-in-midst-of-3-step-crisis-2014-2

http://www.businessinsider.com/chart-how-chinas-economic-crisis-would-unfold-2014-2

http://www.businessinsider.com/5-reasons-why-china-will-fail-to-dominate-global-business-2014-2

http://economy.money.cnn.com/2014/02/10/91-million-americans-arent-looking-for-jobs/

Le US Dollar Index, qui est monté depuis mi 2011 (en particulier du fait de la crise de la dette en zone euro puis de la politique japonaise de destruction du yen) est dans une configuration à nouveau plutôt baissière. Ce qui serait conforme à notre prévision de baisse des taux d’intérêt US à moyen et long termes, propulsant les US Treasury Bonds beaucoup plus haut, qui affaiblirait le USD Index. Et à la prévision de Saxo Bank de forte baisse du dollar US/yen s’accompagnant d’une chute des marchés boursiers d’actions (le Nikkei en particulier). Le retournement du USD Index pourrait s’accélérer au bénéfice principal du franc suisse et de la livre sterling. La cassure à la baisse de 79 sur le USD Index pouvant le ramener vers 75 voire 73. Ce qui évidemment propulserait l’or et l’argent-métal beaucoup plus haut que leurs objectifs actuels de reprise vers 1.360 et 23 USD l’once et même les faire remonter vers 1.430 et 25… Avant leur rechute, les grandes banques restant baissières et donc prêtes à shorter leurs reprises.

http://www.cnbc.com/id/101408290

 usd-index

Décidément l’année 2014 n’a pas fini de réserver des surprises. Ce qui illustre la grande difficulté de la prévision sur les marchés financiers par essence chaotiques, dont les manipulations s’ajoutent à leur “mouvement brownien” naturel.

L’or et l’argent-métal ont cassé à la hausse mais l’indice des mines australiennes (le plus fiable pour la tendance des actions des sociétés minières) pas encore 

gold

silver

asx_gold_stocks

SOURCE ET REMERCIEMENTS: FORUM MONETAIRE DE GENEVE 

http://www.forum-monetaire.com/?p=11175

2 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s