Art de la guerre monétaire et économique

Ukraine : Savent-ils ce qu’ils font? Par Philippe Schneider

Ukraine : Savent-ils ce qu’ils font? Par Philippe Schneider

Permalien de l'image intégrée

Est-ce l’entropie en cours du Système magnifiquement décrite par les analystes de Dedefensa ou le survivaliste Dmitri Orlov que nous voyons s’épanouir dans le développement de la Crise Ukrainienne ou bien s’agit-il d’un acte réfléchi de l’Etat profond US dont l’ effet recherché serait tout simplement la rupture des relations économiques de la Russie d’avec l’Union Européenne?

Je pencherais a priori pour cette dernière hypothèse qui, si elle se confirme dans les prochains jours/mois/années serait aussi dévastatrice que la première!, mais reprenons les choses point par point:

1) Les négociations du traité d’union douanière/transfrontalier se poursuivent entre l’UE (la Commission Européenne) et les USA et dont la signature est prévue pour 2016. Nous avons également compris que les « chevilles ouvrières » du côté européen sont la France et l’Allemagne soit Hollande (dont le voyage à Washington a permis de souligner l’empressement) et Merkel.

2) Accord Transfrontalier, euphémisme pour signifier la mise sur pied d’une vaste organisation atlantique marquant une division du travail en nette faveur des USA: tous les secteurs dominants pour ces derniers soit le hi-tech (réseaux, nomadisme, 3D, robotisation), le biotech (dont les OGMs avec Monsanto), la nanotech (médecine), la culture (cinéma, musique, TV dont le modèle Netflix), les énergies renouvelables/propres (on le voit en ce moment dans la convoitise « off the record » de Tesla par Google et Apple), la pharmacie, le complexe militaro-industriel (armements, drones, aéronautiques, navires, radars, satellites,etc) se déverseront sur le marché européen avec en prime (on y vient!) une réorientation stratégique des matières premières par la fracturation hydraulique (gaz de schiste) et l’exploitation des sables bitumineux (dont le Canada sera un acteur essentiel). Les USA veulent s’apprêter à redevenir autosuffisants en énergie et exportateurs nets en produits face à un déficit commercial essentiellement sud-est asiatique (chinois) et un USD devant plus que jamais justifier son statut de monnaie internationale sans quoi elle devra abandonner son monopole pour partager ce rôle avec le yuan voire le rouble!

Face à ce déluge l’économie européenne se réorientera par la force des choses dans les secteurs traditionnels soit l’automobile et les machines-outils pour les allemands et l’aéronautique, le ferroviaire, le maritime pour les français.

3) La crise ukrainienne pourrait être pour les USA le prétexte à une rupture des relations de l’UE avec la Russie. L’idée serait en effet de mettre à mal la fourniture par la Russie de son pétrole et de son gaz (soit approx 90 Mds€ sur plus de 168 Mds€ d’exports russes) et d’ouvrir de ce fait un marché protégé pour le gaz de schiste US qui sera assurément plus onéreux par son transport maritime et donc moins facile à vendre à des marchés non captifs comme la Chine.

Le rôle du complexe militaro-industriel US ne doit pas également être écarté: l’idée n’étant évidemment de ne pas faire de guerre mais de vendre l’idée d’un glacis technologique hors UE et otanisé prenant appui dans la partie ouest de l’Ukraine devenant de facto une gigantesque base militaire US (CQFD). La question de savoir comment le Système vendra cela est une autre histoire, tout du moins ils n’opéreront pas à visage découvert mais à travers le gouvernement fantôche pronazi de Kiev. La signature d’un accord de coopération avec l’UE sans attendre les « élections » de Mai pourrait confirmer cette vue (pourquoi attendre en effet?!!). 

4) Rupture signifiant pour les russes le retrait de leurs avoirs sur les places occidentales (Wall Street et la City) et une réorientation vers les bourses asiatiques, la vente de leurs Bonds US pour 164 mds$, le non remboursement des prêts avec les banques US et européennes soit une déflagration financière massive et principalement occidentale signifiant immédiatement une chute du dollar et de l’Euro au profit du rouble, du yuan, de valeurs refuge comme le Franc Suisse et une explosion du cours de l’or signifiant tout aussi immédiatement la vente possible de ses treasuries par la Chine et donc un collapsus mondial du Système (financier, économique, industriel).

En parlant de l’Euro et de sa chute naturelle, je parle également de l’explosion en plein vol de la zone du même nom: comment l’Allemagne peut-elle même envisager l’effondrement de son excédent commercial sans sortir par le haut de l’UE et sauver sa peau?!

5) La question lancinante est donc de savoir si de nouveau nous ne faisons pas face à une entropie à savoir une somme d’effets déstructurant sans autres points de mire que le court-termisme, une analyse tronquée des événements, faussée par un rappel continu à l’Histoire comme si l’Histoire était quelque chose de modélisée et pré-constituée alors que nous sommes toujours et tout le temps dans l’inédit et l’imprévu, dans la nécessité de penser librement des situations/états de fait nouveaux et donc forcément exceptionnels ce qui repose donc la question de la qualité des dirigeants du Système !: savent-ils ce qu’ils font??

Publié par PHILIPPE SCHNEIDER / Visions et Perspectives 21/3/2014

http://visionsetperspectives2020.blogspot.fr/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s