Art de la guerre monétaire et économique

Bref retour sur la fin de l’argent et la déflation mondiale Par Pierre Leconte

Il y a deux façon de tuer la monnaie: par l’inflation et/ou par la déflation. Nous assistons actuellement à la seconde version de la fin de l’argent qui sera pire que la première version, tout simplement parce que, dans cette seconde version, tous les instruments dont l’achat permettrait éventuellement  de se protéger s’écroulent au fur et à mesure que la vitesse de circulation de la monnaie et que le multiplicateur de crédit s’enfoncent dans le trou noir de la « trappe à liquidités ». A l’instar des prix des métaux précieux, matières premières et autres actifs réels, avant que ce soit aussi le cas des prix des actifs semi-réels comme les actions.

En déflation, il n’y a qu’un actif qui mécaniquement voit sa valeur relative s’apprécier par rapport à celle de tous les autres, c’est les obligations d’État exprimées dans la monnaie la moins mauvaise que les autres. En l’occurrence, actuellement, les obligations d’État US exprimées en dollars US (comme le TLT ou le TMF).Pourquoi ? Parce que les taux d’intérêt à court terme et donc à moyen et long termes, en déflation, sont condamnés à stagner ou à chuter. Et parce que la liquidité RÉELLE (pas la fausse monnaie ou plutôt le faux crédit résultant des QE des banques centrales) disponible, sortant progressivement de tous les autres actifs, va se placer dans le dernier instrument alternatif. Nous ne changeons rien à notre scénario, dont le déroulement d’ailleurs s’accélère avec le double effondrement des prix de l’or, de l’argent-métal, du pétrole, d’une part, et du yen et à un moindre degré des autres monnaies contre le dollar US, d’autre part. 

Facteur aggravant: les peuples en Occident et ailleurs n’en peuvent plus de leurs dirigeants politiques actuels qui leur mentent systématiquement pour se faire élire puis, une fois élus, suivent des politiques diamétralement opposées à celles qu’ils avaient promis de mener avant leur élection. Tous les Barack Obama, François Hollande, Matteo Renzi, Shinzo Abe et autres clowns tristes, faute de légitimité, sont poussés vers la sortie, ce qui veut dire qu’il n’y a plus personne en mesure d’exercer le pouvoir, d’autant que leurs adversaires sont enlisés dans des luttes d’égos visant à désigner ceux qui remplaceront les dirigeants actuels pour évidemment faire ensuite aussi mal qu’eux… Ce sont donc les banquiers centraux, les groupes de pression divers et variés et autres technocrates non élus (du style Commission de Bruxelles, FMI, BRI, OMC, ONU ou Agences fédérales US) qui décident d’à peu près tout dans l’opacité la plus complète, ce qui aggrave la situation puisque ce sont eux qui ont créé et entretiennent la déflation mondialisée à force de vouloir appliquer leurs idéologies dépassées et de présenter leurs échecs comme des réussites, alors qu’ils ont sciemment tout faussé et manipulé et continuent de le faire avec une inconscience confondante. Jusqu’à ce que les peuples probablement se révoltent et qu’alors les mécanismes de manipulation s’écroulent.

La situation réelle:

http://www.zerohedge.com/news/2014-11-04/paul-singer-slams-fake-world-fake-growth-fake-money-fake-jobs-fake-stability-fake-in

http://www.bloomberg.com/news/2014-11-04/singer-s-elliott-says-optimism-on-u-s-growth-unwarranted.html

http://www.bloomberg.com/news/2014-11-05/analyst-sees-dangerous-scene-for-markets-as-others-yawn.html

http://www.cnbc.com/id/102142330?trknav=homestack:topnews:3

http://www.moneynews.com/StreetTalk/trade-deficit-exports-economy-growth/2014/11/04/id/605056/

http://www.businessinsider.com/elections-are-democratic-disaster-2014-11

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-nouailhac/les-nouveaux-affabulateurs-05-11-2014-1878925_2428.php#xtor=CS3-190

http://www.zerohedge.com/news/2014-11-04/europe-triple-dip-recession-goldmans-internal-model-finds

http://www.lepoint.fr/economie/un-audit-interne-critique-l-efficacite-des-remedes-du-fmi-contre-la-crise-04-11-2014-1878732_28.php#xtor=CS3-190

http://www.bloomberg.com/news/2014-11-06/fed-concern-with-repeat-of-1937-blunder-echoed-by-markets.html

Important:

http://www.zerohedge.com/news/2014-11-06/gold-yen-central-banks-and-endgame

http://www.zerohedge.com/news/2014-11-02/experiment-will-blow-world

http://www.spiegel.de/international/business/deep-divisions-emerge-over-ecb-quantitative-easing-plans-a-1000713.html

Voici pourquoi acheter le TLT et le TMF est actuellement et pour longtemps le meilleur investissement possible:

http://www.bloomberg.com/news/2014-11-03/bond-market-demand-for-treasuries-means-nobody-mourns-end-of-qe.html

http://www.zerohedge.com/news/2014-11-06/why-treasury-yields-have-further-fall-1-simple-chart

http://www.zerohedge.com/news/2014-11-04/interest-rates-cannot-rise-heres-why

http://www.bloomberg.com/news/2014-11-03/gross-says-deflation-a-growing-possibility-threatening-wealth.html

http://dollarcollapse.com/monetary-policy-2/us-now-importing-the-worlds-deflation/

https://www.tradingfloor.com/posts/jakobsen-another-shock-drop-is-coming-and-its-coming-soon-2142996

Les objectifs techniques des TLT et TMF sont respectivement 181 et 143. 

TLT objectTMF object

« The Inevitable Coming Stock Market Crash (Vronsky)  11/02/2014 – 20:39
 
It happened in 2000 and again in 2007…the ratio of US Bonds/Dow Index bottomed. ..Exactly like it is doing in recent days. The logic supporting this Stocks Bear Market signal is obvious: When Stocks are too high relative to US Bonds, it implies stocks are too over-valued while US T-Bonds are too under-valued relative to risk. Consequently, smart individual and Institutional Investors flee to the safe haven of bonds. Testament to this prudent investment theory is the fact that the Dow Stock Index plummeted 39% from 2000 to 2003…and again bombed 54% from 2007 to 2009. ATTENTION INVESTORS: the US Bonds/Dow Index is again bottoming…thus signaling another Stock Market Crash looms on the horizon.

The burning question is how far might the Dow Index fall in the fourth-coming market crash? Indubitably, this is difficult to ascertain…however, history has always been a good estimator and good guide of the future.
Obviously, it is a daunting task to estimate how far down stocks will fall in the up-coming crash. However, if the correction is the average of the two previous crashes, then the Dow Index might retest the 9000 level…where there is significant support from the 2008 to 2009 era. This level might be retested by mid-2015…based upon the two cited previous bear markets. »
 
ratio bonds stocks
 
Les indices boursiers US sont à nouveau sur-achetés et mûrs pour une forte correction à la baisse: 
 
indu object
 
« What is QE ? (by Chris D. in Gold Eagle) QE is not printing.
Never has been. QE’s main beneficiaries are a group of 22 primary dealers, which borrow direct from the FED at essentially interest free rate to use for buying Treasuries. If the Treasury market was allowed to fail all payments from the government would have to stop. The bankers know that, thus the banks who make money from money, sell to the FED what they can’t sell at the private market to the FED at the original cost of purchase and get paid with low interest loans to buy Treasury debt with. It’s basically a swap that has to be settled at a future date. Right now almost all banks who take in individual savings deposits sent those deposits to the FED for Treasury securities that now get used as collateral in our fractional loan making system. Treasuries are now used for what individual savings at one time were used for. In this way everything we the people own and have a mortgage on is now also collateral for our Treasury debt. About 60% of the QE money has been channeled into mortgage backed securities.
All this talk about QE inflation is wrong. QE debt creation is not money printing. An IOU is not cash money. The reason QE benefits the rich is because the rich make money from money, and the poor who don’t have any money, have no way of making money from money. Thus the growing disparity in income that is chocking our ability to advance. Ahead of us is what in my mind is called stagflation. Everything fiat will become worth more as everything physical is worth less. Gold is showing that. Gold will go much lower in the years ahead, for it is tied to the fiat script called US$’s.
QE is essentially an increase in the supply of credit to buy debt with. The FED is doing what most corporations are doing. Basically it is using credit to buy debt and store it off balance sheet. Lets use IBM as an example. They borrowed a lot of credit and used the credit to buy their shares to increase the earnings per share. Bank debt is not accounted for in the EPS. CHK is another example of that. They had to sell their almost best to SWN. The bullshit accounting Enron used is alive and well. The stock market is up because credit is being leveraged. 3/4 of the people in the USA don’t own stocks, thus can’t benefit from it. Truth be told they don’t trust the stock market ponzi scheme. You can only shaft people so many times and then they stay away for good. The fact is, the cash money stock in the USA is falling. People are using credit cards to buy a subway sandwich. For QE to be inflationary, the cash money stock has to increase not decrease.The only reason the stock market is high is because there is a lot of debt supporting it. Take that away and it will crash just like it did in 1929. And that is ahead of us. »
 
 
 
Pour répondre à ceux qui ont encore l’espoir que l’achat d’or leur permettra de conserver leur pouvoir d’achat et  même de réaliser des gains en capital (néanmoins fortement taxés sauf dans quelques pays comme la Suisse), tel l’excellent Charles Sannat (de « Au Coffre »); ils ont, à notre modeste avis, tort à court et moyen terme mais probablement raison à long terme à la condition que le dollar US (la monnaie mondiale hégémonique actuelle) rechute lourdement par rapport aux autres monnaies de papier et que les gouvernements ne se mettent alors pas d’accord pour confisquer le métal jaune. C’est plutôt vers le contraire d’une chute prochaine du dollar US que l’on se dirige.
 
Ni un krach boursier, ni une guerre, ne feront remonter puissamment l’or puisque ce sont les obligations d’Etat en dollars US qui seraient alors préférées.
 
Controverse avec Charles Sannat:
 
L’autre alternative permettant une revalorisation du prix de l’or serait que les gouvernements occidentaux (et non pas les gouvernements des BRICS qui n’ont pas de poids suffisant à ce sujet) prennent la décision de le rétablir comme étalon monétaire dans lequel la plupart des monnaies de papier seraient librement convertibles (ce à quoi, appartenant à l’École autrichienne d’économie, nous sommes évidemment favorables). Alors là, il n’y a hélas presque aucune chance que cela se produise de la part de pouvoirs publics passés maitres de la manipulation permanente et généralisée de tous les actifs qui, au surplus, n’accepteront jamais d’abandonner leur pouvoir discrétionnaire à des mécanismes automatiques. Et vont créer des monnaies virtuelles constituées de signes informatiques remplaçant le cash qui leur permettront de contrôler toutes les transactions. 
 
Juste, d’accord avec S. Wapler:
 
 
 
Il y a très peu de chance que les Suisses votent positivement lors du référendum sur l’or du 30 novembre 2014 tant le gouvernement, la banque centrale et les milieux dirigeants y sont hostiles, un échec qui ferait encore chuter les prix des métaux précieux:
 
 
 
L’or c’est la monnaie de la LIBERTÉ (des citoyens) et de la RESPONSABILITÉ (des banquiers centraux) mais ces dernières ne reviendront plus. Pire, les gouvernements et banques centrales d’Occident se servent de l’or dont ils font sciemment baisser les cours comme d’une arme économico-monétaro-politique contre les BRICS et c’est peut être cela qui pourrait le faire le plus chuter, les achats chinois, russe ou indien n’étant pas en mesure de renverser la tendance.
 
 
 
De telle sorte que l’or et l’argent-métal, comme tout autre actif, doivent faire l’objet d’une gestion active (ce à quoi nous nous employons) et non pas d’une thésaurisation passive improductive. D’autant que ce sont les transactions papiers, dont le volume est près de cent fois supérieur aux transactions physiques, que les bullion banks -agissant pour compte des gouvernements- contrôlent, qui déterminent leurs cours. Et cela ne peut être fait qu’au niveau de l’investisseur lui-même. Etant donné que les Fonds d’investissement sur l’or (physique ou actions des sociétés minières), y compris les mieux gérés, quel que soit leur modèle (long ou long/short), ont perdu en moyenne près de 80% ces dernières années en raison de l’imprédictibilité des cours du métal jaune constamment manipulés, il n’y a donc pas de véhicule collectif permettant de le traiter avec quelques chances de succès depuis 2011.
 
 
Les fonds d’investissement sur l’or ont inévitablement vu leur valeur s’effondrer:
 
La chute du prix du pétrole ajoute à la pression baissière sur les prix des métaux précieux et à la déflation mondiale:
 
 
 
 
Prévisions sur l’or et l’argent-métal:
 
 
 
 
Objectif technique de l’or : 1.050 USD l’once, résistance 1.190 (prix auquel il faudrait couvrir les shorts mais pas passer long):
 
 
gold usd
 

SOURCE ET REMERCIEMENTS FORUM MONETAIRE DE GENEVE

http://www.forum-monetaire.com/bref-retour-sur-la-fin-de-largent-et-la-deflation-mondiale/

2 réponses »

  1. Oui, sauf que les actifs traditionnels (terre, pierre, …. et or), après un passage déflationiste, finiront bien par remonter, un jour peut-être pas si éloigné! Il y a accéleration de l’histoire dans toutes ses composantes, notamment économiques.

    J'aime

  2. Il y a 2 types de déflations. La déflation des actifs (baisse des prix) et la déflation de la monnaie (dévaluation). La premiére entraine une amélioration du pouvoir d’achat tandis que la seconde entraine de l’inflation puisque les couts de production monteront.
    Il faut arréter de tout mélanger ! c’est deja assé compliqué …….

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s