Art de la guerre monétaire et économique

Humeur de Loup du Jeudi 22 Janvier 2015: Draghi lance la saison des soldes en Europe, c’est la Grande Braderie Par Bruno Bertez

Humeur de Loup du Jeudi 22 Janvier 2015: Draghi lance la saison des soldes en Europe, c’est la Grande Braderie Par Bruno Bertez

Le mois de Janvier, c’est traditionnel, c’est le mois des soldes. On peut acheter moins cher, en profitant des difficultés des entreprises qui vont mal, qui ont des stocks excédentaires. Elles bradent car pour elles, bien souvent c’est une question de survie. Peu importe si on gagne ou si on perd, l’important c’est « que cela débarrasse ».

Ici c’est le système européen entier qui a décidé de se couper un bras, de liquider ses bijoux de famille, de solder. Ce n’est plus seulement la Grèce ou l’Espagne. En quelques semaines les prix Européens sont devenus moins chers pour les étrangers et surtout pour les Américains; pensez donc, ce qu’ils payaient 1,42 il y a peu, ils le paient 1,14! Et encore on leur fait crédit gratuitement, courbettes en plus. Vous avez encore un peu de poussières sur vos chaussures monsieur!

A la faveur de la dévaluation; les investisseurs étrangers, peuvent se payer, entreprises, salariés qualifiés, brevets, parts de marché, marques, immobilier pour une bouchée de pain. On ouvre grand les portes.

D’autant que des vendeurs, il y a en a, écœurés, par ce qui se passe en Europe, par le climat délétère et l’ambiance nauséabonde. Le capital européen est à l’encan. Et bientôt les Valls et autres complices des Compradores qui vont venir exploiter les Français vont se glorifier de la hausse des investissements étrangers, lesquels prouveraient l’attractivité de notre pays.

Ah les braves gens qui n’aiment pas, qui détestent le capital et l’accumulation de richesse par les Français, mais qui raffolent de mettre les Français au service du capital étranger! Le chef d’entreprise français, voilà l’ennemi, car on l’envie, on le jalouse, mais le capitaliste étranger, anglo-saxons, le Chinois, le Qatari, on lui cire les pompes. C’est vrai, bien souvent il verse des bakchich, les fameux 5% de rigueur.

Ainsi donc non content de faire régresser le niveau de vie interne des Français, d’organiser le recul du pouvoir d’achat intérieur, on complète et on applaudit à la chute de leur pouvoir d’achat international, mondial. Les Français vont payer plus cher ce qu’ils vont importer, tant mieux, ils jouissent trop.

Quoi? On leur avait promis qu’en échange du chômage au moins ils pourraient acheter des télés et des IPAD moins chers! C’est fini, c’était avant tout cela.

Quoi, ils espéraient qu’avec le change de l’euro leurs voyages leur couteraient moins cher, baliverne que tout cela, les prix, tous les prix pour eux vont augmenter.

Le vrai marché de dupes, en trois fois:

  • La première on leur colle le chômage.
  • La seconde on leur colle la baisse du pouvoir d’achat intérieur.
  • La troisième on leur colle la chute de leur pouvoir d’achat extérieur, mondial.

Le tout après avoir supprimé les rémunérations sur leur épargne, augmenté les impôts et bien sûr rogné les retraites.

Bravo.

A quand un gouvernement qui se fixe comme objectif de restaurer la prospérité au lieu de répartir la pauvreté. A quand un gouvernement qui cesse de rabaisser les uns pour maintenir la bulle financière des autres ?

BRUNO BERTEZ Le Jeudi 22 Janvier 2015 

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON 

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

10 réponses »

  1. Bonjour M Bertez,

    Le QE (oops pardon), la planche à billet (Ooops encore), l’apport de monnaie serait, pour les experts de la téloche, une bonne chose pour contrer la baisse des prix, et maintenir une inflation maîtrisée.

    Baisse de prix donc…..pas bien, pas bon pour « l’écomomie ».

    Injecter de l’argent sans contrepartie de création de richesse réelle c’est comme, pardonnez mon expression, « pisser dans une violon ».

    Création de richesse sophisme qui sous entend, la Vénus de mère Croissance ?
    Mais comment ?
    Par le crédit vertueux !
    Comme si il n’y avait pas assez de dossiers d’endettement.

    On cherche à nous faire croire que ce QE sera le sérum, que dis je l’opium de la relance économique, alors qu’il n’est qu’un transfert, un échange entre la BCE et les banques gavées de dettes pourries.
    Une perfusion en bolus pour les débarrasser de leurs dossier d’entêtement à endetter le monde réel en jouant au Casino de la bourse.

    J'aime

  2. Super Mari(ole) , quand Robin des Bois vient au secours des riches.

    Nous sommes face à l’un des plus grands hold up de l’histoire.

    On ne sait si il faut s’affliger du cynisme des riches ou bien s’il faut se révolter de la bêtise des pauvres ou de leur soi-disant défenseurs. C’est vrai que des gens comme Bernard Maris manquent pour secouer un peu tous ces guignols de la bien-pensance économique et de la complaisance réunis. je n’ai vu aucune analyse intelligente, adéquate des mesures scélérates que vient d’annoncer Super Mari(ole) de la BCE. Scélérates est un mot que j’emploie souvent, pour la circonstance, il n’est pas assez fort, le mot « obscènes » me parait mieux choisi.
    Rien, le grand vide, ou plutôt la répétition jusqu’à l’écœurement des mêmes sottises susurrées par les gouvernements, les eurocrates, les médiacrates et les pseudo-économistes de banque: le Quantitative Easing annoncé par la BCE a pour objectif de lutter contre la déflation!
    Bien sûr que non!

    Voilà la vérité et pour commencer il faut appeler un chat un chat et cesser de parler obscur pour donner une apparence technique à ce qui est une vilenie, un détournement de fonds, une escroquerie. Le QE dont on parle, c’est un rachat sur le marché secondaire, sur le marché de l’occasion des obligations à long terme émises par les gouvernements, le tout pour une enveloppe de plus de 700 milliards d’euros.

    Qui dit rachat sur le marché secondaire pour assouplir les conditions financières dit, en français achats pour faire baisser les taux et donc monter les prix. Donc on va encore faire baisser les taux sur les obligations, les fonds d’état qui ont été émis dans le passé. Donc on va encore faire monter les prix. On va se porter contrepartie, avec l’argent tombé du ciel, mais volé de la poche des citoyens ordinaires, on va se porter acheteur face aux ventes de titres opérées par les Banques, les Hedge Funds, les Proprietary Trading, les Ultrariches.
    Ainsi on va leur offrir la contrepartie des spéculations qu’elles ont accumulées depuis la mi 2012 grâce aux précédents cadeaux de Draghi.

    Cette opération d’achats de 700 milliards de fonds d’état est une escroquerie, elle fait la contrepartie des ventes auxquelles tous ces gens énumérés ci-dessus, allaient être obligés du fait de la fin de la politique monétaire non conventionnelle Américaine. le robinet central va se fermer peu à peu, et on se prépare à la hausse des taux. Ce qui est évident c’est que la donne change.

    Les USA qui donnent le « la » en matière monétaire et de taux, ont imposé des taux bas dans le monde avec leurs opérations de Quantitative Easing, on voit se profiler le retournement. La remontée des taux mondiaux n’est qu’une question de calendrier et il va être temps, pour ceux qui ont acheté en spéculation de sortir et de prendre leur colossal profit.
    A la mi-2012, Draghi a déclenché une énorme spéculation sur les fonds d’état Européens et singulièrement sur ceux des pestiférés. Il a promis « le coûte que coûte », le gros bazooka. Les Hedge funds, les Pimco, les Proprietary Trading, les Fonds de Pension Japonais, se sont littéralement goinfrés. Ils ont ramassé à tour de bras, tout ce qui trainait sur les marchés comme fonds d’état pestiférés sur la base de taux de 6 voire 7 % et ils ont attendu. Ils ont attendu quoi? Que Draghi tienne sa promesse coûte que coûte, qu’il vienne les racheter au plus haut, et encore plus haut, sur la base de rendements de …. 1,5%.

    Les profits sont absolument colossaux, ils se chiffre par centaines de milliards, vous lisez bien! Et ils étaient garantis! Quand un titre est massacré et décote pour offrir un rendement de 7% qu’ensuite on le fait remonter pour réduire son rendement jusque 1,6%, la plus-value est fantastique. Oui, mais il faut un pigeon pour venir faire la contrepartie, pour que vous puissiez vendre. Et le pigeon, c’est vous. Le total de bilan de l’Eurosystem Banque Centrale Européenne/BCN , vos banques, va enfler de plus de 1,1 trillions en deux ans, pour que ces gé(r)ants de la kleptocratie puissent revendre avec profit ce qu’ils ont acheté sur les conseils et promesses de Draghi en mi-2012. Et encore acheté à crédit, en leverage, avec de l’argent gratuit, ce qui est le comble.

    Voilà pourquoi les banques en particulier les Italiennes ont passé avec succès les stress tests, elles étaient bourrées de fonds d’état Italiens, et elles avaient des plus-values tellement importantes que ce n’était plus nécessaire de les recapitaliser. il suffit, pour boucler l’opération, pour que le tour soit joué que quelqu’un fasse la contrepartie et offre de se porter acheteur sur les cours inflatés, bullaires actuels. L’insanité de la complicité entre les banques italiennes, le gouvernement Italien et les banques de la ploutocratie Italienne et les Institutions Européennes est à son comble. Ils n’ont pas payé les pertes de la crise, ils n’ont pas remis d’argent pour reconstituer le capital, ils sont restés propriétaires, ils ont fait des profits faramineux et qui paie? Le bilan de la Banque Centrale, par la dilution du stock monétaire, de votre stock monétaire.
    Le pire est de voir ces socialistes qui froncent les sourcils dès qu’un chef d’entreprise ou un cadre ou un commerçant ou un vrai investisseur gagnent un peu d’argent et s’élèvent dans la société, et au contraire les ferment pendant que leurs complices et Maîtres pillent les biens communs populaires.
    Y aura-t-il une grande Commission d’Enquête ouverte au niveau Européen? Nous attendons de pied ferme.

    L’argument de la déflation que l’on instille depuis des mois grâce à la propagande a quelque chose de pitoyable et là aussi nous attendons la nomination d’une Commission d’Experts, sans économiste de banque bien sûr, rien que des universitaires de haut niveau. Et il y en a de bons.

    Il n’y a pas en Europe de risque de déflation
    Pour les raisons suivantes :
    1 De déflation il n’y a pas, il n’y a aucune spirale négative en ce sens qui se soit enclenchée. L’essentiel du ralentissement de la hausse des prix a pour origine la chute des prix des matières premières provoquée par le retrait de la demande chinoise et le dégonflement de la spéculation du Reflation Trade.
    2 Les salaires en Europe continuent de croître au même rythme, environ 1,2 % l’an ce qui n’est pas différent du rythme de long terme, il n’y a aucune échelle de perroquet qui soit descendue et encore moins dévalée.
    3 La rigidité dont on se plaint en Europe a au moins un avantage, tout est figé, sticky.
    4 Les prix des services continuent de monter et pas seulement ceux qui sont « offerts » par l’état et les monopoles, non, tous les prix. Les prix administrés ou non restent sur leur tendance. On est sur un rythme de 1,2 à 1,3 %. Au début des années 2000 et 2010 on a connu des hausses plus modérées.
    5 Les prix des services de logement continuent d’osciller entre une hausse de 1,5 et 2%. Dans le passé, au début des années 2000 on a connu des hausses plus modérées
    6 Certes les prix de l’alimentation ont rétrogradé, mais le recul n’est rien à côté de l’envolée que l’on avait connu à partir de la fin 2009, c’est une régularisation, correction
    7 Là, ou on note des baisses de prix, c’est dans les secteurs ou le progrès des techniques et technologies est rapide ou là où la dérégulation produit son effet comme dans les télécommunications. Rien de négatif dans ce phénomène.
    8 le comportement des indices est exactement le même que celui observé en 2008 lorsque l’on a eu une forte baisse des commodities et du pétrole. Il est sûr qu’il s’agit d’un accroc, temporaire qui va se trouver corrigé ces prochains mois.
    Et puis last, mais not least , la modération des prix est provoquée par l’Europe elle-même par ses exigences de rigueur, par l’austérité imposée! Ce n’est pas un hasard si les baisses de prix les plus spectaculaires sont dans les pays les plus visés par l’austérité/ rééquilibrage. ILS, le grand « ils’ ne peuvent quand même pas se plaindre de ce dont ils sont les responsables. On ne peut vouloir réduire les revenus des populations et en même temps s’étonner que le symétrique des revenus, les prix soient eux-mêmes modérés.

    Tout cela est une escroquerie qui complète le grand processus qui a été lancé dès 2008/ 2009 et qui vise à faire payer le poids de la crise aux populations.
    Robin des Bois s’est trompé, il prend aux pauvres pour continuer d’engraisser les ultras riches et leurs complices.

    Honte à lui.

    J'aime

    • C’est exactement ce que je me suis dit. Graghi arrive en fin de course et va se prendre toutes les merdes qui trainent. Le QE il faut le faire le premier et surtout lorsque tout a est bas et au grand jamais lorsque tout est haut. Et encore moins lorsque l’euro est deja descendu.
      En fait draghi va racheter la dette détenu par les banques, j’espére que se sera uniquement pour les banques européennes. Cela limitera le scénario catastrophe. C’est clair que si il rachete la dette détenu par les banques étrangère, c’est un grand malade. On est pas dans le cas des subprimes, il n’y a pas eu d’escroquerie en europe. Pas les mêmes, puisque les PIGS sont a eux seuls deja une escroquerie. M’enfin si l’euro baisse encore, les prix vont monter et la déflation va se renforcer. Prendre les bénefs tout de suite c’est un peut risqué, il me semble que draghi va faire en sorte que l’on puisse encore empocher un peut de rente. Surtout avec se ue l’état va nous ponper a la revente 🙂 🙂 🙂

      Tout va dépendre de se qu’il va faire exactement. J’espére juste qu’il joue pour les européens est qu’il a sa petite idée derriére la tête. Car c’est vrai que c’est trés risqué de faire un QE alors que la monnaie est deja bien descendu et que la déflation s’installe. Mais il peut facilement l’accélérer se qui ne sera pas a l’avantage des européens.

      J'aime

  3. Mais pourquoi se lamenter ? le Français, comme l’Européen, vit dans une démocratie. Il choisit des élus qui le représentent honnêtement et efficacement ; bénéficie d’un état social qu’il paye avec ses impôts et autres contributions ; il profite même, en prime, via les emprunts d’état et le creusement du déficit, de prêts à taux quasi nuls qu’il (l’état et donc le Français ou l’Européen) ne remboursera jamais, ou alors en monnaie dévaluée.

    Il exporte même son modèle démocratique, libéral, social et égalitaire via le bombardement des méchants « régimes » dictatorial qu’il faut changer même au prix de quelques dommages collatéraux chez ceux que nous venons libérer.

    Oui, pourquoi se plaindre, geindre ainsi ?

    J'aime

  4. il y a eu 7 ans d’euro fort . le desastre est connu. record mondial de recessions en serie et record mondial de chomage de masse , 12 % !!! et des crises financieres a repetition pour cause de banqueroute d’états . cela etant dit , il est vrai que les actifs seront moins cher pour les investisseurs etrangers , mais appellerait t-on cela plutot comme capitaux entrants ? et la monnaie faible a des avantages , rencherir les produits de même gamme qui mettent nos usines en faillite et pousse à la délocalisation vers les pays a monnaies faibles en revenir en imports ce qui alourdit le deficit commercial français . et pour conclure si la BCE ne se bat pas contre la deflation qui est effective , cela risque de vitrifier à la japonaise l ‘UE qui est déjà à sa 3 ieme recession en 7 ans , pour 10 ans minima . bonne journée de singapour

    J'aime

  5. Franchement je suis septique ne serait ce pas un effet d’annonce en vu de futures élections comme la Grèce où l’Espagne ? à mon avis ça ne sera pas tenable pour l’Allemagne !…..à suivre.

    J'aime

  6. Bravo..Bravissimo à vous,

    Il n’y a pas a dire ils ont su tisser une toile d’araignée pour que la grande majorité ne puisse pas s’en sortir.
    Ce robinet que Mario Pinocchio a ouvert, il n’y auras pas un sou que l’on vera dans la réelle économie, un simple jeux d’écritures comptables….

    Ici, en Espagne, lorsque on va a un distributeur de billets …comme par hasard ils ont des problèmes techniques une fois sur deux..bref pas d’argent..souvent c’est la Banque Santander.

    Lorsqu’on veut retirer une somme au guichet 2000 euros , on doit signer deux documents un pour le retrait, normal.., l’autre il faut le justifier …et c’est pour la banque d’Espagne…ma justification et a la hauteur de leur perverse soif de tout contrôler .

    Ils forment des Castes made in Europa , nous nous sommes déjà presque des Dalits.

    Un grand Bonjour depuis Asturias,

    Marian

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s