Art de la guerre monétaire et économique

«Charlie» riait aussi des experts financiers

«Charlie» riait aussi des experts financiers

En reprenant les livres de Bernard Maris, l’économiste de «Charlie Hebdo», on découvre quelques perles qui, comme on pouvait s’en douter, ne manquent pas d’égratigner les détenteurs de vérité

En reprenant les livres de Bernard Maris, l’économiste de Charlie Hebdo, on découvre quelques perles qui, comme on pouvait s’en douter, ne manquent pas d’égratigner les détenteurs de vérité. D’emblée, les titres donnent le ton: Lettre ouverte aux gourous de l’économie qui nous prennent pour des imbéciles comme Des Economistes au-dessus de tout soupçon ou la grande mascarade des prédictions.

On acceptera que certains passages aient vieilli, car ils datent d’il y a plus de 25 ans, ou qu’ils donnent dans le franco-français, mais la plupart des textes – incisifs et sans concession – n’ont pas pris une ride. Le spécialiste y est souvent désigné comme la bête noire, le bouc émissaire facile. Jugez plutôt: «L’expert n’a pas l’honnêteté ou le temps matériel de produire un discours logique. Il se contente d’assertions sur la confiance, les grands équilibres et l’âge du capitaine.»

Epinglant plus souvent qu’à son tour ces soi-disant experts, Maris fait mouche sur la durée: dans un de ses livres, daté de 1999, il se dit épaté – le mot est de lui – par une phrase d’une proche de Bill Clinton à la suite de la débâcle de 1998, qui écrivait: «Une des leçons de la crise est que la confiance basée sur un système opaque peut conduire à de mauvaises décisions.» Aujourd’hui, ce passage lénifiant a de quoi faire réfléchir à double titre. D’abord parce que le système n’a pas été rendu plus transparent depuis lors et surtout parce que l’auteur de ces lignes a, entre-temps, accédé à la fonction suprême de la finance. Rien de moins. En effet, cette inconnue d’alors a pour nom… Janet Yellen, aujourd’hui présidente de la Fed, un des personnages les plus puissants du monde.

Agrégé d’économie, formé à l’Université de Toulouse, spécialiste de l’histoire économique, Maris avouait son admiration pour Keynes et pour Marx. L’une de ses métaphores favorites du capitalisme se rapporte au naufrage du Titanic: «Ne vous inquiétez surtout pas, tout va bien se terminer, hurlait l’armateur qui venait de sauter dans un canot de sauvetage.» En peu de mots, tout est dit.

En compilant nombre de ses livres, j’ai même retrouvé des lignes, pardon une pique, qui nous étaient plus directement adressées. En 1990, il écrivait dans un chapitre intitulé «Un pauvre vient de naître» et consacré aux déboires du tiers-monde: «Il y a quelques années, Swissair ouvrit une ligne directe Abidjan-Genève pour permettre aux Ivoiriens d’exporter paisiblement leurs devises en évitant les tracasseries de la douane française.»

Au lendemain de la disparition de celui qui signait ses articles Oncle Bernard, une question demeure, plus ouverte que jamais: notre système économique supporte-t-il d’être mis en cause? – Officiellement, oui. Dans la pratique, nettement moins; il se défend alors avec ses armes spécifiques que sont l’ostracisme et l’amnésie.

PAR FRANÇOIS GILLIÉRON  Consultant indépendant/ Le Temps 19/1/2015

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/74ca2406-9f3e-11e4-aa73-0eb920ec942b/Charlie_riait_aussi_des_experts_financiers

2 réponses »

  1. ö Marx pourquoi m’as tu abandonné? était sur ma table de nuit lors de son assassinat

    sinon il m’a fait comprendre que l économie n’est rien sans le reste :sans la sociologie ou lesEvangiles ou shakespeare (speculateur pro), la littérature etc…

    une autre chose: 2 semaines avant de mourir il a déclaré que personnellement il était pour une sortie de l’euro

    pour finir, je pense qu’il était à l’avant garde de la démocratie francaise et un de seuls economiste au monde raisonnable et cultivé

    sa disparition coincide avec celle de Margerie dont j’ignore la compétence mais dont je sais que s’il avait été donné à la nsa de le supprimer sans problème alors il l’aurait fait sans hésiter

    j’ai cru a une théorie du complot alors que récemment ai lu que Jaurés avait été assassiné le jour même de la remise de la légion d’honneur de Basil Zaharoff (employeur de bcp de membres de la famille ou de l’entourage de clemenceau) …

    J'aime

  2. “Il n’est tout simplement pas crédible que les trois hommes soient capables d’imaginer et de réaliser un plan élaboré nécessitant des armes automatiques et des explosifs sans la complicité passive, voire active, d’éléments de l’appareil d’état.
    Horace Campbell est professeur d’études Afro-Américaines et de Science Politique à l’Université de Syracuse.
    http://www.les-crises.fr/reprise-manipulation-a-paris-par-horace-campbell/

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s