Art de la guerre monétaire et économique

Les politiques monétaires de planification centrale des banques centrales nous ont mené à l’impasse actuelle Par Pierre Leconte/Pourquoi avons-nous commencé à acheter l’argent-métal et les matières premières mais pas l’or ?

Forum monétaire de Genève 19/6/2015

18977371746_66409e1dba_b

Au même titre qu’il y a des lois de la physique et des mathématiques, il semblerait que l’on vienne de découvrir une nouvelle loi de la finance. A savoir que les taux d’intérêt à 10 ans et au dessus ne peuvent pas devenir négatifs, à moins de créer une société dans laquelle on abolisse le cash c’est-à-dire la libre circulation de l’argent liquide. Telle est la leçon à tirer de ce qui vient de se passer sur les taux d’intérêt à 10 ans allemands lesquels, après avoir atteint quasiment zéro, sont violemment remontés à 1,06%, entrainant le krach obligataire mondial récent. C’est en ce sens que Bill Gross, le gestionnaire de Pimco puis de Janus, après avoir mis en garde contre l’absurdité économique et monétaire des taux négatifs (spoliateurs de l’épargne), constatait récemment « I think that the 35-year bull market in bonds and in stocks is ending » (voir notre dernier commentaire du 12 juin 2015). Ce qui, évidemment, ne veut pas nécessairement dire que nous soyons à la veille du grand krach boursier « It probably ends, like T. S. Eliot said, with a whimper and not a bang » (c’est-à-dire que nous sommes plus probablement entrés dans des marchés d’actions en bout de course effectuant des dents de scie de forte amplitude dans lesquels il n’y a plus rien à gagner et beaucoup à perdre -sauf sur ceux des pays émergents-), mais rend totalement futiles et dangereuses les politiques monétaires de planification centrale des banques centrales qui nous ont mené dans l’impasse actuelle. Puisque tous les QE possibles, quelle qu’en soit la taille, sont non seulement impuissants à pousser les taux plus bas (ils ont même au bout de quelques temps le résultat inverse) mais encore à faire partir les économies de façon durable et saine, leur effet de création artificielle de bulles d’actifs « papier » ayant fait long feu puisque déjà les obligations d’Etat -avant que ce soit le tour des actions- ne peuvent plus être manipulées dans le sens que souhaitent les faux-monnayeurs qui dirigent les banques centrales.

Bon article:

http://www.project-syndicate.org/commentary/qe-ecb-bond-buying-program-by-daniel-gros-2015-06/french

http://www.zerohedge.com/news/2015-06-14/futility-our-global-monetary-experiment

Autrement dit, il est probable que les marchés d’actions et d’obligations aient déjà atteint aux USA, en Europe et au Japon (pas encore ailleurs), leurs plus hauts historiques devenus infranchissables sans de fortes corrections préalables dans le contexte actuel d’une circulation monétaire relativement libre dans lesdits pays.

Graphiques:

http://blog.kimblechartingsolutions.com/2015/06/forget-greece-better-watch-these-european-leading-indicators/

Les marchés d’actions et d’obligations européens sont évidemment les plus vulnérables à un défaut grec qui couterait très cher aux États, contribuables, banques et institutions européennes:

GreekDebtGerman_0

Deux articles terrifiants:

http://www.zerohedge.com/news/2015-06-13/clash-titans-merkel-schaeuble-spar-over-greece-german-finmin-draws-grexit-plans

http://globaleconomicanalysis.blogspot.ch/

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-si-la-grece-fait-defaut-cela-va-couter-68-milliards-d-euros-aux-francais-et-ca-ne-va-pas-vous-faire-rigoler-.aspx?article=7051999512H11690&redirect=false&contributor=Charles+Sannat

http://www.capital.fr/a-la-une/politique-economique/la-dette-publique-des-pays-europeens-depasse-12.000-milliards-d-euros

http://www.capital.fr/a-la-une/politique-economique/quelles-seraient-les-consequences-d-une-faillite-de-la-grece-1048191

La troïka complote pour renverser le gouvernement Tsipras, comme elle avait réussi à le faire pour Berlusconi et Papandréou, révélant ainsi le caractère profondément anti-démocratique de la construction européenne:

http://uk.businessinsider.com/is-the-troika-trying-to-topple-syriza-and-bring-about-regime-change-in-greece-2015-6

http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20150206trib083bb894c/la-bien-triste-europe-de-monsieur-leparmentier.htm

http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/grece-quand-la-presse-allemande-derape-484327.html#xtor=AL-13

Le risque majeur pour les marchés d’actions et d’obligations européens c’est que la crise grecque dure longtemps (personne ne voulant prendre la responsabilité officielle pousser la Grèce hors de l’Eurozone ni lui infliger un défaut même si les Allemands en ont envie avec Tsipras et Varoufakis continuant de « jouer la montre ») puis soit relayée par une crise espagnole (les élections de fin 2015 donnant la victoire à Podemos et Ciudadanos), ainsi de suite…

nein

Les banques centrales et les gouvernements occidentaux et japonais iront-ils jusqu’à la suppression du cash pour lever la contrainte sur laquelle ils butent? Telle est la question. Possible qu’ils essayent, puisqu’ils ont déjà détruit l’or et l’argent-métal comme actifs monétaires réels. Nul doute que si cela se produisait ce serait le basculement dans une société totalitaire en Occident et au Japon.

Tout en donnant un grand avantage monétaire et économique aux pays émergents, lesquels ne se lanceront pas dans une telle folie étant donné qu’ils visent à détrôner le monopole international du dollar US et de ses satellites et qu’ils sont loin de pouvoir passer à la monnaie digitale ou électronique dans leur situation actuelle d’économies largement informelles basées sur le cash et/ou le troc dans lesquelles la richesse des populations est constituée de biens réels (métal précieux physique en particulier).

http://www.globalresearch.ca/russia-gets-very-serious-on-de-dollarizing/5455390

http://www.24heures.ch/signatures/reflexions/Une-petite-et-mechante-idee-qui-creuse-son-sillon/story/27375773

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/85c30566-02f8-11e5-a2d8-dac5eea792f9/La_guerre_contre_le_cash_est_immorale

http://www.zerohedge.com/news/2015-06-16/they%E2%80%99re-coming-take-away-your-cash

http://www.romandie.com/news/Supprimer-le-cash-pour-juguler-les-recessions-/524263.rom

https://www.knightstemplarinternational.com/2015/05/why-banks-and-governments-are-pushing-for-a-cashless-society/

http://ftalphaville.ft.com/2009/05/20/56071/negative-interest-in-cash-or-goodbye-banknotes/

http://www.dcclothesline.com/2015/04/20/expert-says-banning-cash-the-only-solution-to-negative-interest-market-problems/

http://armstrongeconomics.com/archives/31337

Les banques centrales, agissant constamment comme des pompiers-pyromanes, sont des institutions ultra toxiques pour la prospérité et la liberté des peuples comme pour la stabilité monétaire. Tout gouvernement libéral et démocratique devrait avoir à son programme leur suppression pure et simple avant qu’elles nous entrainent au fond du gouffre et le retour immédiat aux taux de change fixes (exceptionnellement ajustables) des monnaies nationales gagées sur une encaisse métallique et émises en stricte proportion de ladite encaisse comme avant les années 1970 !

Important:

http://www.cato.org/blog/ten-things-every-economist-should-know-about-gold-standard

La vérité sur le chômage US:

http://www.zerohedge.com/news/2015-06-16/whats-real-unemployment-rate-us

Lire l’excellent article d’Axel Merk qui suggère: « Stop the Fed ! »

http://www.newsmax.com/Finance/AxelMerk/federal-reserve-politics-economy-fed/2015/06/17/id/650966/

2015-06-17-fed-stop

La Bundesbank sabote t-elle le QE de la BCE?

http://www.zerohedge.com/news/2015-06-16/goldman-asks-ominously-bundesbank-trying-sabotage-ecbs-qe

La Bundesbank n’est pas favorable à la suppression du cash:

http://www.zerohedge.com/news/2015-06-17/bundesbank-chief-says-nein-cash-ban

Étant donné que nous pensons que l’année 2015 devrait être celle de la chute du dollar US et de la désintégration du Système monétaire post 1971 via l’irruption du yuan chinois comme monnaie de réserve mondiale dans les DTS du FMI,

Graphique important:

usdollarbubbleatlongtermresistancejune17-675x375

Lire:

http://blog.kimblechartingsolutions.com/2015/06/us-dollar-forming-a-bubble/

http://www.profitconfidential.com/u-s-dollar/u-s-dollar-collapse/

http://www.firstrebuttal.com/2015/06/16/the-feds-fatal-flaw-a-predictable-end/

Nous restons investis principalement en devises (euros, francs suisses) avec une exposition minimale en dollars US, sans aucune obligation d’Etat ou d’entreprise quel qu’en soit l’émetteur, sans aucune action européenne ou japonaise mais modérément long sur les indices d’actions des pays émergents.

Le bull market des actions émergentes est intact:

em mar

Pour le cas où les récents supports vers 2070 sur le S+P500 et 17.700 sur le DJIA seraient clairement cassés à la baisse ensemble, nous reprendrions une position short sur les indices d’actions US sur lesquels nous sommes actuellement sans position, ni à la hausse, ni à la baisse.

Investir dans les marchés émergents:

http://www.marketwatch.com/story/asia-is-about-to-topple-north-america-as-worlds-richest-region-2015-06-15?dist=lbeforebell

Nous avons repris une position longue via le ZKB silver ETF sur l’argent-métal -en USD- (mais pas directement sur l’or -qui reste baissier tant qu’il ne franchit pas 1.233 USD l’once par une double clôture- sur lequel nous n’avons qu’une petite exposition indirecte, seulement via les ETF matières premières),

ZKB Silver ETF A USD

Relation argent-métal et obligations d’Etat:

http://deviantinvestor.com/7100/silver-lows-and-bubble-bonds/

http://www.zerohedge.com/news/2015-06-16/silver-buckle-big-move

http://jessescrossroadscafe.blogspot.ch/2015/06/silver-short-term-longer-term-in.html

et commencé à acheter les ETF de matières premières -en USD- suivants (qui forment un ensemble complet de produits agricoles, métaux industriels, métaux précieux, énergie, etc.): Amundi ETF Commodities S&P GSCI Metals, UBS ETF (IE) Bloomberg Commodity Index SF UCITS ETF, Lyxor UCITS Commodities Thomson Reuters / Core Commodity CRB TR.

D’ici peu, nous porterons la part de nos portefeuilles clients à 50% en argent-métal et surtout dans le panier de matières premières précité (exprimé en USD mais arbitré contre la chute de cette monnaie via des protections forex et ETF que nous prenons nous-mêmes) pour ne garder que le moins possible de cash.

crb

L’investissement en matières premières et « natural ressources » étant justifié par le retournement à la baisse du dollar US, par leurs prix actuels bon marché bien qu’elles soient indispensables comme par le fait qu’elles devraient recueillir une partie notable de la masse des liquidités qui quitteront les bulles de « papier » (actions et obligations), d’autant que la déflation mondiale actuelle pourrait évoluer vers la stagflation et une certaine inflation (ainsi que le laisse présager la hausse des taux d’intérêt à moyen et long terme un peu partout).

Important, lire:

http://www.marketwatch.com/story/5-little-known-facts-about-commodities-2015-06-16

Début d’un « bull market » sur les matières premières:

http://blog.kimblechartingsolutions.com/2015/05/commodities-hitting-25-year-support-line-with-few-bulls/

A noter que cette année, El Nino sera fort et perturbateur pour les produits agricoles dont les prix devraient monter:

http://www.marketwatch.com/story/el-nino-the-force-is-strong-in-this-one-2015-06-17?dist=lbeforebell

http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/cpi-consumer-prices-gasoline-inflation/2015/06/18/id/651128/

http://www.newsmax.com/Finance/Personal-Finance/Insana-bond-yields-deflation/2015/06/12/id/650302/

http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-06-15/brace-for-inflation-as-morgan-stanley-declares-end-of-lowflation

La reprise du Baltic Dry Index du coût du fret maritime est généralement annonciatrice d’une hausse des prix des matières premières:

baltic

La politique US devient pitoyable, n’y a t’il pas quelqu’un d’autre qu’un Clinton ou un Bush pour se présenter aux prochaines présidentielles?

Anyone_ElseLa grande crise de confiance:

http://www.zerohedge.com/news/2015-06-18/system-broken-americans-no-longer-believe-its-institutions

Avertissement: Les informations, analyses, commentaires et prévisions contenus dans ce site internet n’engagent pas la responsabilité de leurs auteurs, ni celle des entreprises, banques et institutions pour lesquelles ils travaillent directement et/ou avec lesquelles ils collaborent indirectement (ou bien l’ont fait par le passé), n’ont aucun caractère de certitude, sont prodigués à titre gratuit et ne constituent pas de sollicitations pour placer des fonds. Pas plus que la justesse de certaines de leurs prévisions données dans le passé ne saurait permettre d’en conclure que celles qu’ils élaborent aujourd’hui (ou qu’ils feront plus tard) ont une chance de se réaliser.

http://www.forum-monetaire.com/les-politiques-monetaires-de-planification-centrale-des-banques-centrales-nous-ont-mene-a-limpasse-actuelle/

Pourquoi avons-nous commencé à acheter l’argent-métal et les matières premières mais pas l’or ?

26/6/15

Indépendamment des caractéristiques propres de chacun des deux métaux précieux tenant à leur offre et à leur demande différenciées répondant à des motifs eux-aussi différents (l’argent-métal étant un métal plus sujet à une demande industrielle que l’or qui est un métal plus sujet à une demande de placement) comme de leur évolution différente depuis leurs plus hauts de 2011 (l’argent-métal, ayant beaucoup plus baissé que l’or en pourcentage, est actuellement bien meilleur marché que ce dernier), nous avons commencé à acheter MODÉRÉMENT le métal blanc (via le ZKB Silver USD ETF) mais pas le métal jaune. Et cela pour trois raisons:

1/ D’une part, parce qu’historiquement le plus haut des métaux précieux a généralement coïncidé avec le plus haut du ratio argent-métal/or (ou le plus bas du ratio or/argent-métal si l’on préfère), ce qui signifie que l’or ne peut remonter que si l’argent-métal remonte d’abord;

Le graphique ci-dessous montre que le plus haut des deux métaux précieux en 2011 a coïncidé avec le plus bas du ratio or/argent-métal à 32 et que le plus bas des deux métaux précieux en 2008 a coïncidé avec le plus haut du même ratio à 80:

ratio

2/ D’autre part, parce que l’or étant beaucoup plus politisé que l’argent-métal, du fait de sa fonction toujours actuelle de réserve de change des banques centrales alors que l’argent-métal a été presque complétement démonétisé, il y a moins de manipulations d’origine étatique ou publique affectant le métal blanc que le métal jaune;

3/ Sans compter que le volume des transactions sur l’or en terme de quantité de monnaie concernée étant beaucoup plus important que celui de l’argent-métal, ce qui explique la plus forte volatilité du dernier par rapport à celle du premier de nature à attirer les spéculateurs (donc exagère ses fluctuations), mais aussi le fait que lorsque les bullion banks s’en détournent comme actuellement (son bas niveau de prix présentant sans doute un risque trop grand pour aller massivement short), l’argent-métal est moins sujet que l’or à la pression baissière.

En période d’anticipations inflationnistes, l’argent-métal a plutôt mieux performé que l’or.

silverlongtermattemptingbreakoutmay15

Lire, bonne analyse d’un bullish métal:

http://www.lecontrarien.com/largent-metal-cest-maintenant-ou-jamais-26-06-2015-or-et-argent?utm_source=Le+Contrarien+Matin&utm_campaign=0cc0fb162f-daily_newsletter_2015_06_26&utm_medium=email&utm_term=0_b6dd3f3e5f-0cc0fb162f-45398949

Quant aux marchés obligataires, leur krach se poursuit un peu partout en raison de la hausse des taux d’intérêt à moyen et long termes (signal évident d’un retour des anticipations inflationnistes) et nous restons d’avis qu’il ne faut plus garder d’obligations d’Etat dans les portefeuilles.

Lire l’article ci-dessous du quotidien Le Temps du 22 juin 2015:

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/ed7bd2b8-1834-11e5-96f4-d5eb39d18cde/Faut-il_vendre_toutes_ses_obligations_en_portefeuille

http://www.marketwatch.com/story/treasury-yields-rise-on-hopes-a-greek-deal-is-imminent-2015-06-22?link=MW_home_latest_news

http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-06-22/tcw-braces-for-bond-market-collapse-by-piling-the-cash-up-high

http://www.zerohedge.com/news/2015-06-21/bond-trading-revenues-are-plunging-wall-street-and-why-it-going-get-worse

http://www.talkmarkets.com/content/us-markets/investors-start-to-panic-as-a-global-bond-market-crash-begins?post=66204&utm_source=outbrain&utm_medium=referral

Les corporate bonds ne seront pas exemptés de la débâcle obligataire:

http://www.thefinancialist.com/losing-confidence-in-corporate-bonds/

A noter que la déroute des obligations d’Etat ayant pour conséquence de libérer un flux important de capitaux qui en sortent,

http://www.zerohedge.com/news/2015-06-22/140-billion-bond-fund-goes-cash-it-braces-bond-market-collapse

http://uk.businessinsider.com/bond-weekly-outflows-largest-since-taper-tantrum-2015-6?r=US

cette manne se dirige à tort vers les actions partout déjà très sur-évaluées, ou bien se place à tort en cash dans les monnaies de papier dont la valeur est détruite par les politiques de QE des banques centrales, mais aussi, à un moindre degré, avec raison selon nous, s’oriente vers les matières premières encore bon marché que nous avons aussi commencé à acheter (produits agricoles et énergie comme certains métaux industriels dont le cuivre). Les trois instruments bien diversifiés que nous achetons en USD sont les suivants: Amundi ETF Commodities S&P GSCI Metals, UBS ETF (IE) Bloomberg Commodity Index SF UCITS ETF, Lyxor UCITS Commodities Thomson Reuters / Core Commodity CRB TR.

crb

copper

http://etfdailynews.com/2015/05/19/crb-index-points-to-rising-commodities-prices-etf-to-buy-now/

http://news.morningstar.com/all/market-watch/TDJNMW20150616126/5-little-known-facts-about-commodities.aspx

http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=2610772

A noter que la hausse du Baltic Dry Index et que la propagation du Nino soutiennent les prix des matières premières et les produits agricoles.

http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-06-23/el-nino-seen-strengthening-as-pacific-warms-just-like-it-s-1997

http://www.marketwatch.com/story/el-nino-the-force-is-strong-in-this-one-2015-06-17?dist=lbeforebell

Ce qui signifie que l’or ayant absolument besoin d’un dollar US en baisse nette et régulière pour remonter, l’argent-métal pourrait voir son cours se revaloriser même si le dollar US ne chute pas fortement.

L’évolution inversée du dollar US et de l’or est imparable (voir ci-dessous graphique de Rambus du 13 mars 2015):

gold-on-top-of-the-us-dollar - dernier

A noter que les actions des sociétés minières produisant de l’or ne donnent aucun signal de reprise, alors que celles produisant de l’argent-métal, extrayant généralement aussi d’autres métaux dont l’argent-métal est la plupart du temps un sous-produit, sont un peu mieux orientées.

Enfin, au plan graphique, l’or a besoin de casser à la hausse par deux clôtures la résistance vers 1.233 USD l’once pour donner un premier signal de hausse. Tant qu’il ne le fera pas, nous sommes d’avis qu’il ne faut pas en acheter.

A noter que la saisonnalité des métaux démontre qu’en général leur point bas de l’année se situe en juin – juillet et qu’ensuite ils ont plutôt tendance à se reprendre:

goldcore_chart7_26-06-15

SILVER

Plan B: Une autre raison pour laquelle nous achetons l’argent-métal mais pas l’or tient au fait que si, contrairement à notre scénario, le dollar US montait encore significativement et que l’ensemble des métaux précieux s’effondrait nous aurions la possibilité de vendre short l’or et ainsi de récupérer rapidement du fait de la chute du métal jaune la perte éventuelle sur l’achat d’argent-métal.

Pour le moment, SaxoBank reste baissier dollar US – donc haussier euro par défaut- négatif actions et obligations d’Etat, positif métaux précieux et matières premières:

Jakobsen: Why stocks will fall and EUR rise – even if Greece fails –

http://saxobank.23video.com/video/11694414?source=share

Objectif possible de baisse du dollar US index: 85 (s’il casse son support vers 93,50):

tanashian062615-2

A propos de la crise de la dette grecque et de la prochaine crise des dettes espagnole et portugaise, lire :

http://www.20minutes.fr/economie/1638935-20150624-pourquoi-nouvel-accord-athenes-suffira-vraiment-empecher-grexit#xtor=RSS-176

http://www.zerohedge.com/news/2015-06-24/saxobank-cio-explains-why-greek-problem-wont-be-solved

http://www.bloombergview.com/articles/2015-06-19/in-or-out-greeks-should-vote-on-euro

http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-06-17/podemos-insurgency-drives-spain-s-renewal-as-rajoy-warns-of-risk

http://www.marketwatch.com/story/forget-greece-portugal-is-the-eurozones-next-crisis-2015-06-24

Conclusion sur la situation européenne actuelle: quel que soit le vote des peuples, les États-membres de l’UE ayant abandonné leur souveraineté à la troïka (Commission, BCE, FMI) ne peuvent plus sortir du carcan européen qui les écrase, ce qui constitue un total déni démocratique puisque l’oligarchie européiste ne tient plus aucun compte des choix populaires nationaux, d’où l’inutilité d’aller voter pour la droite ou pour la gauche condamnées à la même politique et la montée des partis « populistes ».

euro

Quatre commentaires importants:

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/11686679/The-euro-was-doomed-from-the-start.html

http://www.theguardian.com/commentisfree/2015/jun/22/greece-eurozone-germans-single-currency

http://www.bloombergview.com/articles/2015-06-21/greece-and-germany-agree-the-euro-can-t-work

http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-06-19/what-things-might-be-like-if-greece-had-never-joined-the-euro

Clive Maund pense que les actions US -et les obligations US- sont en phase terminale de hausse avec risque de double krach, ce qui devrait inciter à ne plus détenir ces actifs actuellement:

spx4year240615

djia

Et si les US Treasury Bonds à 30 ans s’écroulaient vers 100 ?

bonds

Idem pour Carl Icahn:

http://www.marketwatch.com/story/icahn-warns-market-is-extremely-overheated-2015-06-24

http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/Carl-Icahn-bonds-market-stocks/2015/06/24/id/652027/

Idem pour Tyler Durden de Zero Hedge qui souligne le parallélisme entre la situation actuelle et celle de 2007 – 2008:

20150621_HY1_0

Nous avons donc sorti toutes les positions que nous avions encore sur les indices d’actions des pays émergents, restons neutres sur les indices d’actions européens et partout ailleurs puisque si l’on va vers une forte correction voire un krach aux USA, ce mouvement fera vraisemblablement tache d’huile partout (la nette baisse des actions chinoises cette semaine montrant qu’il n’y a plus de « safe haven »).

china

Le meilleur instrument à acheter pour bénéficier de la chute des actions c’est le SPXS (qui monte quand le S&P500 baisse):

spxs

Les marchés actuels sont des marchés de trading nécessitant de ne pas rester longtemps sur des positions dont la volatilité démontre l’instabilité croissante des actifs financiers, consécutive à la faible liquidité disponible et à la mauvaise allocation des actifs.

http://www.forum-monetaire.com/pourquoi-avons-nous-commence-a-acheter-largent-metal-et-les-matieres-premieres-mais-pas-lor/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s