Art de la guerre monétaire et économique

Marché : Le Grand Reflation Trade s’effondre, la contagion montre le bout de son nez

Marché : Le Grand Reflation Trade s’effondre, la contagion montre le bout de son nez

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

La Chine a injecté près de 100 mds USD pour stimuler son économie (médias d’Etat). Nous ne pouvons que vous renvoyer a nos articles précédents. La mécanique folle est lancée. Le marché financier vient d’ajouter 10% à ses pertes antérieures et ce, en deux jours. Selon toute vraisemblance, les autorités pataugent et comme nous l’avons expliqué la crise est également un révélateur de leur incompétence. Le système chinois est un système de fausses valeurs sous tous les aspects et la bulle de ces fausses valeurs éclate. Nous insistons pour affirmer que l’éclatement de la bulle chinoise est une suite logique dans le déroulement de la crise globale et qu’il en fait partie. Ce n’est pas un accident exogène, tout est lié organiquement. Le système global est victime à la fois de ses contradictions internes et externes; l’une des « solutions » … est le report de la normalisation monétaire américaine nous continuons de le réaffirmer.

Permalien de l'image intégrée

La pierre qui est tombée dans la mer de Chine déclenche des vagues qui prennent des airs de tsunami. C’est une fois de plus un démenti cinglant pour tous ceux qui croient que la situation est contenue, localisée.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Les matières premières plongent vers de nouveaux plus bas, et entrainent les géants comme Glencore bien sûr mais aussi les devises des pays producteurs. Des pays comme la Malaisie ou le Vietnam rejoignent la liste des sinistrés déjà pourtant bien longue. Le Kazakhstan est en mauvaise posture.

La chute des commodities et du pétrole fait bondir les CDS de tout ce qui de près ou de loin y est relié. Outre les banques Asiatiques qui commencent à tanguer, on voit de très gros et anciens hedge funds ou établissements de Private Equity boire le bouillon.

Permalien de l'image intégrée

Nous sommes au début d’une phase de contagion qui, si elle n’est pas rapidement stoppée va remettre en cause les pseudos améliorations qui se sont tant mal que bien manifestées depuis les QE de la Reserve Fédérale Américaine.

Permalien de l'image intégrée

Notre interprétation depuis longtemps, c’est à dire depuis le début de la chute des prix du pétrole est que ce qui est en cours, c’est l’effondrement de ce que nous avons en son temps appelé le Grand Reflation Trade.

Le Reflation Trade c’est la grande spéculation mondiale qui a permis de maintenir en lévitation les cours des matières premières à un niveau élevé malgré les tendances à la déflation d’une part et le ralentissement de l’activité d’autre part.

Le Grand Reflation Trade s’est effondré sous les deux influences conjointes d’abord du Taper Américain et ensuite du ralentissement de la croissance en Chine. Il s’y est ajouté, la montée des tensions géopolitiques que nous avons interprété comme le début de la déglobalisation.

Permalien de l'image intégrée

Maintenant un nouveau facteur se précise, c’est celui des liquidations de positions et de la finance bullaire qui s’est greffée sur cet ensemble. On ne peut qu’être sidéré de voir des grands intervenants de poids systémiques comme Glencore avouer que ce qui se passe en Chine les a pris au dépourvu.

Permalien de l'image intégrée

Il ne manque plus maintenant que la conséquence habituelle des tourmentes : des sinistres financiers qui font franchir une nouvelle étape dans l’aversion à l’égard du risque. Les sreads de risque en particulier Corporate sont en cours de dilatation, ceci va mettre en difficulté la finance d’ingénierie comme les M&A, les Private Equity et bien sur les Buy Backs. Les maillons faibles ne manquent pas.

Sur les marchés, autre maillon faible global, la peur a refait son apparition et les ventes que l’on voit ces derniers jours ont une toute autre et nouvelle allure que celles auxquelles on était habitué depuis 2013 et 2014, ce sont des liquidations de précaution.

Permalien de l'image intégrée Permalien de l'image intégrée

EN BANDE SON: 

7 réponses »

  1. http://www.lerevenu.com/placements/madoff-lhomme-qui-valait-65-milliards-voir-ce-soir-sur-lcp

     »
    Le 11 décembre 2008, Bernard Madoff est arrêté par le FBI. Le monde découvre alors Bernie Madoff, comme l’appellent ses amis, 70 ans, qui a réalisé le «casse du siècle». Histoire d’une «pyramide de Ponzi» à voir jeudi 20 août, sur LCP.

    Ce documentaire, véritable thriller financier, raconte le moment précis où tout a basculé. Que faisaient précisément ces investisseurs lorsqu’ils ont appris qu’ils étaient ruinés ? Les témoignages des victimes s’enchaînen »
     »

    j’espère qu’ils concluront le reportage avec la pensée de Madoff à propos de Bernanke:

    http://www.lerevenu.com/placements/greenspan-lhomme-qui-valait-65000-milliards-voir-ce-soir-sur-lcp

    Le 11 décembre 2018, Alan Greenspan est arrêté par le FBI. Le monde découvre alors Bernie Bernanke, comme l’appellent ses amis, 70 ans, qui a réalisé le «casse du siècle». Histoire d’une «pyramide de Ponzi» à voir jeudi 20 août, sur LCP.

    Ce documentaire, véritable thriller financier, raconte le moment précis où tout a basculé. Que faisaient précisément ces investisseurs lorsqu’ils ont appris qu’ils étaient ruinés ? Les témoignages des victimes s’enchaînen

    J'aime

  2. comme vous l’aviez deja indiqué nous avions été prevenu avec la chute préalable de l’or:
    pour un opérateur l’actif liquide par excellence, à liquider en cas de besoin urgent

    J'aime

  3. Hier soir sur Boursorama,je vois Glencore – 9,5 % avec 135 millions de titres échangés
    CCe midi,Glencore a disparu…..mystère!!!!
    Toujours hier,à l’heure de clôture de Paris
    toutes les entreprises du CAC étaient dans le rouge,comme le DAX,et le Dow jones
    Les autres places Européennes entre 1 et 4 entreprises dans le vert… maximum
    Les articles de Bruno et The Wolf vont se succéder à un rythme effréné

    Par ailleurs suivez « CHINA and INDIA »

    leurs accords se multiplient,,à grande vitesse
    Bonne journée à tous

    J'aime

  4. « Nous insistons pour affirmer que l’éclatement de la bulle chinoise est une suite logique dans le déroulement de la crise globale et qu’il en fait partie. Ce n’est pas un accident exogène, tout est lié organiquement. Le système global est victime à la fois de ses contradictions internes et externes; l’une des « solutions » … est le report de la normalisation monétaire américaine nous continuons de le réaffirmer. »

    En fait, la crise qui s’est matérialisée en 2008 et qui prend racine dans des comportements qui lui font antériorité, se propage comme la marée… par ressacs successifs. Hors, on serait tenter de penser, en regard des évolutions passées couvrant l’expérimentation en cours, qu’un tsunamis est en germe et que les digues psychologiques vont etre balayées et avec elles… les mesures préventives. Car fondamentalement, si la lune cause la marée naturelle, les lunes de nos élites ont cette meme propriété… les lunes de la réserve fédérale dans le cas précis de notre affaire.

    « Tout est lié organiquement »… et comment en aurait-il pu etre autrement?
    Ce qui se pense est aussi ce qui se fait, et ce qui sous-tend ce qui se pense est aussi le « percipient » naturel des actes… Tout est continu, tout résonne par correspondance, et ce que nous observons est symptomatique du haut degré d’inter relations entre les motifs cognitifs se situant en amont des phénomènes observables et des phénomènes en eux meme (leurs valeurs).
    Si la cupidité est le mobile de l’action, l’espoir (qui sert de dynamique) ressort du langage de la passion. L’espoir d’Avoir est le moteur qui construit l’Etre, qui, par l’entremise dyonisiaque, fait croire au sujet en la légitimité de ses désirs égotiques et il n’y aurait de plus haute valeur que celle-ci.
    Cette folie cognitive est colportée par des modèles médiatisés à outrance qui forment les identités des plus suggestibles (les enfants) et induisent une « zeitgest » (« esprit du temps »). Hors la nature première de cette crise est bien évidemment ONTOLOGIQUE et sa réponse formelle est « ORGANIQUE »… La crise est bel et bien SYSTEMIQUE!.

    Quand on est amené à décrypter les forces qui agitent l’humain, comme la lune l’océan et les « lunes » nos élites, il apparait 2 états complémentaires (dans une sous dimension perceptuelle on les pensera d’ailleurs opposés l’un à l’autre).
    Si nous admettons que notre cerveau a 2 hémisphères distincts mais reliés entre eux et qu’il est coutumier de preter a l’un une fonction rationnelle (gauche) et à l’autre celle des émotions (droit), il conviendra alors de coupler à l’Etre pensant et agissant le principe de coeur/conscience comme dénominateur (symbolique) commun des actes/pensées.
    On observe le monde physique pour en définir une conception métaphysique, de meme que pour l’Histoire transpire une métahistoire, sa substantifique moelle… 2 dimensions cognitives, séparées et associées, pour expliquer/expliciter le monde et mettre en concurrence le « comment » et le « pourquoi » pour qu’enfin se détache le SENS véridique/holistique des phénomènes.

    S’il n’est point nécessaire de préciser ce qu’est la conscience on se doit de mentionner ses inévitables dépendances… aux émotions… instinctuelles/génétiques et épigénétiques (acquises). Encore une fois il y a complémentarité, mais il importe de justifier cette complémentarité par l’élagage que procède la conscience à mesure que les expériences émergentes retentissent sur les Etres qui les ont formulées. « L’élagage de la conscience » repose sur 2 dynamiques qui sont 2 forces: le libre-arbitre qui finalise, en tant que choix/intention, ce que la nature instinctuelle des désirs projète à l’esprit du sujet pensant/ressentant.

    Quand vous dites que « Le système global est victime à la fois de ses contradictions internes et externes » vous signifiez que ce qui est au dedans se reflètent au dehors, et, ce qui vaut pour le Systeme vaut aussi pour l’humain… sauf, bien entendu, que le systeme n’est pas humain mais uniquement l’expression phénoménologique, c.à.d une traduction/translation de la force qui bouillonne, fait sous-jaçence à l’état de réalité et qui est autant l’expression organique du Systeme que sa « zeigest »… C’est ici sa nature propre dirons-nous… une force noire pour un ordre noir.
    Mais de quels types de forces avons nous à faire?.
    Si nous convenons que chez l’humain les forces instinctuelles de type dyonisiaques rabaissent celui-ci à sa primitivité saurienne et trouvent leurs expressions les plus saillantes dans l’absurdité et l’horreur de ce qui constituent et se reflètent dans le monde actuel, on pourra alors affirmer que la sagesse du monde est « luciferienne »… les ombres de Platon sont la réalité unique concue comme vérité absolue de ce monde… (cf Nietszche). Symboliquement, le prisonnier (objectivement) se sentira (subjectivement) pleinement libre du fait meme de la consanguinité qu’il entretient entre le sentiment de puissance qui l’habite et la jouissance, sans entrave, qui renforce ce meme sentiment… On retrouve celà chez nos élites en particulier, mais ils ne sont pas les seuls. Il y a donc bien un « lien organique » entre les Etres, le systeme et le monde tel qui se présente à nous… et le systeme financier bien entendus est l’étendard de cette folie et de la barbarie poussant jusqu’à l’absurde (sa marque de fabrication).
    Les forces de néantisation sont celles du chaos… c’est la signature indiscutable de l’entropie.

    Ce que nous voyons c’est un monde dominé par un Systeme dont le socle commun est luciférien et l’interface humaine… Pourtant, il ne faut pas s’alarmer car rien n’est immuable. Quand une force/zeigest domine elle atteint un point maximal, critique, puis s’effondre… dans un meme mouvement, passé la folie orgiaque, l’humain quitte la barbarie et redevient digne et conscient du poids de ses actes/pensées, il fait un pas de plus sur « l’échelle de Jacob », il s’éloigne de son animalité, génération après génération, une nouvelle idée du monde et de soi rayonne…. Mais que la route est longue!.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s