Cela se passe près de chez vous

The War is Over : L’escalade des cibles « molles » – En protégeant les avions, on met en péril les aéroports !

En protégeant les avions, on met en péril les aéroports !

Les attentats Belges devraient faire réfléchir. Rassurez-vous, cela n’arrivera pas car nous ne sommes pas dans l’intelligence et encore moins dans l’analyse des situations, nous sommes dans les déclamations, dans le tribunitien.

Il ne s’agit pas de mettre en œuvre une politique et des processus conduisant à assurer la sécurité, il s’agit de faire semblant, afin, de ne pas être critiqué, afin de faire taire le non politiquement correct.

Pourtant il y a une réflexion qui doit être faite : les gouvernements sont toujours en, retard d’une d’une guerre. Chaque fois qu’ils croient « durcir », ils révèlent de nouvelles faiblesses. Ne parlons pas de Hollande qui ne durcit même pas mais fait preuve d’un incroyable biais névrotique en déclarant, en guise de riposte, que le problème est mondial et que tout le monde est concerné.

On a introduit des contrôles aux aéroports, à l’entrée des avions… Ceci afin de rendre « dures » des cibles molles comme les avions. Hélas, en rendant « dures » les cibles molles que sont les avions, on a créé des files d’attente, des attroupements ; le nombre de gens présents dans les aéroports au même moment a considérablement augmenté puisque la vitesse d’écoulement est plus faible. Donc beaucoup plus de personnes risquent de se trouver prises pour cibles. Les mêmes engins peuvent non seulement être plus meurtriers mais acheminés plus facilement. On a rendu « dures » les cibles des appareils, mais au prix d’un « amollissement » dangereux et criminel, selon nous, des aéroports.

Personne ne peut assurer la sécurité d’un pareil ensemble

Les contrôles qui sont faits dans les gares avec des portiques sont des imbécilités criminelles au même titre :  ils reposent sur l’idée que seuls les trains et les moyens de transport sont visés ! Pourquoi ? Au fur et à mesure que la guerre se durcit, que les pertes sont sévères dans les rangs des islamistes radicaux, ils deviennent plus haineux, ils glissent vers plus de sauvagerie et ceci les entraine à rechercher des cibles à la fois plus faciles, plus « soft », des cibles qui font plus de souffrances et de perturbations.

L’escalade appelle l’escalade et Bruxelles en témoigne.

10406918_10207348992538285_2912006172575900040_n

L’escalade des cibles « molles »

Nous avons ci-dessus développé l’idée qu’en protégeant les avions, on augmentait la vulnérabilité des cibles « molles », « soft », comme les aéroports eux-mêmes. Avec le désespoir et la haine, les militants radicaux en viennent à s’orienter vers des cibles plus faciles, mal défendues ou impossible à défendre. Ici l’une des explosions s’est produite près d’un comptoir de check-in. Si on contrôle l’accès aux check-in, il y aura queue avant le contrôle et il suffira de se glisser dans cette queue pour perpétrer l’attentat, le problème est sans solution. Sauf à réduire le temps que la foule passe dans les lieux soft, mais ceci est contradictoire avec la queue pour les contrôles de sécurité et les formalités d’embarquement.

Dans le passé, il y a fort longtemps le Groupe Abu Nidal a réalisé plusieurs attentats sanglants du même type, à Munich, Los Angeles…

Les cibles dites « soft », ne requièrent ni équipes importantes, ni matériel sophistiqué. Les dégâts peuvent être terribles avec de faibles moyens et peu de ressources.  Le métro, les chemins de fer, tout cela constitue des cibles « soft » à la portée d’une ou deux personnes. Et cela attirera l’attention des médias tout aussi efficacement, la terreur se répandra encore mieux.

L’arrestation maladroite et spectaculaire d’Abdeslam peut être la cause des attentats à la fois par vengeance et également comme facteur déclenchant. Pour se mettre en valeur et se pousser du col, les fonctionnaires et les politiques aiment ce genre d ‘actions, ils les préfèrent aux actions plus discrètes qui pourtant peuvent être plus profitables en termes de renseignement et de remontée des filières.

5 réponses »

  1. A rythme éthique ?

    Les choses sont DÉJÀ ce qu’elles sont ? Ajoutons à cela :

    Un million (1 000 000) de « nouveaux entrants » ? … Juste en 2016 ?
    Considérons que sur ce nombre, 5% sont « douteux »
    et 1% carrément pernicieux ? Ça nous ferait donc :

    50 000 « douteux » dont 10 000 « pernicieux » ?

    10 000 qui s’ajouteraient AUX AUTRES ? Et ce, JUSTE pour cette année ?

    C’est fou hein ?

    Ouais, l’arithmétique est une science tombée
    en désuétude bien trop tôt à mon avis ?

    C’est ainsi qu’à l’ENA par exemple, on n’apprends que les soustractions ?

    Étonnant non ?

    J'aime

    • Euh pas les soustractions mais bien les additions certaines fausses :
      + d’impôts;
      + de sécurité ;
      + de subventions ;
      + de déficits;
      + d’auto-satisfaction;
      + de copinage;
      + de fractures sociales;
      + de divisions;
      + d’État ;
      + de privations de libertés;
      + de complexités ;
      + de chomages…
      Le problème c’est que la lutte contre le terrorisme n’est pas compatible avec le pavanage devant les médias c’est même l’inverse le terrorisme est l’affaire de tous il faut nous donner une justice ultra-rapide forte et irréprochable avec des peines claires non négociables des prisons qui isolent réellement et associer à cela une police de proximité très proche de nous appuyée par cette justice forte.

      J'aime

      • Euh ! Preuve par les faits ? N’ayant point étudié les additions ?
        Forcément ILS NE SAVENT PAS BIEN LES FAIRE ?

        D’où les erreurs dans les additions dont « certaines fausses » !

        C.Q.F.D ! LOL

        J'aime

  2. detruire la porte d’entrée de l ‘europe la lybie a coups de bombes .
    fallait être tres cons !!!
    ils y sont allés à 10 et ont réussi même à eliminer le gardien en chef kaddafi ….!!!!!
    bravo, bravo, bravo !!!! et pourant assad et kaddafi avaient prevenu du debordement …tout çà pour une poignée de $ pour les insustriels d ‘armements et de banquiers financeurs ….

    J'aime

  3. Les premiers attentats visaient des avions car c’était médiatisé (comme on ne le disait pas encore à cette époque) immédiatement, l’effet loupe portait le message. Maintenant c’est un peu passé de mode si j’ose l’expression. On paie des taxes pour cette sécurité, on perd du temps, le passager se sent littéralement « à poil ». Bref un gaspillage de ressources.

    Maintenant cela se passe dans les aérogares, où il y a des caméras de « sécurité » qui permettent toujours cet effet de loupe médiatique (pourquoi ne pas les mettre directement en streaming coco ?)

    si un autre barrage sécuritaire est mis en place à ce niveau, outre les coûts et les pertes de temps, les parkings « dépose minute » seront visés, il y a des bus et des bagnoles avec des gens dedans … et des encore des caméras.

    même chose pour les trains et leurs gares ; les métros et leurs stations ; et, on l’a vu à Paris, les rues touristiques ou passantes, les « grands magasins », etc…

    En attendant nos incompétents vont débiter leurs litanies de formules creuses et convenues pour cette circonstance, nos représentants vont voter des nouvelles-nouvelles lois qui vont nous pourrir la vie … et nous coûter …

    Il y aurait, en France, environ 20 000 morts par an causés par des « accidents de la vie courante », dont, par exemple 500 par noyade … ça permet de relativiser. Qu’on ne nous parle plus des ces attentats qu’en 2ème partie de journal, entre le sport et la météo, qu’on nous rende notre argent, et qu’on nous laisse choisir nous même notre degré d’exposition à ces risques, mais qu’on les diminue en cessant nos massacres et nos injustices à l’étranger. Et qu’on juge Hollande, Fabius, Sarkozy, Botul-Henri Lévy et toute la clique.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s