1984

Guerre : nous sommes sous l’autorité d’incapables ! Par Bruno Bertez

Guerre : nous sommes sous l’autorité d’incapables !

Puisque la Nation n’existe plus, puisque la Patrie est enterrée, être Français signifie maintenant une seule chose : être placé sous l’Autorité de l’Etat et du Gouvernement. Etre Français se définit par la servitude, par ce à quoi et ceux à qui nous sommes soumis.

Réfléchissez, vous verrez, vous apercevrez que nous avons raison. Etre français n’a plus rien à voir avec tout ce que vous croyiez. Une terre, une culture, une langue, un héritage, etc. Nous n’insistons pas, vous nous avez compris. Un examen serré des propos de nos dirigeants montre que, pour eux, être français se définit essentiellement comme être soumis aux lois de l’Etat et à l’Autorité du gouvernement.

Le Français se définit comme un sujet, et précisément un sujet obéissant. C’est l’obéissance à une Autorité supérieure qui définit le Français. Si on y regarde de plus près, c’est un renversement total par rapport à ce qui définissait auparavant la Nation et la Patrie. Auparavant, ce qui était à la racine de l’appartenance venait « du bas », de l’histoire ; maintenant, ce qui définit l’appartenance, c’est la soumission à quelque chose du présent, qui vient « du haut ». En d’autres termes, ce qui est au cœur de l’appartenance au groupe ex-National, c’est l’Autorité.

Tout ceci ne fait qu’émerger progressivement, le système ne révèle sa logique que par rares irruptions du sens. L’interprétation par conséquent est délicate. Il faut relier les pointillés pour obtenir une ligne explicative cohérente et opérationnelle. Pour bien comprendre et nous familiariser avec l’idée que nous défendons, il faut partir du domaine fiscal. L’Etat et le gouvernement définissent le sujet fiscal. Le sujet fiscal ne se définit plus en dehors du corpus des textes. Les textes nous disent si nous rentrons dans la communauté ou si nous n’y rentrons pas. Et bien entendu l’extension des textes n’obéit qu’à une logique de prédation.  S’agissant de l’idée que nous avançons, à savoir qu’être français procède de la même logique, il vous suffit de transposer. Et c’est tout à fait normal, si on veut bien tenir compte du fait que nos Etats sont dominés par l’économisme, par la fiscalité, bref, par le pouvoir souverain de prélever.

Nous sommes revenus en fait à la logique féodale, le seigneur exerçant son autorité sur ses serfs. En revanche cependant la féodalité reposait sur la protection. Le seigneur protégeait ses sujets. Il protégeait son bien, il ne se disait pas : si je les perd, je les remplace par des immigrés. C’était sa responsabilité. Si nous en jugeons par la terreur qui envahit nos populations, nos Maîtres actuels exercent bien mal cette responsabilité. La contrepartie de l’Autorité c’est la responsabilité, la responsabilité d’assurer la sécurité.

Que penser de la déclaration de l’Élysée : « l’objectif, à la suite de l’arrestation d’Abdeslam et de plusieurs de ses complices, est de faire le point sur les opérations menées et sur la lutte contre les filières terroristes en France et en Europe… »

Aucun média grand public n’a relevé. Que signifie « faire le point » ?

Aucune analyse, rien sur la cavale de Abdeslam, comment elle a été possible au nez et à la barbe des soi-disant services de renseignements. Aucune démission, aucune remise en cause de l’efficacité des dispositifs cosmétiques mis en place ; aucune critique des conceptions mêmes qui sont à la base de la terreur: nous sommes en guerre, mais la priorité n’est pas s’assurer de la sécurité des populations. La priorité est « de faire le point ».

L’arrestation d’Abdeslam est une opération de pieds nickelés. Elle aurait dû être menée dans la plus grande discrétion, en douceur, afin d ‘assurer non seulement le succès de la neutralisation, mais surtout le contrôle de la suite des évènements. Seule la discrétion permet de récolter et de traiter les informations. En particulier la discrétion aurait permis de tirer sur les fils, de se préparer à des répliques et représailles. D’éviter qu’il y ait plus de morts.

Nos zozos ont déclaré des guerres illégitimes, des guerres où nous n’avons aucun intérêt légitime à défendre. Ils ont déclaré des guerres alors que nos populations comportent une fraction de plus de 10% de gens qui sont concernés par ces guerres et qui sont susceptibles de sympathie pour nos ennemis. Pour des conflits de ce type, jamais vus dans l’histoire, il faut inventer, l’art traditionnel de la guerre ne s’applique pas. Tout cela demande une intelligence, un doigté, considérables. Ils n’ont rien de tout cela.

Nous faisons une modeste proposition, puisqu’ils sont sommes toute incapables d’assurer notre sécurité, nous proposons que celle-ci soit sous traitée à des gens compétents, des opérationnels qui ont fait leurs preuves, qui sont équipés et qui sont motivés. Nous proposons que les incapables européens sous traient la sécurité de leurs ressortissants/ sujets aux Israéliens !

 Les juifs et Israël voient d’un mauvais œil la tolérance européenne vis à vis des musulmans

Bientot Valls va devoir choisir ses allégeances!

« Un ministre israélien réagissant aux attentats de Bruxelles a accusé mardi l’Europe d’avoir ignoré le danger posé par des cellules terroristes islamiques sur son sol, préférant critiquer Israël.

Je le répète: nombreux sont ceux en Europe qui ont préféré s’adonner à la folie qui consistait à condamner Israël, à étiqueter ses produits, et à le boycotter, (alors qu’au) même moment, sous le nez des citoyens du continent, croissaient des milliers de cellules terroristes (…), a affirmé le ministre des Sciences, de la Technologie et de l’Espace, Ofir Akounis, sur sa page Facebook.

M. Akounis, réputé proche du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, faisait référence à la décision de l’Union européenne (UE) d’étiqueter les produits en provenance des colonies dans les territoires occupés par Israël pour les distinguer de ceux fabriqués en Israël. »

Accusation Explosive : la Belgique disposait à l’avance de renseignements précis sur les attaques terroristes, et n’a rien fait (ZEROHEDGE)

En plus des services Russes  des responsables israéliens de la sécurité auraient mis en garde les autorités belges contre les mesures de sécurité « insuffisantes » à l’aéroport de Bruxelles quelques semaines avant les attentats meurtriers de mardi, a rapporté mercredi la chaîne israélienne Arutz 2.

En effet, des inspecteurs israéliens chargés d’évaluer la sécurité dans les aéroports internationaux ont identifié des « failles de sécurité » et en auraient informé les autorités belges, mais la sécurité à l’aéroport serait restée laxiste.

Par ailleurs, selon le quotidien israélien Ha’aretz, les services de sécurité belges, ainsi que d’autres agences de renseignement occidentales, disposaient de renseignements précis concernant les attaques terroristes de Bruxelles de mardi.

Selon le journal, les services de sécurité savaient, avec un degré élevé de certitude, que les attaques contre l’aéroport et le métro bruxellois avaient été planifiées dans un futur très proche.

Selon certaines sources à confirmer, l’attaque aurait été prévue pour le week-end de Pâque, mais a été anticipée en raison de l’arrestation de Salah Abdeslam.

Voici l’article de Zero Hedge :

Si elle est vraie, c’est l’allégation la plus incendiaire de la journée, le journal israélien Haaretz rapporte que les services de sécurité belges et d’autres agences de renseignement occidentales « disposaient à l’avance de renseignements précis » concernant les attentats de mardi. Selon le journal, « les services de sécurité savaient, avec un degré élevé de certitude, que les attaques avaient été planifiées dans un très proche avenir pour l’aéroport et, apparemment, pour le métro aussi . »

Selon Haaretz : 

Les services de sécurité belges, ainsi que d’ autres agences de renseignement occidentales,avaient à l’avance des renseignements précis concernant les attaques terroristes en Belgique mardi,   a appris Haaretz .

Les services de sécurité savaient, avec un degré élevé de certitude, que les attaques avaient été planifiées dans un très proche avenir pour l’aéroport et, apparemment, pour le métro aussi

Malgré l’avertissement préalable, l’intelligence et la préparation de la sécurité à Bruxelles, où la plupart des agences de l’ Union européenne se trouvent, a été limitée dans sa portée et insuffisante par rapport la gravité et l’immédiateté de l’alerte .

Pour autant que l’on sache, les attaques ont été planifiées par le siège de l’Etat islamique (ISIS) à Raqqa, en Syrie, qu’il a choisi comme capitale de son califat islamique.

La cellule responsable des attentats à Bruxelles mardi est étroitement associé au réseau derrière la série d’attentats à Paris en novembre dernier. A ce stade, il semble que les deux faisaient partie de la même infrastructure terroriste, relié au sommet par le terroriste Salah Abdeslam, qui a participé à la fois à la préparation des attentats de Paris et à leur mise en œuvre.

Abdeslam s’était échappé de Paris après les attentats de novembre, se cacha à Bruxelles et a été arrêté la semaine dernière par les autorités belges.

L’arrestation de Abdeslam était apparemment le déclencheur des attaques de mardi, en raison de l’inquiétude parmi ISIS qu’il pourrait donner des informations sur les attaques prévues dans le cadre des interrogatoires, en particulier à la lumière des rapports disant qu’il coopérait .

Le témoignage du terroriste détenu, aux côtés d’ autres informations du renseignement, dont une partie concerne les opérations d’ ISIS en Syrie, aurait donné lieu à une préparation beaucoup plus strictes de la sécurité dans les lieux publics bondés à Bruxelles, avec une recherche accrue de la cellule.

Si ce rapport est exact, elle conduit à de nombreuses questions désagréables et franchement inquiétantes pour les locaux ainsi que les autorités internationales, comme la raison pour laquelle à la suite de la capture Salah Abdeslam la Belgique n’a pas au moins été mise en état ​​d’alerte, comme en novembre à la suite des attentats à Paris, quand la nuit de Bruxelles ressemblait à une ville fantôme de l’armée, au moins , elle était  sûre.

Rappel de notre rapport Novembre sur la façon dont Bruxelles ressemblait à une zone de guerre après l’attaque terroriste de Paris:

Cette fois, cependant, la police locale n’a rien fait et le résultat a été plus de 30 morts et des centaines de blessés.

En ce moment, le troisième suspect est toujours en fuite: comme Haaretz nous le rappelle, « la recherche se concentre sur le terroriste Najim Laachraoui, qui a créé les gilets explosifs utilisés par les kamikazes et s’est échappé de l’aéroport au dernier moment. »

Il est à craindre, cependant, que d’autres cellules connectées à ISIS en Europe occidentale vont tenter de mener des attaques supplémentaires dans un avenir proche, que ce soit en Belgique ou dans d’autres pays impliqués dans la guerre contre l’organisation terroriste en Syrie et en Irak.

Comment l’ Europe va gérer les retombées meurtrières en cours de l’éclatement de cette cellule terroriste sera étroitement surveillé, et si  l’événement de mardi devrait se reproduire lorsque les autorités locales ont été mis en garde contre une prochaine attaque terroriste, ne conduisant à aucune action spécifique, peut – être que certains vont enfin se demander si les gouvernements locaux ont été au moins partiellement complice de la mort de dizaines de personnes innocentes, pour des motifs dont la  première allusion fut faite dans cet infâme présentation de 2008 par AIG Banque qui a jusqu’ici prédit avec une précision absolue de l’avenir de la zone euro.

Zero Hedge – resistanceauthentique

https://resistanceauthentique.wordpress.com/2016/03/24/accusation-explosive-la-belgique-disposait-a-lavance-de-renseignements-precis-sur-les-attaques-terroristes-et-na-rien-fait/

Sénateur russe : la Russie a prévenu la Belgique de potentiels attentats

Les services spéciaux belges ont ignoré la mise en garde leurs collègues russes sur de potentielles attaques à cause de leur russophobie, a déclaré le sénateur russe Igor Morozov en qualifiant les attentats d’échec des services spéciaux européens.

«Les services spéciaux russes ont prévenu leurs homologues de Bruxelles, ce qui, il faut le souligner encore une fois, est un échec des services spéciaux européens. Nous nous rappelons de la tragédie de Boston, que le FSB [Service fédéral de sécurité de Russie] avait prévenu ses collègues du FBI sur les frères Tsarnaev, et cela n’avait pas été pris en compte», a déclaré Igor Morozov, le membre du Comité des Affaires étrangères du Conseil de la Fédération, chambre haute du parlement russe.

D’après ses dires, c’est leur russophobie qui a empêché les services spéciaux belges d’évaluer de manière objective et adéquate la menace terroriste.

Le sénateur russe estime aussi que la série d’attentats était préparée de longue date et n’est pas liée à l’arrestation de Salah Abdeslam. «Trop de cibles et de considérables efforts ont dû être engagés, ce n’est pas possible de faire cela en un jour», a-t-il indiqué.

Une série d’explosions a secoué la capitale belge le 22 mars. Un attentat-suicide à l’aéroport de Zaventem a ensuite été suivi par des explosions dans le métro, en plein centre de la capitale belge.

https://francais.rt.com/international/17742-senateur-russe–russie-a

EN BANDE SON 

6 réponses »

  1. « Incapables »,hélas non!
    exécutants d ‘un plan machiavélique que permet un super ordinateur à ceux qui sont aux manettes,eux mêmes au service de la haute finance international
    Cette haute finance,on lui donnera le NOM qu ‘on veut mais c est la Pieuvre

    Le gouvernement Belge vient hier d informer la population
    qu ‘elle serait obligée de faire ses achats avec des cartes bancaires
    les distributeurs n ‘ayant pu être réapprovisionnée…..
    Vous savez pourquoi!!!!!
    L’attentat
    Voici comment démarre cette tentative:
    LA SUPPRESSION DE L ARGENT ….ESPECES
    LE RESTE …..DE LA POUDRE AUX YEUX
    Vous verrez ainsi que tout ce que décrit Bruno BERTEZ colle parfaitement
    Puisque Bruxelles a fait la sourde oreille aux avertissements de Moscou et d Israel

    «Les services spéciaux russes ont prévenu leurs homologues de Bruxelles, ce qui, il faut le souligner encore une fois, est un échec des services spéciaux européens. Nous nous rappelons de la tragédie de Boston, que le FSB [Service fédéral de sécurité de Russie] avait prévenu ses collègues du FBI sur les frères Tsarnaev, et cela n’avait pas été pris en compte», a déclaré Igor Morozov, le membre du Comité des Affaires étrangères du Conseil de la Fédération, chambre haute du parlement russe.
    (je ne rentre pas dans le jeu subtile d Israel,(ça donnerait la migraine)
    mais au moins Moscou a informé
    VAINEMENT?
    Non! car ils démasquent les véritables responsables que j ‘ai cité

    :LA HAUTE FINANCE
    Que lui importe les vies humaines
    c’est son poids en viande!
    et à combien le kilo?
    pas cher!
    cacher le karcher c’est impératif
    qu’on ne voit pas qu ‘il y a eu du sang

    J'aime

  2. Il faudrait dire à Valls qu’on n’impressionne pas juste en fronçant les sourcils et en pinçant ses lèvres. Il faut des actes. En faisant ces mimiques, il ne fait que se ridiculiser, encore.

    J'aime

  3. j’en suis à me demander si les incapables en question ne se frottent pas les mains de ce chaos ; ils ne tiennent pas compte des avertissements qui leur sont donnés , méttant ainsi nos vies en danger ; mais ça leur permet de mettre la population sous surveillance , de restreindre du même coup le peu de liberté qu’il nous reste ; ça leur donne l’impréssion d’être les maitres , les chefs , quand bien même ils sont bas de gamme ;oui ce sont des incapables mais des incapables dangeureux pour notre avenir ; ils combattent trés mal le térrorisme mais sont au top pour leur guerre contre le peuple ;

    J'aime

  4. Bonjour,
    l’article met réellement l’accent sur ce que représente notre société et quelle direction Orwelienne se dessine peu à peu.
    L’extraordinaire métaphore sur, « les pointillés pour obtenir une ligne explicative cohérente et opérationnelle » révèle une logique de prédation et de « désidentitarisation » de notre société que finalement peu de monde analyse ou que beaucoup peut être font fi de ne pas comprendre par 40 ans d’infantilisation organisée et inoculée par dose homéo(saint)pathique des médias.

    Les interlocuteurs divers et variés autoproclamés bien-pensants pour tous et protecteur dans les mots de leur bien, ceux là même, élus, par suffrage, ou pas, qui appellent de leurs vœux à la Tolérance mais discriminent systématiquement ceux qui font preuve de bon sens sur la réalité nous donnent par leurs phrases, une idée de fond de l’idéologie ambiante.

    > « Ce n’est pas un délit de prôner le Djihad. »
    Cette phrase ne sort pas d’un imam salafiste d’une mosquée financée par l’argent du contribuable, mais du Sinistre de l’intérieur le 5/08/2014 sur RTL.

    > 1 mois plus tard, chez Bourdin, pour valider son rattachement à la Dominance, et toucher ses subvention pour son journal « Merdiapart », Plennel nous gratifie de sa vision,  » c’est une immense chance pour la France d’être le premier pays musulman d’€urop€….

    > Toujours notre Cazeneuve, sur twitter, suite aux attentats de Janvier.
    « Aux jeunes qui partent en Syrie, je veux leur dire qu’il y a 1000 combats à mener dans la République, pour la France.
    J’ai un regard particulier sur celle-ci, car de mon point de vue cela insinuerait clairement qu’il leur demande de rentré pour mener leur … combat.

    > »Oui, il y aura un jour, avant la fin de ce siècle, un président de la République française dont le prénom sera Mohammed, ou Ahmed, ou Norredine. C’est une perspective formidable…. Bruno Roger-Petit le 14/12/14.

    On peut bien évidemment, et toutes proportions gardées, se dire que, si ces citations font l’objet de maladresses, ou qu’elles sont sorties de leur contexte sur la forme, comme s’emploie à le signaler le site debunkersdehoax, il n’en reste pas moins j’insiste qu’elles représentent sur le fond l’idéologie ambiante.

    Enfin pour appuyer sur l’incapacité politique à raisonner rationnellement vis à vis du ressenti de ses concitoyens, je terminerai simplement sur la citation de notre ami Turc (ironie) Erdogan, qui déclarait au siècle passé, en 1999, ce que celui de 2000 sera semble t »il ?
    «Les minarets sont nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées nos casernes et les croyants nos soldats.».

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s