Allemagne

« Nous sommes le peuple », le ministre de la justice allemand quasi lynché

« Nous sommes le peuple », le ministre de la justice allemand quasi lynché

Heiko Maas, le Ministre de la Justice, n’a pu finir son discours du Premier Mai, il a été hué, conspué et viré de son estrade par le peuple. Les citoyens l’ont traité de « traitre », de « rat gauchiste » et autres gentillesses.

Ils l’ont sommé de partir, martelant « Nous sommes le peuple ».

Finalement MAAS a annulé son discours et il s’est enfui dans sa Mercédès blindée protégé par ses gardes du corps.

On vous cache tout ce qui se passe en Europe par manipulation bien sûr, et par peur des effets de contagion. Ce sont les télés Autrichiennes qui donnent les meilleurs compte rendus en ce moment.

A noter que ces télés Autrichiennes font grand cas de la motion adoptée par le 3e parti politique Allemand, AfD pour bannir l’Islamisme et le déclarer contraire à la constitution Allemande. Elles insistent sur le fait que l’Islam est par essence politique.

A noter aussi que la BCE lance une campagne de propagande comme une vraie formation politique afin de menacer les peuples de récession et rétrogradation s’ils n’acceptent pas sa politique   de laminage des classes moyennes par suppression de la rémunération de l’épargne et destruction des retraites et protections sociales.

Tout cela commence à devenir intéressant.

Allemagne (vidéo) : une foule en colère chasse le ministre pro-migrants Heiko Maas

volksentcheideUn petit vent de révolte anti immigration souffle sur la Saxe.Le 1er mai, en Allemagne, d’imposants cortèges défilent dans les rues des villes afin de célébrer la fête du travail.Aux cortèges et manifestations diverses se joignent souvent des ministres et personnalités publiques, qui profitent de l’occasion pour tenir des discours politiques. Or, à Zwickau, dans l’Est de l’Allemagne, un ministre qui aurait tellement aimé apporter sa contribution orale de grand humaniste a été méchamment chassé par la foule. Le motif ? Son discours pro-migrants !C’est le Vice-chancelier Sigmar Gabriel qui aurait dû être l’orateur. Indisposé, il fut remplacé par le ministre de la justice Heiko Maas. A peine monté sur le podium, il commença son discours en faveur de l’accueil et de l’intégration des migrants, mais ne réussit pas à le terminer.Aux cris de « traître au peuple », la foule furieuse se mit à le contester violemment, et l’empêcha de poursuivre son beau discours pro-immigrationniste. Certains manifestants s’approchèrent de la tribune d’un air menaçant. La police, craignant le pire, exfiltra le ministre.

Alors que la censure stalinienne du gouvernement Merkel s’abat sur l’Allemagne, le ministre osa twitter :

« Celui qui empêche de parler librement, n’a rien compris ! »

Venant de celui qui fait tout pour empêcher le peuple de parler librement au moyen d’un référendum, cela fait sourire.

Ce n’est pas la première fois que les institutions sont contestées dans cette partie orientale de l’Allemagne à cause de leurs politiques migratoires. Un épisode semblable se produisit à Heidenau en Saxe, quand la chancelière Merkel s’y rendit pour condamner les actes de violence, ciblant les centres d’accueil.

Source : © Rosaly pour Dreuz.info http://www.dreuz.info/2016/05/03/1er-mai-en-allemagne-la-foule-en-colere-chasse-le-ministre-pro-migrants-heiko-maas/

«L’islam est étranger à l’Allemagne» : l’AfD adopte un manifeste anti islamique

57266c3ac36188b7128b4641«L’islam est étranger à l’Allemagne, il ne peut pas se prévaloir du principe de la liberté religieuse au même niveau que le christianisme», a déclaré le député de l’AfD, Hans-Thomas Tillschneider, salué par des applaudissements lors du deuxième jour du congrès que le parti a tenu dans la ville de Stuttgart.Le manifeste que le parti promeut a une section nommée «L’islam ne fait pas partie de l’Allemagne», qui contredit une phrase de la chancelière Angela Merkel qui a déclaré à plusieurs reprises que l’islam appartenait à l’Allemagne, la liberté de croyance étant garantie par la Constitution.Le manifeste demande aussi l’interdiction «des symboles islamique de puissance» tels que les minarets, ces tours qui dominent les mosquées et depuis laquelle le muezzin appelle à la prière, ainsi que la burqa. L’AfD propose d’interdire la construction de mosquées financées à l’étranger, d’interdire les minarets, d’interdire le voile intégral… «L’islam est en soi une idéologie politique qui n’est pas compatible avec la loi fondamentale» de l’Allemagne, a déclaré Beatrix von Storch, la porte-parole de la ligne la plus dure du parti. «L’islam est un corps étranger en Allemagne» (…)

Source : https://francais.rt.com/international/19932-lislam-est-etranger-lallemagne-

EN BANDE SON

3 réponses »

  1. L’Europe trop vite monté, mal faite, le Général de Gaulle ne voulait pas des anglais , jamais il n’aurait accepter que la France soit au garde à vous devant Bruxelles que nous soyons à la suite de l’Allemagne car Merkel chante et nous suivons ? eh bien non, mille fois non !!! nous n’aurons jamais le petit doigt sur la couture face à elle et aux non élus

    J'aime

  2. les esquimaux, les azteques, les musulmans n’ont rien à faire en allemagne

    c’est juste un désir de la BCE (banque centrale de l’emigration)

    J'aime

  3. article super sur afd latribune

    je vais abonner mes collaborateurs gratos à ce journal, qui est le dernier journal eco en F!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s