1984

Merkel alimente le populisme qu’elle combat : Turquie -le gouvernement islamiste menace de faire envahir l’UE de migrants musulmans

Angela Merkel est atteinte, à son tour du syndrome de la Castafiore : « Ah ! Je ris de me voir si belle en ce miroir ! ». Chaleureusement félicitée, l’autre jour, par Barack Obama pour sa politique migratoire, voilà la chancelière allemande qui s’enhardit dans ses prêches moraux contre les populistes. Mardi, au lycée français de Berlin, elle a répondu ceci, à une question d’un élève qui l’interrogeait sur la montée du FN : « Je vais essayer de contribuer à ce qu’évidemment d’autres forces soient plus fortes que le Front national, pour autant qu’on puisse le faire de l’étranger ». Sur la montée de l’afD dans son propre pays, elle a dit : « Nous avons assez de bons arguments pour nous confronter » à eux « sans avoir l’écume à la bouche ». La Belle contre la Bête. Le problème est que Merkel, persuadée de représenter le Bien au point de s’ingérer dans la politique intérieure française, ne voit pas qu’elle est elle-même à la source, avec d’autres « humanistes » fascinés par l’Autre, de ce qu’elle dénonce. Le populisme n’est, en effet, que la réponse des peuples abandonnés par leurs élites aveuglées. Comme le démontre efficacement l’universitaire Jean-Louis Harouel (1) : « Le programme de la haine de soi et de son pays est aujourd’hui devenu la pensée officielle, imposée par le politiquement correct de la religion des droits de l’homme.« . Or Harrouel l’assure, avec raison : « Les droits de l’homme, inventés par l’Occident pour protéger ses citoyens contre les risques d’arbitraire du pouvoir, sont devenus depuis un demi-siècle une religion séculière suicidaire pour les Occidentaux ».
  
Merkel est un des gourous de cette secte devenue dangereuse. En disant non au FN mais oui aux Turcs, la chancelière a ainsi contribué à affermir le pouvoir, autoritaire et dominateur, du sultan Erdogan, qui en est à dicter ses conditions à l’Union européenne, déracinée et soumise. Ce mercredi, la commission européenne a proposé d’entériner une exemption de visas pour les citoyens turcs, sous certaines conditions, en échange d’une rétention des réfugiés sur le sol turc. La Turquie étant devenue la plateforme migratoire du monde musulman depuis qu’elle a elle-même supprimé les visas avec l’Egypte, les pays du Maghreb, la Syrie ou l’Irak, la suite de cet accord est imprévisible. Reste que l’inversion des forces est telle, depuis l’ouverture irréfléchie de Merkel aux migrants, que ce n’est plus la Turquie qui demande son intégration dans l’Europe, mais l’Europe qui quémande la protection d’Ankara. Merci Merkel ?
Cartoon 16.04.2016
 (1)  Les droits de l’homme contre le peuple ; Desclée de Brouwer, à paraître le 19 mai
 http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2016/05/merkel-alimente-le-populisme-q.html 

Turquie : le gouvernement islamiste menace de faire envahir l’UE de migrants musulmans

Alors que l’accord entre l’UE et la Turquie semble progressivement échouer, le gouvernement islamiste turc à commencer à recourir au chantage pour obtenir la liberté de circulation en Europe pour tous ses ressortissants.L’ultimatum a été tweeté par Burhan Kuzu, le “conseiller honoraire” du président Erdogan et un membre de l’AKP, le parti au pouvoir.“Le parlement européen discutera du report de l’abolition des visas pour voyager en Europe pour les citoyens turcs. Si la mauvaise décision est prise, nous enverrons les réfugiés” écrit l’intéressé. Interrogé plus tard par l’agence de presse Bloomberg, Kuzu a réitéré sa position, soulignant que “Si les portes turques s’ouvrent, l’Europe sera misérable”.
Source : http://breizatao.com/2016/05/16/turquie-le-gouvernement-islamiste-menace-de-faire-envahir-lue-de-migrants-musulmans/

EN BANDE SON

4 réponses »

  1. et pourtant , merkel va laisser entrer en allemagne 500 000 migrants en 2016 , 300 000 en 2017 , 400 000 en 2018 et presqu ‘autant les années suivantes ; elle estime que la dénatalité de son pays doit être remise sur le droit chemin ; elle ne va pas être déçue………le problême , c’est que ceux qui ne souhaite ni travailler ni s’intégrer trouveront vite le chemin de la france ou ils seront acceuillis à bras ouvert par les socialos qui ont bien besoin de nouveaux électeurs …..je crois que l’europe est foutu parce que dirigés par des malades de la pire espèce ;

    J'aime

  2. Bonjour,
    L’UE, pour satisfaire aux désidératas du Sultan Erdogan, évoque la possibilité de mettre en application une loi suggérant une amende aux états de 250 000€ par demandeur d’asile refusant leur accueil.
    Je vous laisse calculer le montant du chantage de l’accord que la Turquie ne respectera pas.
    Le nouveau parlement Européen pourrait alors déménager en Turquie.
    Nous pourrions au même titre que la »désidentitarisation » des régions de France, voir l’UE s’appeler désormais l’EurOttoman.
    http://www.valeursactuelles.com/societe/bruxelles-suggere-250-000-euros-damende-par-demandeur-dasile-refuse-61613

    Remercions d’ailleurs la folie psychopathologique de Mme Merkel à revendiquer l’inappétence de ces citoyens pour se poser en sauveur démographique des valeurs du peuple Allemands et de parvenir, si tant elle en eut un un jour, à l’orgasme économique.

    Remercions là également pour ses efforts entrepris à sus-décider pour les 27 en soutenant le TAFTA.
    http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/barack-obama-et-angela-merkel-unis-pour-soutenir-l-accord-libre-echange-transatlantique-784731

    Remercions là encore pour les préparatifs militaires laissant sous penser qu’elle anticipe de futures difficultés.
    https://fr.sputniknews.com/international/201605151025016251-pourquoi-allemagne-renforce-armee/

    Remercions là enfin pour sa grande bienveillance à l’égard de l’obédience financière cosmopolite.
    https://francais.rt.com/international/20643-banque-daesh–drapeau-terroriste

    Cette femme démontre aujourd’hui la direction que souhaite l’Oligarchie « européiste » et le Brexit qui ne me parait pas un hasard.
    Ça sent la fin de la partie.
    Les anglo-saxons ont toujours eu le don de se sortir le cul des ronces pour leur propres intérêts.
    Soit c’est par pragmatisme, soit par de la chance, soit ils sont au courant de quelques choses.

    Le chaos comme prime et issue sont certainement leur solution aux promesses des illusions faites depuis 40 ans.
    Un conglomérat de mixités communautaires dont les différences culturelles s’opposeront les unes aux autres avec une partialité de plus en plus affichée par les états pour créer l’anarchie sociale.
    Les Ricons viendront-ils, une fois de plus, nous sauver de la merde dans laquelle ils nous auront, encore une fois, plongé?

    Une mention spéciale au nouveau maire de Londres.
    http://www.lefigaro.fr/international/2016/05/10/01003-20160510ARTFIG00242-londres-des-publicites-gloire-a-allah-sur-les-bus-font-polemique.php

    J'aime

  3. Merkel est une partisan de la construction européenne.

    Merkel, Schroeder, Helmut Kohl, Helmut Schmidt, tous les premiers ministres allemands étaient des partisans de la construction européenne.

    Depuis 42 ans, c’est toujours la même politique, en Allemagne, et aussi en France.

    Le 19 mai 1974 est une grande rupture dans l’histoire de France.

    Le peuple français choisit de faire une nouvelle expérience : la construction européenne.

    Le 19 mai 1974, le peuple français choisit un chef de l’Etat qui n’a plus comme priorité l’intérêt national.

    Pour la première fois de son histoire, le peuple français choisit un chef de l’Etat qui a comme priorité numéro un la construction européenne.

    L’élection de Valéry Giscard d’Estaing est une rupture historique : à partir du 19 mai 1974, tous les chefs de l’Etat auront comme priorité numéro un la construction européenne.

    De même, tous les premiers ministres auront comme priorité numéro un la construction européenne.

    Valéry Giscard d’Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, François Fillon, Nicolas Sarkozy, François Hollande : tous ces européistes sont les responsables de la décadence de la France.

    Ils ont été au pouvoir, on les a vus à l’oeuvre.

    Bilan de ces 42 ans de construction européenne ininterrompue : un échec total.

    La construction européenne aboutit à un échec économique, un échec financier, un échec environnemental, un échec concernant le « vivre-ensemble », un échec social, un échec démocratique, un échec moral, un échec politique.

    Dans les autres pays membres de l’Union Européenne, c’est pareil. Partout en Europe, les partis extrémistes explosent leurs résultats électoraux.

    http://mobile.lemonde.fr/idees/article/2016/05/04/l-autriche-dans-la-nasse-populiste_4913685_3232.html

    Conclusion :

    En France, qui est le responsable de ce désastre ?

    Depuis le 19 mai 1974, le peuple français est le premier responsable de la décadence de la France, car il vote toujours pour des européistes.

    Aujourd’hui, nous avons la décadence de la France, car nous sommes devenus un peuple décadent.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s