Art de la guerre monétaire et économique

Mondialisation : L’inexorable légèreté du grand reset Par Bruno Bertez

L’inexorable légèreté du grand reset Par Bruno Bertez

16924543385_d47c6e586a_b

L’insuffisance de l’épargne des Etats-Unis est une réalité, mais elle n’est pas une cause des déséquilibres, elle en est une conséquence. L’on ne s’interroge pas sur les raisons de cette insuffisance de l’épargne américaine et pour cause car l’on devrait admettre que ce phénomène ne tombe pas du ciel comme une malédiction, mais qu’il a une origine qui elle, est à la racine même des difficultés du système.

Cette origine c’est l’insuffisance de la masse des profits en regard de la masse de fonds qui prétendent au statut de capital. On fait souvent remarquer que les profits ont progressé et qu’ils ont représenté une part grandissante dans la valeur ajoutée, ou dans le GDP, cela est vrai, mais cela n’empêche pas la masse de profits d’être insuffisante car le capital fictif, la dette du système, le capital non productif, celui qui ponctionne sur les ressources sans produire, a progressé encore plus vite que les profits !

D’autres, comme Stiglitz, voient dans l’insuffisance des revenus salariaux, la cause de tous nos maux, c’est à cause de cette insuffisance que la demande globale serait trop faible. Si on montait les revenus salariaux, les difficultés seraient exacerbées, puisque le taux de profit chuterait encore plus! Les revenus ne se décrètent pas, ils sont produits par l’activité économique tout comme l’emploi est produit par les investissements.

Greenspan a une thèse qui consiste à dire que c’est la progression des dépenses sociales, le welfare qui est la cause de l’insuffisance de l’épargne.  Le welfare distribué aux bas revenus, provoquerait une hausse de la propension à consommer et donc une chute structurelle du taux d’épargne. Il y a du vrai, mais indirectement, car le welfare pèse sur les profits.

La seule solution, mis à part celle qui est tenté par les « dominants » qui est de hausser le taux d’exploitation des salariés, la seule solution, c’est la neutralisation de l’excès de capital Il faut qu’une partie de l’excès de capital fictif disparaisse, c’est dire soit euthanasié, par faillites, moratoires, restructurations, rééchelonnements. C’est précisément la fonction des crises périodiques du système. En fait solution globale c’est l’extension de la solution qu’il aurait fallu appliquer à la Grèce et que maintenant exige le FMI, la solution c’est d’alléger les dettes de tout le système.

C’est bien entendu ce qui se produira et c’est pour cela que l’on souffle une bulle gigantesque du capital sur les marchés, on souffle une bulle, la bulle est la phase 1 du processus de destruction.

BRUNO BERTEZ

Bien que les experts nous parlent de reprise économique depuis l’effondrement de 2008, je suis d’avis que nous ayons été dans une récession voire même une dépression depuis huit ans. Le gouvernement manipule les statistiques pour nous cacher l’état déplorable de l’économie, et le fera jusqu’à ce que la vérité transparaisse et vienne surprendre tout le monde.

Les gens savent que quelque chose ne tourne pas rond, mais très peu sont capables de déterminer de quoi il s’agit. On leur a dit qu’une hausse des dépenses gouvernementales stimulerait l’économie et le marché de l’emploi, et qu’une manipulation des taux d’intérêt produirait enfin des conditions économiques idéales. Le véritable problème, c’est qu’il y a un cancer au sein de notre économie qui doit dès aujourd’hui être agressivement traité, et avec autre chose que des aspirines. Je perçois cela comme le grand échec des Keynésiens qui ont poussé tant de monde à croire que l’interventionnisme économique est en mesure de créer une économie parfaite. Ils n’ont pas géré l’économie comme ils l’auraient dû, et le pire est encore à venir.

RON PAUL

EN BANDE SON

   NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

13 réponses »

  1. Keynes il a eu les yeux plus grand que l’ventre… en 8 ans les choses ont basculé et à mon avis, le gadin final va arriver d’ici peu…
    Les choses je trouve s’accélèrent… ils ont fait les fonds de poches d’un côté, puis refusent de restituer les contreparties de l’autre….. ils ont vendu les bijoux de famille, « privatisé », fait des QE, piller l’Afrique, le Moyen Orient est à sac…

    Il y a 70 ans, le paysan travaillait 70 hrs/semaines et nourrissait sa femme et ses 4/5 gosses… Keynes leur a dit : « tu bosses trop… je te prête, tu achètes un tracteur, et ce que tu produis en 70 hrs, tu le produiras en 40… tu pourras aller dans les centres de loisirs avec ta famille, s’il faut je te prêterais ce qu’il te manque… et les années passant, le paysan faisait autant d’heure qu’avant pour payer le tracteur, et avec la sécu et les retraites qui sont venues s’ajouter, il avait moins de rond. Alors il a mis sa femme au boulot et les gamins à la cantine… puis, fallait acheter la voiture de sa femme alors ils avaient moins de rond et aujourd’hui, ils bossent à deux et ils n’arrivent même pas à finir le mois…

    Depuis les sociétés sont devenue matures, n’avaient plus les mêmes besoins, et pour maintenir leur système, ils les ont entraîné vers le consumérisme… Misant sur la psychologie humaine, le « je veux le meilleur pour moi », ils ont poussé la « désirabilité » jusqu’à l’excès… on organisé la société de consommation par l’obsolescence programmée, les nouveaux Iphone, Ipad tous les 6 mois, la mode, le jeunisme… la pub jusqu’à l’overdose… le rêve comme à l’américaine à grand coup de QE et les profits pour la caste….. Quelle folie !!! Tout le monde le bras dans l’engrenage et les bons paieront pour les mauvais..

    Aujourd’hui, on est arrivé au bout du bout de tout ça…. Ils n’ont plus que la dette pour maintenir un semblant de « ça va mieux »… tout passe par la dette.. Ils vont jusqu’à monter des sociétés privées qui donnent des « bons pour accords » à la délivrance des visas… on ajoute des emplois dans le privé pour faire le boulot du public et on garde tout ce beau petit monde… ça case et ça recase de partout… tout est bon pour faire croire à la création d’emploi… On loue une piaule, sa caisse et même sa perçeuse.. c’est l’air du Airb !!

    Ils redistribuent le travail… comme en 2000 quand ils ont fait les 35 hrs… conscients que l’emploi se détruisait, ils ont lancé le « moins de travail pour tous » au même prix.. Il fallait se partager la misère… Et aujourd’hui, ils voudraient qu’on bosse plus de 50 hrs/semaine, en se partageant un marché de l’emploi encore plus exsangue … Ils ne savent même plus par quel bout y prendre…
    Toujours est il qu’ils n’arriveront pas à caser tout le monde…

    On décroit inexorablement en terme d’emplois, et s’ajoute à ça la démographie… et eux, ils continuent à vouloir vivre comme au temps des trente glorieuses…

    A force de vouloir rester en haut, alors qu’on va vers le bas, ils ne feront jamais se rejoindre les courbes… c’est ce même écart qu’on peut voir se creuser entre les politicards et les peuples..

    Pour ne pas redescendre, ils vont continuer à « produire » entre eux lors des réunions du Bildenberg… des stades, des bureaux qui resteront vides, des métropoles, des mégapoles, des médithèques, des Zéniths, et j’en passe… et pour qu’on profite de tout ça, ils vont nous verser un « revenu universel »… Ils pensent : Pile ils gagnent et face ils gagnent… Ils ont négocié avec la BCE, une autorisation de découvert et ils ont la « gold »….

    et pour nous, ils pensent : consomme et tais toi !!!!

    Et si on désobéissait pour accélérer le processus ??? le nerf de la guerre, il est un peu là et quoiqu’il en soit, on passera à la caisse… alors autant le décider que de le subir. C’est toujours mieux quand on sait qu’on est responsable plutôt que victime.

    J'aime

    • Une idée sous-jacente et un peu transversale que je trouve intéressante dans votre texte c’est l’idée qu’au fond après le niet à la guerre d’Irak qui ont suivi les évènements du 11 septembre la classe politique française s’est conformé au nouvel ordre mondial dans l’espoir insensé et quasi névrotique qu’elle pourrait à la fois maintenir son rang et continuer d’être une voie qui compte et une voix qui porte…

      Cette névrose d’ancien empire en déni constant de déclin est dailleurs encore une des rares choses que partage le peuple français et son personnel politique

      Malheureusement le choix d’un modèle « blairiste » de développement qui a prévalu à l’époque chiraquienne 2eme mandat a rendu à mon sens caduque toute possibilité de retour à la souveraineté nationale…faute de moyens d’en assurer la survie…

      J'aime

      • Je ne parle pas en particulier des politicards français… c’est pourquoi je cite « Keynes a eu les yeux plus grand que le ventre »… je parle de l’idéologie dominante qui n’est pas le marxisme, mais le Keynesianisme (socialisme fabien ou libéralisme anglo-saxon)… et dans ma pensée, je remonte plus loin que le mandat de Mitterand dans l’adoption de cette idéologie par la France… sans toutefois, jamais affirmer qu’en France ce soit par choix.

        Pour ce qui est de la guerre d’Irak et Mitterand :
        http://usgohome.free.fr/actualite/Irak_Mitterand.htm

        Pour ce qui est toujours de Mitterand,son ami Grossouvre était le Chef du réseau Behing… une sorte d’armée secrète (réseau atlantiste clandestins).
        https://books.google.fr/books?id=4_2ouzcjPLIC&pg=PA139&lpg=PA139&dq=mitterrand+grossouvre+stay+behind&source=bl&ots=a4n3kY0P70&sig=hAdjNxzBLd8HlCVFKq6Y8C-TDdk&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiDoKPM0aXNAhUD2BoKHbfiD-wQ6AEIMjAD#v=onepage&q=mitterrand%20grossouvre%20stay%20behind&f=false

        Bref, pour moi, l’UK c’est le nerf de la guerre… l’EU sa base de guerre… la France son vassal en Afrique et puis au Moyen Orient.. et pour moi, Merkel c’est le lien entre l’UK et les EU (l’œil de moscou)… avec tout ça, on va vers le Commenwealth mondial…

        c’est ça ma pensée ! je ne dis pas que j’ai raison, je dis juste comment j’essaie d’ouvrir la poupée russe pour trouver qui est au fond… et dans cette poupée russe, croyez moi, j’ai trouvé des religions, des races, des pays etc… mais ça, ce sont les poupées qu’on a bien voulu me montrer en pensant que j’allais m’arrêter là… mais j’ai continuer à l’ouvrir et j’ai trouvé tout une poupée qui a une couronne pour la respectabilité mais dont la religion c’est c’est le bolchévisme.

        J'aime

  2. « il y a un cancer au sein de notre économie qui doit dès aujourd’hui être agressivement traité, et avec autre chose que des aspirines. » Ron Paul

    Effectivement, la comparaison est juste mais là ou elle est fausse c’est que ce cancer a atteint toutes les parties du système… le système étant mondialisé, on comprendra que la cure attendue aurait du etre pratiquée précocément, au lieu de cela les métastases ont allègrement investis l’organisme complètement… mais le cerveau/l’élite est-il encore épargné par ces métastases?.

    La cure tant attendue ne peut que tuer le Système… le Système doit mourir: « le Système est mort, vive le Système » l’Elite Globaliste se soulagera de cette fin désirée et redoutée… qui n’était qu’un début pour leur Nouvel Ordre/Ogre Mondial.

    J'aime

    • Bien vu et excellemment dit !

      Le monétarisme c’est le système de John Law à la sauce de la modernité… En 1971 pour financer les guerres impériales et reculer les limites du système le dollar fut totalement désolidarisé de l’or…Le système ainsi nouvellement créé avec ses changes flottants portait en lui les germes de sa propre destruction mais aura aussi permis la mise en place de la mondialisation tel que nous la connaissons aujourd’hui et dont l’épicentre reste toujours et encore les Etats Unis…Mondialisation qui s’est faite à marche forcée c’est-à-dire à crédit forcé…d’où la nécessité aujourd’hui d’un grand reset pour passer à la prochaine étape voulue par les globalistes…

      J'aime

  3. Une supernova est un événement cataclysmique signant la fin d’une étoile ; une supernova peut résulter de deux types d’événements très différents :
    l’explosion thermonucléaire d’une naine blanche à la suite d’une accrétion de matière arrachée à une étoile voisine (voire une collision avec celle-ci) qui explose complètement (supernova dite thermonucléaire) ;
    l’effondrement gravitationnel d’une étoile massive (supernova dite à effondrement de cœur).

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Supernova

    En juin 2016, les économistes voient une bulle obligataire qui gonfle de plus en plus ; les économistes comparent cette bulle obligataire à un événement cataclysmique : une supernova.

    La bulle obligataire, c’est « une supernova qui va exploser un jour ».

    La bulle obligataire, c’est « une course folle vers l’inconnu ».

    Vendredi 10 juin 2016 :

    Le marché obligataire dans une course folle vers l’inconnu.

    Partout dans le monde, les taux d’emprunt sont au plus bas historique. Un phénomène inédit aux conséquences imprévisibles, qui trouve racine dans les politiques ultra-accommodantes des banques centrales et l’inquiétude des investisseurs avant le référendum sur le Brexit.

    Les investisseurs sont dans « une recherche de qualité », explique Gilles Moëc, chef économiste chez Bank of America-Merrill Lynch, qui qualifie ce réflexe de « phénomène assez courant ».

    Ils se réfugient sur le marché de la dette souveraine, considéré comme un havre de paix, faisant grimper la demande et donc les prix, ce qui se traduit mécaniquement par une baisse des taux.

    Le cap du taux négatif à 10 ans ayant déjà été franchi par le Japon (- 0,155%) et la Suisse (- 0,459 %).

    Un cas contraire à toute logique financière, puisque lorsqu’ils achètent une obligation assortie d’un taux négatif, les investisseurs s’engagent à verser une somme d’argent à l’emprunteur s’ils conservent le titre à échéance.

    Au total, plus de 10 000 milliards de dollars de dette souveraine mondiale ont été négociés à des taux négatifs à fin mai, selon l’agence d’évaluation financière Fitch.

    Mais surtout, c’est une entrée en terre inconnue. Bill Gross, le « tsar des obligations » du fonds d’investissements Janus Capital, qui a fait en son temps les beaux jours du géant Pimco, met en garde contre cette « supernova qui va exploser un jour ».

    http://www.romandie.com/news/Le-marche-obligataire-dans-une-course-folle-vers-linconnu_RP/710847.rom

    J'aime

  4. le marché europe se prend des dégelées

    depuis 3j le brexit est senti

    je me dis que les allemands sont dégoutés car UK se taille… avant d’avoir à payer notamment l’addition grecque c’est a dire l’euthanasie de l’exces de K dont vous parlez

    J'aime

  5. J’ai toujours pensé comme Ron Paul le dit très bien que nous n’étions jamais sortis de la crise de 2008 et que nous vivions une sorte de récession.
    Chaque année, on vous fait croire que la reprise arrive mais elle ne vient jamais…
    Comme le dit très l’article, l’effondrement de la croissance provient d’une chute de la demande qui est du à l’affaiblissement du pouvoir d’achat des classes moyenne et non à un crise de confiance comme le disent nos gouvernants.
    J’ai été surpris de voir que l’on attribuait les raisons de la crise au libéralisme via son système financier alors que c’était pour moi une crise de l’Etat providence qui n’a cessé de s’endetter.
    L’affaire de Goldman Sachs n’a fait que révéler la fragilité du système, elle est le révélateur de la crise mais elle n’en est pas la cause.
    Je suis personnellement contre l’aspect spéculatif du capitalisme puisqu’il décale en permanence l’économie spéculative de l’économie réelle. Je trouve cela très dangereux.
    ( C’est comme cela que George Soros s’est fait connaitre, en faisant sauter la banque d’Angleterre)
    Le premier effet de la crise est pour moi l’hypertrophie des Etats providence endettés jusqu’au cou en multipliant les dépenses sociales inutiles. Et cela s’est aggravé avec l’endettement des mairies et des régions.
    Lisez le livre d’Agnès Verdier-Molinié  » on va dans le mur », c’est hallucinant…On trouve par exemple 8 services étatiques qui rendent le même service public, donc 7 de trop…Et tout est comme ça. Hollande avait dit  » cela ne coute rien, c’est l’Etat qui paye » donc vos impôts
    Les classes moyennes sont asphyxiées, étouffées de taxes, de cotisations sociales, elles perdent leur pouvoir d’achat et réduisent leur consommation. Même constat pour les PME qui sont écrasées sous la fiscalité française et meurent peu à peu.
    Allez dans les pays d’Europe de l’Est, là bas, il y a des PME partout, cela grouille de vie car la fiscalité est faible et propice à la création d’emploi.
    En France, on trouve des commerce fermés partout, même dans les galeries des grands centres commerciaux où on vous met un joli panneau avec des fleurs pour éviter que cela se remarque.
    Concernant les usines fermées partout ( que l’on remplace par des immeubles plein de migrants) , c’est davantage l’effet de la mondialisation et du néo-libéralisme qui a peu à peu remplacé le libéralisme classique.
    Quand j’étais étudiant, ceux qui nous donnaient des cours d’économie ( je n’ose les appeler professeurs…) nous disaient.  » Avec l’Europe, ce sera fantastique, nous allons passer d’une société industrielle à une société de service.
    J’avais fait remarqué alors que serions obligés d’importer ce que nous ne fabriquions plus. Le « prof » m’avait répondu que nous achèterions moins cher ces produits aux pays pauvres et que la France sera spécialisée dans la haute technologie.
    on ne fabrique plus de vêtements, de téléviseurs, on les importe comme beaucoup de choses.
    Aujourd’hui notre président Hollande s’est spécialisé dans la vente avec transfert de technologie.
    On nous achète 10 avions Rafales avec une option sur 80 de plus. ( qui seront annulés dès que le pays nous aura plagié la technologie.) Et quand on aura transféré toute notre technologie qu’est ce qui restera à vendre ? Les numéros de cirque du clown Hollande ? Cela ne vaut pas très cher…
    Luc Ferry a récemment conseillé à François Hollande, plutôt que d’aller faire les pom pom girls dans les vestiaires des bleus, il ferait mieux d’ouvrir des livres d’économie pour savoir de quoi il parle.
    Je crois surtout qu’il nous faut des dirigeants compétents…qui aient une vrai compétence à gérer les pays et plutôt que d’essayer de garder le pouvoir par tous les moyens.

    J'aime

  6. Pardon, mais je n’arrive pas a comprendre que vous puissiez imaginer que ces dirigeants puissent encore décider quelque chose.
    ’La France n’est plus un état.
    Démonstration

    Zeropaland gouverne.
    Vite le Brexit, si les élections ne sont pas truquées comme en Autriche.

    J'aime

  7. @ Anders
    Je n’ai jamais dit que je pensais que nos gouvernants n’étaient pas sous tutelle, je l’ai même écrit que dans plusieurs commentaires sur ce site ou d’autres.
    J’ai même dit ce que je pensais, c’est que des gens comme Obama ou Hollande ont été choisis par les mondialistes pour gouverner avec notamment l’éviction de DSK que j’attribue aux mondialistes.
    Mais il faut faire une distinction entre la ligne de politique générale que doit respecter Hollande ( mondialisation, Europe) et ses initiatives et ses compétences personnelles au niveau de la politique de tous les jours.
    Si les mondialistes s’affichent publiquement, notamment à travers le groupe Bilderberg ( qui n’est pas l’unique représentation de leur pouvoir) avec des gens comme Fabius, Juppé ou Barroso, leur mode de fonctionnement est opaque et il est difficile de savoir de quel façon Hollande reçoit ses ordres.
    Si vous prenez par exemple la loi El Khomri. Il est fortement probable que c’est une demande des mondialistes. A l’arrivée Hollande fait n’importe quoi car la loi ne ressemble à rien et je ne suis pas sûr que ses maitres soient contents de lui.
    Si vous êtes salarié dans une entreprise et que vous faites une erreur lié à la politique de l’entreprise, c’est vous qui serez mis en cause, pas l’entreprise, car vous restez maitre de choisir ou pas.
    Regardez Kerviel et la société générale. Kerviel plante la banque en appliquant la politique générale de l’entreprise sauf qu’il n’arrive pas à prouver la responsabilité de la banque.
    Tout le monde pense que la Société générale était au courant, moi le premier, mais c’est Kerviel qui prend l’initiative dans le cadre de politique générale que lui avait donné ses supérieurs et en faisant une grosse connerie.
    A l’arrivée Kerviel est coupable et personne ne sait exactement le rôle de la banque.
    Pour Hollande ou Obama c’est pareil.

    J'aime

    • Lucius… ne prenez pas Hollande pour un con… il poursuit le but des globalistes et c’est même un des pires… sa politique de la terre brûlée, il sait exactement pour qui il l’a même.. Lui aussi est allé bouffer chez les Desmarais quand il a été élu et il a reçu son ordre de voyage..
      La loi El Kohmeri (je sais même pas comment ça s’écrit tellement c’est une figurante)… cette loi, je peux vous dire que c’est tout du baratin…
      Casser les 35 hrs… il faudrait déjà que les entreprises aient les carnets de commandes blindés pour demander à ses salariés de faire 60 hrs/semaines… la blagounette sur le licenciement, je vous ferais remarquer que cette disposition n’est pas une réforme, elle existe dans le code du travail :  » si vous modifiez une condition substantielle du contrat de travail et que le salarié la refuse, vous pouvez le licencier pour cause réelle et sérieuse »… la cause réelle et sérieuse ne place pas l’employeur sur le terrain du disciplinaire… quand au plafonnement des indemnités de licenciement, rien de changer… en cas de licenciement abusif, vous avez droit à 3 mois de salaires si moins de 2 ans d’ancienneté et 6 si plus… les deux indemnités peuvent être doublés selon avis du juge… dans tout les cas, elles ne peuvent dépasser 1 ans… et c’est le plafond de la loi kohmeri… là encore rien de changer…

      Quand vous lisez cette loi, y’a aucune raison que la CGT aille retourner le pays… la seule raison qui pourrait l’expliquer, c’est uniquement une complicité gouvernement/CGT dans le but de laver le cerveau des masses… Un hollande qui se fait passer pour un libéral avec une espèce de caricature de loi dite libérale, un syndicat qui monte au créneau… et là, vous avez une pluie de cadeaux « opportun » à un moment « opportun »… et même pas on pourra l’accuser de clientélisme… Hollande vous dira qu’il agit pour calmer la colère… qu’il est à l’écoute.. que c’est normal qu’il file des milliards à Air France, à la SNCF, aux instits etc…

      bref… tout le monde enfin presque devrait avoir compris le stratagème.. Le père Noêl est passé et personne ne l’a entendu, la CGT gueulait trop fort…

      J'aime

  8. Ok j’ai compris merci a vous
    Obama un coup de génie:l’homme de couleur aprés le Texan.Il pouvait tout se permettre.Il l’a fait.
    DSK:il m’a semblé comprendre que juste » avant « il avait un projet » contre » le dollar je ne me souviens pas exactement, vous avez raison. ce sont les mondialistes.
    Hollande »:Ils » vont le virer et comme Louis XVI il ne vois rien venir.Même un semblant de pouvoir aveugle.Plus dure sera sa chute et le chatiment.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s