Allemagne

POUR INFO : PanGermanisme / Deutsche Bank-Le bénéfice plonge de -98%. Les perspectives s’assombrissent pour la banque la plus risquée au monde !

La plus grande et la plus importante banque du pays le plus puissant d’Europe continue d’imploser et ce juste sous nos yeux.Si vous suivez mon travail régulièrement, vous savez probablement que j’avais déjà publié une alerte majeure à propos de la Deutsche Bank enSeptembre dernier. Quelques temps après cette publication, la valeur de l’action de la Deutsche Bank avait atteint son plus faible niveau. Puis quelques mois plus tard, en mai 2016, j’avais encore sonné l’alerte à propos de la Deutsche Bank, et la valeur de son action avait atteint un nouveau plus bas. Et puis encore plus récemment, j’avais à nouveau mis en garde au sujet de la Deutsche Bank au début du mois Juin 2016 , et vous pouvez probablement imaginer ce qui est arrivé après. Au cours de l’année écoulée, ce géant bancaire allemand s’est littéralement effondré, et à bien des égards , elle est la copie PARFAITE de ce qui était arrivé à Lehman Brothers en 2008.
Aujourd’hui, nous venons de recevoir quelques mauvaises nouvelles au sujet de la Deutsche Bank. Par rapport à  la même période l’an dernier, les bénéfices se sont littéralement effondrés de 98 %. Une baisse de presque de 100 % du bénéfice net a effrayé beaucoup d’investisseurs, et l’action de la Deutsche Bank a été sévèrement impactée le mercredi 27 Juillet 2016. Bien entendu , l’action de la Deutsche Bank a déjà perdu plus de la moitié de sa valeur au cours des 12 derniers mois, et les requins de la finance sont susceptibles d’être attirés par le sang.

Tout comme l’était la Lehman Brothers en 2008, la Deutsche Bank est en pleine panique actuellement. Elle a récemment annoncé qu’elle allait fermer 188 agences et supprimer 3000 emplois. Mais cela pourrait être le début d’une plus importante vague de licenciements au sein de la banque. Selon certains rapports, la banque pourrait réduire jusqu’à 35.000 emplois d’ ici à 2020, et le nouveau PDG, John Cryan a récemment admis que “le groupe n’exclut pas d’accélérer et d’intensifier ses mesures de réductions de coûts”

Ce qui rend tout cela encore plus inquiétant, c’est que Deutsche Bank est considérée comme étant littéralement “la banque la plus dangereuse au monde”. Ce qui suit provient d’un article de CNN publié seulement aujourd’hui et qui s’intitule “La banque la plus risquée au monde est en difficulté”

Qu’est-ce qui se passe avec la Deutsche Bank ?Le plus grand prêteur allemand a été surnommé “la banque la plus risquée au monde” par le Fonds monétaire international le mois dernier, juste après que l’une de ses filiales américaines ait de nouveau échoué à des stress tests

La valeur de son action a chuté de 45% cette année, et le mercredi 27 Juillet 2016, la banque a publié un bénéfice en chute libre de 98 % sur le second trimestre 2016. Suite cette publication, l’action avait baissé de 2,5% à Francfort.

La principale raison pour laquelle la Deutsche Bank est “la banque la plus risquée au monde” vient de la taille gigantesque du portefeuille de produits dérivés qu’elle détient. Son exposition sur les produits dérivés est actuellement de 42.000 milliards d’euros, et ce montant astronomique représente environ 13 fois la taille de l’ensemble de l’économie allemande.

Lorsque la Deutsche Bank s’effondrera pour de bon, l’onde de choc secouera alors l’ensemble de la planète financière, et ce désastre sera plusieurs fois supérieurs à la faillite de Lehman Brothers en 2008. Il suffit de prendre en compte ce que Jeff Gundlach avait dit au sujet de la banqueun peu plus tôt cette année

“Les banques sont en train de mourir et les décideurs ne savent plus quoi faire”, a déclaré Gundlach. “Lorsque l’action de la Deutsche Bank passera sous la barre des 10 $, vous allez voir les gens commencer à paniquer… ils vont commencer à dire : quelqu’un doit faire quelque chose”.

Alors que je rédige cet article, l’action de la Deutsche Bank se situe à 13,63 dollars seulement, et de nombreux experts ont du mal à trouver une raison quelconque permettant d’être optimiste. En fait, Edward Misrahi a déclaré que la banque est sa principale valeur qu’il joue à la vente et Jim Collins explique qu’il est tout simplement impossible de recommander l’action de la Deustche Bank à l’achat, et même à ce faible niveau…

En tant qu’analyste financier il est tout simplement impossible de recommander à l’achat, l’action d’une banque qui ne fait quasiment pas de bénéfice. En vérité, il ne faut pas toucher à l’action de la Deutsche Bank, et le marché boursier tente avec une baisse de 58% de l’action sur 12 mois – d’ajuster la capitalisation boursière de la Deutsche Bank à sa véritable valeur. C’est un parcours douloureux.

je ne veux pas seulement critiquer la Deutsche Bank. Certes, il y a beaucoup d’autres grandes banques dans le monde qui sont également au bord du gouffre actuellement. Il suffit de jeter un œil à l’Italie. Globalement, l’ensemble de son secteur bancaire est en train de s’effondrer.

Mais l’effondrement total du système bancaire italien n’aura pas le même type d’impact sur la planète que celui de la Deutsche Bank.

Contrairement à certains de ses prédécesseurs, le PDG John Cryan est honnête au sujet de certaines des difficultés que la Deutsche Bank traverse actuellement, et il admet que le groupe pourrait avoir besoin d’être “plus ambitieux dans sa restructuration”. Ce qui suit provient de Business Insider

Cryan a dit dans une déclaration (que nous soulignons):“Nous avons continué à alléger les risques dans notre bilan financier, à investir dans nos processus et à moderniser nos infrastructures. Pourtant, si l’environnement de marché faible actuel persiste, nous allons avoir besoin d’être plus ambitieux dans les délais et l’intensité de notre restructuration”.

Il a dit quelque chose de similaire dans une note transmise aux employés (que nous soulignons à nouveau):

“Ici, je voudrais être clair. Si ce faible environnement économique persiste, nous devrons être encore plus ambitieux dans notre restructuration. Nous mettrons tout en oeuvre afin d’accélérer les mesures que nous avons déjà planifiées”.

Oui, je sais que les marchés aux États-Unis ont atteint des niveaux records ces derniers temps.

Mais ce n’est qu’un paravent puisque cela ne change absolument rien à ce qu’il se passe dans de reste du monde.

La crise financière qui impacte sévèrement l’Europe, l’Asie, l’Amérique du Sud et la majeure partie du reste du monde depuis la seconde moitié de l’année 2015 s’accélère.

Et il est inévitable que l’Amérique vive et subisse les mêmes difficultés auxquelles les autres nations sont confrontées actuellement et ce dans un avenir proche.

Ainsi, même si les choses peuvent sembler relativement tranquille cet été dans le monde financier, la vérité est beaucoup de choses bouillent sous cette surface au demeurant si calme.

La Deutsche Bank en est l’exemple flagrant, mais il y a tant d’autres problèmes dans le monde entier. Et d’ici peu de temps, les dominos vont commencer à tomber très rapidement.

1296754136-sinkthebismarck

Source: theeconomiccollapseblog

http://www.businessbourse.com/2016/07/30/deutsche-bank-le-benefice-plonge-de-98-les-perspectives-sassombrissent-pour-la-banque-la-plus-risquee-au-monde/

4 réponses »

  1.  » elle est la copie PARFAITE de ce qui était arrivé à Lehman Brothers en 2008″

    pas vraiment, elle sera racheté par nous, pas la banque qui vaut -200bn mais ses dettes.
    parce que merkel est une p*te

    J'aime

  2. et les aventures de merkel continuent

    Mr Hofer received the support of 52 per cent of respondents to a Gallup poll and Mr Van der Bellen got 48 per cent

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s