Cela se passe près de chez vous

Islamisme – Neocon / Balkans : Les camps de l’Etat Islamique au Kosovo – Vers un bastion de l’Etat islamique en Bosnie-Herzégovine ?

Les camps de l’Etat Islamique au Kosovo

comzdibweaa2pfe

daesh-740x400Plusieurs camps d’entrainement de l’Etat Islamique ont été « découverts » au Kosovo. Des centaines d’hommes, pour beaucoup albanais, y apprennent l’arabe, étudient une certaine version du Coran, et suivent un entrainement militaire, sous les ordres d’hommes du Califat et d’anciens militaires de l’Armée de libération du Kosovo (UÇK).Ces camps, dont pour l’instant seulement cinq ont été mis à jour, se situent à Ferizaj, Gjakovica, Dečani, Prizren et Pejë, au Kosovo, dont la superficie est de 10.887 km2. Le Kosovo est encore sous le protectorat de l’OTAN et de l’Union européenne, ce qui implique la présence de leurs forces militaires. Par exemple, le camp d’entrainement de Daesh de Ferizaj se trouverait à quelques kilomètres du camp Bondsteel, plus grande base militaire que les Etats-Unis aient jamais implantée à l’étranger depuis la guerre du Vietnam, et qui officiellement est occupée par 7000 soldats et civils. Ou près de Gjakovica, où siège le détachement aéronautique Amiko (Aéronautique militaire italienne au Kosovo) et où se trouve un autre camp de Daesh, tout près des installations de la mission Kfor, mission de l’OTAN, et dont l’un des rôles principaux, à en croire la page internet de la mission, est de « contribuer à un environnement sûr et sécurisé ». Et près du camp de Pejë, se situe la base militaire « Villaggio Italia ».Ces nouvelles ont été rendues publiques par les médias après l’arrestation de quatre Kosovars qui sont accusés d’être des membres de l’Etat Islamique. Ce genre arrestations est fréquent au Kosovo mais aussi en Macédoine, en Bosnie, en Serbie. Le Ministère de l’intérieur au Kosovo a révélé ces derniers temps qu’en tout 102 hommes ont été arrêtés car suspectés de participer à des activités terroristes, 40 ont été arrêtés juste avant leur départ pour le djihad, et 57 hommes y sont morts.

Source : http://visegradpost.com/fr/2016/09/07/les-camps-de-letat-islamique-au-kosovo/

Vers un bastion de l’Etat islamique en Bosnie-Herzégovine ?

16739565056_9afe114efe_zOn sait des services secrets et de la police anti-terroriste bosniaques que l’État Islamique a procédé dès 2012 à l’acquisition de terres en Bosnie-Herzégovine, à Gornja Maoča, dans le hameau d’Ošve (à environ 100 km au nord de Sarajevo) et à Dubnica, en raison de leur position géographique très privilégiée, comme points de passage stratégiques vers l’Europe de l’Ouest (depuis la Turquie ou la Syrie), mais également comme boucles d’une ceinture autour de la Srpska ennemie, la République serbe de Bosnie (à ne pas confondre avec la Serbie, indépendante), comme le rappelle le centre d’analyses politico-économiques, Stratpol.Mais se souvient-on que l’introduction d’un islam rigoriste dans un pays qui compte aujourd’hui 45% de musulmans, un tiers d’orthodoxes (des Serbes pour la plupart) et 15% de catholiques remonte en réalité à la guerre de 1992 à 1995 durant laquelle des pays du Golfe mais aussi l’Iran ont apporté leur soutien aux Bosniaques au nom du djihad « entre frères » ? Se souvient-on des anciens combattants de la Légion arabe d’Oussama Ben Laden qui ont lutté aux côtés des Bosniaques ?

Se rappelle-t-on que c’est Ben Laden qui, au même titre que Bernard-Henri Lévy d’ailleurs, a servi de conseiller (militaire) à Alija Izetbegovic, fondateur du SDA, le parti national des musulmans de Bosnie, affilié aux Frères musulmans et président de la République jusqu’en 1996 ? Que c’est Izetbegovic, mort en 2003, qui a transformé la religion musulmane de son pays en idéologie, islamisé l’armée et abandonné l’idée d’une République multiethnique et séculière (…) ?

Aussi n’est-ce pas un hasard si (…) ce territoire intéresse l’EI qui a la volonté de faire de la Bosnie-Herzégovine un califat en Europe. Selon le rapport The Lure of the Syrian War: The Foreign Fighters’ Bosnian Contingent de l’ONG bosniaque Atlantic Initiative, près de 400 personnes alimenteraient cette filière terroriste bosniaque et seraient ainsi parties combattre en Irak ou en Syrie aux côtés de Daesh, ce qui représente une proportion importante de la petite population bosniaque (moins de 4 millions).

La loi bosniaque offrant la nationalité aux individus s’étant battus durant la guerre, venus pour une bonne part d’Arabie Saoudite, Sarajevo accueille aujourd’hui la grande mosquée salafiste du roi Fahd Abdul Aziz (seconde plus grande mosquée des Balkans) et, d’après Nikola Mirkovic, spécialiste des Balkans, le pays accueille d’ores et déjà trois centres de formation, d’entraînement et de repos de Daesh sous le commandement de Nusret Imamović, d’abord affilié à al-Qaïda, puis à al-Nosra et enfin à l’EI (…)

Nous assistons donc, encore et toujours impuissants semble-t-il et dans un silence médiatique étourdissant, à la très inquiétante réislamisation des Balkans, puisqu’en dehors de la Bosnie, il faut penser aux musulmans Albanais de Macédoine, du Kosovo et bien sûr d’Albanie, dont une fraction minoritaire mais croissante, constituée d’anciens moudjahidines et de nouveaux trentenaires convertis au djihad, s’érige aisément contre « l’agresseur » slave et orthodoxe devenant ainsi la proie putative des réseaux terroristes de Daesh.

Source : http://www.contrepoints.org/2016/09/07/265061-vers-bastion-de-daesh-bosnie?utm_source=Newsletter+Contrepoints&utm_campaign=95412c3f8c-Newsletter_auto_Mailchimp&utm_medium=email&utm_term=0_865f2d37b0-95412c3f8c-114000277&mc_cid=95412c3f8c&mc_eid=70deb17f81

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s