A Chaud!!!!!

Elections US : Trump, transfiguré, vitrifie Clinton ! Les Médias Français touchent le fond…..

Ce devait être son exécution. Ce fut sa résurrection.

Alors que plus de 40 républicains notoires quittaient le navire pendant le week-end, allant jusqu’à exiger le remplacement de Trump par son partenaire Mike Pence, ce dernier faisait retraite, priant pour Trump. Après le débat, Pence envoya un message de fierté et de soutien irrévocable à un Donald Trump sorti grandi de l’épreuve. La force tranquille.

Les conseillers politiques de Trump, ceux du « dernier carré des catholiques », ont été efficaces : Kellyanne Conway, sa chef de campagne, Rudy Giuliani et Chris Christie, ainsi que la poignée des femmes à poigne des réseaux de Fox News ainsi que du Washington Times, comme Monica Crowley ou Laura Ingraham. Tous ont rejoint la chaloupe de sauvetage afin de faire entrer dans la tête du candidat de rester calme, et que les attaques menées contre lui visaient en fait un peuple américain en quête d’une deuxième révolution.

Bref, Trump devait se présenter comme le représentant du gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple, face aux tuniques rouges de la contre-révolution ploutocratique incarnée par 46 années de clintonisme. Il ne manquait plus qu’une dose de Church of England, versée par le bretteur Nigel Farage qui est discrètement intervenu auprès de Trump pour lui donner une certaine acuité visuelle…

Ça a marché. Après un premier quart d’heure dans les cordes, sur ses histoires de starlettes, Trump a su remarquablement pivoter dans un puissant « crescendo ».

Champion de la guerre psychologique, il avait organisé quelques heures avant une conférence de presse avec plusieurs victimes sexuelles présumées de Bill Clinton. Puis il les amena, témoins silencieux, au débat présidentiel en rappelant à tous leur présence dans la salle. Cette dissuasion « nucléaire » a neutralisé les modérateurs, qui n’ont pas pu, comme prévu, criminaliser ses propos. Car c’est Bill Clinton qui risquait de devenir le Bill Cosby de la farce… La juge Jeanine relevait après l’émission : « Ce soir, j’ai vu la peur dans les yeux de Bill Clinton, comme dans ceux de Hillary. »Pour le reste, d’une voix calme, il a d’abord pivoté en affirmant qu’une fois président il ferait nommer un procureur ad hoc, comme cela aurait déjà dû être fait dans l’affaire Clinton, qu’il a impitoyablement résumée dans toutes ses dimensions, fraudes et suppressions de preuves incluses. Puis il l’a enfoncée sur son double langage, révélé par WikiLeaks. Il l’a ridiculisée sur sa référence à Abraham Lincoln pour justifier sa conduite, et l’a campée comme l’employée des lobbies de la porte ouverte.

Ensuite, Trump l’a affrontée en politique étrangère et en matière de terrorisme ou de sécurité, en ne se déjugeant pas sur la Russie. Et quand elle a eu l’inconscience d’affirmer qu’elle reviendrait sur le financement des partis politiques, il l’a plaquée : « Vous avez bien vécu avec la politique… en faisant 250 millions de dollars grâce à vos responsabilités au sein de l’État. Moi, je finance ma campagne. Vous avez l’argent… pourquoi vous ne mettez pas 30 millions dans la caisse ? Autant de moins que mettraient les lobbies ! »Hillary était tétanisée.

Il suffisait de voir les réactions à chaud de CNN dans les minutes suivant le débat pour constater aussi la peur dans le regard des animateurs. Trump attend maintenant la contre-attaque… des caciques républicains.

http://www.bvoltaire.fr/andrearchimbaud/trump-transfigure-vitrifie-clinton,288097?mc_cid=a8e10cbdf9&mc_eid=b338f8bb5e

USA PRESIDENTIELLE, AUDIENCE EN BAISSE…

29936788680_04bc59ea67_b

63,6 millions d’américains seulement ont suivi le deuxième débat, bien loin des 84 millions du premier, ce qui reste quand même parmi les 10 meilleurs audiences toutes catégories confondues.

A noter toutefois que nombres d’américains non comptabilisés dans ces chiffres, ont suivi les débats en ligne, à travers les médias sociaux ou tout simplement dans les bars et restaurants.

Source CNN à travers 10 canaux de diffusion et de câbles.

USA PRESIDENTIELLE, LES MEDIAS FRANCAIS TOUCHENT LE FOND

Le Nouveau Journal de JackTurf Le 10 Octobre 2016

Je suis depuis un moment déjà, l’ensemble de la presse ou des médias français et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont atteint le niveau maximum « malodorant » de ce que l’on peut faire pour salir une carte de presse, niveau bouche d’égout pour être poli.

Tous unis pour soutenir l’indéfendable, comme ils soutenaient à une autre époque Dominique Strauss Khan, qui a eu l’insigne honneur de porter la « combinaison orange » si seyante aux condamnés dans les séries américaines, une honte totale pour nous par contre, en me souvenant que ces gens la n’avaient aucune honte à l’époque, mais alors aucune, à nous vendre le « Papy pervers » de la politique comme futur Présidentiable.

Bref, cette fois, ces moins que rien de journalistes, soutiennent corps et âmes une « Dame », je préfère rester poli, qui a défendu « pour rendre service a-t-elle dit à l’époque » un violeur, ayant abusé au bord d’une route d’une gamine de 12 ans, lui évitant ainsi la perpétuité et se permettant même de rire de son exploit lors d’un un enregistrement audio, au grand écoeurement de la victime.

Une Dame, qui n’a cessé de couvrir les agissements coupables, d’un mari visiblement dérangé sexuel, qui ne doit d’être libre que par la grâce d’un FBI aux ordres et de quelques décès inopinés…

Une Dame, qui est désormais unanimement reconnue responsable de l’émergence de Daech en Irak, et qui a laissé mourir par la suite, quatre personnes dans l’ambassade américaine en Libye, tous morts dans des conditions si horribles que les familles des victimes ont décidé de porter plainte contre Hillary, plainte qui a été reçue et acceptée par un procureur courageux.

Une Dame donc, qui uniquement pour se venger du colonel Kadhafi qui avait choisi de supporter « contre elle » Obama en 2008, a choisi de négliger l’accord conclu par les services intérieurs américains avec le Colonel, stipulant entre autre « qu’il acceptait de se retirer » pour laisser la Libye organiser des élections libres.

Une Dame donc, qui a préféré par simple orgueil, laisser parler les armes, causant ainsi la mort de dizaine de milliers  de Libyens, qui on le sait maintenant, n’étaient aucunement menacés d’un massacre quelconque, par le Colonel Kadhafi, d’ailleurs quelle raison aurait-il-eue a vouloir massacrer les siens, on se le demande ?

Tous ces jean-foutre (individus méprisables…) de journalistes, n’ont plus de carte de presse que le nom, car comment peuvent-ils soutenir « l’indéfendable », traitant plus bas que terre un individu, certes « entier »   mais qui lui, n’a pas de sang sur les mains, a su élever correctement ses enfants, qui eux n’ont pas été en prison ou ont été pris à sniffer, comme certains enfants de Ministres chez nous, Hillary reconnaissant même en fin de débat qu’elle admirait et respectait ses enfants.

Enfin, tous s’accordent à dire, que Donal Trump a été à la hauteur sur la politique extérieure, face à une Hillary Clinton, elle sur la défensive, son bilan n’étant pas franchement glorieux.

Au final, les Français sont responsables de cet état de fait, continuant d’acheter des journaux aux ordres, ou de suivre des émissions politiques visiblement « orientées » ou la chasse aux Zemmour est ouverte, quand ce n’est pas à la « Marine », en attendant d’autres proies, ne rentrant pas dans le moule.

A bon entendeur…

 https://actucourses.blogspot.fr/2016/10/usa-presidentielle-les-medias-francais.html?view=classic

4 réponses »

  1. la presse écrite est en quasie faillite, les ventes sont en chute libre ( elles au moins le sont ) reste les subventions de l’état qui aident des groupes privés ( donc capitalistes, libéraux et tout le bordel …ces gens sont en fait des socialistes mais se disent tout le contraire, au moins trump s’assume entièrement et financièrement : très bien ) à tenir le coup, pour ce qui devient de la propagnade organisée et financée par le contribuable français. pour le compte d’une classe méprsisante et inhumaine : une honte ! et je dois reconnaître que l’information internet n’est souvent pas mieux, seuls, peu de sites méritent le nom d’information , tout se dit et son contraire, le temps passé à discerner le vrai du faux est dantesque ! où allons-nous ? seriez-vous en mesure de nous le dire ?

    J'aime

  2. Pendant le débat ils auraient du visionner cette vidéo
    titre Alep – L’intox monstrueuse dénoncée par une journaliste britannique.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s