1984

Propagande et Manipulation – Grand Remplacement : Comment les « migrantophiles » nous intoxiquent avec la Suède (Laboratoire du Socialisme Fabien) / 5 signes que la Suède pourrait disparaître d’ici 10 ans

Une nouvelle merveilleuse a fait le buzz dans les médias pro-migrants : la forte croissance de la Suède serait due à l’accueil massif de migrants ! Pour lutter contre le chômage endémique en France, ouvrons donc grand nos frontières ! Le nombre de journaux ou sites qui ont reproduit triomphalement cette pure ânerie, sans avoir effectué la moindre vérification, est consternant.

Libération, dont je salue le travail (ce qui est rare !), a été le seul quotidien de gauche à démonter cette sottise, chiffres et informations solides à l’appui.

Tout est parti du billet d’humeur d’un journal britannique indisposé par les déclarations tonitruantes de Mme May contre l’immigration. Il a cité la Suède comme exemple de pays connaissant une forte croissance et accueillant en masse les réfugiés. Son papier ne contenait aucune analyse économique sérieuse. C’était juste une opinion au doigt levé. France Intera repris l’article, puis d’autres médias ont cité la radio publique et la rumeur a enflé : de mystérieux experts se seraient réunis et auraient déclaré que l’immigration expliquait cette croissance miraculeuse. Les précautions de départ qui indiquaient qu’il ne s’agissait que de conjectures sont devenues, entre-temps, des certitudes.

Qu’en est-il au juste ? D’abord, la croissance est forte (4,1 % en 2015, 4,6 % en 2016) et l’effort pour les réfugiés conséquent.

Mais la Slovaquie qui, proportionnellement à sa population, abrite 40 fois moins de migrants, affiche des taux similaires ! Et les experts économiques suédois n’ont pas été interloqués. Ils avaient anticipé cette nouvelle et l’expliquent par des mécanismes tout à fait classiques : rigueur budgétaire et sous-évaluation de 30 % de la monnaie, ce qui dope l’industrie du royaume nordique. Tout au plus admet-on que les fonds versés pour accueillir les migrants (construction de centres, allocations) ont pu ajouter 0,5 % à la croissance. Mais il ne s’agit que d’un mécanisme classique de relance par la dépense. Si on avait construit, avec cet argent, des stades ou distribué l’argent aux Suédois, les effets auraient été les mêmes !Et cette générosité a été financée par des emprunts qu’il faudra rembourser et qui retireront les années suivantes autant (sinon plus) de croissance qu’ils en ont généré. Les médias de gauche affirmaient, sans rire, que les migrants s’inséraient sur le marché du travail en construisant eux-mêmes leurs centres. En réalité, ils sont pour la grande majorité chômeurs et le resteront sans doute une dizaine d’année. En outre, le coût social est conséquent : Stockholm est devenue la capitale européenne du viol et les délits explosent.

Prôner l’ouverture totale des frontières pour des raisons humanitaires est une opinion tout à fait respectable, mais il est malhonnête de prétendre qu’elle sera, en plus, une bonne affaire économique ! Toutes les études sérieuses montrent qu’une part importante de réfugiés vivra longtemps de l’aide publique.

http://www.bvoltaire.fr/christiandemoliner/comment-les-migrantophiles-nous-intoxiquent-avec-la-suede,288785?mc_cid=5943fc86e5&mc_eid=b338f8bb5e

Au cours du dernier trimestre 2015, l’économie suédoise a enregistré une croissance de 4,5%. C’est le double du taux de croissance allemande et plus du triple de celle de la Belgique, qui a progressé de 1,4% au cours du même trimestre, pourtant la plus forte croissance que notre pays ait connue depuis 2011.

Comment expliquer ces « chiffres asiatiques” ?  Par l’afflux de migrants… La Suède est le pays de l’UE qui a accueilli le plus grand nombre de migrants par habitant en 2014 et 2015 : 160 000 pour 9,5 millions d’habitants.

Le boom du secteur de la construction

Le gouvernement suédois a donc dû dépenser des sommes importantes pour accueillir ces personnes, et leur assurer un logement, et des soins de base. Ce sont les propriétaires d’hôtels, les détaillants, les commerçants, qui ont profité de ces largesses.

Le gouvernement a dû aussi investir sur le long terme  dans des constructions de logements, d’écoles, de routes, etc. Il ne s’était jamais construit autant de logements en Suède depuis 2006, et tous ces chantiers ont stimulé l’emploi.

screenshot-2016-10-13-01-17-01

Enfin, les migrants eux-mêmes ont aussi joué un rôle, d’abord au travers de leur consommation, qui a généré de la TVA, mais aussi des emplois qu’ils ont trouvés. Et comme ceux-ci sont souvent des emplois délaissés par les Suédois, des entreprises auparavant confrontées à des pénuries de main d’œuvre peuvent maintenant tourner à plein régime.

Plus de prêts, plus d’exportations

La banque centrale suédoise a lancé une politique monétaire accommodante et réduit le taux directeur en dessous de zéro pour stimuler le crédit. Elle a aussi veillé à maintenir une parité faible de la couronne suédoise, ce qui a stimulé les exportations.

screenshot-2016-10-13-01-19-26

Un remplaciste propose de créer un Etat pour les migrants en… Suède !!!

proxyLa Suède pourrait régler sa crise migratoire en créant un État au sein de son propre État. Ce territoire serait dédié aux migrants. Les lois nationales ne s’y appliqueraient pas. Cette proposition émane d’un directeur de la Banque Mondiale. Pas sûr que les Suédois apprécient…Paul Romer, est aussi professeur à la Stern School of Business, basée à New-York et dédiée à l’urbanisme. Il a expliqué sa nouvelle approche à un journal suédois, le Dagens Nyhter.L’économiste en chef de la Banque Mondiale a expliqué que les Suédois pourraient créer un territoire indépendant, où les lois suédoises ne s’appliqueraient pas. Les migrants pourraient y développer leur propre économie.Vu son rôle très haut placé dans la banque mondiale, on ne peut pas déconnecter ses propos de l’institution qui le paye.Paul Romer vend son idée en expliquant qu’elle ne couterait rien au contribuable.Il explique ainsi :La question des réfugiés est un problème énorme, mais il y a des solutions possibles. La Suède, un pays à la population clairsemée, pourrait sous-louer un territoire de la taille d’Hong Kong.Cela pourrait comprendre des millions de personnes qui s’auto-suffiraient, et qui ne coûteraient rien… Il est important que cette zone libre soit considérée comme indépendante, avec ses propres lois et règles, pas comme une partie de la Suède.Ceux qui vivraient là ne seraient pas des citoyens suédois, mais vivraient complètement séparément du reste de la société.Pour que ce plan fonctionne, l’économiste précise que les frontières devraient être hermétique (…)Source : https://linsoumis.fr/index.php/2016/09/23/suede-la-banque-mondiale-propose-la-creation-dun-etat-pour-migrants/

Suède : la loi destinée à répartir l’immigration dans l’ensemble du pays commence à s’appliquer

swed-immiLes communes suédoises qui refusaient d’accueillir les réfugiés ont dû ouvrir leurs portes aux personnes ayant obtenu un permis de séjour. L’État a instauré un système de quotas, tout en augmentant considérablement son aide financière.Jusqu’à cette année, une douzaine de communes suédoises faisaient de la résistance en refusant d’accueillir des migrants. Si elles ne pouvaient pas s’opposer à l’ouverture d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asile sur leur territoire, elles pouvaient s’abstenir de fournir des logements à ceux d’entre eux ayant fini par obtenir un permis de séjour. Depuis le 1er mars, ce n’est plus possible.Adoptée par le Parlement à la fin de 2015, une loi oblige désormais chacune des 290 communes du pays à prendre part à l’effort national en vue d’accueillir les réfugiés entrés sur le territoire ces dernières années.2015 a été marquée par l’arrivée record de 163 000 demandeurs d’asile (deux fois plus qu’en 2014), pour un total de 9,8 millions de Suédois (…)Non seulement celles-ci sont désormais sommées de participer, mais l’État a fixé de lui-même un quota de répartition sur l’ensemble du territoire des réfugiés ayant obtenu un permis de séjour. L’objectif affiché est d’accélérer leur intégration dans la société suédoise (…)Source : http://www.la-croix.com/Monde/Europe/En-Suede-les-communes-obligees-d-accueillir-des-refugies-2016-09-14-1200788867

En Suède, une loi destinée à répartir l’immigration dans l’ensemble du pays

swed-immiUne nouvelle loi entrée en vigueur le 1er mars exige légalement que toutes les communes du pays prennent des immigrants.Cette nouvelle loi signifie qu’il serait illégal que des communes rejettent l’immigration.L’Agence Suédoise des Migrations avaient précédemment laissé entendre qu’elle voulait envoyer vivre les immigrés dans les zones peuplées de suédois de souche, plutôt que dans celles déjà dotées de larges populations immigrées.Cette loi était en projet depuis la fin 2014. L’objectif de cette loi est de s’assurer qu’aucune zone suédoise n’échapperait à la « diversité » en contrôlant le flux des immigrés vers certaines zones.La Suède a une crise du logement (à cause de l’immigration de masse), et beaucoup de zones n’ont pas assez de maison pour les immigrants.Pour contourner ce « problème », le gouvernement suédois est prêt à payer aux propriétaires beaucoup d’argent s’ils convertissent leurs propriétés en « hébergement pour réfugiés » (…)Sources : https://blancheurope.wordpress.com/2016/03/03/en-suede-une-loi-destinee-a-eliminer-toutes-les-zones-encore-a-labri-de-limmigration/http://whitegenocideproject.com/new-immigrant-resettlement-law-being-used-to-eliminate-white-swedish-areas/

Suède : les églises locales cachent les migrants recherchés par la police pour être expulsés

sweden-715082L’Église suédoise a admis aider les migrants clandestins, qui ont vu leur demande de visa refusée, à se cacher de la police.De nouveaux chiffres montrent que les demandes de visa de 12 000 migrants ont été refusées par les autorités suédoises, la police a tenté de raccompagner les migrants à la frontière en vain, ils disparaissent le plus souvent des radars.Selon le journal suédois SVT, les églises suédoises servent de refuge pour ces migrants déboutés.
Le diacre de la ville de Linköping s’exprime : « Beaucoup de ces gens ont une vie très stressante et sont sous pression, ils ne savent pas ce qu’il va se passer pour eux. L’aide que nous offrons n’est pas suffisante, il y a tellement de réfugiés à aider. Les lois sont en place pour protéger les gens mais il y a parfois des lois faites pour maltraiter les gens ».Sources :http://www.fdesouche.com/772447-suede-les-eglises-locales-cachent-les-migrants-deboutes-de-la-policehttp://www.express.co.uk/news/world/715082/Swedish-churches-aiding-migrants-hiding-authorities-asylum

Une collection d’événements indique que la Suède subit une crise gravissime. Voici une synthèse de cinq événements survenus en une semaine à peine, et qui montrent que la Suède pourrait disparaître très prochainement.

1- 80% des policiers suédois envisagent de démissionner

Les conditions de travail se seraient dégradées : trop de danger

Ici, le nombre de fusillades impliquant des blessés, entre 2010 et 2015. Les 3 pires villes sont en Suède.

Selon Peter Larsson, un sergent de police interviewé par NRK :

Nous traversons une crise majeure. De nombreux collègues ont pris la décision de démissionner. Nous ne pourrons plus enquêter sur les crimes, nous n’avons même plus le temps de nous rendre sur les lieux pour faire suite aux appels des victimes. Ces conditions de travail déplorables font que de nombreux collègues cherchent désormais à travailler dans d’autres professions.

NRK précise en outre que l’hémorragie est déjà effective : chaque jour, 3 policiers suédois démissionneraient.

La police disparaît au moment où la criminalité explose :

Ici, le nombre de fusillades impliquant des blessés, entre 2010 et 2015.

Ici, le nombre de fusillades impliquant des blessés, entre 2010 et 2015. Les 3 pires villes sont en Suède.

Un pays de criminels sans police, faut-il vous faire un dessin ?

2- Les Suédois sont priés de s’intégrer au « nouveau pays »

Une campagne intitulée « nouveau pays » prie les Suédois de s’intégrer :

Cette vidéo est une collection de poncifs mondialistes. Elle a été réalisée par une ONG financée sur fonds publics.

Elle place le peuple suédois dans une position de soumission totale. Cet état d’esprit domine cette population nordique qui à cause de grâce à Jésus, s’est beaucoup assagie depuis les vikings.

3- La police suédoise admet avoir perdu le contrôle de 55 « No-Go Zones »

Émeutes de Stockholm en 2013

Le Kronen Zeitung rapporte que la police suédoise a d’énormes difficultés à imposer la loi dans 55 territoires perdus par l’État. Certains Somaliens déclarent même vouloir rentrer chez eux, tellement ces zones sont chaotiques.

4- La banque mondiale propose de créer un nouveau pays en Suède

Comme nous vous le rapportions :

L’économiste en chef de la Banque Mondiale a expliqué que les Suédois pourraient créer un territoire indépendant, où les lois suédoises ne s’appliqueraient pas. Les migrants pourraient y développer leur propre économie.

Ce type d’idée vise à détruire le pays. Plus la situation devient incontrôlable, plus la Suède pourrait être contrainte de suivre ces recommandations. Lisez l’article complet, c’est édifiant.

5- Les attaques se multiplient sur fond d’omerta médiatique

Alors que la presse nous arrose largement d’histoires de pseudo-invasions russes en Suède, les médias ne mentionnent quasi jamais les multiples émeutes et attaques liés à l’immigration massive.

Rien que la semaine dernière, il y a eu des émeutes à Göteborg (vidéo ci-dessus, un témoin local) ainsi qu’une fusillade à Malmö, faisant au moins 4 blessés et suivie de multiples incendies.

Concernant Malmö, l’AFP précise que :

…les quartiers défavorisés de Stockholm, Göteborg et Malmö connaissent depuis plusieurs années une montée de la violence attribuée par les autorités à des rivalités entre bandes liées au contrôle du trafic de drogue et de la prostitution.

Fin août, un enfant de huit ans avait été tué par une grenade lancée dans un appartement de Göteborg où était domicilié un homme condamné dans une affaire de règlements de compte au sein de la communauté somalienne.

Pour Göteborg, quatre personnes avaient été arrêtées mais la police en recherche bien plus, selon The Local.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s