1984

Paul Joseph Watson (Infowars) : Quand la rage vous saisit… Michael Moore est un sac à merde (Vidéo VOSTFR)

Paul Joseph Watson (Infowars) : Quand la rage vous saisit… Michael Moore est un sac à merde (Vidéo VOSTFR) !

Quand la Rage vous saisit

cpkncbbuiaakeqa533872

 


«L’élection de Trump sera le plus formidable bordel jamais vu dans l’histoire de l’humanité»

Résultats de recherche d'images pour « Michael Moore »Par Michael Moore – Le 25 octobre – Source zerohedge / Le Saker Francophone

Je connais un tas de gens dans le Michigan qui envisagent de voter pour Trump et ils ne sont pas nécessairement d’accord avec lui. Ils ne sont ni racistes ni péquenots, ce sont en fait des gens assez décents, et donc, après avoir parlé à un certain nombre d’entre eux, je voulais écrire ceci.

Donald Trump est venu à l’Economic Club de Detroit, il se tenait debout devant les dirigeants de Ford Motor et leur a dit : «Si vous fermez ces usines, comme vous avez l’intention de le faire à Detroit, pour les construire au Mexique, je vais coller une taxe de 35% sur les voitures quand vous les renverrez ici et personne ne les achètera.» Ce fut une chose étonnante à voir. Aucun homme politique, républicain ou démocrate, n’a jamais rien dit de tel à ces cadres, et la musique était douce aux oreilles des gens du Michigan, de l’Ohio, de Pennsylvanie et du Wisconsin – les États Brexit.

Vous vivez ici dans l’Ohio, vous savez de quoi je parle. Que Trump croie ou non ce qu’il dit n’est pas pertinent, parce qu’il dit les choses aux gens qui souffrent, et voilà pourquoi tous les chiens battus, les sans-nom [et sans dents, NdT], les oubliés, durs au boulot, qui faisaient partie de ce qu’on appelait la classe moyenne, aiment Trump. Il est le cocktail Molotov humain qu’ils attendaient ; le grand poing humain qu’ils peuvent légalement brandir contre le système qui a bousillé leur vie. Et le 8 novembre, bien que virés de leurs emplois, puis de chez eux par une saisie bancaire, avec femme et enfants partis – suite au divorce –, la voiture hypothéquée, sans vraies vacances depuis des années, coincés avec le plan de santé merdique d’Obama qui ne permet même pas d’obtenir un putain de tube d’aspirine, ils ont essentiellement perdu tout ce qu’ils avaient, sauf une chose – la seule chose qui ne leur coûte pas un centime et leur est garantie par la Constitution américaine : le droit de vote.

Ils pourraient être sans un rond, ils pourraient être sans-abri, ils pourraient être baisés par devant et par derrière, cela n’a pas d’importance, parce qu’ils sont égaux ce jour-là – un millionnaire a le même nombre de voix qu’un chômeur : une. Et il y a plus de monde dans l’ancienne classe moyenne qu’il n’y en a dans la classe des millionnaires. Donc, le 8 novembre, les dépossédés vont marcher jusqu’au bureau de vote, recevoir un bulletin, fermer le rideau, et avec la manette, le feutre ou l’écran tactile ils cocheront un grand putain de X dans la case du nom de l’homme qui a menacé de bouleverser et renverser ce système qui a ruiné leur vie : Donald J. Trump.

Ils voient que les élites qui ont pourri leur vie détestent Trump. L’Amérique du Big Business déteste Trump. Wall Street déteste Trump. Les politiciens de carrière détestent Trump. Les médias détestent Trump, après l’avoir aimé et créé, maintenant ils le haïssent. Merci médias : l’ennemi de mon ennemi est celui pour qui je vais voter le 8 novembre.

Oui, le 8 novembre, vous Joe LaRage, Steve LaRage, Bob LaRage, Billy LaRage, tous les LaRage, vous devez y aller pour faire sauter ce système maudit parce que c’est votre droit. L’élection de Trump va être le plus grand bordel jamais enregistré dans l’histoire humaine et ça sera bon.

36945-michael_moore_we_are_muslim_trumpmichael-moore-001

 Michael Moore

Traduit et édité par jj, relu pas Cat pour le Saker Francophone

http://lesakerfrancophone.fr/quand-la-rage-vous-saisit

 

 

2 réponses »

  1. MOORE TROUBLE!?… WHAT’S UP DOC?:

    « Que Trump croie ou non ce qu’il dit n’est pas pertinent »… je cherche dans cette sentence ce qui « n’est pas pertinent » dans les propos de Trump et curieusement Moore n’argumente pas, il se contente, tres justement d’ailleurs, d’expliquer dans un très juste réquisitoire ce qui conduit les bannis de l’Amérique triomphante sur les routes de l’exode économique et pourquoi, formule Oh combien fameuse qui légitime l’élection de Trump auprès de ces « déplorables »: . « Il est le cocktail Molotov humain qu’ils attendaient ».

    Le plus détonnant, et là il aurait pu s’en féliciter ouvertement, lui -Moore- le défenseur, l’accusateur en chef des injustices commises par des classes dominantes et oppressantes, par une élite ploutocrate et autocrate, qu’un type providentiel comme Trump puisse balancer à des cadres de General Motors:
    «Si vous fermez ces usines, comme vous avez l’intention de le faire à Detroit, pour les construire au Mexique, je vais coller une taxe de 35% sur les voitures quand vous les renverrez ici et personne ne les achètera.» Il semble lui meme époustouflé, subjugué, et reconnait à Trump une stature exceptionnelle: « Ce fut une chose étonnante à voir. Aucun homme politique, républicain ou démocrate, n’a jamais rien dit de tel à ces cadres ».

    Il y a bien un autre type de personnage célèbre, président celui là, et adoubé par son peuple: Poutine!.
    En effet, il y a une vidéo célèbre sur « you tube » (https://www.youtube.com/watch?v=cfOgahR3NI4) où Poutine, sans compromis et force caractère enguirlande une brochette de hauts cadres dirigeants et leur patron, ne laissant le choix à ce dernier que de signer et plier à ses injonctions afin de rouvrir la boite qu’ils avaient fermée. Or, Trump est semble t il de la meme trempe quand il menace de représailles General Motors. (1)

    Encore une fois ce qu’il dit est parfaitement juste: « Ils (les déplorables) voient que les élites qui ont pourri leur vie détestent Trump. L’Amérique du Big Business déteste Trump. Wall Street déteste Trump. Les politiciens de carrière détestent Trump. Les médias détestent Trump, après l’avoir aimé et créé, maintenant ils le haïssent. Merci médias : l’ennemi de mon ennemi est celui pour qui je vais voter le 8 novembre. »…

    Or, en toute logique, et compte tenus du C.V de M.Moore (1) il aurait du, avec ses tripes, appeler à voter pour Trump!…. mais il ne peut finalement pas franchir le rubicon, et là, ceci ne pourrait s’expliquer autrement, selon une hypothèse qui me semble assez solide, que par le conflit entre 2 personnalités qui vivent au sein d’une seule personne.
    On appelle cela: « trouble dissociatif de la personnalité/identité », ou encore « trouble de la personnalité multiple »… une évidente dissonance cognitive qui ne manquerait pas d’interpeller un psychiatre averti.

    WIKIPEDIA: « le TDI ( trouble dissociatif de l’identité) implique « la présence de deux ou plusieurs identités ou « états de personnalité » distincts qui prennent tour à tour le contrôle du comportement du sujet,(…) Chez chaque individu, les symptômes varient et le comportement peut souvent être inadapté à une situation vécue »… inadapté?!, mince c’est bien le cas ici.

    On suppose, et il est logique d’etre sceptique, que ce trouble n’aurait aucune légitimité, or la victime n’est pas maitre de la situation qu’elle vit, de plus, elle ne simule aucunement:

    « En novembre 2001, des chercheurs de Melbourne en Australie se sont rassemblés dans ce que
    le Herald Sun décrivit comme « la première étude mondiale » sur le trouble de la personnalité multiple. Le but de l’étude était de tenter de résoudre la controverse au sein de la communauté scientifique psychiatrique. Les chercheurs ont aboutit à la conclusion (certains étaient sceptiques sur ce trouble avant de travailler sur le projet) que « les individus souffrant du trouble de la personnalité multiple (TDI) ne simulaient pas leurs changements d’identités ». L’étude a comparé les ondes cérébrales d’individus disant avoir un TDI avec celles d’acteurs simulant des changements de personnalités. Bien que les acteurs reproduisaient de façon convaincante des changements d’identité, les chercheurs ont trouvé qu’il y avait des modifications bien distinctes dans les ondes cérébrales de ceux qui changeaient réellement de personnalité tandis que ces changements n’étaient pas détectés dans le cerveau de ceux qui ne faisaient juste que jouer la scène. (Source: Programmed to Kill – The politics of serial murder – David Mc Gowan 2004 IUniverse, Inc.) ».

    Il est notable que ce sont des traumatismes de la petite enfance qui sont à l’origine les vecteurs permettant l’émergence de ce trouble: « Pendant que la mémoire narrative est capable d’intégration et d’adaptation, les souvenirs traumatiques non narratifs semblent être inflexibles, activés de manière automatique et dissociés de l’expérience normale. Cette dissociation des souvenirs traumatiques explique pourquoi ceux-ci ne s’estompent pas, mais gardent leur force initiale et deviennent ce que Van der Hart et al. appellent des « parasites de l’âme » ».
    Il s’agit donc de couches profondes de la mémoire enfouies dans l’inconscient, celle-ci agissant sur l’état de conscience sans que le Moi ne puisse distinguer ce qui le « manipule » en profondeur.

    On peut donc mieux comprendre alors ce grand écart comportemental entre un Moore anti establisment, Wall-street… et sa volte-face édifiante devant ce qui constituait jusqu’ici son cheval de bataille de tous les jours… mais surtout, diraient ses plus violents détracteurs, son « gagne-pain ».

    Moore est à mon avis un instrument habile du Système et je ne peux m’empecher de faire le lien avec les travaux déja tres anciens (1950) de la CIA (2) dans le domaine de l’instrumentalisation de la psyché dans le cadre du (re)conditionnement social de l’individus choisis tout particulièrement pour sa fragilité. SOURCE: http://mk-polis2.eklablog.com/neurologie-et-personnalite-multiple-a108665478

    On rajoutera que les travaux de Pavlov, de l’autre coté du mur, répondaient à cette nécessité nouvelle qui allait voir naitre cette science perverse propre au post-modernisme: l’ingénierie sociale.

    (1) on peut rappeler ceci: « Son premier film, Roger and Me, réalisé en 1989, le plus gros succès de tous les temps pour un film documentaire (également reconnu par le milieu professionnel puisqu’il s’est vu décerné le Prix du Meilleur Documentaire par le New York Film Critics Circle) est une critique féroce des multinationales et des délocalisations et une analyse des conséquences sociales des licenciements massifs qui en résultent. (Roger est Roger Smith, le patron de General Motors, responsable de la fermeture de l’usine automobile de Flint, Michigan – ville natale de Moore – et du licenciement de 30 000 personnes dans une ville qui en compte 150 000) SOURCE: https://lisa.revues.org/907

    (2) MK ULTRA: cf cet exemple: http://mk-polis2.eklablog.com/mk-ultra-p634125

    J'aime

    • Merci pour le lien mk-ultra,..plus qu’instructif ….
      Qui analyse aussi les films emblématiques et qui ont suscité beaucoup de questions quant a leurs sens cachés
      comme celui de Kubrick Eyes wide shut :dont il n’eut pas le final cut,…
      Et qui posa aussi des questions au sujet a sa mort (crise cardiaque)
      http://mk-polis2.eklablog.com/decodage-du-film-eyes-wide-shut-de-stanley-kubrick-a96885141
      Ce lien est une mine pour qui cherche le sens caché de certains manisfestation et ou productions
      de » l’inconscient collectif « et voir plus dans certains cas.
      Et aussi la façon dont on peut le façonner ..en dévoyant/utilisant des connaissances qui viennent du fond des ages….
      Il y aussi le coté sacrificiel a relever…personnel ou peut -être sur un plus grand nombre.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s