1984

Fascisme 2.0 – SURPRISE de Novembre : Le FBI renonce à rouvrir l’enquête sur Hillary Clinton!

SURPRISE : Le FBI renonce à rouvrir l’enquête sur Hillary Clinton!

14907068_708534775965461_7299355271234682813_ncworypyukaazgul

English Abstract
Breaking news: FBI will not reopen Clinton investigation!
Less than 48 hours before the US Presidential Election, FBI Director James Comey backtracks on his October 28 letter and tells Congress that the Clinton investigation will not be reopened. Copy of Comey’s letter inserted below. Check out some comments from the alternative media embedded below article. Stay sharp people, things are really getting bizarre – a storm is definitely brewing!red_hair

Nouveau coup de théâtre à moins de 48 heures de l’élection présidentielle américaine : le directeur du FBI, James Comey, a de nouveau écrit au Congrès ce dimanche 6 novembre pour indiquer que ses enquêteurs n’avaient pas trouvé de preuves suffisantes pour que soit rouverte l’enquête abandonnée au mois de juillet sur les agissements de la candidate à la présidence Hillary Rodham Clinton alors qu’elle était secrétaire d’État.

Hillary Clinton and FBI Director James Comey | Photo: Getty Images

Hillary Clinton et le directeur du FBI, James Comey | Photo : Getty Images

Le 28 octobre, Comey avait écrit au Congrès pour indiquer que le FBI allait se pencher sur la possibilité de rouvrir cette enquête en raison de nouvelles preuves trouvées sur des appareils appartenant à Anthony Wiener, conjoint en instance de divorce de Huma Abedin. Cette proche — lire « intime » — conseillère d’Hillary Clinton est soupçonnée dans les médias alternatifs américains généralement bien informés d’être à la solde d’influences islamistes comme la Société des Frères musulmans.

Voici une copie de la lettre adressée aujourd’hui au Congrès, telle que diffusée par Jim Acosta, du réseau CNN, sur Twitter :

comey-letter-nov-6-2016

Je vous écris en complément à ma lettre du 28 octobre qui vous avisait que le FBI allait entreprendre des procédures d’enquête additionnelles à l’égard de l’usage d’un serveur privé de messagerie électronique par l’ancienne secrétaire d’État Clinton. Depuis ma lettre, l’équipe d’enquêteurs du FBI a travaillé jour et nuit pour traiter et étudier un fort volume de courriels obtenus sur un appareil relié à une enquête criminelle indépendante de cette affaire. Au cours de ce processus, nous avons étudié toutes les communications adressées ou provenant d’Hillary Clinton alors qu’elle était secrétaire d’État.

En nous appuyant sur notre analyse, nous n’avons pas modifié nos conclusions que nous avons exprimées en juillet à l’égard de la secrétaire Clinton.

Je suis extrêmement reconnaissant envers les professionnels du FBI pour la quantité de travail extraordinaire et de très haute qualité accompli en si peu de temps.

Sincèrement,

James B. Comey, directeur

J’inclus ci-dessous quelques commentaires indignés provenant de la presse alternative américaine. Attachez bien votre tuque, comme nous en avisait récemment Doug Casey…

Henri Thibodeau RiderInBlack Henri’s Web Space




EN BANDE SON :

 

3 réponses »

  1. Bonjour,

    Revirement inattendu. Le dossier est-il donc si vide? Ou alors, la stratégie des démocrates et de leur soutien ne serait-elle pas plus subtile.
    Aux USA, ils ont bien des défauts mais il y a une chose qui n’est pas du tout apprécié, c’est le mensonge encore plus lorsqu’il a été commis sous serment. Il m’étonnerait fort que les attaques dont le le candidat démocrate est l’objet cesse s’il est élu. Sa situation risque fort de devenir très rapidement intenable surtout s’il est prouvé qu’il a menti comme un certain nombre de ses collaborateurs. Il devra alors probablement faire face à une procédure d’impeachment. Si c’est le cas et que cette procédure aboutisse, il devra alors rendre son tablier à peine aura-t-il pris possession du bureau ovale. Il y a déjà eu un précédent avec Richard Nixon et, une fois la machine lancée, il est difficile de l’arrêter. Si le nouveau président est amené à démissionner (même élu, il sera impopulaire et ne disposera pas de majorité au Congrès. Qui plus est, de fort doute existe quant à son aptitude à tenir le poste vu son état de santé supposé), c’est le vice-président qui prendra sa place jusqu’à la prochaine élection dans quatre ans. Je formule donc comme hypothèse que le bon cheval n’est pas celui qu’on nous présente mais le deuxième du ticket démocrate. On parle peu pour le moment de l’heureux « élu » et des noms qui ont la côte. C’est peut être là qu’est la vraie clé de ce scrutin.

    Bonne journée

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s