Art de la guerre monétaire et économique

La Grande Révolte des Classes Moyennes : Flash sur les inégalités et leur légitimité Par Bruno Bertez

Flash sur les inégalités et leur légitimité

freak-world-131183

By Brunobertezautresmondes, brunobertez.com novembre 24, 2016

L’inégalité est une donnée, l’égalitarisme est une idéologie.

Le danger de l’égalitarisme, est constitué par le pouvoir que s’octroient certains, comme dans le « droit de l’hommisme », de décreter ce qui est bon et bien , ce qui produit une inégalité de rang supérieur !

De la même façon, ceux qui critiquent le capitalisme et la propriété privée oublient de critiquer la constitution d’une nomenklatura pourtant encore moins légitime que les propriétaires privés car cette nomenklatura est fondée sur le tiers payant et l’irresponsabilité.

Cela n’empêche pas de s’interroger sur l’accroissement colossal des inégalités dans le monde contemporain et singulièrement depuis 35 ans.

Cet accroissement  a deux origines:

-la libération de la création de crédit grace au désancrage des monnaies

-la globalisation qui a augmenté le taux d’exploitation de la main d’oeuvre

Tout coincide plus ou moins, approximativement, avec le changement de régime monétaire, c’est à dire la grande dérégulation,  dont le but a été de libérer le crédit de ses contraintes.

Le crédit a galopé au profit de ceux qui étaient près de la manne, près du robinet. Les marchés financiers se sont developpés et sont devenus le lieu de la fabrication/production  du capital, par le jeu des IPO, des M&A, des multiples cours-bénéfices, de l’ingénierie etc.

Le capitalisme a changé de nature, les managers se sont mis du coté du capital pour l’optimiser, maximiser les profits et les cours de bourse.

Au lieu que les investissements produisent les profits et que ceux ci s’accumulent sous forme de capital, le capital s’est formé au niveau des banques et des marchés, solvabilisés par le crédit sans limites et très bon marché.

Le crédit et le désancrage de la monnaie sont les deux causes principales de l’accroissement des inégalités et ils constituent un pillage d ‘un bien public: la monnaie.

Donc ces inégalités ne sont pas légitimes. Elles sont « crony », kleptocratiques.

BRUNO BERTEZ

Les 0,1% les plus riches détiennent autant de richesse que les 90% les moins riches!

Les inégalités de revenus restent à des niveaux record dans la plupart des pays de l’OCDE, la reprise post-crise de 2008 n’ayant pas permis d’inverser la tendance au creusement des écarts entre riches et pauvres, selon des données publiées jeudi.

Les revenus disponibles des ménages demeurent globalement inférieurs à leurs niveaux d’avant-crise, surtout pour les moins favorisés, souligne l’Organisation de coopération et de développement économiques dans une note.

Les ménages disposant des revenus les plus élevés ou de revenus dans la moyenne ont en effet « regagné l’essentiel du terrain perdu pendant la crise », précise l’organisation basée à Paris.

Entre 2007 et 2010, le revenu réel disponible a davantage reculé pour les 10% de ménages les plus modestes que pour les 10% de ménages les plus riches, avec des baisses s’élevant respectivement à 5,3% et 3,6%,

Par la suite, « les fruits de la reprise n’ont pas été partagés équitablement » car le redressement amorcé depuis 2010 a davantage profité aux ménages les plus aisés, qui ont vu leurs revenus rebondir de 2,3% sur la période 2010-2014.

Dans le même temps, les revenus des plus pauvres n’ont regagné que 1,1%.

En 2013-2014, l’indice de Gini, qui mesure les inégalités, s’est établi à 0,318 pour l’ensemble de l’OCDE, « à peine plus qu’en 2007 mais il s’agit du plus haut chiffre jamais enregistré depuis le milieu des années 1980 ».

L’Insee avait indiqué en juin que la France, à la différence de l’Europe, avait connu une quasi-stabilité des inégalités de niveau de vie entre 2008 et 2013.

Plus de la moitié de la richesse du monde est contrôlée par 48 millions de personnes. Les 7,3 milliards d’autres êtres humains doivent se contenter de l’autre moitié. C’est la conclusion d’un rapport du Crédit Suisse.

Pour faire partie du premier groupe, il faut détenir des avoirs financiers et matériels d’une valeur minimale de 744 000 $. Ce groupe possède désormais 51 % de la richesse mondiale. À la fin de la dernière décennie, ce chiffre était de 45 %.

Cependant, la composition du club des riches pourrait bien enregistrer quelques changements importants. La principale tendance que l’on a observée au cours des 8 dernières années est la croissance du nombre de Chinois admis dans ce club : alors qu’ils n’en représentaient qu’un pour cent en 2010, ils sont désormais 5 %.

L’Afrique

Les États-Unis fournissent toujours le plus grand nombre de riches, avec 38 % du total, suivi par le Japon (10 %), la Grande-Bretagne (7 %), la Chine et l’Allemagne (5 %), l’Australie, le Canada et l’Italie (4 %), puis la Suisse et la Corée du Sud (2 %).

L’Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, l’Inde, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, Singapour, l’Espagne, la Suède et Taïwan fournissent chacun 1 % de la population des plus riches.

En outre, 6 membres de ce club sont de nationalités mixtes.

Lorsque l’on analyse cette répartition du point de vue des continents, on note que 42 personnes viennent d’Amérique du Nord, 32 d’Europe, 25 de la zone Asie-Pacifique, une d’Amérique latine… Et qu’aucune ne vient d’Afrique.

atlas_bjt6xmmfe-1

Les Suisses sont les plus riches du monde

Si on considère la richesse moyenne, c’est en Suisse que l’on trouve le peuple le plus riche du monde, avec un patrimoine individuel moyen évalué à 561 900 $. « Un Suisse moyen est 11 fois plus riche que le citoyen moyen du monde » notent les chercheurs. « Le Suisse est également 2 fois plus riche que l’Américain, le Français ou le Britannique. Et les Suisses sont 3 fois plus riches que les Allemands et 25 fois plus riches que les Chinois ».

Mise à jour sur la richesse Globale : 0,7% des adultes Contrôlent 116,6 Billions $ en richesse

Aujourd’hui , Credit Suisse a publié son dernier rapport annuel sur la richesse mondiale , qui définit traditionnellement ce qui est peut – être la principale raison de la récente révulsion « anti-establishment »: une concentration sans précédent de richesse dans les mains d’une poignée de personnes, comme indiqué dans sa tristement célèbre pyramide de la richesse mondiale , une situation qui , comme observé par les contrecoups politiques «choquants» de ces derniers mois, suggère que les «niveaux» inférieurs de la pyramide sont de plus en plus mécontents.

Comme Credit Suisse le montre année après année, le nombre de personnes qui contrôlent un peu moins de la majorité de la valeur nette globale de la richesse des ménages, soit 45,6% sur quelque $ 255 billions, baisse progressivement par rapport à la population totale du monde, et en 2016 le nombre de personnes qui valent plus de 1 million $ était de 33 millions, soit environ 0,7% de la population du monde des adultes. À l’autre extrémité de la pyramide, quelque 3,5 milliards d’adultes avaient une valeur nette de moins de 10 000 $, ce qui représente à peu près $ 6 billions de la richesse des ménages. Et entre deux se situe la soi-disant classe moyenne mondiale – ces 1 milliard de personnes dont la hausse de la colère face au statu quo a rendu le Brexit et Trump possible.

Qu’en est- il tout en haut ? Les choses sont ici encore plus nuancées, avec 28,9 millions de personnes dont la valeur nette est comprise entre 1 $ et 5 millions $ rétrécissant graduellement à seulement 140.900 individus qui contrôlent plus de 50 millions $ en actifs chacun. Parmi ceux – ci, 50.800 valent au moins 100 millions de dollars, et 5200 ont des actifs supérieurs à 500 millions de dollars. Le nombre total d’adultes aux trés hauts revenus est d’environ 3% de plus qu’il y a un an (soit 4.100 personnes de plus), et l’augmentation a été relativement uniforme dans toutes les régions , à l’ exception d’une hausse supérieure à la moyenne dans les pays d’Asie – Pacifique (10%)

La base de la pyramide

Les couches de la pyramide de la richesse sont tout à fait distinctives. Au niveau de la base il a une distribution plus uniforme entre les régions et les pays (figure 2), mais aussi plus inégale selon la situation personnelle.

Nombre de millionnaires en DOLLARS par pays :

Avec Zero Hedge /Blog de la Résistance

music-beyond-human-consciousness-131173

EN BANDE SON : 

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s