Art de la guerre monétaire et économique

Politique Friction – Douce France – Sondage : Marine a nouveau en tête, mais comment élargir? former un front patriotique contre le front mondialiste !

« Il n’y aura plus de France sans identité, et il n’y aura pas d’identité sans souveraineté. » Par cette formule 1, Marine Le Pen intègre les deux versants essentiels et fondamentaux de toute politique nationale. Identité et souveraineté sont inextricables.

Un pays est avant tout un peuple et une identité forgée au cours des siècles, une histoire, une âme. Notre pays n’est pas un « pays d’immigration », sous-entendu une zone sur laquelle tout étranger aurait le droit de s’installer. C’est un pays européen, et nos lois (laïcité comprise) et traditions dérivent du christianisme. L’islam ne peut être accueilli que dans un cadre d’exception – les harkis, par exemple.

Tout n’est pas que matériel… Et une autre phrase de Marine Le Pen résonne au cœur de tant de Français qui se sentent dépossédés de leur essence même : « La France est un pays de culture gréco-latine et de civilisation chrétienne, et cela détermine notre mode de vie. » 2 Elle se bat pour rétablir la France libre, sa culture, son histoire et notre héritage commun. Elle qui définissait et dénonçait déjà, il y a plus de 10 ans, les deux totalitarismes du XXIe siècle : le mondialisme et l’islamisme.

De plus en plus, on observe ce mondialisme qui avance avec l’islamisme à sa suite : directement en Libye et en Syrie, ou après chaque tuerie islamiste, les mondialistes matraquant sur leurs médias de masse que le plus grand danger est la montée des « extrémistes populistes » !Le mondialisme germe dans la culture de mépris et de haine de notre civilisation, qui a été répandue par le socialo-gauchisme après 1968 et par « l’antiracisme » après 1981, voulant fragmenter la nation pour produire des « communautés » victimisées, des « minorités » culpabilisantes, agressant des majorités « tyranniques » et contrôler psychologiquement ces groupes par les sentiments d’injustice et de culpabilité. L’État-nation est alors ciblé comme un élément opprimant l’individu-roi, rejoignant l’idéologie libérale.

Après 1989, le libre-échangisme total a étendu l’attaque contre l’État-nation et contre toute volonté de respect d’équilibres économiques (public/privé, liberté/protection, production/consommation, importations/exportations) pour favoriser les intérêts des corporats et financiers globaux (avec, ici, leurs pions LRPS, Valls, Macron, Fillon, etc.). Ces autres mondialistes veulent des transhumains, sans identité ni racines, interchangeables, et voient les nations comme des barrières non tarifaires s’opposant à leur dogme de libre circulation. D’où leur volonté de les fragmenter pour ne plus avoir que des segments de marché directement adressables et partout similaires.

c2arq3gxuaelt7pc2abisixaaa8-mc

L’immigration de masse, mise en place par les précédents pour leurs profits, pour renouveler et faire grossir leurs « marchés », a eu pour conséquence la propagation de l’islamisme. Ce fléau a été amplifié par la démographie, et par la finance infinie des pétromonarchies islamiques, qui a agi ici via l’électoralisme irresponsable et corrompu des « dirigeants » LRPS, par le vide spirituel et la déchéance culturelle.

La priorité est donc de former un front patriotique qui comprend les différentes sensibilités, des nationaux libéraux aux gaullistes sociaux, pour enfin contrer le front mondialiste. Sans alliance, les discours sur l’identité ou sur le combat contre l’islamisme resteront vains. Et prétendre appliquer un projet de reconstruction nationale sans Marine Le Pen et le FN est une imposture qui a déjà duré beaucoup trop longtemps !

http://www.bvoltaire.fr/stefanversac/priorite-former-front-patriotique-contre-front-mondialiste,305570?mc_cid=31919c0ab7&mc_eid=b338f8bb5e

Marine a nouveau en tête, mais comment élargir?

c1-7bn_viaeggvg

Marine Le Pen est repassée en tête des intentions de vote pour le premier tour de la présidentielle devant François Fillon mais sera largement battue par l’ancien Premier ministre au second, selon un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, iTELE et Sud Radio publié mardi.

L’ancien ministre de l’Economie Emmanuel Macron est un solide troisième dans cette enquête qui retient l’hypothèse, pas confirmée à ce jour, d’une candidature du président du MoDem François Bayrou.

Marine Le Pen est créditée de 26% à 26,5% des voix au premier tour en fonction du candidat socialiste qui sortira vainqueur de la primaire organisée à la fin du mois.

François Fillon, qui était en tête dans l’enquête précédente, recueillerait de son côté de 24% à 25% des suffrages.

Quant à Emmanuel Macron, de 17% à 20% des Français lui accorderaient leurs voix, son score le plus haut étant atteint dans l’hypothèse où Vincent Peillon serait candidat du PS. Ce dernier ne récolterait que 2,5% des suffrages contre 5,5% pour Arnaud Montebourg, 6% pour Benoît Hamon et 10,5% pour Manuel Valls, ses adversaires de la primaire.

Emmanuel Macron gagne ainsi trois points par rapport à l’édition précédente de la même enquête publiée avant Noël, avec un François Bayrou qui se situe entre 5,5% et 7%.

L’ancien ministre de l’Economie de François Hollande a creusé un net écart avec le quatrième, Jean-Luc Mélenchon, crédité de 11,5% à 13% des voix.

Le second tour verrait François Fillon très large vainqueur de Marine Le Pen, avec 64% contre 36% des suffrages.

S’il passait le premier tour, Emmanuel Macron ferait mieux contre Marine Le Pen (65% contre 35%) et s’imposerait même face à François Fillon (52% contre 48%).

L’enquête a été réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 1.860 personnes inscrites sur les listes électorales, elles mêmes extraites d’un échantillon de 1.964 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogées par questionnaire auto-administré en ligne du 3 au 6 janvier.

gyunw9z

EN BANDE SON : 

4 réponses »

  1. A reblogué ceci sur La Cohue du Raffutet a ajouté:
    Malgré les campagnes de dénigrement des forces mierdaticos politichiens le parti des patriotes tient bon voir augmente.La preuve que le Français (pur) n’est pas de ceux qui fonctionnent avec des œillères. Vive la France Hexagonale !!

    J'aime

  2. Bon mon côté pessimiste me fait douter que Mme Le Pen soit au deuxième tour en tout cas on peut faire confiance au système pour en arrivé là.
    Quand à former un front patriotique les législatives devraient servir à ça mais désolé de le dire la plus part des leaders souverainistes sont masculins et psychologiquement ils ne sont pas prêts de se ranger derrière une femme pensez que nous avons fait la guerre de cents ans parce que nous n’avons pas voulu d’une reine.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Succession_de_Charles_IV_le_Bel
    La fin du « miracle capétien »
    Pour la première fois, les femmes étaient écartées de la succession au trône de France, « les lys ne filent pas la laine ». « La couronne de France ne saurait tomber en quenouille » (entre les mains d’une femme).

    J'aime

  3. La seule solution c’est de la faire passer au premier tour ! entre les fidèles et le vote de protestation ça devient possible… de rêver !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s