1984

États-Unis – Fascisme 2.0 – Neocon : McCain et Graham lancent leur campagne de Russie ! (Avec Note du Lupus)

États-Unis : McCain et Graham lancent leur campagne de Russie

mccain-graham-800x416

www.bvoltaire.fr janvier 6, 2017 André Archimbaud

stupidc1rfsvyucaay-po

Le Daily Express rapporte que, Vladimir Poutine a été averti qu’il est voué à l’échec en Ukraine et que 2017 sera une année d’agression anti-russe.
Les sénateurs américains John McCain et Lindsey Graham se sont rendus à la ligne de front de Shyrokyne en Ukraine pour proclamer devant un groupe de marines d’élite que « 2017 sera l’année de l’offensive » et ont juré de vaincre Poutine sur les champs de bataille de l’Europe de l’Est.
 
Si Poutine revendique la victoire en Ukraine alors il pourra continuer à envahir, annexer et conquérir d’autres parties du monde, a averti l’ancien candidat présidentiel républicain et prisonnier de guerre au Vietnam John McCain.
Le républicain Graham a également adressé un message accablant à M. Poutine, en disant:
 «J’admire le fait que vous allez vous battre pour votre patrie.
« Votre combat est notre combat – 2017 sera l’année de l’offensive.
« Nous allons revenir à Washington et nous allons maintenir le cap contre la Russie. Assez de cette agression russe.
«Il est temps pour eux de payer un lourd tribu. Notre combat n’est pas avec le peuple russe, mais avec Poutine.
« Notre promesse est de soutenir votre cause à Washington, informer le peuple américain de votre bravoure et de soutenir votre engagement contre Poutine dans le monde. »
 
M. McCain a ajouté: «Je crois que vous allez gagner. Je suis convaincu que vous allez gagner et nous ferons tout notre possible pour vous fournir ce dont vous avez besoin pour gagner.
«Nous avons réussi pas à cause de l’équipement, mais à cause de votre courage.
« Le monde regarde et nous ne pouvons pas permettre à Vladimir Poutine de réussir ici car s’il réussit ici, il réussira dans d’autres pays. » 

 http://www.fawkes-news.com/2017/01/les-senateurs-mccain-et-graham-jurent.html#IShCu3bp5SyuP3cb.99 

Depuis l’élection présidentielle du 8 novembre 2016, les États-Unis oscillent entre deux univers parallèles.

Celui de Trump, qui non seulement a bâti son équipe de mercenaires présidentiels en un temps record (comparativement aux anciens présidents « professionnels »), mais surtout est « entré en fonction » dès le 9 novembre, ce qui a blessé l’amour-propre du président Obama.

Trump a immédiatement travaillé sur les dossiers économiques, interpellant directement les entreprises en flagrant délit de surestimations budgétaires (Boeing, Lockheed Martin) afin de les faire revenir en arrière, ou celles « coupables » d’exportation des emplois au Mexique (Carrier, GM, Ford). Dans tous ces cas, les PDG ont réagi positivement, certains sous la forme d’un redressement majeur de stratégies.

Il a également lancé un avertissement à Toyota, qui lui a garanti son « patriotisme » américain. Bref, Trump n’aura de cesse de faire passer un message simple : le gouvernement vous facilitera la tâche en coupant les impôts aux entreprises, en supprimant les réglementations parasitaires, en vous permettant à faible coût fiscal de rapatrier vos capitaux parqués à l’étranger et en faisant baisser les coûts de l’énergie… mais il vous assommera (droits de douane, entre autres) si vous continuez de transférer emplois et technologies ailleurs.

Le futur président a également fait deux grands coups : d’abord en apparaissant publiquement avec le patron de la SoftBank pour annoncer un investissement japonais de 50 milliards dans les technologies, avec 50.000 nouveaux emplois créés ; ensuite en rassemblant l’élite de la Silicon Valley à la Trump Tower afin de discuter immigration de qualité et cybersécurité.

Bref, la Bourse a suivi et le « Tweeteur en chef » a contenu les Brutus républicains.

Pas si vite ! Car il y a le monde virtuel, celui des Caton obsédés par un changement de régime en Russie : les sénateurs #NeverTrump John McCain et Lindsay Graham, qui préfèrent « concubiner » avec les mauvais perdants démocrates (qui n’en reviennent toujours pas d’avoir perdu malgré les massives complicités du système).

McCain a, ainsi, organisé le 5 janvier une réunion du Senate Armed Services Committee, officiellement pour faire le point sur les risques associés à la cybersécurité. En réalité, il a offert une tribune aux mignons politiques des agences de renseignement, qui ne seront plus là après la prise de fonction de Trump, pour laisser entendre…Laisser entendre que les Russes, champions du piratage informatique depuis des années, auraient été suffisamment stupides pour oublier cinq « signatures électroniques » (certaines relevant de malwares antiques) dans les ordinateurs du Parti démocrate, se rassemblant en un faisceau de présomptions de preuves. Mais une tribune qui ne s’est pas posé la question de savoir en quoi les corruptions et intrigues révélées par ces dÉeux piratages (parti et président de la campagne Clinton) faisaient menace à la sécurité nationale.

En attribuant ces piratages à la troisième Rome, et les présentant comme un acte de guerre, messieurs McCain et Graham viennent ainsi d’entamer leur campagne de Russie.

Trump, fort des derniers sondages de Rasmussen Reports (la majorité de l’électorat, y compris 57 % des démocrates, veut qu’il réussisse), a reçu le 6 janvier des responsables de services de renseignement… en lesquels il n’a aucune confiance. Encore une bureaucratie à réformer.

http://www.bvoltaire.fr/andrearchimbaud/etats-unis-mccain-et-graham-lancent-leur-campagne-de-russie,304759?mc_cid=b3adb62837&mc_eid=b338f8bb5e

Les pertes liées aux sanctions antirusses au sein de l’Union européenne, qui se sont montées à 17 milliards d’euros en 2015, ont causé le gel de 400 000 emplois, affirme Günther Oswald, journaliste de l’édition autrichienne Der Standard, citant le nouveau rapport de l’Institut autrichien de recherches économiques (WIFO).« Le gouvernement de coalition autrichien n’a jamais prôné les sanctions antirusses. En novembre dernier, le ministre fédéral de l’Économie Reinhold Mitterlehner avait déclaré que l’Autriche était opposée au durcissement ainsi qu’à la prolongation des restrictions commerciales », souligne M. Oswald.

Selon lui, la chute des prix du pétrole et la dévaluation du rouble ont également causé de graves dommages aux relations commerciales entre l’UE et la Russie. En Autriche, un pays « compact » sur le plan économique, 7 000 personnes ont déjà perdu leur emploi, tandis qu’en Allemagne, ces mesures restrictives ont déjà touché 97 000 personnes.

Auparavant, le président du Comité pour les relations économiques avec l’Europe de l’Est, Wolfgang Büchele, avait notamment indiqué dans sa rubrique pour le quotidien allemand Handelsblatt que les sanctions antirusses avaient coûté à l’Allemagne 60 000 d’emplois. De plus, le montant des pertes pour l’UE s’élève à des dizaines de milliards d’euros.

Source : https://fr.sputniknews.com/international/201701051029469630-chomage-emplois-sanctions-rapport-pertes/

L’opinion de civilwarineurope

Mais que ne ferait-on pas en Europe pour faire plaisir aux deux ordures que sont le sénateur US John McCain et l’oligarque Georges Soros….

c1bz4psvqaawkd_

Face au vent de l’histoire, le système impérial est en émoi, ne lâche pas prise et s’arc-boute. Les accusations contre le Donald deviennent chaque jour plus ubuesques, l’objectif étant bien évidemment de dénigrer préventivement toute forme de rapprochement avec Moscou – Trump est sous influence russe, c’est la raison pour laquelle il veut s’associer avec Vlad l’empaleur

Aussi, les membres de la nouvelle administration, Affaires étrangères et Pentagone notamment, ont dû monter patte blanche lors de leur audition devant le Sénat et chanter le petit couplet Danger Russie pour y emporter l’adhésion. Notons au passage l’archaïsme du processus américain où une assemblée presque aussi déconsidérée que le flamby élyséen (18% d’opinions favorables seulement et 78% de défavorables) se permet de faire passer sur le grill une administration nouvellement élue bénéficiant du soutien populaire. Mais refermons la parenthèse et revenons au manège des faucons, vrais cons, néo-cons et autre parti de la guerre.

Qui retrouve-t-on derrière cette cabale ? Les habituels suspects : l’inusable John McCain (qui admet avoir envoyé au FBI les allégations contre Trump), CNN et la clique médiatique, , certains secteurs de la CIA, Soros (qui a d’ailleurs perdu un milliard de $ suite à l’élection)… La vieille garde contre le nouveau monde.

Dernier cadeau du prix Nobel de la… oui, paix… avant son départ sur les terrains de golf, l’OTAN envoie 3 000 soldats US en Pologne aux frontières de la Russie, dans ce qui est le plus grand déploiement de forces militaires américaines en Europe depuis des décennies. Stratégiquement parlant, cela n’a aucune réelle importance et nous sommes plutôt dans la gesticulation médiatique. Mais ici comme ailleurs, il s’agit de provoquer Moscou et miner un peu plus le terrain du Donald…

http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2017/01/entetement.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

NOTE DU LUPUS

a-the_soul_of_the_wolf-1578368

John MacCain : le Néocon US en charge des « basses besognes »

biofn3wciaagamo

Avec des amis comme cela (républicain tout comme lui) Trump n’a point besoin d’ennemi…car l’ancien candidat à la Maison Blanche le sinistre sénateur Mc Cain est de tous les coups tordus : la manipulation des groupes djihadistes au Moyen Orient ayant abouti à la création de Daesch c’est lui, le coup d’Etat en Ukraine c’est lui, la campagne de Russie et sa démonisation c’est encore lui, les dossiers anti Trump fuitant vers les services de renseignement et la presse c’est toujours lui….Il est partout, pour le meilleur mais surtout pour le pire !

mccain

EN BANDE SON : 

7 réponses »

  1. Sans compter les groupes néo nazis d’Ukraine ayant pignon sur rue et représenté au parlement avec des milices armées pour les soutenir occupant une partie du Dombass en perpétrant des crimes impunis sans que cela gène nos députés et journalistes Français et Européens mais toujours prêt à dénoncer la « peste brune Française » pathétique que tout ceci !

    J'aime

  2. Il faut absolument que McCain et Soros rattent une marche ou bien passent sous un char, car ils sont redoutablement dangereux et irresponsables.

    J'aime

    • manque de pot , il est bien connu que la racaille , mac cain , soros et tant d’autres de même accabit vivent longtemps , beaucoup trop longtemps pour le bien de l’humanité ; eux ils font crever les autres ;

      J'aime

  3. bonjour, cela fait 8 ans que je parcours l’Ukraine. je suis sidérer des commentaires. les prix dans les magasins sont identiques ou supérieur à ceux en France. salaire mensuel 150 a 200 dollars.
    aucune liberté d’entreprendre. après 2 révolutions pacifique. pas de changement. l’Europe abandonne l’Ukraine et accepte la Roumanie. les habitants présent dans le DOMBASS, ce ne sont que des immigrés russes. le chef des indépendantiste est né en Russie, il retourne régulièrement en Russie. tous ces Russes n’ont rien à faire en Ukraine. Voir l’Irlande.
    les vrais irlandais sont dans le sud, ceux du nord ne sont que des immigrés anglais.
    en France l’alsace et la lorraine pourraient etre allemand…la région de Marseille pourrait etre rattacher au Maghreb…..Le quotidien de cette population Ukrainienne, vous pourriez peut etre le vivre dans les prochaine année: smic 800 euros, disparition du CDI…..qui connait l’histoire de l’Ukraine : sait que ces peuplades du nord sont arrivées les premières avoir exister, a KIEV, bien avant la Russie. qu’attendre des Russes, un salaire à 250 dollars. ils ont du pétrole…quel misères entre Moscou et saint Petersbourg. voyager en Russie après vous ferez des commentaires.
    le dernier président Ukrainiens, qui ses fait construire un VERSAILLES à coté de KIEV 130 hectares, allez le visiter, et pendant ce temps là la population survie; c’est incroyable; les routes sont en très très mauvais états, les hôpitaux manque de médicaments……les opérations importantes se font EN ISRAEL, ALLEMAGNE,USA.et se président destitué s’enfuit en Europe, au que non, il fuit en Russie .quel patriote….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s