Alt Right

Derrière Trump, c’est une autre Amérique qui se révèle… Par Bruno Bertez

Trump ne compose pas , au lieu de se banaliser, de mettre de l’eau dans son vin, il décline concrètement ses choix et orientations . Cela en choque beaucoup d’autant qu’il met de coté le langage diplomatique convenu. Après le front intérieur se constitue un front extérieur contre lui. Trump est persuadé que les USA ont les forces et les atouts pour changer l’ordre du monde.Selon lui le ROW , le reste du monde n’est fort que des faiblesses de l’Amérique. Il a raison, mais pas totalement.
 
Ce qui est vrai c’est que le laxisme de la gestion américaine a permis aux concurrents stratégiques d’être plus fort et plus vite qu’ils ne l’auraient été si les USA avaient géré sérieusement leurs affaires et si par exemple ils n’avaient voulu tout faire en même temps: le beurre, les canons et les drones.
 
Mais Trump n’ a pas compris que les élites américaines faisaient payer l’ordre du monde, » the world america made » aux pays étrangers d’une façon indirecte, par le système monétaire et le seigneuriage. Il a oublié que si Nixon a modifié unilatéralement le système monétaire, c’est parce que les partenaires des USA refusaient de payer pour leur défense et donc il a voulu les faire payer indirectement. Trump est persuadé que des gens comme les Allemands par exemple sont de parasites, ils profitent de la protection US sans la payer. L’alliance privilégiée qu’il semble proposer à la Grande Bretagne issue du Brexit est tout a fait habile et cohérente par exemple.
 
De proche en proche on va s’apercevoir que la vision de Trump et de son équipe touche tout et que le puzzle se mélange . Mais il y a une logique. Les tweets et interviews récentes de Trump touchent au système monétaire , au système commercial, au système des alliances, on découvre ce qu’il y a en dessous de l’iceberg.  C’est une autre partie de l’Amérique qui est au pouvoir. C’est un véritable Projet .
c2ffxtaxeai_arf
L’une des choses les plus étonnantes est l’appétit de Trump pour le risque,  il ne se comporte pas en politicien frileux et convenu, il donne presque des ordres comme si il était le  chef de l’entreprise USA et qu’il la réorganisait.
 
Les marchés s’interrogent: nous sommes dans une vraie incertitude et elle touche quasi tout.
 
Le seul point fixe à ce stade, ce sont les banques centrales et singulièrement la Fed; elle n’a rien laissé transparaître, or elle est quasi maîtresse du jeu car c’est elle qui choisit soit de solvabiliser la politique de Trump comme elle l’ a fait de celle de Reagan et de ses déficits , soit de la contrer au prétexte de risque inflationniste.
 
Nous vivons une période intéressante, au minimum!
32278056891_cabd58a1e8_k16105901_10155351000419239_7121569562823146150_n

EN BANDE SON : 

2 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s