Alt Right

Milo Yiannopoulos, héros de l’Alt-right US, démissionne de Breitbart !

Milo Yiannopoulos, héros de l’Alt-right, démissionne de Breitbart

c5azwehvmaab_kj

AFP 21/2/2017

Milo Yiannopoulos est-il allé trop loin ? Ce grand provocateur, admirateur de Donald Trump et chantre du nationalisme blanc aux États-Unis, a perdu  son emploi au sein du controversé site d’informations Breitbart News après des propos semblant justifier la pédophilie.

C’est peut-être le scandale de trop pour ce journaliste britannique de 32 ans, l’une des faces les plus flamboyantes de l’« alt-right », le mouvement anti-politiquement correct, pro-blanc et pro-Trump que défend Breitbart News, dont Yiannopoulos est l’un des rédacteurs en chef.

Le site fut dirigé pendant quelques années par Steve Bannon, désormais très puissant conseiller de Trump à la Maison Blanche.

Dans une interview diffusée sur internet ce week-end, cet homosexuel revendiqué, coutumier des déclarations incendiaires contre les musulmans, les immigrés ou les droits des femmes et banni de Twitter en juillet dernier après avoir encouragé les attaques contre l’actrice noire Leslie Jones, a semblé défendre les relations sexuelles avec de jeunes adolescents.

Le terme de pédophilie, a-t-il ainsi assuré, ne devrait valoir que pour une attirance pour les moins de 13 ans, « les enfants qui n’ont pas atteint la puberté ».

Les propos de ce spécialiste des nouvelles technologies, très actif sur Twitter jusqu’à son bannissement, ont été immédiatement repris sur les réseaux sociaux, provoquant un tollé dans un pays qui a connu de nombreux scandales de pédophilie ces dernières années.

Ils lui ont valu l’annulation d’une intervention qu’il devait faire vendredi prochain à un grand rendez-vous annuel des conservateurs organisé par l’American Conservative Union.

Après avoir résisté à des semaines de controverse, son éditeur, Simon and Schuster, a aussi annoncé qu’il renonçait à publier un livre autobiographique de Yiannopoulos à paraître en juin, Dangerous.

Annulation confirmée par l’intéressé sur sa page Facebook, qui a cependant assuré « avoir vu pire, cela ne m’abattra pas. »

Il est déjà en partie revenu sur ses propos ce week-end, en soulignant avoir été lui même victime d’abus sexuels.

Jusqu’ici, les conservateurs comme la Maison Blanche avaient pourtant défendu le goût du scandale de Milo Yiannopoulos.

Lorsque la très progressiste Université de Berkeley avait annulé une conférence qu’il devait donner après de violentes manifestations contre sa venue, Donald Trump – que Yiannopoulos a ardemment défendu et appelé « Papa » pendant la campagne électorale – avait même menacé de couper les fonds fédéraux de l’Université, l’accusant de ne pas respecter la liberté d’expression.

Et jusqu’à samedi, l’American Conservative Union défendait elle aussi sa venue à sa conférence annuelle, aux côtés du vice-président Mike Pence ou du fils de l’ex-président Ronald Reagan, se disant « consciente de la controverse » que sa venue pouvait provoquer.

« Nous pensons que nous sommes tous capables de relever ce défi à un moment où le politiquement correct est à juste titre rejeté », expliquait-elle encore samedi.

Milo Yannopoulos, un pédé qui en a, qui en a vraiment !

c5nsucaw8aajgs2

Publié le 25 février 2017 par  Hildegard von Hessen am Rhein.

Vous voulez découvrir un homme qui a une totale liberté d’expression ? C’est à l’évidence, Milo Yannopoulos. Définitivement fan de ce pédé, sans ironie ! Brillant, beau comme un Dieu grec, gracieux, cultivé, sens de l’analyse remarquable.

C’est lui que les alter de gôche ont viré manu militari, à coup d’incendie et autres turpitudes violentes, les vrais fascistes du jour, dernièrement de l’université de Berkeley, parce qu’ils le classent alter droite ! Tout cela encouragé par CNN la Clinton News Network, ces gauchistes de merde sans aucune conscience humaine que pour leur nombril. En lien.

Et lui, n’est pas islamophile, c’est le moins que l’on puisse dire. Il sait lui, ce qu’est l’islam sans faire les différences entre islamisme et islam. Bref, un homme libre que j’admire infiniment, Milo Yannopoulos ! Great guy.

J’ajoute qu’il vient de se faire virer de chez Breitbart, ce que je trouve outrageant ! Voilà le genre que j’aimerai avoir pour copain, encore une fois, sans aucune ironie, je le dis comme je le pense. J’apprécie particulièrement lorsqu’il bashe des féministes car, j’ai horreur moi aussi des féministes. D’ailleurs, j’ai horreur de tous les « ismes » comme de toutes les phobies.

Genre de personnage dont la Grande Bretagne a le secret. Insolent, comme pas possible, brillant, sens de la répartie, original, cultivé, raffiné, une totale liberté d’expression, une audace sans limite, un nom grec … imbibé de culture britannique. J’adoooore Yannopoulos ! En lien un best of, ne boudez pas votre plaisir. Dommage que ce ne soit pas sous-titré pour ceux qui ne sont pas anglo-phone. Vous pourrez toujours admirer la beauté de l’homme ! Cela n’est pas interdit, ajouté qu’il a un charme extraordinaire. Que l’on soit d’accord ou non avec l’homme, il fait parti des gens d’exception ! Sans parler de son courage encore une fois sur l’islam dans la dernière vidéo, qui provoque les cris d’orfraies des quelques niqabées dans la salle … Jubilatoire.

Hildegard von Hessen am Rhein

http://hildegardvonhessenamrhein.over-blog.com/2017/02/milo-yannopoulos-un-pede-qui-en-a-qui-en-a-vraiment.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Qui sont donc les fascistes ?

c4-mkaruyaa64ex

EN BANDE SON : 

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s