1984

Oliver Stone dénonce le pouvoir d’influence du “Deep State”, de la CIA et du FBI, sur Donald Trump

Oliver Stone dénonce le pouvoir d’influence du “Deep State”, de la CIA et du FBI, sur Donald Trump

Oliver Stone est un acteur et documentariste américain réputé à gauche, redresseur de torts quoique flagorneur, qui n’aimait pas George W. Bush, a ciblé la finance et câliné Edward Snowden dans un film sorti l’an dernier. Voici qu’il nous surprend en admettant en toute sincérité qu’aux Etats-Unis « l’Etat profond » et le complexe militaro-industriel détiennent la réalité du pouvoir face à Trump : du Deep State à la CIA et au FBI, tout y passe.

Concernant la marge de manœuvre de Donald Trump, notre cinéaste et documentariste n’y va pas par quatre chemins. Selon lui l’appareil d’Etat, cette caste dont le service de l’intérêt général et l’obéissance aux élus se sont mués en défense de ses propres choix et intérêts, tente par tous les moyens de dicter sa loi au gouvernement.

Robert Mueller au FBI, John Brennan à la CIA, agents actifs contre Trump

Invité de l’émission Tucker Carlson Tonight sur Fox News jeudi pour présenter son interview-événement de Poutine, Oliver Stone, bien renseigné, a démonté les mécanismes des cabales lancées contre Trump. « Au cours de l’enquête lancée contre Trump par l’ancien directeur du FBI Robert Mueller, des agents de ce service ont fait fuiter des éléments », a-t-il affirmé, notant que par ailleurs l’ancien patron de la CIA John Brennan était « très hostile » au président élu ce qui peut expliquer bien des développements judiciaires au sujet de supposées influences russes.

Truck Carlson demande à Stone : « On retrouve des fuites dans la presse visant à discréditer l’administration Trump, qui proviennent d’à peu près tous les services de renseignement, comme s’ils visaient à imposer leurs choix politiques. Cela vous surprend-il ? ». Oliver Stone répond : « Leur aspect répétitif, oui. Si l’enquête continue, et c’est probable, je crois qu’il faudra remonter à l’origine de l’affaire, cette fuite survenue en janvier. Qui a donné l’information ? Qui l’a donnée au New York Times, au Washington Post ? »

Pour Oliver Stone, le Deep State et le complexe militaro-industriel ont leurs propres intérêts

Pour Oliver Stone, « l’appareil d’Etat, les militaires, le complexe militaro-industriel, les agences de renseignement ont leurs propres intérêts : ils défendent les guerres qu’ils mènent dans plusieurs pays ». Il cite ainsi Obama qui voulait « fermer Guantanamo, se retirer d’Afghanistan, etc… et qui ne l’a pas fait ». « On est en droit de se demander qui gouverne le pays », lance-t-il.

« Je suis choqué de voir ce qu’on fait la CIA et Brennan qui semble-t-il était très, très hostile à Trump, s’indigne Oliver Stone, et je crois que Comey (patron du FBI de 2013 à 2017, NDLR) l’avait compris ». Face à la puissance de l’Etat profond, pour Oliver Stone « C’est Comey, plus que quiconque, qui a influencé l’élection ». Il explique que pour lui l’élément-clé a été « la déclaration de Comey annonçant que l’enquête sur Clinton avait été abandonnée, avant qu’il ne la rouvre deux ou trois semaines après ».

Le président (Trump) est-il décisionnaire en matière politique? Stone répond : « Vous le croyez, nous le croyons. Mais je crois qu’il nous faut faire un examen sérieux de ce qui se passe ».

Matthieu Lenoir

http://reinformation.tv/oliver-stone-deep-state-cia-fbi-donald-trump-lenoir-71483-2/

EN BANDE SON : 

2 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s