Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

Billet : Le Bitcoin nouvel artefact de la psyché humaine Par Le Lupus

Billet : Le Bitcoin nouvel artefact de la psyché humaine Par Le Lupus

Avec la crise financière de 2008/2009 le capitalisme entrepreneurial et managérial tel que connu jusqu’à présent a cessé d’exister au profit dans un premier temps d’un capitalisme monopolistique d’Etat pour muter aujourd’hui vers un capitalisme que l’on pourrait qualifier d’oligopolistique d’Etat avec comme préteur de dernier ressort non pas la FED la banque centrale américaine mais la Banque Centrale chinoise…

La bascule du capitalisme a vu aussi ce que d’aucun appelle une inversion des valeurs au niveau des objets produits et consommés  : une valeur  non pas fondée sur l’utilité (analyse marginaliste) ou sur le travail incorporé (analyse marxiste) mais sur le désir et ses corollaires la rareté et la complexité…Dépassant le simple cadre de l’offre et de la demande et de ses théories adjuvantes, devient chére et cher ce à quoi je ne puis que difficilement prétendre et ce à quoi l’autre (l ‘alter égo) ne peut que difficilement accéder…La stratégie markéting d’Apple repose exactement sur ce principe de consommation de masse de produits d’exception et d’innovation par la stimulation du désir, tandis qu’à  l’opposé celle de son principal rival Samsung repose sur le concept traditionnel et néoclassique d’utilité marginale décroissante fonction du prix mais indépendamment de la quantité de travail incorporé : à chaque âge, à chaque classe, son plaisir !

Le nouveau concept de valeur-désir implique donc que la consommation de masse ne s’effectue plus en offrant au plus grand nombre des produits de plus en plus simples et à utilité croissante, elle établie une hiérarchisation des besoins fondée sur la complexité : plus c’est complexe et plus cela devient cher et plus ainsi se marquent et s’accentuent différentiations sociales et familiales…Le succès des cryptomonnaies ne s’explique pas autrement : je veux accéder à une technologie à laquelle le commun des mortels ne comprend rien et qui va me permettre de rentrer dans le cercle très fermé des heureux possesseurs (des heureux « processeurs »)…Le Bitcoin c’est la carte master gold puissance 100 version microprocesseur cette fois ci…

Pas étonnant donc non plus que dans cet environnement novateur et idiosyncrasique que les multinationales à vocation technologique trustent les premières places des podiums en termes de capitalisation boursière. En posséder, même une parcelle, est devenu un signe de distinction sociale. Autrefois vous couvriez votre femme de parures d’or et cela vous conférait le rôle de Phoenix de ces dames, aujourd’hui le seul fait de causer cryptomonnaie suffit à vous faire passer pour un Maitre flamboyant de l’initiation au gout sulfureux de l’interdit.

Milton Friedman a au final raison, Marx s’est planté et l’avènement du matérialisme historique n’est pas pour demain…

Quant à l’or éternel il est en passe d’être renvoyé à son statut de relique barbare au profit d’un artefact bling-bling technologique dernier cri…Qui l’eut cru ? Mais ainsi va la psyché humaine…  

LE LUPUS 

EN BANDE SON :

 

4 réponses »

  1. « Quant à l’or éternel il est en passe d’être renvoyé à son statut de relique barbare au profit d’un artefact bling-bling technologique dernier cri…Qui l’eut cru ? Mais ainsi va la psyché humaine… »
    L’or avait déjà été renvoyé au musée des reliques barbares en 1971 puis en 1973 (Jamaïque) mais dans la course au change flottant et à la production ex-nihilo des banques centrales, l’or est redevenu désirable… par ceux là meme qui le vouaient aux gémonies (Alan Greenspan en particulier). Les ETF sur ce marché étroit ont tronqué les prix en minorant sa valeur de monnaie refuge, « par elle même », pour celle de matière 1ère et ce type de spéculation s’est depuis déplacé sur le bitcoin. Le bitcoin est devenu une matière 1ere sur laquelle on peut spéculer sans qu’il soit nécessaire d’en posséder. Les manipulations vont dénaturer l’essence du bitcoin en en faisant une substance toxique pour ses détenteurs puisqu’elle nourrit les désirs d’enrichissement. On mine le bitcoin et on ne se doute pas qu’en absence du canari (jaune comme l’or) un coup de grisou financier pourrait ensevelir les mineurs et doucher ceux qui pariaient sur leurs activités… la psyché humaine est comme celle des consommateurs du black friday… frénétique et aveugle à la raison, totalement hors sol.
    Evidemment, cela n’est que mon point de vue.


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

  2. Merci pour ces notes qui d’une certaine manière nous incitent a » En finir avec le jugement de Dieu » c’est a dire faire du sur place dans l’attente de la fin apocalyptique d’un système a bout de souffle….
    Hélas hélas il n’aura pas lieu ….et les événements qui accompagnent la mutation du monde surgissent au bon moment (belle dramaturgie) et s’enchaînent pour mieux nous enchaîner…en s’appuyant sur ce qui est le ressort de la vie a savoir le désir…
    et comme j’ai l’impression que tout est lié (décidément)je vous livre un merveilleux Méphistophélès
    (il a même le costume) qui nous rassure quant au futur et de notre vie prochaine avec le transhumanisme pour témoin.
    Ceux qui en détienne les clés sont du coté du bien nous dit-il les GAFTA sont bons …je vous le dis en vérité….
    Chouette
    dit l’araignée….

    Un grand moment d’intelligence artificielle.
    Faust en direct.


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    Aimé par 1 personne

  3. Le succès des cryptomonnaies s’explique parce que, au contraire, « tout le monde » (ceux qui sont dedans) pense qu’elles vont sortir de leur statut de niche pour se populariser à grande échelle. Sachant que la technologie sous-jacente, la blockchain, qui n’est pas réservée aux crypto-monnaies, se répands « partout » dans le monde de l’industrie. A la rigueur, les crypto-monnaies, ce n’est qu’un épi-phénomène de la blockchain. Bien sûr ce petit monde peut se tromper, mais en tout cas, ce n’est pas du tout un effet d’élitisme « moi seul comprends » qui est le moteur mais « j’ai compris un peu avant les autres ». C’est très différent.
    Il en va ainsi de toutes les technologies nouvelles de toute manière, Internet, que vous utilisez pour écrire votre blog était aussi une technologie de geeks à une époque, avant qu’elle ne se démocratise. Vous n’y comprenez rien en réalité à la manière dont il fonctionne comme 99.9% des gens, mais vous l’utilisez pourtant parce que tout le monde l’utilises et que ça fonctionne. Les crypto-monnaies, c’est exactement pareil. Un truc que seule une poignée comprends comment ça fonctionne sous le capot, mais que tout le monde va utiliser quand même pour les service rendu.


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s