Art de la guerre monétaire et économique

Du Constructivisme Mondialiste à la Gestion Paradoxale des Affaires : Comprendre Trump l’anti système !

Le monde global est un système, c’est à dire qu’il ne peut être compris que comme un tout.

Tout est interdépendant, tout s’emboite. C’est vrai dans tous les domaines et de façon évidente en matière économique et financière.

En économie les déficits des uns ont pour contrepartie les excédents des autres, par exemple et c’est ce que les Allemands refusent de comprendre: tout le monde ne peut faire comme eux ou alors il faut vendre aux martiens.

En matière financière, le monde tourne sur une monnaie de crédit et cette monnaie de crédit émise par le système bancaire et les marchés  repose sur les Treasuries Américains , c’est à dire sur les dettes du gouvernement US.

La globalisation a produit un système complexe, enchevétré dont on perçoit la logique dans le graphique ci dessous.

La Chine a un excédent sur les USA mais elle est en déficit sur le reste du monde, le ROW. Ce n’est pas de la juxtaposition, c’est de la logique organique, de la nécessité. La Chine n’est excédentaire que parce qu’elle a un surplus sur les USA. Toute son organisation économique, sociale et bancaire en dépend. C’est un système et il a sa logique.

Si l’excédent sur les  USA est amené à disparaître, ce dont je doute très très fortement, alors la position Chinoise vis à vis du Reste du Monde va changer également. Par exemple des importations qui servent à produire ce qui est exporté aux USA vont se réduire. La Chine va acheter moins aux Australiens et aux Japonais. C’est un exemple seulement.

Je doute que les excédents sur les Américains baissent ou que les déficits US chutent car ils sont surdéterminés par la macro économie américaine: les USA ont un déficit d’épargne, ils surconsomment  et les identités de la comptabilité nationale sont incontournables, l’insuffisance d’épargne se traduit par des déficits extérieurs.

Non seulement l’échange des marchandises est un système mais c’est un système qui est totalement mixé, tissé dans un autre système, le système financier.

On sait que les USA ne paient pas, ne soldent pas leur déficits , en échange ils émettent des morceaux de papier, des promesses, c’est à dire des dettes. Ces dettes sont la base des réserves monétaires de la Chine, de sa création monétaire et elles forment une pièce essentielle du puzzle financier mondial. Le recyclage des déficits américains a bien sur une incidence inflationniste sur les liquidités globales et également une influence sur le niveau des taux d’intérêt dans le monde.

Ce que je veux simplement suggérer c’est que Trump a une vision très partielle et très  mécanique, il n’intègre absolument pas la notion de système et d’interdépendance.

La gestion de ses prédécesseurs intégrait plus ou moins tout cela , avec la notion de responsabilité. Trump refuse de le faire. La politique de Yellen par exemple tenait compte de l’impact de la gestion de la Fed sur le ROW, on l’a vu en fin 2015 et début 2016. Bernanke également.

En fait le cœur du problème c’est le développement inégal du monde global: le monde s’est ouvert, interpénétré, il a eu tendance à se réaménager comme un tout, au dessus des frontières, bref il s’est mondialisé. Mais les régulations, les cultures, les lois, les structures, les ambitions sont en grande partie restées nationales ou régionales, enracinées, ce qui produit  au fil des évolutions une masse de plus en plus grande de contradictions et d’antagonismes. Le tout exacerbé par la crise de 2008 laquelle ne peut se résoudre, face à la rareté du surproduit,  que par la sélection de gagnants et de perdants.

Trump prétend résoudre les contradictions par la préeminence du National et du Centre, c’est America First, le monde lui, est positionné autrement , à l’inverse presque : pour tourner il a besoin de mondialiser plus, de banaliser, de faire rétrograder le National et donc faire encore rétrograder les Etats Unis.

D’une certaine façon, Trump dans la voie choisie par lui a besoin de scier la branche sur laquelle les USA sont assis , du moins dans le court terme , car ils souffriront autant que les autres du réaménagement systémique. Mais est-ce que sur le long terme ils seront assis sur un arbre au tronc plus fort, plus solide , c’est possible, mais pas assuré.

On comprend les chocs, on comprend la lutte à mort qui se dessine et selon nous n’en est qu’à ses débuts car Trump est de plus en plus ambitieux tous azimuts, il attaque sur tous les fronts, il bouscule et donc il se fait de plus en plus d’ennemis.

La mondialisation implique que certes les USA restent encore quelque temps au Centre, comme moyen de faire tourner le système mais qu’in fine ils deviennent un pays, une planète  comme les autres. Trump veut que le « système monde » continue de tourner autour du soleil américain.

La Chine a un surplus sur le Monde, mais sans ses exports vers les USA elle serait déficitaire. 

De Trump représentant de commerce à Macron triste comme la mort.

By Brunobertezautresmondesbrunobertez.com août 18, 2018

Un président qui tweete sa propre exubérance, et fait sa propre propagande réussit à modifier les perceptions économiques.

Trump a réussi a créer une véritable ambiance favorable à la croissance; les soft datas, c’est dire les opinions sont bien plus favorables avec lui, elles sont plus favorables que les hard datas, les statistiques dures.

Mais cela ne veut pas dire que tout le monde peut le faire, il faut pour cela un tempérament de vendeur, de représentant de commerce. Vous imaginez Macron réussir cela? Non,  Macron est le père fouettard culpabilisant, empêcheur de jouir , triste comme la mort, Macron, c’est tout le contraire. Macron, c’est comme ses sponsors, le Medef!

BRUNO BERTEZ

OK+++++++++++++++++++++++++++++++++++

EN BANDE SON : 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s