REBLOG

Le peuple est levé, Mondialistes ! Vous aurez du mal à tous nous tuer !

L’occident ? Tutto va bene, gracias. Et le matriarcat teutonique en prime. « On s’interroge : qui, excepté les esclaves, ont envie de vivre dans un tel monde ? »

Leur République en miettes… « Paupérisation programmée, immigration massive, réduction de la liberté d’expression, criminalisation des luttes sociales, c’est la réalité de leur république, pas de la nôtre. »

Le problème actuel est celui des multimilliardaires humanitaires et des technocrates gnostiques d’essence féministe. Elles ont pris le pouvoir après les guerres, ou avec la bourse et la technologie, et veulent reformater l’humanité, en particulier l’occidentale, plus évoluée, dans un sens gnostique (PC). Elles veulent un monde sans nous, i.e. sans pollueur, sans race, sans sexe, sans différences, un monde de robots et de rebuts sans futur. Et elles iront au bout si on ne les arrête.

Les riches ne paient plus d’impôts, mais ils inventent des taxes humanitaires et écolos : la révolte antifiscale en France expliquée aux vraiment moins nuls. –

NICOLAS BONNAL

nicolasbonnal.com

Voir l’article original

Catégories :REBLOG

Tagué:

2 réponses »

  1. Eurodolatre au lever, eurodolatre au coucher, leurs rêves, leurs pensées , leurs paroles jusqu’aux actes tout est conforme à leur croyance: l’Union Européenne c’est le Bien, le Vrai et le Juste… voilà la logique supérieure qui les conditionnent tous!! Eux, ils savent et nous les moutons devons suivre les bergers et les chiens de garde de veiller à ce que l’on ne s’égare pas de la logique-Système.
    Macron est un zélé du Système et tous sont « en marche » derrière lui car aucuns ne récuse l’idéologie perverse qui – pour justifier ses avancées scélérates, coût que coût- se camoufle derrière la peur millénariste de « fin du monde » pour justifier la soumission volontaire des peuples et du peuple français par excellence contagieuse. Ces zombis aux réflexes mécaniques, pavloviens, sont funestes et machiavéliques.
    On a choisi sciemment d’être les portes-drapeaux de la révolution verte mais cette révolution n’est pas verte, elle est celle des excuses marquées du sceau du tabou imposé par une oligarchie dont le capitalisme de connivence a poussé sa logique jusqu’aux murs de ses contradictions internes. La chute tendancielle du taux de profit incite à toutes les tactiques de spoliation et le peuple conditionné de devoir à accepter les fake-news du GIEC qui ne sont que des artifices, des simulacres de projections apocalyptiques qui n’ont qu’un but: prendre l’argent là ou il est, dans la poche des gens!.
    « La marche pour le climat » c’est la marche au précipice, en rang d’oignon avec la conviction du lemming qui croit bien faire alors même que la France n’a pas à se sentir coupable, les chiffres prouvent la part infinitésimale de notre responsabilité dans un réchauffement climatique que l’on dit « anthropique » alors même que le tableau de référence qui combine la hausse des températures et du CO2 dévoile la hausse des températures PRECEDENT celle du CO2… Nos maîtres sont des alchimistes, des illusionnistes et des gourous de secte; ils ont imprimé dans la tète des gens la culpabilité et ils attendent de nous la flagellation volontaire pour la rémission de nos péchés consuméristes.
    La croissance économique est un non-sens logique dans un milieu fini, mais la connerie s’affranchit aisément de la gravité pour pouvoir monter au ciel, elle qui prend appuis sur les tètes naïves de nos concitoyens… mais les lois de la gravitation sont des lois de physique et le capitalisme des ploutocrates est en train de buter sur celles-ci d’ou ce besoin survivaliste et jusqu’au-boutiste pour nous détrousser et accepter la pénitence qu’ils nous infligent.
    Le sacrifice qui nous est demandé derrière tous les mensonges de l’état, des médias, de la société civile… c’est d’accepter, sans broncher, plus encore notre spoliation, l’avilissement avec notre consentement obligé car la chape d’un tabou repose sur notre capacité à critiquer le climatisme ambiant.. cette religion post-moderne et millénariste que personne n’ose contester sinon gare à vous, vous seriez un paria négationniste, un nazi ou que sais-je… Critiquer la taxe carbone vous fait entrer dans le point Godwin ou tout argument de votre part est déjà une action hérétique et la même chose si vous mentionnez le FREXIT.
    Ouvrons les frontières!!… pour accepter toute la misère du monde et distribuons encore un peu plus le peu que l’on a au nom de la fraternité des miséreux. La misère, chez nous, convergera un jour avec celle constatée dans le tiers-monde, de cette manière on pourra se sentir tous égaux et on sera libre de faire les poubelles et de fermer nos gueules.C’est un bon moyen de devenir végan il reste des îlots de pelouse dans les parcs et le biocarburant rendra plus coûteux les légumes de Monsanto (qui ont besoins de pétrole au passage).
    Le monde occidental est en perdition, mais ici et là, des gens conscients tentent d’éveiller leurs congénères pour les sortir de la secte des idées mortifères dans lesquelles on les a enfermées depuis des années… des années de plomb qui ont lesté toute démarche critique et émancipatrice.
    Le Système a verrouillé les esprits, dirigé les regards vers les doigts tendus des zombis du Système pour masquer l’évidence de la lune. Ou que je regarde, chacun critique les effets dont tous semblent ignorer les causes, pourtant ici et là des visionnaires rappellent les liens, leurs chaines, qui font les esclaves et tous de se plaindre du boulet qu’ils traînent… Triste époque ou les boulets voilent les chaines.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s