Aristote contre Platon

Renaud Camus : « la négation du grand remplacement est le négationnisme moderne »

© Un grand graphiste gramsciste grandiose

Renaud Camus jouit désormais d’une renommée mondiale parfaitement imméritée. Celui qui a sculpté l’expression « Grand remplacement » mais prône « l’innocence » est effaré par la stupidité des commentaires journalistiques qui confondent tout. La violence croissante réalise ses prophéties. Personne depuis Jean Raspail n’a été aussi déçu d’avoir eu raison.

Quelle réflexion vous inspire le fait que l’on vous tienne pour responsable de la fusillade de Christchurch en Nouvelle-Zélande ?

D’abord je suis accablé par l’événement lui-même, qui est une catastrophe épouvantable, et je suis de tout cœur avec les victimes. En plus de ce grand désastre, il y a pour moi une petite catastrophe personnelle : il est accablant de voir ramener à soi pareille tragédie.

Elle est évidemment le contraire de tout ce que j’ai pu écrire, puisque le concept central de mes réflexions politiques, c’est l’in-nocence, c’est-çà-dire la nonnocence, la non-nuisance, l’exigence de ne pas nuire et donc d’éviter autant que possible la violence, surtout contre les innocents.

C’est précisément une des raisons de mon opposition farouche au Grand Remplacement : la conviction que les sociétés multiculturelles et pluri-ethniques sont fatalement porteuses de violence, de nocence petite et grande, de méfiance généralisée. D’autre part, je trouve bien sûr d’une rare malhonnêteté ceux qui m’accablent aujourd’hui alors que les mêmes, hier, n’avaient pas de mots assez forts pour écarter l’amalgame, comme ils disaient, quand il s’agissait d’attentats perpétrés par les islamistes.

Le Bataclan ou Nice n’avaient selon eux rien à voir avec le Coran, qui pourtant appelle incessamment à tuer les chrétiens et les juifs; en revanche, Christchurch, à les en croire, a tout à voir avec moi, qui non seulement n’ai jamais appelé à la moindre violence mais l’écarte expressément à chaque page.

Le Monde a justement publié un papier où il est écrit que le procédé du terroriste vous est fort semblable « hormis la violence ». Qu’est-ce que cela vous inspire ?

Du dégoût devant ces assimilations honteuses. Le tueur ne me nomme nulle part et ne m’a certainement jamais lu. Il a séjourné en France, ce qui est bien assez, hélas, pour s’emplir la tête de l’idée de Grand Remplacement; et les carnages dont notre pays a été le théâtre sont une source d’inspiration et de réplique autrement plus vraisemblable, pour ses actes, que mes livres.

Mais rares sont ceux qui m’ont lu. Seul Jean-Yves Camus a attesté de ma nonviolence, et il a honnêtement rectifié nombre d’erreurs à mon sujet, même si lui-même en commet une petite, en me donnant pour souverainiste, ce que je n’ai jamais été.

Comment vous est venue cette idée de nommer et de décrire le Grand Remplacement ?

C’est un long cheminement. Mais de toute façon, quoiqu’on veuille, on ne peut pas ne pas ressentir le changement de peuple, à l’œil, au regard, au pas. Il y a eu cependant un déclic, à la fin du siècle dernier: j’écrivais alors un livre sur le département de l’Hérault, une commande du Conseil général: et les villages millénaires que je visitais sur le littoral languedocien semblaient déjà avoir totalement changé de population.

On voyait des femmes voilées apparaître à des fenêtres romanes, ou se presser autour de fontaines gothiques. Et certes j’étais très habitué, comme tout le monde, à la nouvelle population des banlieues des grandes villes, des « cités », des « quartiers ». Mais la retrouver chez elle, comme un bernard-l’hermite, au cœur de villages vieux comme Charlemagne, c’était une tout autre expérience, assez traumatisante.

Pour couper enfin court à tous les contre-sens ou à tous les mensonges sur le sujet, qu’est-ce que le Grand Remplacement sous votre plume ?

D’abord ce n’est pas une théorie, je ne suis pas un intellectuel. Plût au ciel que ce ne fût qu’une « théorie », ou un « slogan d’intellectuel », comme dit M. Bardella. C’est un syntagme, un simple nom, comme la Guerre de Cent Ans, la Fronde ou la Révolution française, pour une période de l’histoire et son phénomène le plus marquant.

« Le monde du remplacisme global, cette GPA généralisée, reflète une conception désespérante de l’homme: désoriginé, dénaturalisé, déculturé, infiniment remplaçable, condamné à un présent perpétuel, échangeable à merci, comme un produit autoproduit qui s’achèterait lui-même, indéfiniment. » Renaud Camus

Du phénomène en question je ne saurais donner de définition mais j’en puis offrir des synonymes, plus ou moins approximatifs comme le sont toujours les synonymes: immigration de masse, submersion migratoire, changement de peuple et de civilisation, islamisation, africanisation, et enfin, le moins modéré, que j’emprunte à Aimé Césaire – lequel en usait dans un autre contexte, certes – génocide par substitution.

En quoi ce processus serait-il forcément mauvais ?

En ceci d’abord que toutes les cohabitations culturelles ou de civilisations différentes ont toujours très mal tourné, soit dans le bain de sang, soit dans la soumission d’une des parties. Un des avantages de l’âge, c’est qu’on peut affirmer que c’était mieux avant, les gens ne peuvent pas vous répliquer que vous n’en savez rien : on y était.

Et je puis vous assurer que la vie était plus douce et plus civilisée il y a cinquante ans, quand nous étions un peuple avec son territoire : il y avait moins d’agressivité dans l’air et de violence prête à sourdre, on avait moins le sentiment de devoir sans cesse se méfier, les femmes étaient plus libres, les villes étaient plus belles et plus propres, le bidonville global n’avait pas commencé de s’étendre.

Mais surtout, surtout, le monde du remplacisme global, cette GPA généralisée, reflète une conception désespérante de l’homme : désoriginé, dénaturalisé, déculturé, infiniment remplaçable, condamné à un présent perpétuel, échangeable à merci, comme un produit autoproduit qui s’achèterait lui-même, indéfiniment.

À ce sujet, vous parlez de « Matière Humaine Indifférenciée (MHI) ». Qu’est-ce que cela signifie ?

Cela signifie que l’homme est réduit au triple statut de producteur, de consommateur et de produit: une pâte normalisée, standardisée, de composition chimique un peu douteuse, étalable n’importe comment n’importe où — je parle assez volontiers aussi de Nutella humain.

Je suis horrifié par ce que colportent les journaux depuis quelques jours, et jusqu’au Times of Israel, un pays pourtant ami: ce qu’ils appellent la « théorie » du Grand Remplacement aurait une origine nazie, ou néo-nazie ! C’est la dernière invention de « la Clique ». J’ai consulté mes avocats, nous allons porter plainte pour diffamation.

Mais les gens qui colportent ces énormités imbéciles ont moins tort qu’ils ne le croient euxmêmes: car si la prétendue « théorie » du Grand Remplacement n’a rien à voir avec le nazisme, et pour cause, ni avec le moindre totalitarisme, le Grand Remplacement lui-même, la chose, et surtout ce que j’appelle le remplacisme global, le principe, l’idéologie, me semblent bel et bien relever de la même histoire que le nazisme : celle de la déshumanisation de l’homme, de son industrialisation post-industrielle.

© Image Nicolas Pinet et texte Louis Lecomte pour L’Incorrect

Je ne dirais pas que le remplacisme global est le fils ou l’héritier du nazisme, il est plutôt son neveu. Sans vouloir en rien contester, il va sans dire, le caractère unique de la Shoah, il faut bien voir que c’est le même principe concentrationnaire, si bien entrevu et dénoncé par Bernanos, qui donne ici les camps et là le bidonville global.

Le nazisme et le remplacisme global appartiennent à la même généalogie, issue de la Révolution industrielle, et dont les figures-clefs sont Frederick Taylor et Henry Ford autant qu’Hitler. Le remplacisme global, cinématographiquement, c’est Métropolis + Les Temps modernes + Soleil vert.

Vous avez dit que vous n’étiez pas souverainiste. Êtes-vous européen, et qu’est-ce que cela signifie ?

Je me sens en effet très européen. Notre civilisation c’est l’Europe, Schumann et Leopardi autant que Berlioz ou Marivaux, Titien autant et plus que Toussaint Dubreuil. Et s’il y a selon moi une frontière à défendre, c’est celle de l’Europe, aux anciens parapets. Traumatisée par ses crimes autant que par ses malheurs, l’Europe, après la Seconde Guerre mondiale, a voulu descendre de l’histoire, la quitter, plonger sa tête dans le sable.

Elle est allée jusqu’à confier à d’autres le soin de la défendre. Comment s’étonner dans ces conditions qu’elle se laisse envahir, soumettre, quotidiennement humilier? Elle doit à présent rentrer dans l’histoire, c’est-à-dire s’assumer comme puissance entre les autres puissances.

Mais peut-on dire que les États-Unis par exemple résistent mieux au Grand Remplacement ?

Non. Les Anglo-Saxons qui ont construit le pays y sont déjà minoritaires probablement, ou le seront demain. La grande puissance atlantique devient surtout une puissance « pacifique », si j’ose dire, et le meneur de jeu de l’Occident moderne pourrait bien n’être plus demain, s’il n’y veille, que le pays le plus riche du Tiers-Monde, ou le moins pauvre.

Mais son histoire est autre : le remplacisme en est le péché originel, puisque la nation s’est bâtie sur le Grand Remplacement des Indiens — pour ne pas dire leur génocide. C’est la vengeance de Sitting Bull.

Y a-t-il une solution à ce processus de Grand remplacement ?

Il y en a une seule, et c’est celle que nous préconisons, Karim Ouchikh et moi, au sein de la liste que nous essayons de monter pour les élections européennes, « La Ligne claire ». Cette solution unique c’est la remigration. Aucune occupation n’a jamais pris fin sans le départ de l’occupant. Aucune colonisation n’a jamais cessé sans que le colon rentre chez lui.

L’Europe est aujourd’hui cent fois plus colonisée par l’Afrique, plus gravement, plus profondément, car démographiquement, qu’elle ne l’a jamais colonisée elle-même. Les déplacements de populations de l’actuelle colonisation Sud-Nord sont cent fois plus importants que ceux de la vieille colonisation Nord-Sud. Or cette colonisation démographique sape l’être même de notre civilisation.

« Tout est faux dans le remplacisme global: c’est ce que j’appelle le “faussel”, le “réel faux”, le réel inversé. Le mensonge fondateur, pilier de tous les autres, étant naturellement la négation du Grand Remplacement, qui est pour moi le négationnisme moderne. » Renaud Camus

Il faut à présent en finir, une bonne fois, avec l’ère des colonisations de l’histoire de l’humanité. Les Algériens sont nos maîtres: ce sont eux qui ont inventé la remigration. La valise ou le cercueil, disaient-ils gracieusement. Pour notre part, et pour bien montrer les différences de civilisation, nous pratiquerons la remigration pacifique et sereine : au pire la valise ou le caddie, ou la valise ou le sac de voyage.

Les mêmes qui prétendent que la remigration est impossible affirment sans ciller qu’il faudrait quarante millions d’immigrés nouveaux, quand ce n’est pas deux cents millions. Pourquoi ce qui serait tout à fait possible dans un sens, sur des rafiots pneumatiques, ne le serait pas dans l’autre, avec les bons vaisseaux et les avions d’États de droit? Un charter qui décolle, c’est une prison qui ferme.

Vous êtes devenu paradoxalement un écrivain ostracisé par le monde éditorial et médiatique d’un côté, et une « star » mondiale de l’autre côté, pour vos formules sur le Grand Remplacement. Étonnant, non ?

Disons qu’à titre personnel être ostracisé me va probablement moins mal qu’à d’autres. Je n’ai pas de besoins sociaux. Quand la vie médiatique et littéraire c’est « On n’est pas couché », convenez qu’en être banni est moins humiliant qu’aux temps de l’hôtel de Rambouillet, de Mme du Deffand ou de l’Abbaye-aux-Bois.

Le seul aspect fâcheux de la situation, c’est que je ne peux pas répondre quand « la Clique », assurée de n’être pas contredite, puisque je suis interdit de parole, se permet de raconter sur moi tout et n’importe quoi.

De plus personne ou presque ne m’a lu, parmi les discoureurs, ce qui autorise les généalogies les plus absurdes. Barrès ça va, je l’aimais à quinze ans, encore que ce ne fût pas pour son œuvre politique. René Binet, j’ai découvert son existence hier.

Mais votre public a dû s’élargir ces dernières années ?

Pas du tout. Bien au contraire. Je n’ai plus d’éditeur et suis banni de toutes les librairies. Je suis l’homme invisible. Les gens ne songent pas à aller chercher mes livres sur Amazon, où ils sont pourtant bien faciles à obtenir. D’ailleurs la plupart des lecteurs potentiels ne savent même pas que Le Grand Remplacement est d’abord un livre (de même que Le Petit…).

Parmi les attaques dont je fais l’objet, une des plus basses et des plus révélatrices du mode de penser de ceux qui la formulent, c’est celle selon laquelle le changement de peuple serait mon « fonds de commerce ». Je ne souhaite à personne un tel fonds de commerce.

Avez-vous un espoir politique ?

Il y a une chance sur un million. L’adversaire est partout, et il tient toutes les issues. On ne peut s’en sortir qu’en utilisant sa force à lui, comme au judo. Voyez Amazon, que je mentionnais à l’instant, ou Twitter, ou Facebook. C’est chevaucher le dragon. Mais il faut tout tenter. On ne peut pas ne rien faire. Un miracle peut arriver, qui sait ? Je garde l’espérance.

Nous avons quatre modèles: la lutte des peuples pour le droit à disposer d’eux-mêmes, la Grèce, la Hongrie, la Pologne, le Risorgimento, au XIXe siècle (et certes la Reconquista, plus loin dans le temps) ; la Résistance, lors de la précédente Occupation ; les différents combats pour la décolonisation, Gandhi, Fanon, Ben Bella ; et les dissidents soviétiques.

 

Renaud Camus@RenaudCamus

Le génocide par substitution, crime contre l’humanité du XXIe siècle.

Temps à venir ن@Tempsavenir

Une journaliste de Slate souhaite « tuer » symboliquement la Parisienne blanche et bourgeoise pour la remplacer par la Parisienne « issue de la diversité » http://www.fdesouche.com/1187001-une-journaliste-de-slate-souhaite-tuer-symboliquement-la-parisienne-blanche-et-bourgeoise-pour-la-remplacer-par-la-parisienne-issue-de-la-diversite … via @f_desouche

Ceux-là sont ceux qui nous ressemblent le plus, à la fois, et ceux qui donnent le plus d’espérance. Ils étaient aussi seuls que nous, aussi désarmés, aussi calomniés et traînés dans la boue. Et pourtant ils ont fait tomber un énorme système. Comme le système soviétique, le système que nous affrontons est entièrement bâti sur le mensonge.

Tout est faux dans le remplacisme global: c’est ce que j’appelle le faussel, le réel faux, le réel inversé. Le mensonge fondateur, pilier de tous les autres, étant naturellement la négation du Grand Remplacement, qui est pour moi le négationnisme moderne.

Mais quand tout est mensonge, de tels systèmes peuvent s’effondrer d’un coup, en quelques jours ou quelques mois, on l’a bien vu avec l’univers soviétique : il suffit qu’un enfant retire son doigt de la digue, ou déclare en son innocence que le roi est nu.

Propos recueillis par Jacques de Guillebon

https://lincorrect.org/renaud-camus-la-negation-du-grand-remplacement-est-le-negationnisme-moderne/

EN BANDE SON : 

15 réponses »

  1. drôle de texte reçu il y a 2 ou 3 mois compilé avec d’autres, en vrac
    Voilà une situation qui ne fait que dégénérer, mais vous pouvez toujours envoyer vos jeunes pour le constater !
    Objet : Fwd: TR: L’armée et les JFOM . . . . . .
    « PERSONNE NE LE SAIT » TOUT SIMPLEMENT ATTERRANT !
    Chirac a eu raison de supprimer le service militaire mais il aurait du en donner la raison.
    Et Macron qui veut le réinstaurer, ou c’est un naïf ou un idiot utile de l’islam.
    Comme disait Simone de Beauvoir « le principal fléau de l’humanité n’est pas l’ignorance mais le refus de savoir ».
    Pourtant l’ancien roi du Maroc, Hassan ll nous avait averti.
    C’est un Général qui l’a écrit ! ! !
    IL NE FAUT SURTOUT PAS LE DIRE ! ! !
    CELA RESTE UN SECRET GOUVERNEMENTAL.
    Chirac a supprimé le service militaire car, avec des beurs en grand nombre, l’armée n’aurait pas été gérable.
    A cela il faut ajouter qu’avec la parité il aurait fallu que tous les jeunes fassent le service : hommes et femmes ce qui n’aurait pas été supportable par les populations maghrébines qui n’auraient pas voulu de filles sous l’uniforme, surtout un uniforme français!
    Officiellement, personne ne sait pourquoi le service militaire a été supprimé : personne ne l’avait demandé.
    Un référendum aurait été le bienvenu.
    – Aucune explication n’a été donnée aux Français!
    Aujourd’hui la situation dans les armées commence à se dégrader sérieusement.
    Et s’il y avait un conflit entre la France et l’Algérie ?
    Aïcha, attirée par l’armée, ne s’imagine pas faire la guerre contre les siens :
    « Dans ma tête, je suis algérienne, je ne me sens pas française. Pour moi, l’armée c’est pas le fait de se lever pour une nation, c’est découvrir un métier ».
    Un rapport du Ministère de la Défense de janvier 2007 invoque  » l’attitude intransigeante et revendicative tournant à la provocation » des JFOM ( jeunes Français d’origine maghrébine ) et de « la sur-délinquance au sein même de leur régiment ».
    Un jeune officier parachutiste raconte que, dans son unité, les JFOM ( jeunes Français d’origine maghrébine, dans le langage militaire ) passent leurs journées au foyer à boire de la bière en regardant des films et qu’à la moindre réflexion, ils adressent au chef de corps un rapport dénonçant le racisme de l’officier qui, convoqué par le colonel, est obligé de revenir sur la sanction.
    A Saint-Cyr, on envisage la mise en place d’un système inspiré de celui de Sciences-Po et de ses conventions avec des lycées de zones d’éducation prioritaires.
    « L’objectif c’est de pouvoir appeler un jour le général Ben Babrouf ou le colonel Mohamed ».
    État major.html (source)
    Dans la Marine, les officiers n’oublieront pas de si tôt la mutinerie de 1999 à bord du porte-avions Charles de Gaulle.
    Une soixantaine d’engagés volontaires, tous de parents maghrébins, avaient pris en otage leur officier.
    Après s’être retranchés 2 jours dans la cafétéria du porte-avions, ils avaient dû être délogés par un commando de fusiliers-marins.
    Ces «beurs» réagissaient contre une punition collective infligée à la suite d’une rébellion survenue lors d’une mission au large de la Yougoslavie, au cours de laquelle les Super-Etendards avaient effectué des frappes sur le Kossovo considéré par les recrues musulmanes comme un sanctuaire islamique . . .
    Les jeunes « Français » d’origine maghrébine commettent 3,5 fois plus de désertions, 6 fois plus de refus d’obéissance,
    6 fois plus d’outrages à supérieurs et 8 fois plus d’insoumission.
    L’aumônier musulman en chef des armées françaises prépare l’organisation du prochain pèlerinage à La Mecque pour une quarantaine de soldats et une équipe d’aumôniers. Le projet lui tient particulièrement à cœur.
    Vive la Nouvelle France ! ! ! ( PAUVRE FRANCE . . . )

    J'aime

    • @Zelecton
      Je confirme à 100% vos propos, j’étais d’active à l’époque, les problématiques de « multiculturalisme », de double ou triple allégeance et de comportements de la diversité étaient déjà ingérables. C’était la charnière 1980-1990 déjà …
      J’en ai déjà parlé sur le blog du Lupus ..

      Aimé par 1 personne

      • Je me souviens d’une époque où aucun étranger ou bien d’origine étrangère ne pouvait prétendre à un emploi dans la fonction publique sauf cas vraiment exceptionnels et après enquête (voisinage, courriers, voyages … tout ceci sérieusement) ou encore des scientifiques d’excellence !

        J'aime

        • « Je me souviens d’une époque où aucun étranger ou bien d’origine étrangère ne pouvait prétendre à un emploi dans la fonction publique »
          *
          Oui mais ça c’était avant, avant la réductio ad H à toutes les sauces, désormais quoi que vous disiez, quoi que vous démontriez même documents à l’appui cela vous mènera directement aux H les plus sombres.
          C’est comme ça depuis des décennies, du coup je retourne lire Anne Kling sur « les révolutionnaires » 😉

          Aimé par 1 personne

  2. Le grand remplacement n’est pas prêt de s’arrêter.
    C’est une question de rapport de force. Les gauchistes, qui promeuvent le grand remplacement, joue de l’arme de l’exclusion sociale. Si vous êtes soupçonné d’être rétif, vous êtes simplement exclus du jeu, vous perdez votre boulot, vos amis, votre famille, votre vie. Et ça, c’est insupportable pour un humain « normal ».
    Mais on pourrait se demander pourquoi ça ne fonctionne pas dans l’autre sens. Pourquoi les anti-remplacistes ne pourraient-ils pas eux aussi exclure les gauchistes socialement ?
    Tout bêtement parce qu’ils ne sont pas au pouvoir (je ne parle pas du pouvoir politique mais économique). Les remplacistes font partie d’academia (cf Todd), l’élite intellectuelle, celle qui a fait des études supérieures, qui détient les rennes de la technologie.
    A priori, même si l’anti-remplacisme monte chez le populo, il est encore loin d’atteindre les couches intellectuelles de la société. Du moins pour ma part, je ne vois pas d’inflexion depuis la ou je suis.
    Et ça peut se comprendre : les élites éduquées côtoies (en dehors de leur dealer) elles aussi des élites éduquées importées, et la cohabitation se passe plutôt bien en général. Donc pour elles, les beaufs et le populo qui se plaint de ses voisins mamadou et mohamed n’est qu’un raciste, puisque pour elles tout va bien. Et ça va bien pour 2 raisons : elle côtoie non seulement des immigrés mieux éduqués, mais aussi en moins grand nombre, et c’est facteur essentiel, le nombre, qui modifie le comportement des gens quand leur proportion change.

    Bref, pour l’instant, les élites ne vont pas ouvrir les yeux, et quand elle le feront, c’est parce qu’il sera trop tard, si mon analyse est correcte.

    Aimé par 1 personne

    • Vous savez si le système se défend avec autant de véhémence contre l’inéducable c’est qu’il est en train d’imploser sous les coups de boutoir d’une immigration volontairement non gérée et ironie du sort l’implosion se fait sur des secteurs ou le marxisme culturel est le plus présent et implanté : l’éducation et le médico social. Des ONG et Asso subventionnées en grève et qui reprochent au gouvernement de ne rien faire, franchement faut le voir et l’entendre pour le croire ! En plus tout ceci va se télescoper avec la montée du grand age ou rien n’a été prévu ou mème penser en termes de gestion, d’accompagnement ou de structure …Résultats des courses : les migrants campent, les vieux sont dans des mouroirs infames nommés EHPAD et les fous sont en liberté faute de soins.

      Le système ils tournent en France avec les classes moyennes, le jour ou elles s’arrêteront et pas seulement le Samedi…Quant aux Élites en place on connait leur agenda : pouvoir jouir, jouir et encore jouir et faire tirer les flics de la pensée ou pas sur tout ce qui bouge ou pourrait bouger ! Des flics souvent déguisés en journalistes et qui s’en donnent à cœur joie !

      Aimé par 1 personne

  3. L’OIM « croit fermement que les migrations organisées, s’effectuant dans des conditions décentes, profitent à la fois aux migrants et à la société tout entière ». Sa mission est d’agir avec ses partenaires de la communauté internationale en vue de :
    *
    -contribuer à relever concrètement les défis croissants que pose la gestion des flux migratoires,
    -favoriser la compréhension des questions de migration,
    -promouvoir le développement économique et social à travers les migrations, et
    -œuvrer au respect de la dignité humaine et au bien-être des migrants.
    *
    Pour son directeur général William Lacy Swing, « la migration est inévitable, nécessaire et souhaitable »
    *
    Plateformes Françaises de migration en Afrique Macron n’a rien inventé :
    -« Dans le cadre d’une politique plus générale d’externalisation de l’asile, le Maroc a signé en février 2005 un accord de siège avec l’OIM, lui autorisant à instaurer une représentation dans le pays et qui vise à « apporter une contribution efficace à la gestion des questions migratoires au royaume du Maroc »
    *
    Toujours en lien avec le dogme religieux du réchauffisme :
    -« En juin 2009, l’OIM a publié un rapport qui affirme que les bouleversements climatiques vécus au xxie siècle amèneront des centaines de millions de personnes à se déplacer vers des lieux plus sécuritaires, occasionnant des problèmes massifs dans les régions « hôtes » »
    *
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_internationale_pour_les_migrations
    *
    Est-ce que qui que ce soit a voté pour l’ONU, ses représentants, ses directives ?
    Par conséquent la démocratie est une vaste blague dont aucun politicien honnête ne devrait plus jamais parler… (sinon pour nos proposer de soumettre les directives de l’ONU à référendum ..^^)
    *
    Le cœur du mondialisme c’est l’ONU, c’est pour cela qu’on nous jette des miettes et qu’on nous parle du Bilderberg …

    J'aime

  4. « La négation du grand remplacement est le négationnisme moderne  » je m’égare le néga-sionisme moderne?
    J’ai mauvais esprit pourquoi faudrait -il que le sacrifice de 6 millions d’individus retombent sur nos têtes blondes?
    je suis un enfoiré!
    Je pense mal
    je panse mes plaies
    Je m’égare
    j’ai du mal a voir placardé dans les gares la déclaration des droits de l’homme et du citoyen au milieu d’une foule africaine et maghrébine
    Je pense Mal
    « bénissez moi mon père parce que j’ai pêché »
    j’imagine que c’est contre moi…………………. ils ont des droits moi pas.
    A la volée je suis le voleur de leur vies!
    « Le poisson pourri par la tête »
    L’invasion est rentrée par l’Allemagne:forcément coupable!
    Comment au nom du sang juif versé on va nous supprimer?
    Je pose la question?????????????
    En Allemagne les Juifs ne pouvaient pas imaginer qu’ils seraient exterminés
    Ils disaient…. même Freud… » je suis un Allemand » comme tous les juifs Européens!
    Freud qui n’était pas a première vue un imbécile, ne croyait pas au danger même après l’arrestation de sa fille Anna!
    Il a fallu l’intervention de la princesse Bonaparte (son nom sa fortune ) pour l’extraire de l’horreur
    La Tortue Fabienne trotte dans mon esprit
    Animus corpus spiritus
    Sommes nous dans cette situation?
    Oui je réponds oui
    A nous de faire le parallèle
    Quelles soient les intentions du tas fumiers qui nous dirigent se penser au final comme des juifs a la vielle de l’abattoir.Est le solution..!
    Comme des juifs………. et non pas contre eux!
    Les personnes ne sont pas en causes
    Les juifs comme les autres eurent
    a en subir les effets.
    Comment dire de ne pas s’égarer dans le labyrinthe des méandres de la pensée des idiots
    des 3 millions ?milliards ? de connards aux bas mot qui reproduisent a l’envie selon leurs désirs de frustrés le leitmotiv de la résolution des problèmes en une seule équation la théorie du complot juif!
    Connards aux nom des connards je vous dis ou que vous soyez vous êtes une insulte a l’intelligence!

    Aux noms des Morts
    Examinons avec calme notre situation
    Prenons individuellement les choix qui nous préserverons….. rendons hommage a ceux qui sont sur le terrain……… perso je n’y vais pas (j’ai honte) je n’ai pas le courage minimal de perdre un oeil J’écris ..j’espère que mes écrits porteront leurs fruits!
    A l’envie
    A la vie
    !!!!!!!!!!!!
    Je vous salut!

    J'aime

  5. L’émigration volontaire ? soit ce sont les déchets qu’on nous enverrait, soit les élites et ça je n’y crois pas, donc . . . ou Merkel le savait ou c’est une imbécile !
    . . .

    J'aime

    • Il est certain qu’accord ou pas accord certains pays vident leurs prisons en direction de l’Europe et y voient là un moyen de réduire leur dépense publique à nos frais…Avec l’ouverture des frontières à tout va c’est une boite à Pandore qui nous avons ouvert dont les conséquences seront en termes de dommages incalculables…Le monde n’est pas fait que de bisounours et quand on connait la violence de certaines mafias d’importation !

      Aimé par 1 personne

  6. Croire à une « RE-Migration » est une UTOPIE absolue , même si elle part d’une volonté angélique de bon sens .
    Croyez vous sincèrement qu’après avoir gouté à la climatisation, au jacuzzi, à la sécurité sociale, à la généreuse CAF, au regroupement familial, au tout gratuit pour les smalas, au financement par l’État de la méga-reproduction ethnique tout azimut, de la polygamie et des familles de 25 enfants minimum, aux généreuses subventions en tout genre, y compris pour les mosquées payées par les « Cons-Tribuables » de même que pour l’intégrisme, au fait d’être considérés comme prioritaires partout devant les blancs, à la « discrimination positive » à l’embauche, et aux attirantes jeunes femmes blanches, que ces gens là vont accepter de retourner bien gentiment dans leur Quart-Monde ???? Sincèrement ????
    C’est « im-po-ssi-ble » !!! Ils préféreront prendre les armes et finir de conquérir le Pays et l’Europe plutôt que de repartir dans leurs taudis et leurs bidonvilles d’Afrique ou du continent Arabe.
    Pire, comme en Bosnie des Djihadistes monteront des pays du sud afin de venir prêter main forte à leurs frères de religion qui se battront en Europe.
    Le plus Pire, qui est discret mais dont le réveil sera très brutal pour les bisounours, est que ces gens là déjà majoritaires en nombres dans plusieurs banlieues et bientot dans tout le pays,
    vont présenter des candidats musulmans à toutes les élections, et que ces candidats musulmans seront élus à la majorité absolue dès le 1er tour partout ils ils se présenteront, car l’imam du coin donnera ordre de voter d’une seule voix pour les candidat musulman en vue, et de plus celà leur permettra d’imposer localement la « Loi Coranique », la préférence musulmane, et même pire de demander une « Partition du Pays » !!!!

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s