Douce France

Europe : Eglises Vandalisées, Conchiées et Incendiées « Tous les Jours »

5 réponses »

  1. J’ai beaucoup de mal à croire aux « Coïncidences Troublantes » qui n’existent pas en réalité, et sont la partie émergées d’une planification sciemment préméditée et calculée…
    Notre-Dame de Paris brule « comme par hasard » précisément le 1er jour de la « Semaine Sainte » qui conduit les Chrétiens jusqu’à Pâques et la Résurrection…
    Et elle a flambée sans qu’on ne sache vraiment pourquoi… et soyez « surs » qu’on ne saura jamais la Vérité, elle sera occultée ipso facto,
    mais ça a flambé et monstrueusement flambé et Très (Trop…) rapidement, donnant ainsi un coup de poignard cinglant dans l’Affectif profond des Chrétiens….
    La « presstituée aux ordres » qui cache systématiquement les actes de vandalismes d’églises et semble t il aussi récemment de basiliques…va nous jouer le jeu de la reconstruction joyeuse après un banal accident, et en nous disant que « même les musulmans qui sont tous bons et charitables » donnent et mettent la main au portefeuille…….
    Sachez bien si vous regardez ce qui a lieu au moyen-orient comme actes de persécutions contre les chrétiens, qu’hélas tout celà a de forte chance de continuer ici chez nous en France,
    et nous n’entendrons jamais parler de coupables barbus pris la main dans le sac ou arrêtés ou sinon ils seront taxés de « psychopathes » (même par le ministre de l’intérieur… )
    Pourtant en 2016, 2 femmes voilées avaient été arrêtées devant Notre-Dame de Paris, sortant tout juste d’une vieille Clio qu’elles venaient juste de garer devant la Cathédrale, et qui était bourrée de bombonnes de gaz reliées à un détonateur, censé être amorcé à distance,
    « Déjà » en 2016…
    Je crois, contrairement à la thèse d’un « accident trivial », qui n’a jamais existé auparavant ni à ce niveau là ni avec cette ampleur, que nous sommes en train de vivre le début d’une « Sape » profonde et durable, visant à provoquer un état de choc récurrent dans l’inconscient collectif des français chrétiens, et à les amener au final à se résigner face à l’ampleur du travail à effectuer pour contrer tout ce laminage…
    En effet il est facile de trouver sur internet les déclarations des responsables de l’UNEF qui disent, je cite :
    « Je m’en fiche de Notre-Dame de Paris, car je m’en fiche de l’Histoire de France
    Les gens ils vont pleurer pour des bouts de bois, wallah vous aimez trop l’identité française alors qu’on s’en balek objectivement c’est votre délire de petits blancs »
    (Rappelons au passage que la Présidente de l’UNEF porte aussi le Tchador …)
    D’autres monuments ou bâtiments symboliques vont surement flamber dans les mois et années qui viennent. C’est notre identité Française, Notre Histoire, Notre Culture, Notre Âme collective, celle de Notre Peuple, de Notre Vécu, qu’ils veulent effacer avant de nous effacer nous aussi définitivement ensuite s’ils le peuvent …

    J'aime

  2. Sous Notre Dame il y a le temple d’Isis.Toutes les cathédrales églises chapelles sont construites sur des temples paien.
    Nos cathédrales furent construites par les compagnons maçons suivant les règles de l’Alchimie.
    Les emplacement n’étaient pas choisit au hasard.
    Je comprends les pleurs de Quasimodo il ne reverra plus la belle Esméralda
    Son Émeraude (pas par hasard si Victor Hugo lui a donné ce prénom)
    En référence a la Table d’Émeraude.
    Le Grand Oeuvre D’Hermés Trismégiste.
    Alors les ploutocrates peuvent balancer leur chèques… personne aujourd’hui ne peut faire revivre
    Notre Dame.
    De ce qui a disparu……… j’espère que les cendres retomberont sur leurs têtes.
    Comme celles des Templiers brûlés vifs par un roi avide d’or.
    Qu’ils soient maudits!

    J'aime

  3. Au risque d’exciter ceux qui nous taxent du sobriquet de je cite « complotistes », je fais pars d’une nouvelle preuve qui invalide la thèse officielle de « l’accident fortuit » :

    En effet, un certain « François Chatillon » « Architecte des Monuments Historiques »,
    donc un Expert, « un Vrai » de par son vécu (et non pas un show-man… )
    annonce dans un Tweet le 16 Avril 2019 à 8h50, je cite :

    « Précisions »#NotreDame :
    Les travaux de restauration proprement dits n’avaient pas encore débuté,
    seuls les échafaudages étaient en cours de montage.
    Aucune soudure et pas de point chaud possible, donc… »

    Ce n’est pas un « glandu » qui l’affirme, mais bien « L’architecte en chef des Monuments Historique de France »…!!!

    Donc : pas de poste de soudure, pas d’arc électrique, pas de point chaud, pas de maladresse possible…Uniquement que des échafaudages en train d’être posés …
    Et très surement PAS « d’Accident Trivial » mais bien autre chose ….

    un article complémentaire sur nos interrogations :
    https://philippehua.com/2019/04/20/notre-dame-des-interrogations-quant-a-la-piste-accidentelle-discretement-soulevees/

    Notez en revisionnant les vidéos, dont certaines ne sont déjà plus retrouvables en particulier le brasier immense et intense de la charpente en feu,
    l’intensité tellement Rapide de l’incendie (Trop rapide), tellement énorme et violent qu’il pouvait être comparé à celui d’un véritable « bucher » brulant de toutes ses flammes….

    Beaucoup de spécialistes dont  » l’Ancien Architecte en Chef des Monuments Historiques » Benjamin Mouton, qui a été en charge de la cathédrale Notre-Dame de 2000 à 2013 (une période pendant laquelle il a notamment piloté le chantier lié à la mise en place de dispositifs de détection incendie)
    doutent aussi de la possibilité de faire flamber aussi violemment des troncs d’arbres tellement secs et durs que celà en est quasi impossible ou très long avec nécessité de préchauffer longuement le bois auparavant …
    Et pourtant tout celà a flambé vite et « dru »

    https://www.epochtimes.fr/notre-dame-de-paris-lancien-architecte-en-chef-des-monuments-historiques-stupefait-par-la-puissance-de-lincendie-806255.html

    je cite Benjamin Mouton :
    « Du chêne qui a 800 ans, c’est très dur. Essayer d’en faire brûler… Enfin je n’ai jamais essayé, mais du vieux chêne, ce n’est pas évident du tout. Il faut mettre beaucoup de petit bois pour y arriver – là, je ne sais pas s’il y en avait raconte-t-il avec ironie. Ça me stupéfie beaucoup. »

    « Je ne vois pas d’hypothèse que je puisse dire. Quelle hypothèse pourrait-on dire ? Que cela a été vite. Est-ce que l’on aurait pu faire autre chose pour que cela n’aille pas aussi vite ? Je me perds en conjectures », soupire l’ancien architecte….

    « Juste avant que je prenne ma retraite, c’est-à-dire dans les années 2010, nous avons remis à plat toute l’installation électrique de Notre-Dame.
    Donc il n’y a pas de possibilité de court-circuit.
    Nous avons remis à plat – et aux normes contemporaines, même en allant très loin – toute la détection et protection incendie de la cathédrale, avec des éléments de témoins de mesure, d’aspiration, etc., qui permettaient de détecter un départ de feu.
    Vous avez en permanence en bas de la cathédrale, deux hommes qui sont là jour et nuit et qui sont là pour aller voir dès qu’il y a une alerte et appeler les pompiers dès que le doute est levé »

    DIXIT l’ex-« Architecte en Chef des Monuments Historiques » ….

    Comme disait si bien Louis Jouvet dans sa fameuse réplique du le film « Drôle de Drame  » (1937) :
    « Bizarre, Bizarre…
    Moi, j’ai dit « Bizarre », comme c’est Bizarre !!! »

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s