Cela se passe près de chez vous

« On aime l’humanité en général pour ne pas avoir à aimer les êtres en particulier »

« On aime l’humanité en général pour ne pas avoir à aimer les êtres en particulier »

« On aime l’humanité en général pour ne pas avoir à aimer les êtres en particulier. »

« Max Scheler veut démontrer que l’humanitarisme s’accompagne de la haine du monde. On aime l’humanité en général pour ne pas avoir à aimer les êtres en particulier. Cela est juste, dans quelques cas, et on comprend mieux Scheler lorsqu’on voit que l’humanitarisme est représenté pour lui par Bentham et Rousseau. Mais la passion de l’homme pour l’homme peut naître d’autre chose que du calcul arithmétique des intérêts, ou d’une confiance, d’ailleurs théorique, dans la nature humaine. En face des utilitaristes et du précepteur d’Émile, il y a, par exemple, cette logique, incarnée par Dostoïevski dans Ivan Karamazov, qui va du mouvement de révolte à l’insurrection métaphysique. Scheler, qui le sait, résume ainsi cette conception : 

« Il n’y a pas au monde assez d’amour pour qu’on le gaspille sur un autre que sur l’être humain. »

Même si cette proposition était vraie, le désespoir vertigineux qu’elle suppose mériterait autre chose que le dédain. En fait, elle méconnaît le caractère déchiré de la révolte de Karamazov. Le drame d’Ivan, au contraire, naît de ce qu’il y a trop d’amour sans objet. Cet amour devenu sans emploi, Dieu étant nié, on décide alors de le reporter sur l’être humain au nom d’une généreuse complicité. »

Albert Camus – L’Homme révolté (1951)

EN BANDE SON :

2 réponses »

  1. Le gauchisme rends-t-il fou ?
    A chacun de se faire son idée:
    José Moi-x, le père de Yann, nie catégoriquement les allégations de mal traitance de son fils. Sa version tient la route :

    https://www.larep.fr/orleans-45000/loisirs/sortie-du-roman-choc-orleans-i-le-pere-de-yann-moix-livre-sa-version-de-l-histoire-familiale_13618015/

    Yann aurait-il décidé d’exploiter le filon victimaire anti-père-blanc qui est tant à la mode ? bouchant le bouchon, un peu trop loin ?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :