Chinamerica

Mondialisme / Chinamerica : Après la reconnaissance faciale, voici la reconnaissance des émotions

Après la reconnaissance faciale, voici la reconnaissance des émotions

Express live Le 4 Novembre 2019

La reconnaissance des émotions est le dernier développement sur le marché de la prévention du crime. Cette technologie a été présentée lors d’une exposition technologique à Shenzhen, en Chine. La technologie de reconnaissance des émotions est déjà déployée dans ce pays, dans les aéroports et dans les stations de métro.

La Chine est le plus grand marché de surveillance au monde. À la fin de cette décennie, environ 600 millions de caméras devraient être opérationnelles dans le pays. Cela équivaut à une caméra pour deux habitants. Outre la reconnaissance des visages, un logiciel d’analyse de la démarche, de suivi des yeux et d’analyse des foules, un logiciel de reconnaissance des émotions doit également permettre l’identification des criminels.

Les systèmes sont déjà utilisés dans le Xinjiang, une région de l’extrême ouest de la Chine. Dans cette région, environ un million de membres, principalement des minorités musulmanes, sont détenus dans des camps d’internement. Le mois dernier, les États-Unis ont empêché huit entreprises chinoises de technologie d’intelligence artificielle d’acheter des produits fabriqués aux États-Unis en raison de violations présumées des droits de l’homme dans le Xinjiang.

Les Chinois espèrent utiliser la technologie de reconnaissance des émotions pour analyser l’état mental des suspects afin de prévenir le terrorisme et la contrebande. La technologie est principalement utilisée aux douanes et identifie les signes d’agressivité et de nervosité ainsi que les niveaux de stress . En Chine, selon le Financial Times, la technologie est déjà largement utilisée au sein du gouvernement.

Huawei

Les entreprises qui se sont fortement développées dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) ont les meilleures chances de réussite. Les deux plus grandes entreprises dans ce domaine sont Alibaba et Tencent. Toutefois, Hikvision, Uniview, Dahua et Tiandy sont également présentes dans ce secteur. Huawei était bien sûr présent à Shenzen. La société controversée souhaite également tirer parti de son avantage concurrentiel en matière d’IA et de 5G dans le secteur de la sécurité.

Des sociétés telles qu’Amazon, Microsoft et Google développent également un logiciel de reconnaissance des émotions. Cependant, selon les scientifiques, cette technologie ne fonctionne pas encore très bien. Selon les experts, elle ne serait déployée que d’ici 3 à 5 ans.

La Chine remplace les Etats-Unis comme moteur de l’économie mondiale

Entre 2013 et 2018, la Chine a représenté plus de 28 % de la croissance mondiale, soit plus du double de celle des États-Unis. Selon le FMI, la Chine fera de même au cours des 5 prochaines années. La Chine, l’Inde, l’Indonésie, la Russie et le Brésil représenteront ensemble plus de la moitié de la croissance mondiale jusqu’en 2024. 

Mais l’économie mondiale ne peut connaître une croissance saine que si ces cinq économies en général, et la Chine en particulier, voient leur production et leurs revenus augmenter fortement.

Pourtant, selon le FMI, une solution au conflit économique entre les États-Unis et la Chine est cruciale. Seule la fin de la guerre commerciale pourra stimuler la croissance mondiale dans les années à venir.

EN BANDE SON :

4 réponses »

  1. Le problème c’est que l’IA est déjà présente dans bien des endroits sans qu’on ne la soupçonne. La captologie (science de la captation de l’attention sur le net) fonctionne à plein régime pour rendre les gens accros, et pourtant, qui s’en plaint ? qui fait un article sur cette nouvelle drogue ?
    Et puis la surveillance en occident n’a rien à envier à celle de la Chine, qui est juste moins hypocrite en fait.
    La poutre et la paille en somme

    J'aime

    • dilution, relativisme et fausse équivalence. La différence entre Chine et États Unis : le 1er amendement inscrit dans la constitution américaine et qui garantit la liberté d’opinion et d’expression et que s’acharne à détruire en interne la gauche mondialiste US. Aujourd’hui la Chine prolongement artificiel des US, la constitution en moins, sert de laboratoire pour faire de la planète future un immense camp de prisonniers !

      J'aime

      • Je n’ai aucune confiance dans les lois de papier sur le long terme.
        Regardez ce qui se passe en France par exemple, la propriété privée, fondement de « tout » est remise en cause directement. Alors la liberté d’expression garantie par un bout de papier, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre.
        Je crois en revanche au rapport de force. Et la technologie est un levier de rapport de force. L’IA est une technologie qui devient de pus en plus majeure et dont les effets se font déjà sentir chez nous, crédit social ou pas (qui n’est qu’une forme que peut prendre l’IA).

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s