REBLOG

Le féminisme est une bigoterie socialement acceptable.

« Le concurrentiel de la libre entreprise est sous-jacent à la concurrence amoureuse. Entre l’homme et la femme, c’est l’implacable loi de l’offre et de la demande. » — Michel Clouscard, Critique du libéralisme libertaire (1986)

« Privés des illusions que conférait la courtoisie, hommes et femmes éprouvent plus de difficultés qu’auparavant à établir des rapports amicaux ou amoureux, sans même parler de relations entre égaux. » — Christopher Lasch, La Culture du narcissisme (1979)

Catégories :REBLOG

3 réponses »

  1. Je conseille la lecture de la  » vraie vie » de Badiou qui m’a fait l’effet d’une grosse baffe dans la gueule, sur la transformation du devenir homme et devenir femme par le capitalisme.

  2. Le féminisme de corrompt pas la relation entre une mère et son fils. Qu’est ce qui vous fait dire cela et sur quel constat de la « vérité » vous appuyez-vous?

Laisser un commentaire