1984

Génération Z-ÉLÉMENTAL Par Merci

Génération Z-ÉLÉMENTAL

Assange, c’est notre présent. Une grande leçon d’histoire contemporaine qui oblige le système de dévoiler sa vraie nature pour comprendre les multiples failles actuelles.

Rien de révolutionnaire dans le fond, pas encore de révoltes, juste quelques profondes indignations et encore, non c’est bien plus subtil, insidieux, sournois, redoutable, puissant, machiavélique…

L’enfant Griveaux vient de démontrer comment cela fonctionne, en deux cliques et trois mouvements, plus simple et plus rapide que de rater le saut d’une double crêpe complète, jambon, fromage, œuf miroir aux yeux et à la barbe de ceux qui s’apprêter à la déguster…

Alors qu’ Assange subit depuis plus 10 ans une effroyable injustice internationale, démontrée, prouvée, actée, là en dix secondes , nous avons un séisme assourdissant avec un résultat net et sans bavure.

Le mal est fait, le Mal est là.

– Les presses officielles ridiculisées, mais ça, elles ont l’habitude, elles sont payées pour ravaler leur salive et passer les plats froids ou réchauffés, pour le chaud bouillant vaut mieux laisser refroidir et changer le menu.

– La réponse unanime des politiques, avec cette indignation hypocrite, en plein démarchage électoral, qui n’étonne plus personne.

– Les pseudo-experts en service commandé pour désamorcer un feu d’arti-fesses.

– Les conseillers juridico-psys en crise de moraline aiguë devant un cas d’école.

– Les témoignages et avis de badauds sélectionnés proches du caniveau.

– …/… Tout, vous savez tout sur le zinzin …/…

Bref, le pépin sans le fruit d’une réflexion sur le fonctionnement et notre dépendance aux réseaux et les causes de notre impuissance dans une course perdue d’avance, alors que part ex, Bruxelles interdit le développement de la 5G, que la Suisse ouvre le débat et stop son déploiement, que l’UK réfléchi encore avant de foncer tête baissée.

Mais en France, Cocorico ! les grands yacafocons vont demander à Fesse-Bouque et J’enTube de réguler la censure en frenchy sans gogoliser la vie privée, sous peine de faire rire toute la planète avec des histoires à la mord-moi-le-nœud !

Clap-clap, du grand Art !

MERCI

EN BANDE SON :

8 réponses »

  1. Génération Z-ÉLÉMENTAL

    Merci@ LUPUS…

    Il est évident qu’avec ce titre, nous n’allons pas nous arrêter sur les déboires d’une presse aux abois qui pense être l’Alfa et l’Oméga de notre condition sociétal. Cette pilule ne serait alors qu’un banal voyage organisé.

    Non, il faut que ça groove… et ça va groover méchamment, promis ! enfin, si vous acceptez ce voyage dans la Matrix ou personne n’en ressort idem… Vous êtes prévenu, il faut aimer la musique.

    Avec Assange comme fil conducteur, puisqu’il me permet d’accorder le passé au présent et de dessiner les contours d’un futur qui inquiète les amoureux du monde libre.

    Donc, la Reine d’Angleterre et des royaumes du Commonwealt vient de nous apprendre que l’affaire Assange et une affaire POLITIQUE, si vous suivez un peu l’actu anglo-saxonne, et qu’elle n’y pouvait rien à son niveau !

    Tiens-tiens ! Qu’il est joli ce double salto arrière pour une jeune dame de 94 ans ! Donc notre pauvre Assange est bien tombé dans de sales draps avec des préservatifs percés.

    Il y a bien dans Wikileaks quelques choses qui ne passent pas…tout le monde l’avait compris et nous avons affaire à une injustice aux ordres sans scrupules. Bon, avec des 001, la loi la jungle devient la norme. Allons s’y…

    Pour faire simple, l’histoire d’internet, c’est l’histoire des réseaux. Dans les réseaux, c’est l’histoire des échanges divers et variés que les hommes produisent créant des flux. Les moteurs de recherches et les navigateurs deviennent indispensables pour surfer sur ces flux.

    Depuis les débuts des années 2000, Zarathoustra n’a qu’à bien se tenir, le génie humain n’a plus de limite, des petits jeunes viennent de lancer le P2P (poste à poste). Branle bas de combat tous azimuts, le Big Bordel est là et Big Brother fait sont apparition pour taper sur ces fous incompris. Ne pas confondre avec B.B. Brigitte Bardot (défense des animaux perdus sans colliers) et B.B. Bruno Bertez (Il n’est de vérité que du tout…)

    Stop, on s’en fout !

    Oui, mais non. Le mal est fait, le Mal est là!

    Les jeunes prodiges se sont retrouvés au niouf, mais le P2P continuant sa route allait changer la face du monde… alors qu’une guerre d’un nouveau genre se profilait à l’horizon !

    Voilà pour le décor.

    TATA DADADA TAAAA TAAAA DAAAAAAAAAAAAAAAA POUM POUM POUM POUM POUM… Ainsi parlait Zarathoustra…

    Et alors ?
    Vous savez tous sur le zinzin du zozo, mais pas sur la ZaZa… Chut ! il faut faire monter la sauce pour le méchant groove…

    J'aime

  2. Génération X-Y-Z-ÉLÉMENTAL,

    Pour continuer ce voyage au cœur de la Matrice, il nous fallait des acteurs en chair avec un OS, (Operating System – système d’exploitation in French ) : VOUS ! – YOU – in englisch …

    Que vous soyez de la génération X (1960), de à la génération Z (2000) ou entre les deux eaux Y (1980), nous faisons tous partie du scénario, à l’insu de notre plein gré avec nos questions sans réponses, nos humeurs et autres sentiments…

    Pour la musique et le grand méchant Groove du final, l’intervention d’une pointure internationale XXL aux doigts d’Or et de lumière…

    Pour les sourds et mal entendant, ils ne seront pas oubliés, puisque de la première à la dernière note en musique, c est bien le SILENCE sans lequel nos 7 notes ne pourraient prendre forme, première leçon de solfège qui déchire sa race !

    Et enfin les déconnectés du WWW, sans smart-phone, rassurez-les, car au-delà du néant, des trous noirs et autres zones grises, ils ne sont déjà plus dans le vide du gouffre numérique, B.B (le grand frère…) pense à eux…

    Alors, qu’est-ce qui cloche avec Assange ? Ding-Dong… la Suisse vient de se poser enfin la question et compte envoyer un courrier avec AR à son ambassade Londonienne pour prendre la température et la nature du dilemme. Être ou ne pas Être avec Assange, That is the question !

    Et comme avec notre Grivoirien, tous commencent à baliser d’un click de mulot (mouse mais costo)… Oui, vous savez ce truc avec plein de puces dedans, sans queue ni tête !

    Rassurez-vous, il y a aussi un clavier, un écran, une chaise avec une carte maman branchée sur le 220 V . (Attention ne mettez pas vos doigts dans les prises, et ne chargez pas votre smart phone en prenant votre bain, les notices in english sont souvent très mal traduites.)

    Car pour saisir le fonctionnement du réseau, il faut une maîtrise dans la langue Shakespeare (Chat-qui-expire) avec une option US minimum. Ce qui explique pourquoi en Francopholie nous avons perdu le cours de l’histoire.

    Mais heureusement toutes les générations X-Y-Z savent appuyer sur le ON-OFF et inversement, OUF…

    À suivre…

    Notes de l’auteur :
    Cher lecteur, excusez-moi de la longueur du contexte que vous pouvez enrichir à votre guise avec vos critiques acidulées, vos commentaires vivants, vos avis cinglants, car après tout il en va de notre devenir commun qui n’est ni rose mis raisin. La mal est fait, le Mal est là.

    Votre aimable squatteur numérique bienveillant.

    J'aime

  3. Z-ÉLÉMENTAIRE, mon cher lecteur,

    Wikileaks est donc une structure P2P avec un anonymat suffisamment puissant pour déjouer les services de renseignements de la planète tout en protégeant les lanceurs d’alertes.

    Assange a non seulement blindé le fonctionnement de Wikileaks, toujours opérationnel, mais il est aussi entouré d’une équipe hors norme.

    Eh oui, un virtuose XXL n’est jamais tout seul… Pour le Super Groove des Familles, que du beau monde, capable de placer du sextolet sur un tempo à 135 (Pas encore de limitations vitesse dans la zique !…)

    Le mal est fait, le Mal est là, autrement dit, le sort d’Assange ne changera plus rien ni sur le fond, ni pour Wikileaks, ni pour les Z’autorités et autres services de renseignements, ni pour la justice, ni pour la presse.

    Rien que pour l’exemple l’injustice tue et coupe les têtes qui dépassent. Cette histoire d’extradition est donc complètement loufoque et ne concerne plus que NOUS et NOUS seul…

    Le système n’a pas d’empathie, surtout avec les plus malins que lui. Voilà pourquoi la stupidité se développe, accélérée par le Principe de Peter (Laurence J. Peter) et par tous les profiteurs sans scrupules.

    Nous passons d’un système hiérarchique pyramidal centralisé opaque à un système horizontal décentralisé transparent. C’est par ce changement profond et irréversible que le réseau des réseaux bouscule nos quotidiens avec une cohabitation impossible et de multiples conflits.

    Heureusement, la Vie n’est pas binaire, malheureusement les Générations X-Y-Z vont devoir comprendre et subir de multiples paradoxes déjà nombreux… ça pousse méchamment, derrière !

    Un vieux monde se meurt, le nouveau est déjà là, avec ou sans dollar ? D’après vous ?

    Chaud-froid devant, sucré-salé derrière, frissons garantis. À suivre…

    J'aime

  4. T-ÉLÉMENTAL, Réalité,

    L’Art et la matière ne sont plus vraiment dans la créativité, mais dans une course infernale en Absurdie-Land.

    The Buzz Must Go On !

    Assange (nous sommes loin d’en avoir terminé avec lui… ) fait parti de cette génération X, ceux qui se sont accaparés des nouvelles Technos numériques.

    Car si le concept d’internet est bien une invention des militaires US, sans avoir anticipé son évolution, ce sont des universitaires X qui l’ont récupéré et développé, afin de faciliter leurs correspondances alors que les premiers micros-processeurs envahissent notre petite planète.

    Évidemment, la génération adulte aux commandes de l’époque n’a rien vu venir de leurs chérubins qui passaient plus de temps derrière leurs consoles que de taper la balle.Mais, au moins, ils étaient tranquilles, et ne salissaient pas trop leurs culottes courtes.

    C’est seulement à la fin des années 80, avec les Y, que les choses commencèrent à partir en vrille, lorsque de petits « Pirates » (nom donné aux surdoués du WWW, à ne pas confondre avec une marque de couscous breton spécialiste en détournements vaseux) s’échangent des musiques, rentraient dans des zones interdites, copiaient des documents confidentiels, semant la zizanie à tous les étages de notre belle société et tout cela sans effractions et infractions aux Codes pénibles Internationnaux.

    Mais qu’est-ce-qu »est devenu l’Art aujourd’hui ?

    Dans un bon Groove, il faut du Feeling… Notion qui ne s’écrit pas profondément en solfège, elle se vit de nos émotions, de nos sensibilités, de nos expériences… Notre Pointure XXL ne fait pas semblant, il joue, il vole, il est libre au Max… Oui, ça vient… mais à la fin !

    Le Mal est fait, le Mal est là ! Pour le Dollar, si vous n’en avez pas aujourd’hui, vous êtes déjà très très mal, mais demain quand sera-t-il ?

    J'aime

  5. T-ÉLÉMENTAL toujours plus haut,

    Derrière chaque événement, il y a son observation et sa face cachée. Mais quand l’invisible devient plus gros que les faits eux-mêmes, alors, sans être doué d’un sixième sens, nous savons qu’il y a anguille sous roche.

    C’est le cas avec Assange, et il est loin d’être le seul exemple dans notre Histoire. Mais là, toute la puissance des réseaux interactifs nous apportent une nouvelle dimension, tant par la multiplication des mensonges que par le recoupements des mensonges, jusqu’à ce qu’une faille, ou une Grivoiserie apparaisse inévitablement au grand jour.

    Voilà pourquoi TOUS les organismes d’États et de la propagande occidentale sont pris au piège de leur double discours qui ne tient plus, formatant les dysfonctionnements actuels jusqu’au point de rupture. Nous y sommes, pas qu’un peu et ni d’hier, hélas.

    Il n’y a pas de violences légitimes, il n’y a pas de terrorisme, il n’y a pas le bien contre le mal. Il y a juste des rapports de forces et d’intérêts. C’est notre Nature Humaine, quand notre Feeling n’est plus contrôlé, n’est plus partagé.

    Et ça tombe bien, car notre pointure XXL contrôle avec une précision hors normes, du simple effleurement de son instrument, de cette douce caresse jusqu’à son déchirement le plus extravagant. Renversant, Puissant, Jouissif, nous offrant le tout avec cette insolente décontraction que seul les sages maîtrisent.

    Le mal est fait, le Mal est là. Le décrochement sociétal actuel se terminera dans un bain de sang, car plus personne n’est dupe, par cette interconnexion TOTALE et TOTALITAIRE.

    Le dollar a gagné, il fait la pluie et le beau temps, c’était leur monnaie, c’est notre problème, alors que le nouveau système monétaire est déjà dans les tuyaux…

    Et oui, les petits loups, le P2P, c’est loin d’être fini avec cette Histoire Assange et nous comprenons enfin à quel sauce nous sommes cuisinés !

    J'aime

  6. Z-ÉLÉMENTONS, De la Caca-phonie à la Caca-strophe.
    Oui aujourd’hui, c’est une histoire merdique, bien puante, avec des fosses communes qui débordent de partout.
    Ce n’est pas la faute du réseau des réseaux, qui n’est qu’un simple outil, mais de la manière que les déconnectés du bulbe se sont fait greffer un neurone chez leur FAI en se croyant branchés au septième ciel.
    C’était oublier que les autoroutes de l’information (AI pour les intimes) étaient toutes reliées à des supra-calculateurs, capables d’analyser en temps réels leurs faits et gestes, permettant au contrôleur en chef, le Big-Brother, d’extrapoler notre évolution mondiale à la Lucky-Luke, plus vite que ton ombre.
    Et la Télé-Réalité ce retrouva bien dépourvu, lorsque son buzz ne fonctionna plus, l’obligeant à la surenchère du n’importe quoi pourvu que ça mousse.
    « C’est la faute des Russes, ils ont pété le serveur des démocrates, c’est la faute des Coréens du ch’nord qui ont zombifié les démocrates, c’est la faute des Chinois qui ont déconnecté les démocrates… C’est la faute à Bachar el Assad qui a gazé les démocrates, et c’est la faute à Assange qui a tout raconté à sa maîtresse… »
    Et la télé-Réalité buzzait, et la télé-réalité crachait, des trucs qui me collent encore au cœur et au corps : Caca Trump ce-ci, Caca Trump cela, oubliant que les plus gros Hackers venaient de là, venaient des USA…!
    En musique, nous avons heureusement le contre temps syncopé, ce subtil décalage qui défit les lois du far-west. Et notre pointure XXL, vous place la note là ou elle te flingue sur place !
    Bientôt, vous allez tous mourir… Mais pas tout de suite !
    PS: Au vu de l’accélération des particules en ce moment, le Thème Z-ÉLÉMENTAL sera téléporté dans l’espace-temps, avec toutes mes excuses, pour ce contre temps.

    J'aime

  7. Z-ÉLÈVEMENT… ni trop court, ni trop long…

    Pour les histoires merdiques, il suffit souvent de tirer la chasse…avant que ça coince. Maintenant, quand ça déborde, il faut intervenir énergiquement sous peine de suffocations pestilentielles.

    Heureusement avec les réseaux, il ne faut que quelques secondes pour trouver la solution la plus adaptée contrairement aux télé-à-chats qui n’ont pas encore compris comment changer la litière.

    Et sur le réseau, si tu n’arrives pas à expliquer ta solution en moins de trois minutes chrono vas postuler pour le marathon du mot le plus long, à l’ORTF des perdus de vu !

    Nous sommes 5 milliards de connectés avec ton imprimante, et pas question de faire confiance à un robot qui te demande si tu es bien un humain.

    Heureusement avec l’IPV6 ce problème est résolu, mais cela demande une augmentation du débit, non pas pour te permettre de mater 3 films en suivant le ballon, mais pour que Big Frére et sœur puissent mettre en boîte toutes les données stockées sur tes systèmes numériques (phones-disques-souris-frigo-banques-assurances-cartes-vitales-loisirs-N°sécu-mots passe-photos de ta maîtresse, etc.)

    Et là…ça coince ! Une histoire de fréquences mortellement thérapeutiques appelée 5G et 6G, made in China, que même Bruxelles, Bill la porte, Trump le canard et bien d’autres n’en veulent pas chez eux par précaution pour leur vie privée…Nous cherchons encore l’erreur !

    Et pendant ce temps de COViD 19, où les prisons laissent sortir les plus grands délinquants aux US, comme par hasard, notre héros Assange se voit refuser, même sous caution, une balade plus confinée.

    Attention, ne pas confondre le contre temps syncopé et le contre point, son opposé pour simplifier. Pour placer la note qui fracasse, il faut pointé juste et pas tirer faux, c’est le secret du Groove de la mort de notre pointure XXL qui pense à ceux qui n’ont pas envie de mourir trop vite !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s