REBLOG

Trump est le premier POTUS en 40 ans à ne pas déclencher une nouvelle guerre

Pour Orwell Obama prix Nobel : la Paix c’est la Guerre !

« Parfois, il est facile de rater des choses qui ne se produisent pas », a déclaré Tucker Carlson cette semaine. « Nous vivons une période inhabituelle dans l’histoire américaine où nous sommes sous une administration qui n’a pas déclenché une nouvelle guerre. Cela ne s’est pas produit depuis plus de 40 ans. »

« Personne ne dit jamais cela. Certaines personnes en sont contrariées. Certaines personnes veulent plus de guerre. Encore beaucoup de guerre », a poursuivi Tucker. « Si vous avez regardé les débats de la Convention nationale démocrate hier soir, vous avez entendu les orateurs se succéder pour exhorter les jeunes Américains à aller se faire tuer dans un pays étranger qu’ils ne peuvent pas trouver sur une carte. »

« Vous avez vu le candidat démocrate d’il y a plusieurs années, John Kerry, exhorter les électeurs à voter démocrate pour que nous puissions avoir plus de guerres. »

Regardez :

L’ancien président Barack Obama peut se féliciter d’avoir été le premier prix Nobel de la paix à bombarder sept pays différents jusqu’à l’âge de pierre.

Le président qui prêchait l’espoir a également maintenu le complexe militaro-industriel en bon état, vendant pour 115 milliards de dollars d’armes à l’Arabie saoudite, le régime le plus répressif du monde, et déstabilisant des régions entières, créant un vide dans lequel les terroristes ont prospéré.

Pendant la présidence de Barack Obama, les États-Unis ont bombardé sept pays tout en soutenant d’autres actions militaires déstabilisatrices dans tout le Moyen-Orient.

Voici un aperçu de ces sept pays et des effets des bombardements. Rapports de MPN :

Afghanistan – Malgré la « fin » annoncée de la guerre en Afghanistan, la présence militaire américaine en Afghanistan reste importante. Les drones sont une présence fréquente dans le ciel afghan. Une frappe au début du mois a tué 12 personnes, selon PressTV en Iran.

Irak – L’administration Obama a mené plus de 5 000 frappes aériennes en Irak et en Syrie au cours de l’année 2014, a rapporté David Lerman pour Bloomberg Business. Malgré l’engagement militaire américain, le terrorisme continue d’être une présence mortelle dans les villes irakiennes.

Libye – Alors que l’Union européenne et ses alliés ont effectué de nombreuses frappes aériennes pendant la guerre civile en Libye, les États-Unis ont contribué à déstabiliser ce pays par leur aide militaire et leur soutien direct, en particulier pendant la période qui a précédé le renversement du général Mouammar Kadhafi en 2011. Aujourd’hui, ISIS gagne également du terrain ici et le pays a été décrit comme un État en déliquescence.

Pakistan – Les attaques de drones sont également fréquentes au Pakistan, où le Bureau du journalisme d’investigation a estimé que seulement 4 % des victimes pouvaient être identifiées comme membres d’Al-Qaida. Bien que les attaques de drones sur le Pakistan aient commencé sous George W. Bush, leur fréquence a considérablement augmenté sous Obama, a rapporté RT l’année dernière.

Somalie – Plus de 100 soldats américains ont été stationnés en Somalie depuis 2007, a rapporté Reuters l’année dernière. En septembre, les Etats-Unis y ont de nouveau effectué des frappes aériennes, tuant apparemment Ahmed Abdi Godane, leader du groupe extrémiste Al-Shabaab, que les États-Unis prétendaient être allié à Al-Qaida.

Syrie – Les États-Unis ont repris leur campagne de bombardement en Syrie au début du mois, avec des avions de guerre américains décollant de bases en Turquie. Les frappes aériennes ont également été utilisées dans une tentative ratée de défendre la « Division 30 », la tentative américaine ratée d’entraîner les rebelles syriens dits « modérés ».

Yémen – Les câbles américains révélés par WikiLeaks montrent que les officiels yéménites ont autorisé les frappes aériennes, qui ont commencé sous George W. Bush, à se poursuivre sous l’administration Obama. RT a rapporté l’année dernière :

« Les bombardements américains au Yémen sont presque exclusivement effectués par des drones et leur intensité a augmenté ces dernières années. … Un rapport de Human Rights Watch en 2013 a analysé six frappes aériennes au Yémen effectuées depuis 2009. L’organisation a découvert que sur les 82 personnes qui sont mortes lors de ces frappes aériennes, 57 étaient des civils. »

« En tout, les États-Unis ont bombardé 14 pays à prédominance musulmane depuis 1980. Le bilan de toutes les guerres modernes au Moyen-Orient pourrait s’élever à 4 millions de morts parmi les musulmans et les Arabes. Des campagnes militaires répétées ont déstabilisé le Moyen-Orient, donnant naissance à des groupes terroristes comme l’ISIS, permettant au sectarisme de s’épanouir, et nécessitant de nouveaux bombardements, dans ce qui a été décrit comme un “racket de protection perpétuelle”. »

Source : Trump est le premier POTUS en 40 ans à ne pas déclencher une nouvelle guerre

Catégories :REBLOG

1 réponse »

  1. En attendant la réaction de la Chine aux différentes attaques de Trump contre les sociétés chinoises (la plupart de ces attaques juste pour stopper ou retarder l’avance technologique de la Chine par rapport aux US) on constatera alors que la seule guerre qu’il aura déclenchée sera une guerre économique, et personne n’a d’idée qu’elles pourraient être les conséquences.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s