REBLOG

Sondages : Le soutien à BLM s’effondre ; les Américains voient les “protestations” comme des émeutes et pensent qu’il y a une guerre contre la police/ 4 gros délires post black live matters

Le soutien à BLM s’est effondré de plus de 10 %.

Une série de nouveaux sondages révèle que la majorité des Américains pensent qu’une guerre est menée contre les policiers, et que le soutien au mouvement “Black lives matter” a encore chuté, de nombreuses personnes ne faisant plus la distinction entre les “protestations” du mouvement et les émeutes violentes.

Les sondages de Pew Research et de Fox News révèlent que le soutien à BLM a chuté de plus de dix points de pourcentage en quelques mois seulement.

“Alors que les protestations pour la justice raciale se sont intensifiées après l’assassinat de Jacob Blake, le soutien du public au mouvement Black Lives Matter a diminué”, note Pew.

“Une majorité d’adultes américains (55%) exprime maintenant au moins un certain soutien au mouvement, contre 67% en juin, au milieu des manifestations nationales déclenchées par la mort de George Floyd. La proportion de ceux qui disent soutenir fortement le mouvement s’élève à 29%, contre 38% il y a trois mois”.

Les résultats montrent également que “le récent déclin du soutien au mouvement Black Lives Matter est particulièrement notable chez les adultes blancs et hispaniques”.

“En juin, une majorité d’adultes blancs (60%) ont déclaré soutenir le mouvement au moins quelque peu ; maintenant, moins de la moitié (45%) expriment au moins un certain soutien”, note Pew, ajoutant que “La part des adultes hispaniques qui soutiennent le mouvement a diminué de 11 points de pourcentage, de 77% en juin à 66% aujourd’hui”.

Un sondage correspondant de Fox News montre que “davantage d’électeurs considèrent les troubles dans trois villes américaines découlant des manifestations de Black Lives Matter comme des émeutes plutôt que des protestations”.

“Le sondage, publié dimanche, a révélé que 48 % des électeurs probables interrogés ont décrit les violences à New York, Portland et Kenosha (Wisconsin) comme des émeutes, contre 40 % qui les ont considérées comme des protestations”, a noté le New York Post.

Pendant ce temps, un troisième sondage, de Rasmussen, révèle que 59 % des électeurs pensent qu’une guerre est menée contre les agents de police.

Un énorme 80 % des républicains ont déclaré qu’il est évident pour eux qu’il y a une guerre contre la police, contre 39 % des démocrates.

De plus, une majorité d’indépendants (60 %) sont d’accord avec cette déclaration.

Auparavant, en 2018, 43 % des personnes interrogées pensent qu’il y a une guerre en cours contre la policeavec un nouveau record de 58 % en 2015 qui est maintenant également éclipsé.

Le nouveau sondage a révélé que 59 % des personnes interrogées disent soutenir l’institution de lois “Blue Lives Matter” (La vie des policiers comptent, ndlr) dans leur État pour classer les attaques contre la police et les premiers répondants comme des crimes de haine avec des peines plus sévères. Plusieurs États ont déjà mis en œuvre de telles lois depuis 2016.

Le sondage Rasmussen révèle que si les électeurs blancs sont les plus susceptibles de soutenir les lois “Blue Lives Matter” (63 %), une majorité de 52 % des électeurs noirs soutiennent également l’idée, en plus de 49 % des autres électeurs minoritaires qui expriment également leur soutien.

Le sondage a également révélé qu’une grande majorité de 84 % des électeurs noirs s’inquiètent du fait que les attaques contre la police pourraient entraîner une pénurie de policiers et une diminution de la sécurité publique.

Source : Sondages : Le soutien à BLM s’effondre ; les Américains voient les “protestations” comme des émeutes et pensent qu’il y a une guerre contre la police

Une « marxiste formée », fondatrice de Black Lives Matter, s’est associée dans une nouvelle entreprise avec une organisation du parti communiste chinois.

Selon le site web, Alicia Garza est désormais à l’origine du groupe de défense d’intérêts Black Futures Lab, qui est soutenu par la Chinese Progressive Association.

Le groupe affirme qu’il « recueille des informations sur la manière dont les politiques affectent les communautés noires » afin d’éduquer et d’interpeller les législateurs.

Sur une page sollicitant des dons, le groupe est décrit comme un « projet financé par la Chinese Progressive Association ».

Le Black Futures Lab n’a pas répondu immédiatement aux demandes de commentaires sur le partenariat.

La co-fondatrice de Black Lives Matter, Patrisse Cullors, s’est un jour décrite, ainsi que Garza, comme des « marxistes formées ».

« Nous connaissons en quelque sorte les théories idéologiques. Et je pense que ce que nous avons vraiment essayé de faire, c’est de créer un mouvement qui pourrait être utilisé par de très nombreux noirs »a déclaré Cullors dans l’interview avec Jared Ball de The Real News Network.

La Chinese Progressive Association se décrit comme travaillant à « construire un pouvoir collectif avec d’autres communautés opprimées pour exiger de meilleures conditions de vie et de travail et la justice pour tous les peuples ».

Mais le groupe a des liens avec la République populaire de Chine, où il y a eu une histoire de mauvais traitements des personnes noires.

Récemment, des rapports ont fait état de xénophobie à l’égard des Africains vivant à Guangzhou qui ont été soumis, pendant la pandémie, à des tests aléatoires de dépistage de coronavirus ou mis en quarantaine pendant 14 jours à leur domicile, bien qu’ils n’aient pas eu de symptômes ou de contact avec des patients connus, a rapporté CNN.

Le Département d’État américain a publié un avis en mai, notant que les forces de l’ordre en Chine avaient ordonné aux bars et restaurants de ne pas servir de personnes qui semblent être d’origine africaine.

« Le consulat général des États-Unis conseille aux Afro-Américains ou à ceux qui pensent que les autorités chinoises peuvent les soupçonner d’avoir des contacts avec des ressortissants de pays africains d’éviter la région métropolitaine de Guangzhou jusqu’à nouvel ordre »indique l’avis.

La Chinese Progressive Association a cependant organisé des événements avec le gouvernement et l’a soutenu.

Le groupe, qui a été loué à plusieurs reprises par les médias publics, a soutenu le hissage du drapeau chinois au-dessus de l’hôtel de ville de Boston l’année dernière pour célébrer l’anniversaire de la prise de pouvoir du Parti communiste sur la Chine, et a organisé un événement conjoint avec la République populaire de Chine pour aider les ressortissants chinois à renouveler leurs passeports, a rapporté le Washington Times.

Source : New York Post – Traduit par Anguille sous roche

Un partisan de Trump devient viral pour ses remarques de protestation : « Il a fait plus pour la communauté noire que tout autre président »

La vidéo d’un partisan noir de Trump chantant les louanges du président est devenue virale.

La vidéo, prise lors d’un arrêt de campagne dans le Nevada, montre l’homme faisant l’éloge du président Donald Trump pour son travail avec la communauté noire, et pour ce qu’il fait pour les petites entreprises dans tout le pays.

L’équipe Trump a partagé la vidéo sur ses réseaux sociaux, où elle est devenue virale.

Quels sont les détails de la vidéo ?

La vidéo était sous-titrée : “Partisan de la manifestation pacifique du Nevada : ‘Je soutiens le président parce qu’il a fait plus pour la communauté noire – tous les Américains en fait – que n’importe quel autre président dans ma vie’.”

Le partisan a ajouté : “Je suis heureux de ce qu’il fait pour les entreprises, les petites entreprises, [et d’essayer] de nous faire rouvrir.”

Au moment où nous écrivons ces lignes, la vidéo a été visionnée plus de 31 000 fois.

Le livre de jeu des démocrates : “Aucun Noir ne peut quitter la plantation”

La semaine dernière, l’avocat des droits civiques Leo Terrell – un électeur démocrate de plusieurs décennies – s’est prononcé contre les remarques faites par Sunny Hostin de “The View” dans lesquelles elle a déclaré que les électeurs conservateurs noirs étaient des “accessoires” du Parti républicain.

“Vous entendez tout cela de la part de la campagne Trump qui dit que les noirs n’ont rien à perdre et qu’ils vont voter massivement pour Trump, et vous avez eu tous les accessoires des noirs dans tout le RNC qui parlent de tout ce qu’ils ont fait pour la communauté noire”, a déclaré Mme Hostin à propos de la Convention nationale républicaine. “Vous avez entendu Sarah Sanders [ancienne attachée de presse de la Maison Blanche] parler hier de tout ce qui a été fait pour la communauté noire par l’administration Trump.”

Terrell a riposté à Hostin, en disant à Sean Hannity de Fox News qu’il n’était pas un accessoire.

Il a déclaré : “Vous voyez, le livre de jeu des démocrates est qu’aucun noir ne peut quitter la plantation. Nous devons rester, sinon nous serons traités de tous les noms. J’ai été traité de tous les noms récemment, mais voici le point : je veux parler directement à Sunny de ‘The View’. J’ai des nouvelles pour vous, Sunny. Tim Scott n’est pas un accessoire. Alice Johnson n’est pas un accessoire. Et la femme de David Dorn n’est pas un accessoire.”

“J’ai investi 30 ans avec le côté gauche, je sais ce que le côté gauche a fait”, a-t-il insisté. “J’ai décidé librement de voter républicain. Je ne suis pas payé, c’est parce que j’aime ce pays. … Quand vous présentez cet argument, en tant qu’avocate, vous devriez avoir honte d’appeler les républicains noirs un “accessoire. C’est une attaque personnelle.”

“Vous êtes payé pour façonner un récit libéral”

En juillet, Vernon Jones, un partisan noir du Trump, a dénoncé Craig Melvin, l’animateur de MSNBC, pour avoir laissé entendre qu’il était payé par la campagne de réélection du Trump.

“Laissez-moi être clair”, a déclaré Jones à Melvin à l’époque. “Vous êtes payé pour façonner un récit libéral. Vous êtes payé pour attaquer ce président. Je ne reçois pas un centime de ce président. Je ne reçois pas un centime de la campagne. Tout ce que j’ai fait, ça vient de moi et c’est basé sur mes principes.”

Il a poursuivi : “C’est ce que je peux faire pour mon pays, et vous devez accepter que beaucoup d’autres Afro-Américains et d’autres personnes soutiennent ce président en raison de sa politique. Et m’insulter en disant ‘Suis-je payé ?’ – c’est honteux, c’est horrible, et c’est représentatif de MSNBC et de son récit de garder les noirs silencieux qui soutiennent ce président.”

Source : The Blaze – Traduit par Anguille sous roche

«Le socialisme ne peut fonctionner qu’au paradis où il n’est pas utile, et en enfer où ils l’ont déjà.». Thomas Sowell

Catégories :REBLOG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s