REBLOG

Ron Paul : il n’y a pas de vaccin contre la tyrannie

Ron Paul : il n’y a pas de vaccin contre la tyrannie

PAR JADE · PUBLIÉ 5 NOVEMBRE 2020 · MIS À JOUR 5 NOVEMBRE 2020

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a récemment admis que les confinements causent plus de mal que de bien. Suite à cette annonce, on aurait pu s’attendre à ce que les politiciens américains mettent immédiatement fin aux mesures d’enfermement. Après tout, les déclarations de l’OMS sont considérées comme infaillibles, à tel point que les sites de médias sociaux réduisent au silence quiconque ose défier la grande et toute puissante OMS. Pourtant, les gouverneurs, maires et autres responsables gouvernementaux de tout le pays ignorent la position anti-confinement de l’OMS.

Au lieu d’admettre que le verrouillage était une erreur, beaucoup dans la classe politique, qui comprend un nombre inquiétant de professionnels de la santé dont les positions et le prestige dépendent du gouvernement, affirment que nous ne pouvons pas revenir à la normale tant qu’un vaccin contre le coronavirus n’est pas largement déployé. Cela donne à penser que les personnes qui, parmi la majorité des Américains, ne souhaitent pas être vaccinées resteront enfermées ou seront forcées de se faire vacciner contre leur gré.

L’atteinte à notre liberté ne s’arrêtera pas avec le déploiement et l’utilisation d’un vaccin. Moncef Slaoui, le conseiller principal de l’opération Warp Speed de l’administration Trump, un “partenariat public-privé” chargé de produire et de fournir un vaccin contre le coronavirus, a déclaré que les personnes qui recevront un vaccin seront suivies par des “systèmes de suivi incroyablement précis”. M. Slaoui a également indiqué que les géants technologiques Google et Oracle aideront le gouvernement à garder un œil sur les personnes vaccinées. Ainsi, le programme de vaccination conduira à une augmentation de la surveillance gouvernementale !

Slaoui n’est que le dernier “expert” à approuver le fait de forcer le peuple américain à renoncer aux quelques bribes de vie privée qui lui restent pour stopper le coronavirus. Le Dr Anthony Fauci et Bill Gates ont préconisé le développement d’un certificat numérique pour les personnes vaccinées contre le coronavirus. Les personnes ne possédant pas ce certificat verraient leur liberté sévèrement restreinte.

Ceux qui pensent que le nouveau système de surveillance sera limité au coronavirus devraient se rappeler que les numéros de sécurité sociale ne devaient être utilisés que pour administrer le programme de sécurité sociale. Ils devraient également considérer que l’extension des écoutes téléphoniques sans mandat prévue par la loi PATRIOT devait se limiter à arrêter les terroristes. Cependant, ces pouvoirs ont été utilisés à des fins très diverses. Chaque fois qu’un gouvernement se voit attribuer le pouvoir d’abuser de nos droits pour une raison donnée, il l’utilise inévitablement pour en abuser pour d’autres raisons également.

Le certificat numérique de Fauci pourrait être, et sera probablement, élargi pour inclure la preuve que les personnes ont reçu une variété d’autres vaccins et traitements médicaux. Le certificat numérique pourrait même s’étendre à la surveillance des choix de vie d’une personne au motif que des habitudes malsaines la rendent plus vulnérable aux maladies.

Le certificat numérique pourrait également être associé à un futur système de vérification électronique obligatoire pour refuser aux personnes non vaccinées le droit d’occuper un emploi. Ceux qui considèrent cette “paranoïa” devraient considérer que la Grande-Bretagne est déjà en train de développer un passeport covid.

La liberté perdue dans la “guerre contre le covid” ne sera pas rendue volontairement lorsque la menace du coronavirus prendra fin – en supposant que le gouvernement cesse jamais de déplacer les postes de but et déclare que la menace du coronavirus est terminée. Au lieu de cela, le peuple doit être prêt à reprendre sa liberté aux politiciens. Heureusement, nous avons encore la possibilité de le faire par des moyens pacifiques, en éduquant nos concitoyens et en faisant pression sur nos élus pour qu’ils fassent marche arrière. Nous devons tous faire ce que nous pouvons pour utiliser ces outils pacifiques avant que nous ne soyons dans un “hiver noir” de l’autoritarisme.

Traduction de The Ron Paul Institute for Peace & Prosperity par Aube Digitale

Catégories :REBLOG

Tagué:

4 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s