Etats-Unis

Les Banques US font elles désormais dans la provoc ???

Les Banques US font  elles désormais dans la provoc… ou tout simplement leur job…

Sacré coup de Jarnac de Bernie et de ses portes flingues (Timothy ,Larry…) avec la bienveillance d’ALAN le magnifique….

 2 ans pour prendre le contrôle du secteur bancaire  , le restructurer, l’épurer de toutes ses créances devenues douteuses en absence de sous jacent avec à la base comme au turf des paris calamiteux…Bref on sort le grand jeu avec tout le cirque médiatique autour, histoire et de brouiller les cartes et d’emmêler les pistes….Ravalement de façade, bétonnage des fondations, isolation acoustique  et grands ménage de printemps avec  Zorrobama pour amuser les foules : Bref le ticket gagnant à tous les coups…la martingale de la ruse de sioux en quelques leçons fruit de 50 années d’expérience…Et cela marche : assouplir des règles censées comptabiliser des actifs désormais absent des bilans fallait y penser, Bernie lui il y a penser, faut dire que c’est un as de ce genre d’embrouille, diplômé en communication financière qu’il est le monsieur entre autre chose bien sur…Il sait Bernie le malin  que ces niais d’Européens, englués qu’ils sont dans leur marxisme léninisme keynésien,  comme au poker  vont le suivre, et qu’ils vont vouloir eux aussi un assouplissement des règles comptables de leurs banques pourries qui ne suivent d’ailleurs depuis fort longtemps aucune règle…Et c’est là qu’il fait fort Bernie : racheter à prix bradé des actifs sains (mais qu’elles croient illiquides  et toxiques) des Banques Européennes  pour les recycler à moindre cout dans le système  bancaire US…Moi c’est ce que j’appelle gagner sur les 2 tableaux : vendre à prix fort dans un premier temps des produits financiers auxquels les européens ne comprennent rien, et leur racheter dans un deuxième à prix faible en leur donnant l’impression qu’ils viennent de faire une deuxième bonne affaire en étant soulagé d’un si grand fardeau…Voici en tous les cas un bel exemple d’art de la guerre  ou Américains comme Chinois excellent appuyé par un béhaviourisme opérant et terriblement opérationnel…La guerre est donc devenue totale : monétaire, économique et désormais psychologique…

 EN SUIVANT ET POUR PLUS D’INFOS :

 

THE ENORMOUS NEWS :

D’après le Financial Times, certains établissements bancaires américains tels que JP Morgan, Citigroup, Goldman Sachs et Morgan Stanley étudieraient la possibilité de racheter les actifs toxiques de leurs rivaux en profitant de l’aide du Trésor et du plan de 1.000 Mds$ mis en oeuvre pour nettoyer le secteur financier, faisant intervenir des fonds publics et privés. Spencer Bachus, républicain de la commission des finances de la Chambre des Représentants, a indiqué son intention d’introduire une loi interdisant aux groupes financiers de jouer de façon absurde avec le système pour tirer profit de l’argent public et de conspirer pour échanger des actifs à des prix gonflés en utilisant l’argent des contribuables. De son côté, un membre de l’administration Obama a rappelé qu’il s’agit d’un plan ouvert au marché et que c’est aux banques de s’assurer qu’elles sont assez solides pour racheter ces actifs….

 ET EN COMPLEMENT  INDISPENSABLE :

https://lupus1.wordpress.com/2009/04/02/le-secteur-bancaire-us-enfin-sorti-daffaire/

—————————–

Citigroup veut créer un fonds pour racheter la dette des autres banques
 | LE FIGARO | 27.03.2009

 

——————————————-

Le gouvernement américain encourage la création de fonds permettant aux particuliers d’investir dans les actifs cédés par les établissements financiers en difficulté. De petits investisseurs pourraient y prendre part, avec une mise de seulement quelques centaines de dollars. 9/4/09

(afp) – Le gouvernement américain encourage la création de fonds permettant aux particuliers d’investir dans les actifs cédés par les établissements financiers en difficulté et donc de profiter du plan fédéral de sauvetage des banques, a indiqué jeudi le New York Times.

A l’instar des « Liberty Bonds » durant la Première guerre mondiale, qui donnaient l’occasion à tous les Américains de soutenir le coût du conflit, l’administration Obama encourage de grands groupes d’investissement à créer des fonds financés par des obligations proposées au grand public.

Ces fonds, qui rachèteraient les actifs douteux des banques, seraient des outils d’investissement « offrant aux Américains ordinaires une chance de bénéficier des plans de sauvetage (des banques) financés avec leurs impôts », note le quotidien généraliste dans un article de « une ».

De petits investisseurs pourraient y prendre part, avec une mise de seulement quelques centaines de dollars, précise le NYT.
Ces fonds, poursuit-il, permettraient aux établissement d’obtenir de nouvelles liquidités pour octroyer les prêts qui font cruellement défaut à la relance de l’économie, et « si tout va bien, ils pourraient finalement revendre les actifs acquis avec un bénéfice ».

Une telle initiative intervient alors que l’opinion publique, échaudée par les bonus distribués par plusieurs établissements soutenus par l’Etat, à l’image de l’assureur AIG, se montre très critique envers la politique gouvernementale de soutien au secteur financier.

Plusieurs fonds d’investissement tels BlackRock (groupe Bank of America), Pimco (groupe Allianz), Legg Mason ou BNY Mellon Asset Management, ont déjà fait part de leur intérêt. Leur sélection par le Trésor devrait intervenir mi-mai.

4 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s